Consultance Internationale Évaluation d’impact: Intégration de la Nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé au Mali

Cette consultation permettra à l’UNICEF d’évaluer la mesure dans laquelle le processus d’intégration de la nutrition a contribué à améliorer les connaissances et les compétences des étudiants en nutrition, tout en identifiant les défis connexes et les opportunités.

  1. Historique et contexte

La région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre possède moins de 10 % de la population mondiale mais représente plus de 30 % de la charge mondiale de morbidité et de mortalité infantile. Environ 7 millions d’enfants de moins de cinq ans y souffrent de malnutrition aiguë globale et 2,5 millions sont émaciés (malnutrition aiguë sévère). Les enfants émaciés sont 9 fois plus à risque de décès s’ils ne sont pas traités. Près de la moitié des enfants sévèrement malnutris sont dans les pays sahéliens.

Au Mali, la malnutrition des enfants demeure un problème majeur de santé publique. Au cours des 5 dernières années, la prévalence de la malnutrition aiguë a oscillé entre 10 et 15 %, avec souvent plus de 15 % dans les régions du Nord. En 2016, Gao, Tombouctou et Ségou ont montré des taux de malnutrition aiguë particulièrement inquiétant, « grave » vis-à-vis des normes de l’OMS (14,8 %, 14,3 % et 13,6 respectivement). La malnutrition chronique (retard de croissance) reste également un problème important. Les taux continuent d’être élevés (26,2 % en 2016) et Sikasso demeure la région la plus touchée (30,2 %). La malnutrition chronique au Mali est liée à des causes multidimensionnelles, dont l’insécurité alimentaire chronique, manque d’accès aux soins de santé de qualité, pratiques inadéquates d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE), faible nutrition de la mère, prévalence élevée des maladies infantiles, mauvaise hygiène et le manque de systèmes sanitaires.

Sur la base de l’approche MODA (Multiple Overlapping Deprivation Analysis), les régions de Mopti et Sikasso ont été ciblées pour un paquet d’assistance multisectorielle jumelant des activités spécifiques clés de nutrition (PCIMA, ANJE, activités de prévention des carences en micronutriments) avec des activités les plus sensibles à la nutrition dans les secteurs wash, santé et éducation. Dans les autres régions, l’UNICEF met l’accent sur la PCIMA, la prévention des carences en micronutriments et des activités clefs de santé maternelle et infantile.

Investir dans des programmes de nutrition à grande échelle peut traiter, non seulement les causes sous-jacentes de sous nutrition, mais aussi offre une plateforme pour l’intensification des interventions spécifiques de nutrition. Introduire la nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé est l’un des moyens pouvant être exploité pour atteindre une réduction durable de la sous-nutrition.

  1. Justification

Le Mali a adopté, durant les 3 dernières années, des mesures pour intégrer la nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé. Le gouvernement a lancé un programme de master en nutrition à Bamako et des modules de nutrition ont été intégrés dans les facultés de médecine du pays. L’intégration des modules axés sur la nutrition dans la formation initiale des écoles de santé et en master pourrait ainsi favoriser de meilleures pratiques de nutrition dans les services de santé et les collectivités dans son ensemble.

C’est dans ce contexte que le Mali a introduit, en 2014,  la nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé dans le pays, dans le cadre de l’initiative de partenariat sur la sécurité nutritionnelle en Afrique (PSNA), soutenue par l’Union européenne (UE) et le fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), et en partenariat avec d’autres acteurs de la santé. L’UNICEF recrute un consultant pour mener une étude d’impact de l’intégration de la nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé au Mali.

  1. Objectif

Cette consultation permettra à l’UNICEF d’évaluer la mesure dans laquelle le processus d’intégration de la nutrition a contribué à améliorer les connaissances et les compétences des étudiants en nutrition, tout en identifiant les défis connexes et les opportunités.

L’évaluation permettra de savoir si l’intégration de la nutrition dans les curricula de formation des écoles de santé a influé sur la prise de décisions à différents niveaux au Mali, où se trouvent les diplômés, les prises de décisions probantes, comprendre ce qui fonctionne ou pas et par la suite faire des propositions et des recommandations visant à améliorer les programmes à venir. L’admission des étrangers dans les écoles de santé au Mali après l’intégration de la nutrition sera également évaluée. Plus précisément, les objectifs de cette évaluation sont :

  1. Evaluer la qualité d’apprentissage de la nutrition dans les écoles de santé au Mali
  2. Evaluer les qualifications et compétences des étudiants en nutrition
  3. Analyser l’influence de la cohorte des diplômés dans la conception de solutions innovantes et interventions pour réduire de la malnutrition au Mali
  4. Evaluer l’application des connaissances, compétences acquises en nutrition, la mesure dans laquelle cela influence le processus décisionnel sur différents lieux de travail des diplômés
  5. Distiller les leçons apprises ou bonnes pratiques et identifier les obstacles à l’impact effectif, afin de formuler des recommandations pour l’amélioration et la mise à l’échelle
  6. Méthodologie et Approche Technique

La période couverte par l’évaluation est de septembre à octobre 2017. L’évaluation emploiera une approche méthodologique mixte incluant des méthodes qualitatives, méthodes quantitatives et la revue des documents existants pour atteindre les objectifs de l’évaluation.

  •  Méthodes quantitatives : elles comprendront l’examen et l’analyse, et l’évaluation de la qualité des données quantitatives existantes de diplômés qui ont bénéficié de l’intégration de la nutrition dans les écoles de santé, et données de services existants recueillies pour un suivi régulier du programme qui peut exister dans le pays. Le consultant devra également faire des visites de terrain dans les zones les plus défavorisées, afin d’observer directement l’impact et le système en place d’intégration de la nutrition dans le système de santé.
  • Les méthodes qualitatives incluraient des groupes de discussion, des entrevues auprès d’informateurs clés. Le consultant sera encouragé à explorer des méthodes novatrices pour collecter des informations qualitatives sur l’influence des diplômés dans le système de santé à partir des connaissances et compétences acquises dans l’intégration de la nutrition dans les services de santé.
  • La revue des documents existants comprendra les documents clés de l’intervention, tels que la proposition de projet, plans de travail et rapports de précédentes évaluations.
  • L’analyse et les conclusions devraient chercher à trianguler les informations susmentionnées et les données pour répondre aussi efficacement et objectivement possible les objectifs et les questions de l’évaluation
  1. Activités, Tâches, Résultats et Livrables

La consultation durera 2 mois (comptant 21 jours ouvrables par mois = 42 jours ouvrables). Le début des activités est estimé au 1er Septembre 2017 et la fin au 31 Octobre 2017.

Activité/Livrables

Durée

 Rapport de lancement comportant:
• Proposition du design de l’évaluation, cadre d’évaluation avec les questions et méthodes détaillées

• Proposition de plan de travail détaillé avec échéancier
• Identification des sources de données potentielles et évaluation de la qualité de l’information

1 semaine

Revue du cadre analytique

Commentaires et révision; approbation du rapport de lancement contenant la méthodologie, les outils de collecte des données, et le plan des visites dans le pays…

Collecte de diverses données de l’évaluation incluant les visites dans le pays et débriefing

4 semaines

Analyse et rédaction du rapport

1  semaine

Préparation et soumission du (des) drafts de  rapport (s) pour commentaires par le comité de pilotage et le comité d’évaluation

1  semaine

Débriefing au niveau du pays

Préparation et soumission du rapport final

1 semaine

Nombre total de semaines

8 semaines

 

  1. Management, Organisation et Calendrier

Les dates de livraison et les détails quant à la façon dont le travail doit être livré (par exemple la soumission électronique, support papier, quel logiciel devra être utilisé, etc.) : voir point no 5

Superviseur et fréquence des examens de performance : Eunice Ishimwe, spécialiste en Nutrition

Indicateurs de performance pour l’évaluation des résultats : Voir le point no 5

   7.  Qualifications et connaissances/expériences spécifiques requises

  • Master ou plus dans un domaine relatif au sujet (Nutrition, Sante Publique, Services Sociaux, Sociologie, etc.)
  • Au moins 8-12 ans d’expérience progressive en évaluation et analyse en nutrition dans une organisation comparable à l’UNICEF
  • Bonne connaissance des programmes actuels de nutrition et la littérature existante sur l’intégration de la nutrition en général dans le système de santé
  • Excellentes compétences en Anglais et Français (parlé et écrit)
  • Forte connaissance des concepts de management et monitoring orientés vers les résultats dans le domaine de la nutrition
  • Bonne connaissance du contexte local, dont les institutions et les acteurs, serait un atout
  • Très bonnes compétences en interview et en facilitation.

  8. Conditions de Travail

Le consultant sera recruté localement au Mali, et travaillera de son domicile.

 

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location:
  • Grade: Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Public Health and Health Service
    • Nutrition
    • Nutrition
    • Public Health and Health Service
  • Closing Date: 2017-09-04

Similar Jobs

Storekeeper SC4 -Homs VA140/2017

WFP - World Food Programme

GAP FILLER NUT& HEALTH SAHEL

Action Against Hunger

Gestionnaire de programme, Santé mondiale

CARE - Canada

UNFPA Leadership Pool Initiative

UNFPA - United Nations Population Fund

Responsable programme santé / nutrition – Maroua – CAMEROUN – H/F

Red Cross - France