Consultant (e) - Ecriture de Projet Quartiers précaires (Haiti)

Port-au-Prince

Handicap International est une organisation de solidarité internationale indépendante, qui intervient dans les situations de pauvreté et d'exclusion, de conflits et de catastrophes.
Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

Mode d’intervention
Dans les contextes de crise comme dans une perspective de développement, HI place les personnes handicapées au cœur de sa stratégie d’intervention, en apportant le plus grand soin à ce que les populations aidées deviennent actrices de leur propre développement. Pour ce faire, chaque fois que cela est possible, l’association s’appuie sur les réseaux existants dans les pays (associations d’entraide ou organisations de personnes handicapées, instances régionales ou gouvernementales) et leur apporte structure et soutien pour renforcer leurs capacités d’intervention.

HI adopte généralement une approche duale (twin-trackapproach) comprenant :
• Un plaidoyer, de la sensibilisation et de l’appui-conseil afin de s’assurer que les personnes ayant des besoins spécifiques sont prises en compte par les autres acteurs dans la programmation et le déploiement de la réponse humanitaire ;
• Des actions directes pour répondre aux besoins de base et aux besoins spécifiques des personnes les plus vulnérables. Pour cela, HI utilise l’approche de l’accompagnement social personnalisé utilisée en travail social de proximité. C’est une approche centrée sur la personne favorisant l’autodétermination/ autonomisation et l’insertion sociale.

Contexte Pays :
Haïti est classé comme deuxième pays au monde en termes de vulnérabilité aux catastrophes naturelles. Cette vulnérabilité extrême ne dérive pas uniquement de son exposition (emplacement géographique au milieu du couloir cyclonique de la Mer des Caraïbes et sur la faille d’Enriquillo, là où la plaque nord-américaine et la plaque des Caraïbes se rencontrent) mais également d’autres facteurs comme le niveau de pauvreté, la forte densité en milieu urbain, le manque d’infrastructures, l’environnement dégradé (déforestation) et la faiblesse des institutions.
On dénombre plus de 50 désastres naturels depuis 1900 et dans la dernière décennie, Haïti a été frappé tous les ans soit par un ouragan tropical soit par des inondations de grande ampleur.
En Haiti, les quartiers précaires se caractérisent d’abord par la pauvreté de leurs habitants. L’exclusion y est d’abord sociale avant d’être urbaine ou foncière.
L’agglomération de Port au Prince compte aujourd’hui environ deux millions et demi d’habitants. Plus de la moitié de la population vit dans des quartiers défavorisés, pour la plupart illégaux. Bel-Air, Cité-Soleil, Savane Pistache… dans ces quartiers spontanés, les densités sont très fortes, pouvant atteindre 900 habitants par hectare. Les conditions de vie y sont particulièrement difficiles, en l’absence totale d’infrastructures et d’équipements et dans un contexte de récession économique permanente.
Ces quartiers occupent tous les espaces résiduels non urbanisés : polders constitués à l’embouchure des deux principales ravines et charriant des déchets urbains, pentes très fortes soumises à érosion, bas-côtés des grandes voiries ou des voies ferrées… L’habitat y est au départ très précaire, puis se densifie et se pérennise avec le temps.
Au fil du temps, l’urbanisation sauvage est devenue le mode normal de croissance de Port-au-Prince.

Historique de l’intervention de HI en Haïti
HI est intervenu pour la première fois dans le pays en 2008 suite aux dégâts causés par la Tempête Tropicale Faye (août), et par les ouragans Hanna et Ike (septembre) dans la région des Gonaïves.
Le séisme du 12 janvier 2010 a occasionné un bilan humain très lourd, tuant près de 230 000 personnes et en blessant plus de 300 000 personnes. Parmi elles, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont développé des séquelles invalidantes, et 4000 personnes ont été amputées. De plus, un million et demi de personnes ont perdu leur toit. HI a été en mesure d’agir dès le lendemain du tremblement de terre pour venir en aide aux populations touchées. Cinq and après, l’action de HI se recentre sur des activités de développement, afin de contribuer à l’effort national de reconstruction d’Haïti en diminuant la vulnérabilité des communautés à risque. Ainsi, les programmes d’HI-Haïti se déroulent à Port-au-Prince et dans divers départements :
• Réadaptation : Contribuer au développement du secteur de la réadaptation par le biais de la formation, le transfert de compétences et la reconnaissance globale des professionnels de la réadaptation.
• Prévention et santé : Soutenir le développement de thématiques de santé délaissées (prévention ; protection contre les violences ; prise en charge des enfants handicapées dans la politique de protection de l’enfance)
• Insertion sociale et économique : Offrir un accompagnement pluridisciplinaire aux personnes handicapées et à leur famille pour améliorer leur autonomie et leur participation dans la société, rendre les services plus inclusifs et accessibles aux personnes handicapées.
• Gestion des risques aux désastres : Couvrir les besoins des populations affectées par les crises et développer leurs capacités de résilience avec une attention particulière pour les personnes handicapées (réduction des risques de désastre intégrant les personnes vulnérables).
• Sécurité routière : Prévention du handicap par de la sensibilisation, formation et information visant à réduire les accidents de la route en Haïti.

L’appel à projet :
La Facilité d’innovation sectorielle ONG (FISONG) est un instrument de financement de l’AFD permettant le développement de partenariats entre des ONG françaises ou internationales et l’AFD, autour du cofinancement de projets innovants sur les différents secteurs qui touchent au développement. A travers cette FISONG, l’AFD recherche les articulations possibles entre ses interventions et les actions des ONG, en amont, pendant ou en aval des projets. Il s’agira donc de tirer des leçons des approches proposées par les ONG pour les actions ultérieures de l’AFD dans les projets de restructuration des quartiers précaires menées avec les collectivités locales.

  1. Cet instrument a ainsi pour objet de :
  2. valoriser et encourager les capacités d’innovation et de capitalisation des ONG ;
  3. créer des synergies entre l’AFD et les ONG pour améliorer la coordination des politiques publiques avec les initiatives de la coopération non gouvernementale ;
  4. renforcer le partenariat avec les ONG comme vecteurs d’aide adaptés à des situations d’absence ou de défaillance des maîtrises d’ouvrages publiques.

  5. Orientations stratégiques de l’appel:
    Il s’agit de trouver des solutions innovantes permettant de contribuer à un meilleur développement social et économique des populations des quartiers précaires.
    La FISONG doit ainsi permettre de financer des projets innovants présentant notamment les caractéristiques complémentaires suivantes :
    · Utilisation de méthodes de concertation et de mobilisation sociale avec les populations locales, que les collectivités locales pourraient ensuite mettre en œuvre.
    · Propositions de nouvelles méthodes de concertation et de diagnostic basées sur des outils numériques ;
    · Mise en place de modes d’intervention que l’AFD pourra reproduire à objectif important de capitalisation ;

  6. Domaines d’intervention :
    Améliorer la résilience des populations face aux vulnérabilités sociales, économiques et naturelles à partir des dynamiques préexistantes.
    o Résilience urbaine par le développement économique local et la structuration du tissu économique :
    § Impulser une démarche pérenne de développement économique local en structurant les acteurs économiques formels et informels préexistants (insertion professionnelle, accès à des formations, mise en place crèches communautaires, etc.) ;
    § Promouvoir les ressources locales, tant humaines que naturelles à opportunités sur les « métiers verts » à co-bénéfices environnementaux (ex. métiers dans valorisation des déchets, assainissement, construction matériaux locaux) ;
    § Associer les actions d’intégration et de structuration des acteurs économiques à un dialogue avec les pouvoirs publics pour mettre en valeur les potentiels économiques existants.

    o Résilience urbaine par le renforcement de la protection sociale par la mise en place de systèmes de mutuelle ou de micro-assurance santé pour les populations les plus vulnérables (femmes, handicapés, jeunes, etc) ;

o Résilience urbaine par la gestion communautaire des risques et l’adaptation du tissu urbain :
§ Renforcer les actions mises en places par certains habitants pour impulser une dynamique d’adaptation par rapport aux effets du changement climatique
§ Améliorer la gestion des crises en structurant les capacités organisationnelles des populations en cas de catastrophe et en formant les populations à la gestion des risque (prévention, gestion des catastrophes, reconstruction post-catastrophes);

Une idée de projet a été développée sur le programme Haïti, un des pays parmi les plus pauvres où Handicap International (HI) intervient avec comme objectif d’améliorer la qualité de vie et renforcer la résilience des personnes vulnérables, dont les personnes handicapées, dans les quartiers précaires.

OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS DE LA MISSION

L’objectif principal de la mission est l’écriture d’une proposition complète de projet sous format AFD pour le 31 janvier 2016.

De façon spécifique, le/la consultant(e) aura à :

  • Prendre connaissance et s’approprier les formats et documents de référence liés à l’appel AFD-FISONG ;
  • Réaliser une collecte d’informations afin de documenter la situation dans le pays d’intervention du projet (Haïti) sous l’angle des problématiques liées à l’emploi vert, la résilience, et la protection sociale comme des enjeux forts pour le bailleur ;
  • Participer à un briefing au siège (Bruxelles ou Lyon) de début et de fin de mission ;
  • Echanger avec les consultants de l’étude sur la Résilience Economique en cours ;
  • Mener des entretiens à distance ou en face à face avec les différentes parties prenantes au développement du projet au siège et dans le pays concerné ;
  • Faire une visite terrain en Haïti :
    o Identifier les acteurs impliqués dans les thématiques de l’appel à projet (mapping), identifier les gaps et opportunités, identifier des partenaires et mener des discussions avec ces partenaires, finaliser l’identification ou la négociation ;
    o Réaliser et animer des ateliers de travail participatifs avec la coordination du programme Haïti, les ressources opérationnelles parmi les équipes HI et les partenaires afin d’approfondir les axes de travail définis dans l’idée de projet, de développer les activités envisagées, les rôles et responsabilités ;
    o Rencontrer des parties prenantes et/ou experts du sujet en Haïti afin d’orienter les réflexions internes pour le développement du projet
    o Faire des comptes rendus des rencontres, échanges et ateliers avec les partenaires
    o Intégrer les approches d’handicap International et valider les orientations techniques et mode d’intervention avec les référents techniques concernés (à distance) ;
  • Formuler le document de projet au format requis par l’AFD (proposition complète), incluant une dimension innovante, en lien avec le desk concernés (desk Amérique latine et Caraïbes) et la Référente bailleur AFD au siège, en charge de la partie administrative ;
    Elaborer le budget détaillé du projet en lien avec le coordinateur technique et l’administrateur/coordinateur des services support. Le budget détaillé sera adapté au format AFD.

Résultats attendus :

  • Le document de projet et ses annexes au format AFD seront soumis à l’agence au plus tard le 30 janvier 2016 après validations HI et partenaires.
  • Les Compte rendus des entretiens réalisés avec les partenaires seront disponibles auprès de l’équipe HI en Haïti.

Conditions de réalisation de la mission :
Le/la consultant(e) réalisera sa mission en associant les personnes suivantes :

  • Basées au siège : le Chargé de projets du Desk Amérique latine et Caraïbes, Les 4 Référents Techniques impliqués (Insertion économique, Développement local inclusif, Insertion Sociale, Gestion des Risques), la Référente bailleur AFD
  • Basées sur le terrain :
    o Point focal sur le programme Haïti : la Coordinatrice Technique
  • Les partenaires au projet : en cours d’identification.

Activités à effectuer pendant la mission (à titre indicatif)
 Briefing Référents Techniques,
 Briefing DESK et référent sécurité,
 Lecture des documents de références (canevas, études, guides)
 Entretiens avec Equipe terrain,
 Entretiens avec tout autre acteur pertinent, incluant les partenaires,
 Elaboration du projet en détail,
 Rédaction du document de proposition complète et ses annexes sous format AFD,
 Débriefing / discussions pour finalisation de la mission.

Profil du consultant

Indispensable Souhaitable
Diplôme(s) Niveau Master 2 pro ou équivalent dans si possible en développement urbain, avec spécialité quartiers précaires et programmes sociaux Formation(s) complémentaire(s) en
Développement urbain, approches participatives
Expérience professionnelle significative dans un pays à faible ou moyen revenu ou dans un contexte défavorisé

  • Expérience dans l’écriture et la mise en œuvre de projets de développement urbain à dimension social de petite échelle
  • Expérience en appui à des organismes publics dans le domaine de l’aménagement urbain à composante sociale
    -Expérience en conception et en écriture de projet Connaissance en Gestion des risques naturels en contexte urbain
    Expérience ou sensibilité à l’utilisation des nouvelles technologies dans des projets de développement urbains
    Expérience ou sensibilité pour des publics vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées)

Compétences Capacités rédactionnelles et de communication
Capacité de travailler en équipe multiculturelle dans un délai court
Capacité de gestion de partenariat et de mobilisation de ressources externes et internes, animation
Capacités de coordination
Capacités de travail en équipe
Maitrise du français

Connaissance du Créole, un plus
Qualités personnelles Flexibilité, Dynamisme, Adaptation, Leadership, Rigueur

Réponses des consultants intéressés:
• Une brève proposition présentant la compréhension des enjeux de cette mission et des termes de références et la méthodologie de travail proposée ;
• Une proposition financière comprenant les honoraires, perdiems mission terrain, transport international et local, hébergement hors Port-au-Prince*;
• Le CV du consultant (formation, expertises et expériences tant dans les champs couverts par le projet que dans ce type d’action).

*Note : l’hébergement à Port au Prince pourra se faire dans une maison de l’organisation.

Date limite d’envoi des candidatures : le 15 décembre 2015

Les candidatures doivent être envoyées par courrier électronique – Réf : Ecriture Quartiers Précaires 2016 à Gaia CARBONE, Gaia.CARBONE@handicap.be

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
Or send your application directly to mailto:Gaia.CARBONE@handicap.be.
  • Organization: Handicap International
  • Location: Port-au-Prince
  • Grade: Mid level
  • Occupational Groups:
    • Management, Administration and Finance
  • Closing Date: 2015-12-15

Similar Jobs

Humanitarian Affairs Officer (TJO)

UN-OCHA - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs

Head, Judicial Operations Unit (P-3) - Short Term (11061)

ICC - International Criminal Court

Heaf of Unit

COR - Committee of the Regions

73699 - Operations Manager (for Indonesian nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme