Un(e) Coordinateur/trice Terrain Kissigoudou (Guinée)

Kissigoudou | Conakry

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. PUI se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité. L’association mène environ 140 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 4 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, dans le Caucase et en France.

Découvrez notre histoire et nos valeurs

Situation et besoins humanitaires

La République de Guinée est un pays d’Afrique de l’Ouest qui compte 10.629 millions d’habitants et est divisé en 8 régions administratives subdivisées en préfectures. La langue officielle est le français mais les trois langues vernaculaires les plus parlées sont le Soussou (en Guinée Maritime), le malinké (en Haute Guinée et Guinée forestière) et le Peul (Moyenne Guinée). La Guinée bénéficie d’un climat tropical à deux saisons, la saison des pluies s’étendant de mai à octobre, mais pouvant varier d’une région à l’autre. Les terres sont fertiles, et le pays bénéficie d’un nombre de cours d’eau important. Le sous-sol regorge de ressources minérales et le pays est ouvert avec une entrée maritime importante et un aéroport international. Néanmoins, la Guinée se classe toujours parmi les pays souffrant le plus de corruption, le taux d’alphabétisation est de seulement 41% et l’espérance de vie stagne à 54.5 ans.

C’est sur fond de fragilité socio-économique que l’épidémie de maladie à virus Ebola s’est déclarée à Guéckédou (Guinée forestière) en décembre 2013. Cette épidémie qui a vite pris de l’ampleur en Afrique de l’Ouest, affectant principalement les pays voisins, structurellement affaiblis par deux décennies de guerres civiles, le Libéria et la Sierra Leone, a bousculé le fonctionnement du pays et des services publics. (fermeture des écoles, fermeture de centres de santé primaire, décès de personnel soignant….). Médecins sans Frontières, présent depuis le début de la crise, a appelé les autres acteurs humanitaires à se positionner. La stratégie de réponse initiale s’est axée sur la prise en charge médicale des patients Ebola avec l’ouverture de Centre de Traitement Ebola.

En septembre 2014 est établie la première mission des Nations unies pour une mission de santé publique (UNMEER) déployée sur les 3 pays d’Afrique de l’Ouest encore touchés par l’épidémie. Le 31 juillet 2015 la mission d’UNMEER s’est achevée, considérant que son objectif d’accroître la capacité de riposte contre Ebola sur le terrain était atteint. L’épidémie de MVE a officiellement pris fin le 29 décembre 2015 et une période de surveillance intensive se poursuivra jusque fin mars 2016. Pour l’heure, l’OMS a dénombré 3.804 cas confirmés et probables, dont 2.536 personnes décédées de la maladie depuis la déclaration de l’épidémie 2 ans plus tôt.

La Guinée a traversé des crises successives inter-ethniques ces vingt dernières années, et les élections générales en 2015 auraient pu raviver certaines tensions. La victoire au 1er tour du Pr. Alpha Condé en tant que Président s’est heureusement déroulée sans heurts majeurs malgré les irrégularités et la mauvaise organisation du scrutin déplorées par l’opposition. Les avancées du gouvernement sortant, l’aspiration à la paix des Guinéens et les mises en garde de la communauté internationale ont finalement forcé cette opposition à accepter cette réélection. La mise en place d’un nouveau gouvernement, incluant certains membres importants de l’opposition, dénote la volonté du Président guinéen de commencer son mandat dans un climat politique apaisé.

Notre action sur le terrain

Suite à une mission exploratoire menée en février-mars 2015, PUI a pu ouvrir une mission en Guinée en mai 2015. Cette évaluation a conduit à identifier 2 préfectures sanitaires de la Région de Kindia (Dubreka et Coyah) ayant besoin d’appui pour limiter la propagation de la Maladie à Virus Ebola (MVE) à travers la prévention et le contrôle de l’infection, l’amélioration des conditions en eau, hygiène et assainissement, la surveillance épidémiologique, et la relance du système de santé. Les projets mis en œuvre par PUI en Guinée dans les 2 préfectures de Dubreka et Coyah sont soutenus par le Ministère des Affaires Etrangères français, la DG ECHO et OFDA. Le projet financé par OFDA dans les préfectures de Coyah et Dubreka prend fin en juin 2016.

Suite à la déclaration de la fin de l’’épidémie de maladie à virus Ebola en date du 29 décembre 2015 le ministère de la santé en appui avec l’OMS a insisté sur la nécessité du renforcement de la surveillance épidémiologique. Ce renforcement est d’autant plus important qu’une résurgence de la MVE a pu être notifiée à deux reprises au Libéria et en Sierra Leone. Les publications scientifiques relatives à la persistance du virus Ebola dans certains fluides corporels indiquent qu’elle pourrait être à l’origine de la survenue d’une nouvelle flambée si des mesures de surveillance ne sont pas prises. La décision de PUI d’intervenir aux côtés des partenaires locaux et internationaux en Guinée dans la troisième phase de la réponse de lutte contre le fléau Ebola, a été actée en Janvier 2016 pour répondre aux besoins du Ministère de la Santé et l’OMS.

Un projet en consortium avec IMC, Plan International et PUI est en cours de négociation avec OFDA, avec pour objectif de renforcer la surveillance à base communautaire en Guinée. Ceci se fera en renforçant les capacités techniques et matérielles des Agents Communautaires, tel que souhaité par la Cellule Nationale de Coordination pour la Lutte contre Ebola (CNLEB). Le consortium mettra en œuvre ce projet de mars à août 2016 avec IMC à Dubreka et Coyah, Plan International à Guéckédou et Macenta, et PUI à Kissidougou.

Découvrez notre réponse à la crise

Dans le cadre de nos activités en Guinée, nous recherchons un(e) Coordinateur/trice Terrain Kissigoudou

Le/la Coordinateur/trice Terrain est responsable du bon fonctionnement de la base et de la bonne mise en œuvre des programmes développés sur cette base.

  • Sécurité : Il/Elle est responsable de la sécurité sur sa base.
  • Programmes: Il/Elle coordonne les équipes et s’assure de la bonne mise en œuvre des programmes sur sa base, sous la supervision de son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Ressources Humaines : Il/Elle supervise l’ensemble des équipes de la base, personnel national et international.
  • Suivi logistique, administratif et financier: Il/elle supervise les volets logistiques, administratifs et financiers sur sa base pour la mise en œuvre des programmes, et s’assure du respect des procédures afférentes, avec l’appui fonctionnel du/de la Coordinateur/trice Logistique (CoLog), et du/de la Coordinateur/trice Administratif/tive et Financier/e (CAF) de la mission.
  • Représentation: Il/Elle représente l’association auprès des partenaires, autorités et différents acteurs locaux impliqués sur la zone d’intervention de sa base.
  • Coordination : Il/Elle centralise et diffuse l’information de/vers sa base et consolide le reporting interne et externe des activités mises en œuvre dans sa zone d’intervention avant de le transmettre à son/sa responsable hiérarchique direct/e.
  • Evaluation / Stratégie : Il/Elle participe à l’élaboration de la stratégie et propose de nouvelles interventions en fonction des besoins identifiés dans sa zone d’intervention.

Et pour rester informé des nouvelles offres en continu, rejoignez le groupe Facebook My Job In The field**.**

Formation et Expériences professionnelles

Formation :

Gestion de projet

Formation en Santé publique / Agro / Watsan / Autres…

Gestion financière

Logistique…

Expériences professionnelles :

Humanitaire (minimum 1 an)

International

Aptitudes transversales :

Excellente qualité rédactionnelle

Connaisances en gestion de projets

Gestion d’équipe

Informatique :

Pack Office

Autre (préciser)

Langues

Français obligatoire

L’anglais et/ou une autre langue serait un plus.

Conditions proposées

Salarié en Contrat à Durée Déterminée, 6 mois

Date de démarrage : Dès que possible

Salaire brut mensuel : de 1870 à 2200 selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Frais pris en charge notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison collective

Frais de vie (« Per diem ») de 550 euros

Régime de Break : Rythme et lieu de break défini en fonction de la durée de la mission et du lieu d’affectation

Régime de Congés Payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Pour en savoir plus sur notre offre, merci de consulter le profil de poste sur notre site !

Merci d’envoyer votre candidature (CV et Lettre de Motivation) à Romain Gautier, Chargé de Ressources Humaines Expatriées, sur recrutement@premiere-urgence.org en précisant l’objet suivant : « Fieldco–Guinée ».

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
Or send your application directly to mailto:recrutement@premiere-urgence.org.
  • Organization: PU-AMI - Première Urgence Aide Médicale Internationale
  • Location: Kissigoudou | Conakry
  • Grade: Junior
  • Occupational Groups:
    • Management, Administration and Finance
  • Closing Date: 2016-04-30

Similar Jobs

73850 - Procurement Analyst (for Indonesian Nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

73715 - Junior Project Clerk (for Indonesian nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

73845 - Procurement Analyst (for Indonesian Nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

73687 - Communications Analyst (for Indonesian nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

73716 - Junior Project Clerk (for Indonesian nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme