By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

APPEL D’OFFRE POUR LA PRESTATION DE SERVICES INFORMATIQUES DANS LE CADRE DU PROJET PREDICTO

Dakar

  • Organization: ALIMA - Alliance for International Medical Action
  • Location: Dakar
  • Grade: Level not specified - Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Project and Programme Management
  • Closing Date: Closed

Lettre d’invitation à soumissionner

                                                                                                                 Dakar, le 13 novembre 2023

N° réf du dossier : DAO 23/006/ALIHQDKR/SERENVI/PRED

OBJET : INVITATION À SOUMISSIONNER A LA PROCEDURE D’APPEL D’OFFRE POUR LA PRESTATION DE SERVICES INFORMATIQUES DANS LE CADRE DU PROJET PREDICTO

I. INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES                                                 141.1
             Prestations à fournir                                                                        31.2 
             Calendrier                                                                                             41.3
             Participation                                                                                         41.5
             Type de marché                                                                                    51.6
             Devise                                                                                                     51.7
             Période de validité                                                                             51.8
             Langage des offres                                                                            51.9
             Présentation de l’offre                                                                     5-6 
1.10     Contenu de l’offre                                                                             511.13
            Modification ou retrait des offres                                              61.14
            Ouverture des offres                                                                        61.15
           Évaluation des offres                                                                        71.16
           Signature du contrat et garantie de bonne exécution          81.17
          Garantie de soumission                                                                    81.18
          Clauses relatives à l’éthique                                                           8

1.19  Annulation de la procédure des offres                                      9

II. ANNEXES                                                                                                     9

 

I.INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES

RÉFÉRENCE DE DOSSIER : DAO 23/ALI/HQDKR/PRED/001

En présentant son offre, le soumissionnaire accepte la totalité, sans restriction, des conditions générales et particulières qui régissent ce marché, comme étant la seule base de cette procédure, quelles que soient ses propres conditions de vente auxquelles il déclare renoncer.  Les soumissionnaires sont réputés avoir examiné attentivement tous les formulaires, instructions, dispositions contractuelles et spécifications contenus dans ce dossier d'appel d'offres et s'y conformer. Le soumissionnaire qui ne fournit pas dans les délais requis toutes les informations et tous les documents nécessaires verra son offre rejetée. Aucune réserve émise dans l'offre par rapport au dossier d'appel d'offres ne peut être prise en compte ; toute réserve donnera lieu au rejet immédiat de l'offre sans qu'il soit procédé plus avant à son évaluation.

1.1Prestations à fournir

L'objet du marché est la prestation de services informatiques dans le cadre du projet PREDICTO ( Voir détails dans les TDR).                

Les biens doivent répondre sans restriction aux spécifications techniques stipulées dans le dossier d'appel d'offres détaillés (annexe technique)

Tous les coûts de préparation et de soumission des offres sont à la charge du soumissionnaire.

Nous attendons votre offre assortie d'une garantie de soumission à l’adresse mail victoire.hubert@alima.ngo avec en copie l’adresse supply@alima.ngo au plus tard le 15 décembre 2023 à 16h30 GMT délai de rigueur.

Dans l’attente de votre proposition, veuillez recevoir, Monsieur, Madame, l’expression de notre respectueuse considération.



Victoire HUBERT

Responsable Recherche

1.2Calendrier

DATE

Date limite de remise des offres

15/12/2023 à 16h30 GMT

Séance d'ouverture des offres

18 au 21/12/2023

Notification de l'attribution du marché à l'attributaire

26 au 27/12/2023

Signature du contrat

TBD

1.3Participation

La participation à la procédure est ouverte à tout soumissionnaire respectant les critères du présent cahier des charges.

Sont exclus de la participation à un marché les candidats ou les soumissionnaires:

(a) qui sont en état ou qui font l'objet d'une procédure de faillite, de liquidation, de règlement judiciaire ou de concordat préventif, de cessation d'activité, ou sont dans toute situation analogue résultant d'une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales;

(b) qui ont fait l'objet d'une condamnation prononcée par un jugement ayant autorité de chose jugée pour tout délit affectant leur moralité professionnelle ;

(c) qui, en matière professionnelle, ont commis une faute grave constatée par tout moyen que les pouvoirs adjudicateurs peuvent justifier;

(d) qui n'ont pas rempli leurs obligations relatives au paiement des cotisations de sécurité sociale ou leurs obligations relatives au paiement de leurs impôts selon les dispositions légales du pays où ils sont établis ou celles du pays du pouvoir adjudicateur ou encore celles du pays où le marché doit s'exécuter;

(e) qui ont fait l'objet d'un jugement ayant autorité de chose jugée pour fraude, corruption, participation à une organisation criminelle ou toute autre activité illégale portant atteinte aux intérêts financiers des Communautés;

(f) qui, suite à la procédure de passation d'un autre marché ou de la procédure d'octroi d'une subvention financés par le budget communautaire, ont été déclarés en défaut grave d'exécution en raison du non-respect de leurs obligations contractuelles.

Le contrat ne peut être conclus avec des candidats qui, lors de la procédure de fourniture :

1) Font l’objet d’un conflit des intérêts ;

2) Sont coupables de mauvaise représentation en donnant l’information demandée par l’organisation humanitaire comme condition de participation aux procédures du contrat ou n’ont pas donné cette information. Les  candidats qui sont coupables de faire de fausses déclarations seront soumis à des pénalités financières représentant le 10% de la valeur totale du contrat qui sera conclu.  Le taux peut être augmenté à  20% au cas de la répétition de l’offense dans cinq ans  à partir de la première violation.

Pour être éligible pour la participation dans la procédure d’offres, les candidats doivent prouver à l’Autorité Contractante qu’ils respectent les nécessaires conditions légales, techniques et financières et qu’ils ont la volonté d’exécuter le contrat effectivement.  

1.4Type de marché

Appel d’offre International

1.5Devise

Les offres devront être libellées en Euros.

1.6Période de validité

Chaque soumissionnaire reste lié par son offre pendant une période de 90 jours à compter de la date limite pour la remise des offres.

Dans des cas exceptionnels, et avant expiration de la période initiale de validité prévue,  le pouvoir  adjudicateur peut demander par écrit aux soumissionnaires à ce que cette période soit prolongée de 40 jours. Les soumissionnaires qui acceptent cette demande ne sont pas autorisés à modifier leur offre. En cas de refus, les soumissionnaires cessent de participer à la procédure.

L'attributaire reste engagé par son offre pendant la durée du projet à compter de la date de réception de la notification l'informant qu'il a été retenu.

1.7Langage des offres

Les offres, la correspondance et les documents associés aux offres échangés entre le soumissionnaire et le pouvoir adjudicateur doivent être rédigés dans la langue de la procédure, soit, pour la présente, le français.

1.8Présentation de l’offre

Les offres doivent être reçues avant la date limite précisée dans la lettre d'invitation à soumissionner.  Elles doivent comporter la lettre de manifestation d’intérêt figurant en annexe 2 du présent dossier d'appel d'offres et être envoyées à l'adresse suivante :

victoire.hubert@alima.ngo avec copie l’adresse supply@alima.ngo

L’offre financière et l’offre technique doivent être séparées.

1.9 Contenu de l’offre

Chaque offre présentée doit être conforme aux exigences prévues dans le dossier d’appel d’offres et comprendre notamment :

  1. Une proposition technique se composant de :

La description détaillée du service offert conformément aux spécifications
       techniques, incluant, le cas échéant, la documentation requise ;

  1. Une offre financière pour le service offert.
  2. La signature de la personne dûment habilitée
  3. Une déclaration selon laquelle les soumissionnaires ne se trouvent dans aucune des situations énumérées (faillite, fraude, etc., voir point 1.3).
  4. Évidence sur la nationalité de la société
  5. Comme mentionné ci-dessus, l’offre doit être accompagnée de la lettre de manifestation d’intérêt

1.10Propriété des offres

Le pouvoir adjudicateur conserve la propriété de toutes les offres reçues dans le cadre de la présente procédure d’appel d’offres. En conséquence, les soumissionnaires ne peuvent exiger que leur offre leur soit renvoyée.

1.11 Modification ou retrait des offres

  1. Aucune information complémentaire ne sera fournie aux candidats pendant la procédure de soumission. Si de sa propre initiative l’autorité contractante devait, dans un souci de précision, communiquer des renseignements complémentaires, ils seraient transmis à l’ensemble des candidats. Tout candidat s’efforçant de favoriser des rencontres individuelles avec l’autorité contractante et/ou la Commission Européenne sera exclu de la présente soumission. 
  2. Les candidats peuvent modifier ou retirer leurs offres par notification écrite antérieurement  au délai de la soumission des offres. Aucune offre ne peut être modifiée après ce délai.  Les retraits doivent être inconditionnels et termineront toute participation dans cette procédure d’offres.
  3. Toute notification de ce type doit être soumise conformément  à l’Article 10.  L’enveloppe extérieure doit être marquée « Modification» ou « Retrait » comme convenable. 
  4. Aucune offre ne peut être retirée dans l’intervalle entre le délai pour la soumission des  offres mentionné dans l’Article 9.1 et l’expiration de la période de validité des offres.

1.12 Ouverture des offres

  1. L’ouverture et le dépouillement des offres ont pour objet de vérifier si les soumissions sont complètes, si les garanties de soumission ont été fournies, si les documents ont été dûment signés et si les soumissions sont, d’une manière générale, en ordre.
  2. Les offres seront ouvertes entre le 18/12/2023 et le 21/12/2023  au bureau ALIMA, par le comité désigné à cet effet. Un procès-verbal sera rédigé par le comité et sera disponible sur demande.
  3. Lors de l’ouverture des offres, les noms des soumissionnaires, le montant des offres, les éventuels rabais accordés, la présence de la garantie de soumission requise et toute autre information que  le pouvoir  adjudicateur estime appropriée doivent être mentionnés.
  4. Après l’ouverture publique des offres, aucune information relative au dépouillement, à la clarification, à l’évaluation et à la comparaison des offres, ainsi qu’aux recommandations concernant l’attribution du marché, n’est divulguée.
  5. Toute tentative par des candidats d’influencer le comité d’évaluation pendant la procédure de l’examen, de la clarification, de l’évaluation et de comparaison des offres pour obtenir d’informations sur le progrès de la procédure ou pour influencer l’Autorité Contractante dans sa décision sur la conclusion du contrat résulte  au rejet immédiat de l’offre.
  6. Toutes les offres reçues après la date limite de soumission des offres indiquées dans l’avis de marché ou les présentes instructions seront conservées par le pouvoir adjudicateur. Les garanties liées pourront être retournées aux soumissionnaires sur demande.  Aucune responsabilité ne peut être acceptée pour la délivrance tardive des offres. Les offres tardives seront rejetées et ne seront pas évaluées.

1.13  Évaluation des offres

Examen de la conformité administrative des offres

  1. A ce stade, le but est de vérifier que les offres sont conformes aux conditions essentielles du dossier d’offres. Une offre est considérée comme conforme si elle satisfait toutes les conditions, procédures et spécifications du dossier de l’offre, sans y dévier substantiellement ou y attacher des restrictions.
  2. Les décisions sur le fait qu’une offre n’est pas techniquement conforme doivent être dûment  justifiées dans le PV de la réunion de la Commission d’évaluation des offres.
  3. Si une offre n’est pas conforme au dossier des offres, elle sera rejetée immédiatement et  ne peut pas plus tard être refusée pour se conformer au dossier par sa correction  ou par le retrait de la déviation ou de la restriction.
  4. Evaluation technique : après avoir analysé les offres qui sont considérées comme conformes au niveau administratif, le Comité d’évaluation des offres décidera de l’admissibilité  technique de chaque offre, en la classant comme techniquement conforme ou non- conforme. L’évaluation technique sera basée sur les documents annexés dans l’offre concernant l’œuvre qui doit être exécutée sous l’offre et la capacité professionnelle du candidat.
  5. Pour faciliter l’examen, l’évaluation et la comparaison des offres, le comité d’évaluation peut demander  pour chaque candidat individuellement de clarifier son offre, y compris concernant les ristournes proposées. La demande de clarification et la réponse doivent être écrites. Toutefois, aucun changement sur le prix ou de substance de l’offre ne peut être demandé. Des décisions sur le fait qu’une offre n’est pas techniquement conforme doit être dûment justifiée dans le PV de la réunion de la Commission d’évaluation.
  6. Evaluation finale : les taux et les prix insérés dans la facture des quantités doivent correspondre aux conditions décrites sur les documents de l’offre. La situation économique et financière du candidat sera évaluée par le comité d’évaluation.    
  7. La commission des offres ne choisit pas forcément sur la base du prix plus bas mais se fonde sur les critères de valeur de l’argent, de prix, de la qualité du service, et du délai de livraison. L’expérience d’un candidat ayant satisfait dans l’exécution de contrats similaires sera un des critères de sélection.

A l’issue de l’évaluation technique, le pouvoir adjudicateur attribue le marché au soumissionnaire ayant présenté l’offre la moins disant parmi celles jugées techniquement et administrativement conformes au dossier d’appel d’offres sauf au cas où cette offre ne rentrerait pas dans l’enveloppe financière disponible pour ce projet.

1.14 Signature du contrat et garantie de bonne exécution

  1. L’attributaire est informé par écrit que son offre a été retenue (notification de l’attribution du marché).  Avant la signature du contrat entre le pouvoir adjudicateur et l’attributaire, ce dernier doit fournir les preuves documentaires ou les déclarations requises par la législation du pays où la société (ou chaque société en cas de consortium) est établie, montrant qu’il ne se trouve pas dans les situations reprises à l’article 1.3 ci-dessus
  2. Ces preuves, déclarations ou documents doivent porter une date qui ne peut dépasser la date butoir de remise des offres. En outre, l’attributaire doit présenter une déclaration sur l’honneur attestant que, depuis la date d’établissement de ces preuves, sa situation n’a pas changé.
  3. Si l’attributaire ne fournit pas ces documents de preuve ou déclarations dans un délai de 10 jours de calendrier à compter de la notification de l’attribution du marché ou s’il s’avère qu’il a fourni de fausses informations, l’attribution du marché est considérée comme nulle et non avenue. Dans ce cas, le pouvoir adjudicateur peut attribuer le marché à un autre soumissionnaire ou annuler la procédure d’appel d’offres
  4. L’attributaire signe, date et retourne le contrat signé par  le pouvoir  adjudicateur avec la garantie de bonne exécution dans un délai de 10 jours à compter de sa réception. Avec la signature par le soumissionnaire retenu, celui-ci devient le titulaire et le contrat entre en vigueur.

1.15Garantie de bonne exécution

La garantie de bonne exécution concerne le service à offrir suite à cet appel d’offre, elle consiste à l’assurer le pouvoir adjudicateur que le service sera rendu à 100% avec le respect des termes du contrat.  

1.16 Clauses relatives à l’éthique

Toute tentative des candidats d’obtenir des informations confidentielles, d’établir entre-deux des accords illégitimes ou d’influencer le comité ou l’Autorité Contractante lors de la procédure d’examen, de clarification, d’évaluation et de comparaison des offres conduira au rejet de leur candidature et peut résulter aux pénalités administratives.

Sans l’autorisation écrite préalable de l’Autorité Contractante,  l’entrepreneur et son personnel ou toute autre société avec laquelle l’entrepreneur est associé ou lié, ne peut pas, même sur une base sous contractante, fournir de services, exécuter un travail ou fournir d’équipements pour le projet. Cette interdiction s’applique aussi à tout autre projet qui, de par la nature du contrat, présente un conflit d'intérêt dans le chef de l’entrepreneur.

Lorsqu’une candidature ou une offre est déposée, le candidat doit déclarer n’être pas affecté par des conflits d’intérêts potentiels et qu’il n’existe pas de liens avec d’autres candidats ou d’autres parties présentes dans le projet. Si une telle situation devait se présenter durant l’exécution du contrat, l’Entrepreneur devra informer immédiatement l’Autorité Contractante. 

L’Entrepreneur doit toujours agir impartialement et en tant que conseiller fidèle, conformément  au code d’éthique de sa profession.   L’Entrepreneur doit s’abstenir de faire des déclarations publiques sur le projet ou les services sans l’accord préalable de l’Autorité Contractante. L’Entrepreneur ne peut en aucune manière engager l’Autorité Contractante sans accord écrit préalable de cette dernière.

Durant toute la durée du contrat, l’Entrepreneur et son personnel s’obligent à exercer leur activité dans le plus parfait respect des droits de l’homme et s’engagent à n’offenser en aucune manière les principes politiques et culturels de l'État bénéficiaire.

L’Entrepreneur  ne peut pas accepter de paiement lié au contrat en dehors de celui stipulé dans le contrat. L’entrepreneur et son personnel ne peuvent exercer d’activité ou recevoir d’avantages contraires à leurs obligations envers l’Autorité Contractante.

L’Entrepreneur et son personnel seront tenus au secret professionnel pendant toute la durée de du contrat et après son achèvement. Tous les rapports et les documents rédigés ou reçus par l’Entrepreneur doivent rester confidentiels.

Le contrat doit définir la forme et l’usage par les Parties Contractantes des rapports et des documents rédigés, reçus ou présentés par eux lors de l’exécution du contrat.

L’Entrepreneur doit s’abstenir de toute relation susceptible de compromettre son indépendance ou celle de son personnel. Si l’Entrepreneur cesse d’être indépendant, l’Autorité Contractante peut, sans préjudice et sans notification écrite, mettre immédiatement fin au contrat et sans que l’Entrepreneur soit en mesure de se prévaloir du droit d’une indemnité. 

L’Autorité Contractante se réserve le droit de suspendre ou annuler le financement du projet si des pratiques de corruption devaient être découvertes, et ce, à n’importe quelle phase de la procédure d’adjudication. L’Autorité Contractante se réserve le droit de prendre toutes les mesures appropriées pour remédier la situation. Cette réserve comprend l’offre de pot-de-vin, de cadeau, de gratification ou de commission à toute personne en payement ou récompense pour ma réalisation ou l’abstention de toutes formes d’actions liées à l’adjudication d’un contrat ou l’exécution d’un contrat déjà conclu avec l’Autorité Contractante.

Toutes les offres seront rejetées et les contrats immédiatement rompus, s’il apparaît que l’exécution du contrat a donné naissance à des frais commerciaux extraordinaires.

De tels frais ou dépenses extraordinaires consistent en commissions non mentionnées dans le contrat principal ou qui proviennent d’un contrat lié au contrat principal, les commissions  qui ne sont pas payées en fonction d’un service légitime et légal, les commissions liées à des pratiques de fraudes fiscales, les commissions payées à des intermédiaires ou des destinataires non clairement identifiés ainsi que les commissions payées à des sociétés fictives.  

L’Entrepreneur doit fournir à l’Autorité Contractante, et à sa demande, tous les documents  liés aux conditions de l’exécution du contrat. L’Autorité Contractante peut procéder à tous contrôles de documents ou sur le site, qu’elle juge utiles et nécessaires dans sa recherche de preuves dans le cas de soupçons liés à ce type de frais et dépenses extraordinaires.

En déposant une candidature ou une offre, le candidat s’interdit formellement d’utiliser de la main d’œuvre d’enfants. Il s’engage à respecter les droits sociaux et les règlements en matière de conditions de travail et de sécurité du travail. L’Autorité Contractante peut procéder à tous contrôles documentaires ou sur le site, qu’elle juge utiles ou nécessaires, pour vérifier l’application de ces principes.

1.17 Annulation de la procédure des offres

Au cas de l’annulation d’une procédure des offres, les candidats seront notifiés par l’Autorité Contractante. Si la procédure des offres est annulée avant l’ouverture de l’enveloppe extérieure d’une offre, les enveloppes scellées seront retournées, pas ouvertes, aux candidats.   

L’annulation peut avoir lieu si :

la procédure des offres a échouée, à savoir si on n’a pas reçu d’offre qui vaut la peine de point de vue qualitatif et financier ou s’il n’y a pas de réaction ;

les paramètres économiques ou techniques du projet ont été substantiellement altérés ; 

des circonstances exceptionnelles ou de force majeure a rendu impossible l’exécution normale du projet ;

toutes les offres techniquement conformes excèdent les disponibles ressources financières ;

il y a des irrégularités dans la procédure, particulièrement dans les cas ou ces dernières ont empêché la juste compétition.

En aucun cas  sera l’Autorité Contractante responsable des dommages, n’importe leur nature (particulièrement des dommages pour perte ou profit) et leur relation à l’annulation d’une offre, même si l’Autorité Contractante a été informée sur la possibilité des dommages. La publication d’un avis de fourniture n’engage pas l’Autorité Contractante d’implémenter le programme ou le projet annoncé.  

II-1 Annexes - Spécifications techniques

Termes de référence

Fourniture de services informatiques dans le cadre du projet PREDICTO

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action inscrits au sein de notre CHARTE : 1. Le patient d’abord 2. Révolutionner la médecine humanitaire 3. Responsabilité et liberté 4. Améliorer la qualité de nos actions 5. Faire confiance 6. L’intelligence collective

SOIGNER - INNOVER - ENSEMBLE : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 6 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2019, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux 11 autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques. ALIMA mène également des opérations en réponse à la pandémie covid-19 dans l’ensemble de nos missions.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Burkina Faso, Cameroun, Ethiopie, Guinée, Mauritanie, Mali, Nigeria, Niger, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Soudan, Tchad, Ukraine.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé sexuelle et reproductive incluant les violences basées sur le genre, Santé primaire et secondaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Fièvres hémorragiques, méningite, Choléra, Rougeole, Dengue, Covid-19).

Contexte du projet PREDICTO

En 2020, la consommation totale d'énergie d'ALIMA (principalement due à l'utilisation des bâtiments et des équipements biomédicaux et non médicaux) a été estimée à 336 682 Kwh (électricité), 786 283 litres de carburant (groupes électrogènes) et 27 978 Kwh (gaz) pour l'ensemble de ses activités, soit 2 650 tonnes de CO2e. L'électricité produite étant essentiellement fournie par le carburant consommé par les groupes électrogènes, la consommation d'énergie de l'ONG représente 17% de son empreinte carbone. Cependant, il existe une marge d'incertitude d'environ 30% sur ce chiffre en raison de l'absence de données ou des difficultés à les collecter localement. Ces difficultés incluent l'absence de relevés réguliers des compteurs électriques, le manque d'instruments de mesure appropriés et de personnel logistique formé, ainsi que la complexité des installations électriques dans les bâtiments, dont la gestion est souvent partagée entre ALIMA et ses partenaires locaux. Ainsi, la mise en place d'outils et de procédures pour mesurer, enregistrer, collecter et compiler un ensemble de données détaillées relatives à la consommation électrique des projets ALIMA est d'une importance cruciale. Cet ensemble de données permettrait à l'organisation de mieux évaluer les besoins énergétiques de ses projets médicaux, d'identifier les utilisations et les équipements les plus énergivores et d'affiner le calcul de l'empreinte carbone de l'organisation.

Par ailleurs, il existe peu ou pas de données sur le lien entre la consommation énergétique des hôpitaux du Sahel, leurs émissions de gaz à effet de serre, leur activité (nombre de patients admis/jour, type de pathologie, âge, etc.) et les variations climatiques de la région (pluviométrie, température, etc.). Le croisement de ces données permettrait d'établir des modèles prédictifs qui permettraient aux systèmes de santé d'anticiper au mieux leurs besoins énergétiques en fonction de ces différentes variables et de prendre les mesures adéquates pour garantir la continuité des soins, tout en réalisant des économies significatives sur leur facture énergétique.

Les principales activités du projet sont, dans 10 hôpitaux appuyés par ALIMA, de collecter des données sur la consommation énergétique, la fréquentation des différents services des structures et les données sur les variations climatiques dans les zones de ces structures de santé.

Les données sur la consommation énergétique seront récoltées à l’aide de compteurs électriques installés au début du projet. Les données sur la fréquentation des différents services des structures sanitaires sont déjà collectées par ALIMA et le Ministère de la Santé. Nous récupérerons des données climatiques existantes sur les zones concernées auprès de différentes organisations.

Activités attendues

Appui technique à la conduite de questionnaires baseline dans les structures de santé sélectionnées

Un questionnaire baseline sera administré dans les 10 structures de santé pour décrire leur profil. Un modèle existant sera utilisé et le questionnaire sera administré via CommCare.

Création des bases de données

Le partenaire sélectionné sera chargé de créer les bases de données à partir des données collectées avec un dictionnaire de données détaillées.

Collecte des données, monitorage et nettoyage des bases de données

Le partenaire devra mettre en place des outils de monitorage et un tableau de bord généré sur PowerBi pour la visualisation des données. Des procédures de monitorage des données seront mises en place pour les données électriques et médicales afin d’identifier les données manquantes ou absurdes.

Etiquetage des bases de données

La base de données principale sur la consommation électrique devra comporter des indications temporelles afin d’être reliée aux données médicales et climatiques sur la même période. L’étiquetage de la base de données principale et des bases de données secondaires doit pouvoir être fusionné sur la base des indications temporelles. Cette opération sera automatisée grâce à un script.

Documentation et partage des données

Les bases de données et les outils du projet seront déposés dans un reposoir public de données (Github) afin d’être accessibles à des chercheurs travaillant à des modèles de prédiction.

Échéancier et livrables

Le projet se déroule sur une période de 18 mois.

Les livrables sont:

-Questionnaire des structures de santé: fichier XML sur CommCare, guide d’utilisation du fichier sur CommCare

-Bases de données: fichiers CSV et dictionnaire des données détaillé

-Outils de monitorage: fichiers PowerBi, procédures correspondant à la visualisation des données

-Scripts d’étiquetage des données: scripts (Python), hypothèses sur lesquelles sont bâtis les scripts

Critères de sélection

-Expérience en création et gestion de bases de données et en monitorage de données

-Expérience en projets incluant une collecte de données en Afrique de l’Ouest et Centrale

-Solide expérience sur les outils CommCare, BigQuery, PowerBi

-Capacité à travailler en français

-De préférence, une première expérience réussie de collaboration avec ALIMA

-De préférence, une entreprise sociale avec un engagement humanitaire

Documents à envoyer

Veuillez envoyer :

-La lettre de manifestation d'intérêt (Template sera envoyé aux candidats sur demande à  l’adresse mail ci-dessous)

-votre CV détaillé

- preuve d’enregistrement comme organisation

-une offre technique contenant les étapes clés et les livrables

-offre financière pour la réalisation des déliverables sur la durée du projet

II-2 Annexes: Modèle de lettre de manifestation d’intérêt

FORMULAIRE LETTRE DE MANIFESTATION D’INTERET 

(Nom entreprise)   

(Lieu et date)

Objet : Manifestation d’intérêt pour la réalisation des services informatiques relatifs au projet PREDICTO pour le compte de l’ONG ALIMA

       A Monsieur le Directeur Général de l’ONG ALIMA-  Dakar

 Monsieur le Directeur Général ;

Nous, soussignés, avons l’honneur de vous proposer nos services, à titre de prestataire, pour la sélection d’un prestataire pour la réalisation des services informatiques du projet PREDICTO au profit de l’ONG ALIMA conformément à votre consultation de prestataires en date du 23 novembre 2023 et à notre proposition technique. Vous trouverez ci-joint notre Proposition financière qui s’élève à ………. (……….) EUR HT, soit ………… (…..) EUR TTC

Notre proposition financière a pour nous force obligatoire, sous réserve des modifications résultant de la négociation de l’appel d'offres.

 Notre dossier de candidature comprend les pièces suivantes :

-Une proposition technique

-Une offre financière pour le service offert.

-La signature de la personne dûment habilitée +  cachet

-Une déclaration de non-faillite

-Évidence sur la nationalité de la société

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général , l’assurance de notre considération distinguée.

Signature du représentant habilité 

Nom et titre du signataire :

No, et adresse du cabinet :

Tél. :

Email :

Cachet 

    Dossier de candidature à télécharger:       

Copyright © ALIMA
This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: