By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Port-au-Prince
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
  • Closing Date: 2017-08-31

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Spécialiste en Sciences Humaines et sociales

Port-au-Prince (Haiti)

Background

ONU Femmes est l’entité des Nations Unies qui travaille pour l’égalité des sexes et l’autonomisation économique des femmes. Elle travaille pour l’accès des femmes à des opportunités économiques, l’amélioration de leur statuts légaux et de leurs droits, la participation et l’inclusion des femmes dans les processus décisionnels. Les Nations Unies accordent une importance cruciale à la participation des femmes dans le processus politique et considèrent cette participation comme indispensable pour tout processus de maintien et de consolidation de la paix.

S’inspirant d’une approche qui s’est développé avec succès dans plusieurs pays en Afrique, les cellules de crises des femmes (Women Situation Room), ONU FEMMES, avec l’appui de l’Ambassade du Canada, a décidé d’implémenter un projet visant à contribuer à la mise sur pied d’un environnement paisible encourageant la participation pleine et entière des femmes aux processus électoraux et institutions politiques en Haïti. Ainsi pour atteindre son objectif, le projet compte mettre en place une structure permanente qui servira d’observatoire à la participation des femmes aux processus électoraux (avant, pendant et après les élections) et de la jouissance de leurs droits.

En effet, les femmes restent sous représentées dans la politique et le processus électoral haïtien.  En dépit des droits formels octroyés par la Constitution, cet acquis n’a pas permis l’exercice réel de ces droits ni leur transposition dans les pratiques politiques.  Le taux de participation politique des femmes haïtiennes aux structures nationales représente l’une des plus faibles de la région de l’Amérique Latine et des Caraïbes malgré l’existence du quota de 30%. Parmi les raisons invoquées pour expliquer ce grand déficit de leur représentation dans les instances élues, figure la violence faite aux femmes durant le processus électoral. Une mission sur le terrain de ONU FEMMES a révélé que les causes de la violence que subissent les femmes durant le processus électoral sont liées à l’existence d’un cadre juridique inapproprié et inefficace, la vulnérabilité des femmes du fait de la faiblesse des institutions en charge du processus électoral ainsi que la culture non égalitaire chargée d’agressivité qui prévaut durant les élections.

Sans pouvoir se cantonner sur un élément causal spécifique, l’évidence de la violence contre les femmes en politique est sans équivoque. Celle-ci limite leurs possibilités politiques, les décourage ou les empêche d'exercer leurs droits politiques pleinement, y compris leurs droits en tant qu'électrices, fonctionnaires du conseil électoral, candidates et militantes des partis politiques. Quoi qu’elles soient omni présentes, les violences dont les femmes sont principalement victimes restent souvent insidieuses et n’apparaissent pas dans les chiffres officiels de rapportage de la violence. C’est pourquoi on a tendance à les minimiser et à sous-estimer leur impact dans la vie politique haïtienne. Il y a donc un grand besoin de cerner les différentes formes de manifestations de ces violences, ainsi que de les catégoriser afin de trouver les moyens de les contrecarrer. Cette consultation cherche à apporter des éléments de réponse à ces questions.

Duties and Responsibilities

Objectifs de la consultation

  • Identifier et caractériser les manifestations des violences liées au genre lors des dernières élections en Haïti ;
  • Identifier les bonnes pratiques en matière de participation politique des femmes durant les dernières élections en Haïti et dégager les stratégies pouvant renforcer et capitaliser les acquis.

Responsabilités spécifiques

  • Contribuer à l’identification de la meilleure approche pour reproduire et adapter le modèle de la cellule de crise des femmes (Women Situation Room) en contexte Haïtien ;
  • Faire une cartographie des acteurs (étatiques, société civile, des leaders ou autres) et alliés pouvant appuyer dans la mise en œuvre du sous-programme ;
  • Répertorier, catégoriser et analyser les violences, y compris les discours sexistes, qui constituent des freins à la participation effective des femmes en politique vis-à-vis des différents acteurs et espaces de participation :  les médias, les partis politiques ; et en tant que leurs partisan-e-s, de la population etc. ;
  • Identifier les obstacles ainsi que les voies et moyens pouvant contribuer à la réduction des violences et à améliorer la participation politique, notamment les formes de masculinités positives pour contrer les violences sexistes.

Résultats attendus :

  • Des stratégies d’adaptation effectives du modèle de la cellule de crise (Women Situation Room) au contexte haïtien sont identifiées et développées ;
  • La dynamique des phénomènes de violences politiques faites aux femmes en contexte électoral est caractérisée ;
  • Les causes sous-jacentes et immédiates de la faible participation des femmes dans les espaces décisionnels sont identifiées ;
  • Des stratégies et moyens pouvant contribuer à la participation effective des femmes en politiques sont développées.

Produit de la consultation

  • Un rapport sur la contextualisation du WSR qui sera présenté au comité ad hoc de la Plateforme, ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers ;
  • Un rapport préliminaire sur les violences et discours sexistes en contexte électoral qui tiendra compte du feedback de tous les partenaires et parties prenantes ;
  • Un rapport final qui présentera les principaux résultats de la mission et les recommandations notamment :
    • L’ensemble des outils de l’analyse de référence ;
    • Les données quantitatives et qualitatives utilisées et les analyses des interviews (ou des focus group) des personnes ressources ou organisations rencontrées ;
    • Une description claire de la situation actuelle des violences faites aux femmes durant les dernières élections (clarifier en quoi consiste ce phénomène, où et pourquoi il existe, sous quelles formes il se présente, quels en sont les acteurs et dans quelle mesure il est répandu) ;
    • Une étude des stratégies de résistance à la violence faites aux femmes existant (principalement les formes de masculinités positives) ;
    • Une étude des liens pouvant être établie entre la cellule de crise des femmes (Women Situation Room) en Afrique et les stratégies adoptées ou pouvant être adaptées en Haïti ;
    • Une présentation des écarts à combler et des recommandations pour les futures interventions dans une perspective de durabilité.

Competencies

VALEURS FONDAMENTALES / PRINCIPES DIRECTEURS

  • Intégrité : Faire preuve de cohérence dans la défense et la promotion des valeurs de l’ONU FEMMES dans les actions et décisions, en conformité avec le Code de conduite des Nations Unies;
  • Sensibilité culturelle / Valorisation de la diversité : Démontrer une appréciation de la nature multiculturelle de l'organisation et de la diversité de son personnel. Démontrant une perspective internationale, apprécier les différences de valeurs et de l'apprentissage de la diversité culturelle.

COMPÉTENCES FONDAMENTALES

  • Éthique et valeurs : Manifestation / éthique sauvegarde et l'intégrité;
  • Connaissance de l’organisation : Démontrer la connaissance de l'entreprise et un bon jugement;
  • Développer et Epanouissement / coaching et le mentorat : Auto-développement, la prise d'initiative;
  • Travail en équipe : Agir comme un joueur d'équipe et faciliter le travail d'équipe;
  • Communiquer l'information et les idées : Faciliter et encourager la communication ouverte dans l'équipe, communiquer efficacement;
  • L'autogestion et l'intelligence émotionnelle : Créer des synergies grâce à l'auto-contrôle;
  • Gestion des conflits / négociation et résolution des différends
  • Partage des connaissances / apprentissage continu : L'apprentissage et le partage des connaissances et encourager l'apprentissage des autres;
  • Prise de décision appropriée et transparente : Prendre des décisions transparentes sur base des évidences;
  • Exécuter toutes autres taches selon les directives du superviseur.

COMPÉTENCES FONCTIONNELLES

  • Avoir une bonne aptitude à la conception et à la créativité ;
  • Excellente capacité de communication et d’écoute ;
  • Très bonnes capacités de communication orale de façon précise et professionnelle ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles et une capacité à relever les « success stories » démontrées ;
  • Efficacité démontrée dans la diffusion de messages et la rédaction d’information concernant ONU Femmes (ses objectifs et activités) a l’intention des médias ;
  • Capacité à mettre en place des stratégies de communication et de publications ;
  • Capacité à communiquer de façon sensible et efficace avec les différents organes (agences des NU, ONG, partenaires, etc.) ;
  • Aptitude à établir, construire et maintenir des relations efficaces avec les clients, ce qui démontre la compréhension du point de vue du client ; l'anticipation des besoins des clients et assurer le besoin de ces besoins rapidement ;
  • Possibilité de créer, modifier et présenter l'information dans des formats clairs et présentables, en utilisant la fonctionnalité informatique appropriée ;
  • Possibilité pour assurer la surveillance de la traduction / adaptation / réécriture des informations reçues, l'impression et la diffusion de publications et de documents audio-visuels ;
  • Aptitude à faciliter l'organisation d'ateliers, de tables rondes, conférences de presse, etc. ;
  • Aptitude à effectuer des recherches de documents, l'analyse de base de document, et la synthèse préliminaire de meilleures pratiques et les leçons apprises dans le domaine des communications ;
  • Capacité d'organiser et remplir plusieurs tâches en établissant des priorités.

Required Skills and Experience

Experiences & Aptitudes requises

  • Diplôme de niveau maitrise dans les sciences humaines et sociales ;
  • Très bonne maîtrise des mécanismes internationaux et régionaux relatifs aux droits humains ;
  • Excellente connaissance du droit des femmes en Haïti ;
  • 10 ans d’expérience minimum en recherche, programmation ou gestion de projets ;
  • Vaste connaissance et compréhension du contexte politique haïtien et de ses différents acteurs ;
  • Excellentes capacités en analyse, synthèse et rédaction de rapports ;
  • Expérience dans la collecte et l’analyse de données quantitatives et qualitatives ;
  • Expérience en études de genre ;
  • La connaissance du contexte africain est un atout supplémentaire ;
  • Excellente connaissance du créole, du français écrit et parlé;
  • Connaissance de l’anglais, un atout supplémentaire.

Dossier de candidature

Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

Proposition technique faisant ressortir les points suivants (70 %) :

               La compréhension du mandat

              Une brève présentation de l’approche méthodologique

              Un calendrier d’activités

              Un curriculum vitae (incluant 3 personnes de references)

Proposition financière (30 %)

Honoraire journalier du consultant (Les coûts liés aux honoraires seront déterminés en fonction de la grille des Nations Unies).

Evaluation des dossiers :

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum de 49 % sur 70% pour l’offre technique seront pris en considération pour l'évaluation financière. Après vérification de l'adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière recevra une note financière (Nf) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disante (Fm) de la manière suivante : Nf = 30 x Fm / F (F étant le montant de la proposition financière évaluée).

Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf) combinées, avec application des pondérations (70% pour la proposition technique ; 30% pour la proposition financière) pour aboutir à une note globale (NG = Nt+Nf).

L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux d’ONU Femmes (coût, efficacité). ONU Femmes ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.