Recensencement Specifique des Populations Autochtones du Gabon

L'UNICEF recherche un (e) consultant (e) national pour realiser un recensement specifique des communautés s'identifiant comme population autochtone du Gabon.

  I. Contexte et justification

Le Gabon est un pays de l’Afrique Centrale peuplé de 1 811 079 habitants sur une superficie de 267.667 km², soit 6,8 habitants au km² (RGPL 2013). L’indice synthétique de fécondité est estimé à 4,2 enfants par femme (EDSG II), la part des femmes dans la population totale est de 48% (RGPL 2013). Les 15-34 représentent 37,3% de la population totale. Cependant, la population autochtone est estimée à près de 20.000 âmes. Cependant, ce chiffre n’indique pas la répartition de ces populations par sexe, tranche d’âge, par région et par localité, etc.

 Sur le plan institutionnel, en plus d’une Constitution qui protège contre toutes formes de discrimination et déclare l’égalité des communautés, la République gabonaise a ratifié plusieurs conventions et traites internationaux. Théoriquement, les communau­tés s’identifiant comme autochtones en République Gabonaise jouissent des mêmes droits que les autres citoyens, mais dans la pratique, ils sont victimes de discrimination et vivent dans une extrême pauvreté. Ils ne bénéficient pas des services publics au même titre que leurs homologues (Rapport du groupe de travail de la Commission Africaine sur les populations/communautés autochtones). C’est dans ce contexte que le Ministère en charge du développement social en collaboration avec l’UNICEF recherche un Consultant National pour réaliser un recensement spécifique des populations autochtones et leurs conditions de vie dans les ménages.

I. Objectif de l’étude

L’objectif général vise à recenser les caractéristiques démographiques et  socio-économiques des populations autochtones du Gabo

I. Objectifs spécifiques

Il s’agit de :

  1. faire une revue de la littérature ;
  2. élaborer et valider les outils de collecte de données ;
  3. élaborer la cartographie des zones d’intervention ;
  4. collecter les données auprès des ménages ;
  5. produire un rapport technique de collecte ;
  6. participer à l’atelier de validation;
  7. produire un rapport final;
  1. Résultats attendus

 

  1. le rapport de la revue de la littérature est élaborée et validée ;
  2. des outils de collecte sont élaborés, testés puis validés ;
  3. la cartographie des zones d’intervention est disponible.
  4. la collecte des données socio-demographiques est réalisée et validée ;
  5. les rapports de collecte, de l’atelier de validation sont disponibles ;
  6. le rapport final est disponible.
  1. Approche méthodologique

La méthodologie utilisée pour cette étude est fondée sur une approche participative, en concertation avec l’ensemble des acteurs et partenaires concernés. Elle s’articule autour des axes d’intervention suivants :

Analyse de la documentation spécifique : Au cours de cette première étape de l’étude, le Consultant devra analyser toute la documentation sur la thématique de la pauvreté  et le type d’exclusion qui affecte les populations autochtones du Gabon. Ensuite, sur la base de ces informations, le Consultant National  élaborera des outils de collecte  des données sur le terrain.

Collecte des données : Fondée sur une démarche à la fois quantitative et qualitative, la méthodologie de collecte de données sur le recensement des populations autochtones repose  pour l’essentiel sur quatre (4) éléments majeurs : le champ de l’opération, la population-cible, la méthode de collecte des données, le personnel utilisé et l’exploitation des données.

Rencontres et entretiens : Le Consultant aura l’opportunité de rencontrer et de s’entretenir avec les personnes ressources impliquées dans la problématique autochtone. Ces entretiens permettront de compléter les résultats de l’étude et le contexte spécifique des populations autochtones.

Par ailleurs, le Consultant proposera une note de cadrage plus détaillée de la consultation.

 

I. Gouvernance de la consultation et engagement des partenaires.

Un comité technique sera mis en place pour suivre le déroulement de la consultation et valider les documents et rapports produits par le Consultant. Ce Comité sera composé des partenaires de mise en œuvre du projet.

  1. Qualifications et expériences requises

Le recensement sera réalisé par un Consultant National de niveau NOC, avec une très forte expérience en sciences sociales. Il sera appuyé par le Comité Technique.

  1. Rémunération et durée

Compte tenu des compétences et l'expertise nécessaires pour mettre en œuvre les termes de référence, la rémunération est fixée au niveau NOC selon la grille des salaires du système des Nations Unies. Source de financement : Budget 2017, NON GRANT.

La durée totale de la consultation sera de 60 jours fermes, à partir de la date de signature du contrat.

 

  1.  Qualifications requises
  • Le/la consultant (e) devra justifier d’un niveau d’étude minimum de BAC+5 dans les domaines de la Démographie, statistique, droit et notamment les droits de l’Homme, de la sociologie ou des sciences sociales ou tout autre domaine connexe.
  • Le/la consultant (e)  devra également disposer d’au moins dix (10) ans d’expérience dans la conduite des enquêtes de terrain et avoir de solides compétences en rédaction scientifique, en communication orale et écrite.
  • Disposer d’une bonne connaissance du contexte gabonais (dispositif juridique, institutionnel et plans de sensibilisation et de plaidoyer existants).
  • Etre sensibles aux questions relatives aux droits des populations autochtones et notamment la question de lutte contre les discriminations, la lutte contre la pauvreté et les inégalités et les mécanismes de protection sociale.
  • La connaissance de la planification et de la gestion axée sur les résultats, des mécanismes et procédures du Système des Nations Unies seront des atouts.
  • Une expérience dans le domaine de la consultation communautaire, de la participation des peuples autochtones, au fonctionnement du gouvernement local en République gabonaise, au code forestier et à la gestion durable des ressources naturelles serait également un atout.
  • Avoir une bonne capacité de rédaction et de travail en équipe. 
  1. Date et dépôt des offres

Les offres de candidature seront soumises en ligne au plus tard le 18 mai 2017 23h55.

Tous les candidats devront fournir les documentations suivantes:

  • Lettre de motivation ;
  • Le Formulaire P-11  et le CV détaillé
  • La proposition technique comprenant le plan et la méthodologie y compris le calendrier d’exécution et le budget détaillé. 

 

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location:
  • Grade: NO-C, National Professional Officer
  • Occupational Groups:
  • Closing Date: 2017-06-18

Similar Jobs

Profile – Finance Specialists

UNRWA - United Nations Relief and Works Agency for Palestinian Refugees

Senior Resource Management Officer

IOM - International Organization for Migration

Advisers

ECB - European Central Bank

Humanitarian Affairs Officer (TJO)

UN-OCHA - Office for the Coordination of Humanitarian Affairs

Temporary Appointment: Programme and Planning Specialist, P-3 in Social Inclusion and Policy, Programme Division NYHQ

UNICEF - United Nations Children’s Fund