Consultant international PEAR+ II, Sustainability review, Bukavu(DRC)

Bukavu

Si vous êtes une personne engagée, un professionnel créatif et passionné par des actions qui génèrent une différence durable en faveur des enfants, l’Organisation mondiale leader des droits des enfants aimerait avoir plus d’informations sur vous. Depuis 70 ans, UNICEF est à l’œuvre dans 190 pays et territoires pour promouvoir la survie, la protection et le développement des enfants. Plus grand fournisseur Mondial de vaccins pour les pays en développement, UNICEF, soutient la santé et la nutrition des enfants, la promotion de l’eau potable et de l’hygiène, l’éducation de base de qualité pour tous les garçons et filles, et la protection des enfants contre les violences, l’exploitation et le SIDA. UNICEF est totalement financé par des contributions volontaires d’individus, d’hommes d’affaires, de fondations et de gouvernements. Unicef est à la recherche d’un ( e ) Consultant ( e ) PEAR+II afin de conduire une revue de la durabilité du programme PEAR+II, mis en œuvre dans 20 villages, dans 8 aires de santé dans la zone de santé de Bunyakiri, territoire de Kalehe, Province de Sud-Kivu.

Dans le cadre de son programme PEAR+, le bureau de l’UNICEF-RDC lance un recrutement pour un consultant afin de conduire une revue de la durabilité du programme PEAR+II, mis en œuvre dans 20 villages, dans 8 aires de santé dans la zone de santé de Bunyakiri, territoire de Kalehe, Province de Sud-Kivu.

 Le programme, lancé initialement pour une période de 18 mois entre Janvier 2014 et Juillet 2015, puis étendu jusqu’à novembre 2015, avait pour objectifs de :

  • Permettre aux communautés de rétablir les intérêts sociaux et économiques communs ;
  • Contribuer à l’intégration des minorités, des enfants marginalisés et des jeunes dans les communautés ;
  • Promouvoir la réintégration pacifique et la cohabitation des enfants vulnérables ou touchés par la guerre, leurs parents et gardiens d’enfants, les femmes chefs de ménages vulnérables, les personnes déplacées, les membres des communautés d’accueil, les minorités, les rapatriés, les anciens combattants (ou leurs parents), des survivants de VBG (Violence Basée sur le Genre) (ou leurs parents), les migrants économiques et les groupes marginalisés par le conflit dans la zone cible.

Les résultats escomptés du programme étaient d’améliorer la résilience des communautés par les biais de :

  • la réduction de la vulnérabilité grâce à une meilleure accessibilité et la disponibilité des services sociaux de qualité ;
  • la réduction de la vulnérabilité aux chocs et principaux facteurs de conflit au niveau de la communauté, à travers :
  • l’amélioration de la cohésion sociale au niveau communautaire en améliorant l’accès des groupes vulnérables aux services sociaux.
  • la réduction des risques par une participation accrue de la communauté dans l’identification, l’atténuation et la prévention des conflits inter et intracommunautaires, par le dialogue communautaire et par la création et la mise en œuvre des plans communautaires de réduction des risques.
  • l’amélioration de la gouvernance des services sociaux grâce à une participation communautaire accrue et le renforcement des relations entre la communauté et les acteurs étatiques.

Objectifs du poste et responsabilités

Portant sur les critères du DAC pour l'évaluation de l'aide au développement[1], et en considérant notamment les concepts de : pertinence, efficacité, efficacité, impact et durabilité, l'objectif principal de cette revue évaluative qualitative particulière est d’étudier la durabilité de PEAR+II. Ceci à travers une analyse de la continuité de ses acquis dans les communautés bénéficiaires après la fin des interventions, avec attention particulier sur :

  • le maintien d’une participation inclusive et représentative des couches de la population (avec le focus sur la prise en compte des minorités et les marginalisés (les femmes, les jeunes)) dans les structures communautaires (Chikembe, CODESA, COPA, COGES, Comités d’eau,…) et le niveau de mise en œuvre de la feuille de route de sortie afin de traiter des questions de paix et développement;
  • la perception de la collaboration entre les fournisseurs et utilisateurs de services sociaux de base avec les acteurs étatiques dans la gestion et maintenance des infrastructures et ouvrages communautaires (centres de santé, écoles, points d’eaux,…);
  • le niveau d’utilisation des acquis de PEAR+II par d’autres intervenants (acteurs étatiques, humanitaires et de développement) dans la zone, spécifiquement:
    • la capacité des institutions à intégrer les acquis du PEAR+II dans les processus de planification et de mise en œuvre au niveau des zones de santé et sous divisions ;
    • les nouvelles dynamiques partenariales suscitées par des nouvelles opportunités.

Les recommandations de la communauté et l'analyse faite par le consultant devraient être incluses comme un moyen de documenter les leçons apprises pour informer les phases ultérieures de PEAR+.

Méthodologie et approche technique 

La recherche doit privilégier une approche mixte: principalement qualitative, mais avec une considération quantitative ou jugée nécessaire, en veillant à ce que les données soient désagrégées selon le sexe, les groupes d'âge et socio-économique, etc.

Pour atteindre les objectifs de ces termes de référence, il est attendu que les cinq sous-produits ci-dessous soient pris en compte dans le plan de travail et proposition (méthodologique et financière) des soumissionnaires :

  1. Recherche documentaire ;
  2. Développement d’une méthodologie participative avec  outils ;
  3. Collecte des données qualitatives et quantitatives/informations ;
  4. Analyse compréhensive de données et informations, avec présentation de résultats initiaux (pendant la mission en RDC) ;
  5. Validation d’un rapport final.

Superviseur

Le consultant travaillera sous la supervision directe du Spécialiste d'Urgence-Transition, et sous la direction générale du Coordinateur zone Est, Chef de Bureau Goma (CBZE).

Tâches spécifiques et produits attendus

Etape

Sous-Produit

Echéance

Étape 1 : Préparatoire

· Recherche documentaire (Produit 1)

· Développer une méthodologie d’analyse (Produit 2).

Produit 1 et 2

3 jours de recherche documentaire ;

 5 jours pour développer la méthodologie d’analyse.

Étape 2 : Mission en RDC

·Organiser des entrevues avec l’UNICEF, les partenaires du programme, les autorités locales et provinciales, les communautés, les fournisseurs de service, ainsi que d’autres parties prenantes ;

·Conduire la recherche dans la zone de santé ciblée ;

·Présentation des résultats initiaux.

Produit 3 et 4

20 jours

 

Étape 3 : Production du rapport final

· Production d’un draft pour revue par UNICEF ;

· Intégration des commentaires de l’Unicef et validation du rapport final.

 

 

Produit 5

 

7 Jours

Qualifications requises / expériences professionnelles

Compte tenu de la complexité et de l’importance stratégique de ce travail, le contrat sera confié à un consultant individuel selon les procédures d’appel d’offres de l’UNICEF.

 Le consultant doit avoir une expérience démontrée dans le domaine des analyses communautaires et évaluations avec une haute qualité d’écriture, illustrée dans des exemples des travaux similaires partagés dans la soumission.

 Le consultant sélectionné devra démontrer les caractéristiques suivantes : 

 Qualifications 

  • Détenir un diplôme de Maîtrise (ou du première cycle si accompagné avec 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur international) délivré par une université reconnue dans l’une des disciplines suivantes : développement, sciences sociales, politiques, anthropologie,  éducation, ou autre domaine apparenté.
  • Expert du secteur humanitaire/transition/développement, et spécifiquement à travers des interventions menées avec approche communautaire démontrées dans au moins 5 ans d’expérience dans la gestion et/ou évaluations des intervenions similaires au niveau international.

     Compétences

  • Démontrer une connaissance du contexte de l’Est de la RDC, avec d’expérience considérée comme atout ; 
  • Expertise et compétences techniques démontrées en évaluations, analyse participative, et recherche sur les dynamiques/approches communautaire, gouvernance, cohésion sociale, restauration de l’autorité de l’Etat, la culture/transformation sociale, transformation des conflits, ou sujet similaire afin de produire des recommandations au niveau de mise en œuvre ainsi qu’un niveau stratégique ;
  • Français courant (y compris la compétence d’écriture professionnelle) et maîtrise de l’anglais ;
  • Bonne maîtrise de Microsoft Office ;

La durée du contrat 

La consultance est estimée à un total de 35 jours ouvrables de travail avec 20 jours de mission, pendant une période de deux mois.

Date espérée de début du contrat : 15 Septembre 2017

Date espérée de fin du contrat : 14 novembre 2017

Produits à livrer

Un rapport final, comportant les éléments mentionnés dans l’objectif. La structure du rapport doit inclure :

      1. Une page de titres ;
      2. Une table des matières / figures et des tableaux ;  
      3. Une page d’abréviations et d'acronymes ;
      4. Un Résumé exécutif (n’excédant pas trois pages) ;  
      5. Une introduction ;  
      6. Une description détaillée de la méthodologie ;
      7. Les résultats ;  
      8. Les conclusions ;
      9. Un résumé des recommandations ;
      10. Les Annexes 

Le rapport doit être soumis en français. Le style de rédaction devra être clair, concis, et logique, sans ambigüité et compréhensible par des non-spécialistes.

 Qualifications requises / expériences professionnelles

Compte tenu de la complexité et de l’importance stratégique de ce travail, le contrat sera confié à un consultant individuel selon les procédures d’appel d’offres de l’UNICEF.

Le consultant doit avoir une expérience démontrée dans le domaine des analyses communautaires et évaluations avec une haute qualité d’écriture, illustrée dans des exemples des travaux similaires partagés dans la soumission.

Le consultant sélectionné devra démontrer les caractéristiques suivantes : 

Qualifications 

  • Détenir un diplôme de Maîtrise (ou du première cycle si accompagné avec 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur international) délivré par une université reconnue dans l’une des disciplines suivantes : développement, sciences sociales, politiques, anthropologie,  éducation, ou autre domaine apparenté.
  • Expert du secteur humanitaire/transition/développement, et spécifiquement à travers des interventions menées avec approche communautaire démontrées dans au moins 5 ans d’expérience dans la gestion et/ou évaluations des intervenions similaires au niveau international.

Compétences

  • Démontrer une connaissance du contexte de l’Est de la RDC, avec d’expérience considérée comme atout ; 
  • Expertise et compétences techniques démontrées en évaluations, analyse participative, et recherche sur les dynamiques/approches communautaire, gouvernance, cohésion sociale, restauration de l’autorité de l’Etat, la culture/transformation sociale, transformation des conflits, ou sujet similaire afin de produire des recommandations au niveau de mise en œuvre ainsi qu’un niveau stratégique ;
  • Français courant (y compris la compétence d’écriture professionnelle) et maîtrise de l’anglais ;
  • Bonne maîtrise de Microsoft Office;

Instructions spéciales

  • Le consultant est recruté sur base d’un processus compétitif selon les règles et procédures de l’UNICEF ;
  • Le consultant travaillera sur son propre ordinateur et software ;
  • Pour chaque mission de terrain, le consultant fournira une preuve d’autorisation sécuritaire de voyage, délivrée par UNDSS;
  • Avant de signer le contrat, le consultant devra fournir:un certificat medical de santé physique et mentale pour la mission, une photocopie de son assurance santé et assurance vie et un certificat de réussite de la formation en ligne Advanced Security in the Field (ASITF) de l’UNDSS.

L’UNICEF pourra au besoin apporter un appui logistique au consultant pour l’accomplissement de ses aches, à travers la fourniture d’un espace de travail, appui aux déplacements à l’intérieur du pays (par vol et véhicules) induits par la mission de recherche, et en fournissant des équipements pour la téléconférence et la vidéo-conférence. Par contre, le consultant devrait prendre en charge ses déplacements vers les bureaux provinciaux (véhicule) ou entre le Nord et le Sud Kivu (bateau).

Le budget et modalités de paiement

L’offre financière doit inclure :

Les honoraires du consultant, en plus de tous les coûts liés à la revue et à la mission, y compris les billets d’avions (international), transport de l’aéroport (Kinshasa ou Kigali) à Goma ou Bukavu, voyages entre Goma et Bukavu, visas, autres formalités de voyage, assistant de terrain/interprète, communications, DSA, et autres coûts jugés nécessaires par le candidat.

Les paiements suivront les modalités de paiement d’UNCEF, et sur base de validation des produits :

  • Premier Paiement (30%) : après validation du plan de travail (Produit 1) et de l’outil d’évaluation (Produit 2) ;
  • Deuxième Paiement (20%) : après présentation du draft du rapport (Produit 4);
  • Troisième Paiement (50%) : après validation du rapport final (Produit 5).

 NB : En soumettant une offre, les consultants acceptent les termes et conditions de paiement, tels qu'elles sont présentées dans ces termes de référence et en conformité avec les règles et modalités de paiement de l'UNICEF.

 NB : Veuillez noter que l'UNICEF se réserve le droit de négocier des aspects de la proposition financière avec des consultants afin de garantir une utilisation efficace et efficiente des ressources dans la mesure du possible.

 

Evaluations des candidatures

Les candidatures seront évaluées par un comité d’évaluation multisectoriel sur base d’une revue technique et financière des documents cités ci-dessous, soumis par les candidat(e)s intéressé(e)s :

1. Proposition techniques (70%)

  1. Qualifications et expériences (25%) : les candidats doivent soumettre leurs CV détaillés précisant les qualifications et compétences liées à cette consultance spécifique.
  2. Proposition méthodologique (10%) : un document de maximum 3 pages expliquant l’approche proposée par le consultant pour réaliser l’objectif de la consultation, avec un plan de travail estimatif. 

Exemplaire du rapport d’analyse/recherche (35%) : au moins un exemple d’un rapport d’analyse ou recherche similaire, produit par le consultant.

   2. Proposition financière (30%) 

Les candidats doivent envoyer leur offre technique et offre financière dans des emails séparées avant le délai indiqué à l’adresse : Cod.tenderopening@UNICEF.ORG

En raison du grand nombre d'applications attendues, seules les candidat(e)s sélectionné(e)s seront contacté(e)s et notifié(e)s

 

 

 
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Bukavu
  • Grade: P-3, International Professional
  • Occupational Groups:
    • Environment
  • Closing Date: 2017-09-04

Similar Jobs

Senior Resource Management Officer

IOM - International Organization for Migration

Business Development & Resource Management Specialist

UNDP - United Nations Development Programme

Waste Safety Specialist

IAEA - International Atomic Energy Agency

Re-Advertisement Chief Technical Specialist UNDP/SALAM Project

UNDP - United Nations Development Programme

Environmental Assessment and Planning Officer (EAPO)

SPREP - Secretariat of the Pacific Regional Environment Programme