Expert National en Stratégies de Gestion et Financement durable des Aires Protégées

Yaoundé

Background

Les pays du bassin du Congo ont reçu l’appui du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour mettre en œuvre une approche et une méthodologie visant à relever le défi du financement des Aires Protégées (AP) aux niveaux local, national et régional, à travers le projet régional « CBSP – Partenariat pour la conservation de la biodiversité – Mécanismes de financement durable des aires protégées du bassin du Congo– PIMS 3447 ». L’objectif de ce projet est de mettre en place des capacités, des cadres institutionnels et des mécanismes modèles pour la viabilité financière à long terme des systèmes d’AP et des écosystèmes associés dans six pays du Bassin du Congo (Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République du Congo & République Démocratique du Congo). L’atteinte de cet objectif est visé à travers trois résultats interconnectés et complémentaires: (i) Résultat 1: mettre en place et/ou améliorer les cadres juridiques, politiques et institutionnels en vue d’appuyer le financement de la conservation durable des AP, aux niveaux régional et national ; (ii) Résultat 2: Appuyer l’amélioration des mécanismes existants et la création de mécanismes novateurs pour la gestion et le décaissement des recettes issues des AP  ; (iii) Résultat 3:  renforcer la planification des activités et mettre en place des outils de gestion rentables applicables aux AP et aux paysages associés.

La réalisation des résultats de ce projet contribuera également à la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC, notamment sa composante 3 dédiée à la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique. Ce Plan de Convergence est reconnu par tous les partenaires régionaux et internationaux comme étant le cadre fédérateur de référence devant guider les actions et le financement dans le secteur forêt-environnement dans la sous-région.

L’impact de l’atteinte des résultats interconnectés de ce projet régional est important pour la sous-région, car il s’avère aujourd’hui que les six pays du bassin du Congo, abrite près de 25% des forêts tropicales restantes du monde et constituent un puits de carbone estimée à 24-39 Gt. En outre, le bassin du Congo est remarquable au niveau mondial, pour sa faune et sa flore dont une grande partie n'existe nulle part ailleurs dans le monde. La flore dans les forêts de basse altitude est composée de plus de 10.000 espèces de plantes supérieures, dont 3.000 sont endémiques. Mais l’on constate que les financements des systèmes d'aires protégées mis en place pour la conservation et la gestion durable de la biodiversité dans le bassin du Congo, ne répondent pas suffisamment aux attentes. Ainsi, ils sont fortement tributaires des subventions gouvernementales dont les montants sont inférieurs à l’estimation des besoins réels en financement, et à court terme généralement. De surcroit, le cadre légal, politique et institutionnel des pays concernés n’est pas toujours propice au développement de nouvelles stratégies pour des financements innovants au niveau national ou régional. Aussi, l’insuffisance d'infrastructures de base, et les connaissances techniques limitées réduisent les capacités à retenir le personnel qualifié et à mener des opérations de gestion de base, ce qui entrave dès lors la planification financière à long terme, la sélection et la mise en œuvre des mécanismes de financements durables émergents pour améliorer la gestion durable des AP et la biodiversité du bassin du Congo.

Pour une durée de 5 ans, ce projet régional sera mis en œuvre par une Unité de gestion placée sous la coordination de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La COMIFAC est une organisation intergouvernementale créée par la volonté des chefs d'États de l'Afrique centrale. Elle est l’unique instance d'orientation, de prise de décision, de suivi, de coordination et d’harmonisation des politiques et initiatives sous régionales pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique centrale.

L’expérience du PNUD en matière d’appui à la gestion durable des écosystèmes et de la biodiversité se fonde sur une approche stratégique globale visant à maintenir et améliorer les produits et services fournis par la biodiversité et les écosystèmes afin d'assurer des moyens de subsistance, l’alimentation, l'eau et la santé, renforcer leur résilience, la conservation des espèces menacées et de leurs habitats, et par ailleurs augmenter les capacités de stockage et de  séquestration du carbone par les forêts.

Afin de mener à bien les activités visées dans ce projet, un Accord de coopération a été signé entre le PNUD et la COMIFAC, et précise les responsabilités des deux parties dans la mise en œuvre de ce projet régional.

C’est dans ce cadre, que la COMIFAC recherche dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet un Expert national pour la République du Cameroun ayant de l’expertise en Stratégies de Gestion et Financement durables des Aires protégées. L’Expert national qui sera recruté sera placé sous la supervision directe de l’équipe technique de la COMIFAC (Point Focal) et globale du Coordonnateur Régional et travaillera avec l’équipe technique du Projet (basés à Yaoundé), en étroite collaboration avec l’encrage institutionnel national du projet (Ministère en charge des AP/Forêts & Faunes)Forets…),  le Point focal PNUD pays du projet,  ainsi que le Coordonnateur national COMIFAC, sous le leadership du Comité national de Pilotage (National Project Board). Il (elle) sera basé (e) dans chacun des 6 pays participants au projet régional (1 au Cameroun - 1au Congo – 1 au Gabon – 1 en Guinée Equatoriale – 1 en RCA – 1 en RDC).

Duties and Responsibilities

L’Expert national en Stratégies de Gestion et Financement durables des Aires protégées sera responsable de la fourniture d’appui technique général à la déclinaison nationale du Projet, notamment dans son domaine d’expertise. Il/ elle apportera un appui technique dans la collecte des données nationales à remonter au Coordonnateur régional du Projet (CRP) et à l’équipe technique de l’Unité de gestion du projet basés à Yaoundé (au niveau régional), pour analyse et consolidation par le CTP qui est en charge de la fourniture et la consolidation, au niveau global, des apports techniques nationaux requis pour l’atteinte des résultats du projet régional, à travers ses 3 composantes. Il/elle sera principalement en charge (principales tâches et responsabilités) de:

-          Conseiller l’équipe du projet, et en particulier l’expert international (CTP) et le Coordonnateur régional sur la gestion des aires protégées, sur toutes les questions pertinentes liées à la gestion des aires protégées au niveau national

-          Préparer au niveau national les analyses METT (Management Effectiveness Tracking Tool/ - Outil de suivi de l'efficacité de la gestion), en collaboration avec les responsables et le personnel nationaux des aires protégées ;

-          Collecter les données et préparer les analyses nécessaires à la description des systèmes d’aires protégées nationales ;

-          Conseiller l’équipe du projet, et en particulier la coordination régionale et l’expertise technique internationale sur le financement national des aires protégées, sur tous les aspects liés à la foresterie communautaire, à l’écologie et à la biodiversité forestières ;

-          Préparer et soumettre les présentations aux parties prenantes nationales et les remonter au niveau de la coordination régionale (basée à Yaoundé) et participer aux activités de réflexion au niveau régional ;

-          Préparer et proposer à l’équipe technique et la coordination régionale une analyse liminaire de la situation de référence des systèmes d’aires protégées du pays, notamment l’importance de la biodiversité, les menaces et les causes sous-jacentes ;

-          Evaluer les contextes politiques, législatifs et institutionnels des aires protégées au niveau national ;

-          Superviser le processus de sélection des sites (au niveau national) d’AP et de préparation des analyses METT ;

-          Identifier au niveau national, la situation de référence des soutiens apportés par les bailleurs de fonds dans les sites prioritaires des AP ainsi que les opportunités de financement ;

-          Identifier au niveau national les opportunités de partenariats ainsi que les avantages au niveau local, national en matière de gestion & financement durables des AP ;

-          Analyser au niveau national, les risques potentielles en matière des mécanismes déjà existants de gestion et financement durables des AP et proposer des mesures d’atténuation ;

-          Analyser au niveau national, les mécanismes de rentabilité des AP déjà existants et tirer les leçons pour les améliorer (si nécessaire) ;

-          Réaliser (au niveau national) une évaluation de la préfaisabilité sur quelques sites pilotes des mécanismes de décaissement et de financement durable des aires protégées ;

-          Contribuer au renforcement des capacités des parties prenantes nationales et du Comité de pilotage national sur les stratégies et mécanismes de gestion et de financement durables des Aires protégées nationales ;

-          Préparer et soumettre régulièrement les présentations sur le volet national du PIMS 3447, aux parties prenantes nationales ;

-          Préparer et soumettre régulièrement à la Coordination régionale et l’équipe technique les rapports techniques de la mise en oeuvre du volet national du projet regional PIMS 3447 en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes nationales et le point focal PNUD du projet ;

-          Exécuter (si besoin) et en concertation avec le Coordonnateur régional (Project manager), tout autres tâches utiles à l’optimisation de la qualité technique nécessaire à une meilleure opérationnalisation des activités visées dans le projet régional ;

-          Exécuter toutes missions confiées par le Coordonnateur National COMIFAC.

Competencies

-          Très bonne expertise en Stratégies de Gestion et Financement durables des Aires protégées gestion (plus spécifiquement les aires protégées/biodiversité dans un des pays du Bassin du Congo: Cameroun - Congo – Gabon – Guinée Equatoriale – RCA – RDC) ou il doit résider;

-          Connaissance des politiques et des législations nationales en matière de gestion rentable, et de génération des revenues par les aires protégées.

-          Expérience avérée en matière d’appui technique à la mise en œuvre de projets de gestion durable d’aires protégées ou de protection de la Biodiversité en Afrique centrale (au moins l’un des 6 pays du Bassin du Congo);

-          Connaissance de la COMIFAC et de ses partenaires techniques et financiers et leurs appuis dans la mise en œuvre des projets environnementaux est souhaitable ;

-          Etre capable de circonscrire et analyser les questions et les problèmes liés aux mécanismes financiers durables des Aires protégées nationales et proposer des mesures à leur résolution ;

-          Expérience de travail ou d’appui technique en matière de gestion durable de ressources naturelles en appui aux institutions nationales ;

-          Capacité d’adaptation, de communication et faculté à travailler dans des milieux multiculturels, avec le respect de la diversité et des droits humains.

-          Aptitudes à contribuer au renforcement des capacités techniques des parties prenantes nationales sur la gestion et financement des Aires protégées;

-          Expérience antérieure souhaitée avec un projet du PNUD sur la thématique de Biodiversité, gestion durable des ressources naturelles, Développement durable….

-          Aptitudes à planifier son propre travail, à gérer les priorités concurrentes et à utiliser efficacement les technologies de l’information comme un outil et une ressource ;

-          Aptitudes à travailler en équipe et à communiquer avec une capacité technique analytique avérée (oral et écrit) en Français. Une connaissance (même basique) d’anglais sera un plus.

Required Skills and Experience

Formation / Education:

Diplôme universitaire du niveau du master 1 en Gestion des ressources naturelles, Sciences environnementales, Développement durable, Droit, Sciences sociales ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle:

-          Au moins cinq années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les systèmes de gestion et financement durables des ressources naturelles (axé Biodiversité et Aires Protégées si possible), et de préférence avec une spécialisation dans les données environnementales nationales dans l’un ou l’autre des 6 pays du Bassin du Congo participants au projet régional PIMS 3447.

-          Une expérience antérieure de travail ou d’appui technique dans la mise en œuvre d’un projet environnemental du PNUD (avec ou non un financement du FEM) ou tout autres Bailleurs de Fonds serait un atout.

Langues (connaissances linguistiques)

-          Une maîtrise parfaite du français, aussi bien écrite qu’orale est indispensable.

-          Une connaissance pratique de l’anglais est aussi nécessaire pour une bonne interaction avec les partenaires.

Disclaimer

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Yaoundé
  • Grade: SB-4, Service Contract - Junior level
  • Occupational Groups:
    • Environment
    • Management, Administration and Finance
  • Closing Date: 2017-09-14

Similar Jobs

73850 - Procurement Analyst (for Indonesian Nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

73845 - Procurement Analyst (for Indonesian Nationality only) (FOR UN ROSTER)

UNDP - United Nations Development Programme

VN 2017/261 (P) - Resource Management Officer (P2) - Banjul, Gambia

IOM - International Organization for Migration

Associate Academic Officer

UNU - United Nations University

Technical Officer - UGI

UNDP - United Nations Development Programme