Consultant International pour l’évaluation ex-ante du Plan de Transition du Secteur de l’Education de l’Union des Comores à Moroni (Republication / Re-advertisement)

Moroni

L`UNICEF Comores en collaboration avec les autres membres du groupe local de partenaires de l’éducation (GLPE), offre une opportunité unique à toute personne intéressée par les questions de l`Education des enfants et des enfants. Si vous êtes la personne idéale que nous recherchons, n`hésitez pas : faites nous parvenir votre candidature le plus tôt possible et vous aurez l`occasion de visiter l`une des plus belles îles.

 

  1. Cadre de la mission

Suite à une étude de performance du secteur éducatif (RESEN-2012), les autorités de l'Union des Comores ont décidés d'élaborer tout d'abord un Plan intérimaire de l'éducation (PIE) 2013-2016 pour converger les efforts et assurer la complémentarité des interventions des principaux bailleurs de fonds de l'éducation en vue d'accroitre l'efficacité et remettre le système éducatif sur les rails du développement.

Ainsi, la mise en œuvre du PIE s'est focalisée sur le renforcement du système éducatif du point de vue institutionnel, organisationnel et de la gestion stratégique et opérationnelle de l'éducation. L'adoption d'une démarche participative a été favorite, sous le leadership et la coordination active du Ministère de l'Education Nationale, en collaboration avec les Commissariats en charge de l'Education des Iles Autonomes et avec la participation active des partenaires techniques et financiers de l'éducation.

Le PIE s'achève au milieu de l'année 2017. Néanmoins, son évaluation montre qu'un certain nombre d'objectifs structurants n'ont pu être atteints durant sa période d'exécution, permettant ainsi le développement immédiat d'un plan sectoriel complet. A partir des analyses et des évaluations du secteur, le gouvernement des Comores en accord avec l'ensemble des acteurs intervenant dans le secteur de l'éducation a opté, à la suite du PIE, pour un Plan de Transition du Secteur de l'Education (PTSE) d'une durée de trois ans (2017-2020) afin de mieux se préparer au développement d'un plan sectoriel complet de 10 ans. L'objectif principal de ce PTSE est le renforcement du secteur de l'éducation permettant ainsi une structuration et organisation adéquate de l'éducation au Comores.

Le présent PTSE a été développé sous la direction du Ministère de l'éducation nationale en étroite collaboration d'une part avec les responsables du secteur de l'éducation dans les iles autonomes et les partenaires techniques et financiers (PTFs) intervenant dans le secteur. Il découle d'une démarche structurée et accompagnée par l'IIPE/Pole de Dakar durant un peu plus de 10 mois. Cette démarche a été réalisée entre mars 2016 et décembre 2016. Ses étapes ont inclus une analyse institutionnelle, un diagnostic rapide de performance du secteur suivis par un modèle de simulation, une note de cadrage, une lettre de politique sectorielle.

Le Plan de Transition du Secteur Education finalisé doit être endossé par le groupe local de partenaires de l'éducation (GLPE) comprenant les partenaires techniques et financiers, les ONG et la société civile.

 

Une fois endossé, il soutiendra la requête de l'Union des Comores pour le prochain financement du GPE de 2 millions de dollars.

 

Avant l'endossement, le document doit faire l'objet d'une évaluation externe afin d'assurer sa qualité en termes de pertinence, de cohérence, de soutenabilité et de faisabilité et de vérifier sa conformité aux critères d'admissibilité au fonds GPE.

 

Les présents Termes de Référence concernent le recrutement d'un Consultant chargé de l'évaluation externe du PTSE.

 2. Justification de la mission du ConsultantLe Plan de Transition du Secteur de l'Education 2017-2020 sera basé sur une analyse institutionnelle et un diagnostic de performance du secteur de l'éducation dans son ensemble, qui est actuellement en cours de finalisation. A cet effet, le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement, de la recherche et des arts a planifié et coordonné les actions définies dans le cadre de ce plan en associant l'ensemble des acteurs du secteur de l'éducation. Une équipe technique nationale a été mise en place pour la rédaction du PTSE. Une expertise technique nationale et une expertise internationale (le Pôle de Dakar, l'IIPE) ont été recrutées pour appuyer l'équipe technique nationale et la renforcer. D'après les termes et échéances convenus au titre de la feuille de route révisée pour l'élaboration du PTSE en Union des Comores, la version préliminaire du PTSE devrait être achevée, après plusieurs séries de consultations, pour la fin janvier 2017. Le PTSE entend suivre scrupuleusement les standards et exigences prescrits pour la préparation d'un PTSE en vue de la soumission ultérieure d'une requête de financement auprès du Partenariat Mondial pour l'Education (GPE), afin d'en appuyer la mise en œuvre. Le GPE, tout comme les autres Partenaires Techniques et Financiers intervenant dans le secteur, attendent du PTSE qu'il soit crédible avant de pouvoir envisager de l'endosser et de le financer ou de contribuer à sa mise en œuvre. A ce titre, une phase d'évaluation externe est prévue, visant à aider les acteurs de l'éducation présents au Comores à évaluer la faisabilité, la soutenabilité, la pertinence et la cohérence qui permettent d'établir la crédibilité d'un plan de transition du secteur de l'éducation. Le Consultant devra dresser un tableau fidèle des forces et des points à améliorer du PTSE avant son endossement par les partenaires qui, le cas échéant, s'engageront à soutenir sa mise en œuvre. 

 

3. Objectif de la mission du Consultant international et méthodologieLe Consultant veillera à la qualité du document du PTSE et de son processus d'élaboration selon les critères développés et suivant la méthodologie préconisée par le Guide pour l'Evaluation d'un Plan Sectoriel (GPE/UNESCO. 2015). Le Consultant établira un rapport préliminaire d'évaluation du PTSE sur la base d'une revue de la documentation du processus d'élaboration du PTSE et d'entretiens qu'il conviendra de mener avec les responsables du Ministère ayant participé à l'élaboration du document, et avec les partenaires du secteur (Partenaires Techniques et Financiers – PTFs et membres du Groupe Local des Partenaires de l'Education – GLPE).   Le Consultant devra également s'assurer de la cohérence entre le PTSE et les autres documents de politique nationale existants parmi lesquels : les rapports des analyses institutionnelles, les rapports sur la performance du secteur, le Plan d'Investissement Quinquennal de l'Union des Comores, ainsi qu'avec les engagements internationaux de l'Union des Comores en matière d'éducation.

 

Des recommandations devront être élaborées et classées par ordre chronologique de prise en compte : avant la validation du document puis en cours de mise en œuvre du PTSE.

Le Consultant devra s'assurer, dans une seconde lecture, du niveau de prise en compte des recommandations préliminaires et en effectuer une restitution claire aux PTF.

Le Consultant travaillera sous la coordination du Service de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade de France, Agence de Coordination, et de l'Unicef, Agent Partenaire, et devra présenter ses rapports d'évaluation (préliminaire et final) pour validation aux instances du cadre partenarial à savoir : le ministère d'éducation nationale, le comité de pilotage du PTSE, le Groupe local des partenaires de l'éducation (GLPE).

 

4. Tâches du Consultant  Le Consultant devra notamment : 

 

    • Examiner, tant sur le plan technique que financier, la cohérence globale du PTSE, en lien avec les autres documents de cadrage et de politique, et avec les diagnostics existants ;
    • Apprécier la pertinence des différents arbitrages et articulations proposés (sectoriel, sous sectoriel, technique et budgétaire) ;
    • Procéder à une analyse de la faisabilité technique du PTSE et de son plan d'actions pluriannuel budgétisé en s'assurant de l'existence d'un dispositif de suivi/évaluation ;
    • Procéder à l'analyse du dispositif organisationnel et institutionnel de mise en œuvre du PSE (services centraux et déconcentrés) et sa capacité à absorber les financements (nationaux et extérieurs) ;
    • Evaluer l'analyse des risques et hypothèses montrant l'influence possible du contexte global sur le développement du secteur ;
    • Identifier les faiblesses éventuelles du document et formuler des propositions et recommandations à prendre en compte par l'équipe nationale pour son amélioration.Le Consultant veillera tout particulièrement à répondre aux questions suivantes :
  • Dans quelle mesure le PTSE traduit-il l'encadrement par le gouvernement et l'appropriation par les partenaires ?
  • Quel est le degré d'implication des acteurs locaux et des partenaires du développement dans l'élaboration du document et leur engagement à appuyer sa mise en œuvre ?
  • Dans quelle mesure la préparation du plan a-t-elle été mise à profit pour renforcer les capacités nationales en matière de politiques éducatives et de planification ?
  • Le plan constitue-t-il un corpus solide de stratégies et de mesures destinées à relever les principaux défis qui se posent dans le secteur de l'éducation ?
  • Les priorités et programmes proposés constituent-ils une réponse pertinente aux défis à relever (incluant les différents agendas internationaux : inclusion, qualité, équité, universalité, employabilité…) ?
  • Le cadre de financement est-il adapté et crédible (en lien avec loi de finance, précision des appuis extérieurs, existence d'un modèle de simulation et de différents scénarios…) ?
  • Le plan d'action définit-il un cadre opérationnel viable ?
  • Les questions clés notamment d'équité, d'efficacité et d'apprentissage sont-elles judicieusement prises en compte en vue d'améliorer les performances du secteur de l'éducation ?
  • Les stratégies sont-elles conçues pour induire des changements profonds ?
  • Le cadre de résultats est-il pertinent pour évaluer les améliorations dans les domaines clés que sont le dispositif de suivi/évaluation, le choix des indicateurs et des cibles, et les modalités de collecte, d'analyse et de communication des résultats ?
  • Le plan constitue-t-il un corpus solide et cohérent de stratégies et d'actions (en termes de composantes et de budget) ?
  • Les modalités de financement, de mise en œuvre et de suivi permettent-elles de garantir la faisabilité du plan ?
  • Le cadre partenarial permettant un dialogue efficace entre les partenaires et un suivi rigoureux des résultats est-il présenté dans le document ?Le Consultant devra également s'assurer du processus participatif de l'élaboration du plan à travers une communication large et une prise en compte des priorités régionales et locales. 

 

 5. Méthodologie

La méthodologie de travail du Consultant reposera sur une analyse documentaire approfondie et comportera des travaux individuels sur les documents du PTSE, des réunions avec l'équipe de rédaction du PTSE, les PTF et autres principaux acteurs du secteur, notamment les représentants de la société civile.

 

Le Consultant présentera sa méthodologie de travail, y inclus les outils de collecte de l'information, aux PTF en début de mission.

Le Consultant privilégiera un processus dynamique en collaboration avec l'équipe nationale en charge de la rédaction du PTSE. A cet effet, le MEN désignera un point focal de l'équipe nationale qui sera l'interlocuteur du Consultant.

 

Le chronogramme de travail du Consultant devra être ajusté avec celui de l'équipe nationale et celui des expertises qui pourraient éventuellement être mobilisées pour appuyer la rédaction du PTSE afin de faciliter la prise en compte des recommandations de l'évaluation dans la version finale du PTSE. A cet effet, le Consultant fondera son rapport final sur la version finale du PTSE après intégration des recommandations figurant dans son rapport provisoire.

 

Le Consultant consolidera, résumera et présentera pour approbation les résultats de l'évaluation dans un format facilitant la restitution aux partenaires.

L'Unicef, Agent Partenaire, remettra au Consultant les documents de référence sur le système éducatif au Comores. Le MEN facilitera la prise de rendez-vous et indiquera la liste des personnes ressources à contacter au sein du Ministère en charge de l'éducation, de l'enseignement, de la recherche et des arts, du Ministère des Finances, du Ministère de l'emploi et de la formation professionnelle et de la société civile partenaire. L'Agence de coordination, quant à elle, facilitera les discussions avec les PTF ainsi que l'organisation des restitutions.

 

6. Résultats attendus

 

  • Analyse fine de la qualité du document par rapport au diagnostic et autres politiques et plans existants ou en cours d'élaboration ;
  • Analyse de l'aspect participatif du processus d'élaboration du document et du niveau d'appropriation ;
  • Analyse de l'aspect de la transformation des ressources en résultats ;
  • Recommandations en dissociant celles à prendre en compte avant la validation finale et l'endossement et celles à mettre en œuvre au cours de la mise en œuvre du PTSE. Ces recommandations doivent être inclues dans un calendrier en mentionnant le cadre de responsabilités ;
  • Animation de deux ateliers de présentation et de validation du rapport d'évaluation externe. 

 7. Produits livrables

  • Proposition technique présentant la méthodologie et le planning de travail (à faire figurer dans le dossier de candidature) ;
  • Rapport provisoire d'évaluation basé sur la version provisoire du PTSE et de la documentation relative, à partager au cadre partenarial en place (GLPE, Comité technique nationale) ;
  • Liste des recommandations classées par ordre de priorités et identifiant les responsabilités y afférant (au sein ou en annexe du rapport) ;
  • Un rapport final comportant un résumé exécutif de 10 pages maximum basé sur la version finale du PTSE qui sera présentée pour endossement. Ce rapport devra clairement expliciter le niveau de prise en compte des recommandations initiales ;
  • Restitution des consultations et des deux ateliers de validation du rapport ;
  • Une proposition de lettre d'endossement du PTSE par les PTF. 

8. Durée de la mission

La durée de cette mission est évaluée à environ 25 J/H (à repartir entre le 25 février et le 15 avril 2017) et requiert une présence physique du Consultant au Comores pour deux tiers de cette durée au minimum. La répartition du temps à affecter à cette mission est proposée comme suit, à titre indicatif : 

 

  • Revue documentaire (5 J/H)
  • Consultations et entretiens (10 J/H)
  • Rédaction (6 J/H)
  • Présentation et validation du rapport préliminaire (2 J/H)
  • Finalisation du rapport (2 J/H)

 

9. Conditions de travail

Un bureau équipé de mobiliers de bureau et d'imprimante sera mis à la disposition du Consultant à l'Unicef.

 

10. Profil du consultant    

 

Le Consultant devra disposer de l'expertise suivante :

  • Diplôme universitaire supérieur dans le domaine de sciences de l'éducation, de l'économie de l'éducation, de la planification de l'éducation ou autres domaines connexes ;
  • Expertise des systèmes éducatifs et de la gestion de l'éducation selon l'approche sectorielle et programmatique avec une expérience avérée dans le développement, l'analyse et l'évaluation de programmes sectoriels de l'éducation et de la formation professionnelle, en particulier dans les pays en développement et sur le continent africain ;
  • Expertise en finances publiques et analyse des modèles de simulation financière ;
  • Expérience similaire dans le contexte de requête de don au GPE ;
  • Excellentes qualités rédactionnelles et de synthèse requises,
  • Parfaite maitrise du français.

 11. Rapports d'exécution et évaluation de la mission 

 Le Consultant transmettra par mail à l'Unicef à l'issue de sa mission l'ensemble des livrables requis.

 

12. Dossiers de soumission des candidatures 

 

  • Offre technique (cadrage, méthodologie et calendrier)
  • CV
  • Copie des rapports d'évaluation externe de Plans Sectoriels de l'Education menées / rédigées par le candidat
  • Offre financière selon le tableau ci-dessous:

Tableau de présentation de l`offre financière

Planification de voyage pour les Comores (Moroni plus les Iles d'Anjouan et de Mohéli)

Quantité

Prix unitaire

Montant (en US$)

Visa

 

 

 

Vaccinations

 

 

 

Billet d'avion Aller et Retour + Transferts aéroport

 

 

 

Per-Diem / Frais de subsistance journalier

 

 

 

Honoraires mensuels / journaliers

 

 

 

Billets d'avion dans les iles (Mohéli et Anjouan)

 

 

 

TOTAL

-

-

 

 

 13. Evaluation et présentation des candidatures

 

Les candidatures seront évaluées sur base de critères techniques (70% - CV) et financiers (30% - offre financière).

Les candidats doivent envoyer leur CV détaillé précisant l'expérience et les qualités liées à cette consultance spécifique. Ils veilleront à joindre tous les autres documents mentionnés au Point 12 ci-dessus.

 

Seules les candidatures envoyées en ligne seront considérées.

UNICEF promeut la diversité et l'inclusion au sein de son personnel et encourage les candidats qualifiés, hommes et femmes de toutes les nationalités, religions et origines ethniques, y compris les personnes vivant avec handicap à postuler afin de devenir membre de l'Organisation.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées. 

 

 

 

 

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Moroni
  • Grade: International Consultant - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Labour Market Policy
    • Education, Learning and Training
    • Monitoring and Evaluation
    • Education, Learning and Training
    • Labour Market Policy
    • Monitoring and Evaluation
  • Closing Date: 2017-02-17

Similar Jobs

Consultant to Conduct Terminal Evaluation of National Biodiversity Project: Conservation of Iona National Park

UNDP - United Nations Development Programme

Consultant - Radiation Safety and Monitoring Section

IAEA - International Atomic Energy Agency

National Consultant to Assess Training Needs of All Staff Categories of the Human Rights Commission of Sri Lanka(HRCSL)

UNDP - United Nations Development Programme

CON 2017/77 - Consultant - Monitoring & Evaluation and Information Management Specialist  -  Yangon, Myanmar

IOM - International Organization for Migration