Programme Manager

Kisangani

Background

Avec l’appui du PNUD et des partenaires au développement, la République Démocratique du Congo (RDC) est engagée dans la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD+).
 
Le Gouvernement a validé́, en novembre 2012, la Stratégie-Cadre nationale REDD+, qui promeut un traitement intégré des moteurs de la déforestation et la stabilisation du couvert forestier, en s’appuyant sur sept piliers : aménagement du territoire, sécurisation foncière, exploitation agricole et forestière durable, compensation des effets négatifs de l’exploitation forestière et minière, promotion d’un accès à une énergie durable, maîtrise de la croissance démographique et l’amélioration de la gouvernance. La stratégie-cadre veille, dans le même temps, à une amélioration des revenus et des conditions de vie des communautés riveraines des forêts, avec un accent sur les peuples autochtones, les femmes, les plus pauvres et vulnérables.
 
Du point de vue opérationnel, la stratégie se décline en un Plan d’Investissement REDD+ qui en fixe le cadre programmatique. Validé en septembre 2013, ce plan a été actualisé́ en 2015 pour couvrir la période 2016-2020. Le 22 avril 2016, le Gouvernement a signé́ une Lettre d’Intention (LOI) avec l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI), qui s’y est engagée à financer à hauteur de 200 Millions de dollars le Plan d’Investissement (PI) pour l’ensemble de la période 2016-2020, dont 190 millions de dollars via le Fonds National REDD+ (FONAREDD), dont le Comité́ de pilotage est présidé par le Ministre des Finances tandis que le Ministre de l’Environnement en assure la vice-présidence.
 
Le Plan d’Investissement REDD+ de la RDC présente une vision de développement globale pour une transition sur le long terme vers une économie verte. Ambitieux, multisectoriels et transversaux, ses objectifs visent deux impacts majeurs :
  • répondre efficacement aux moteurs de la déforestation et de la dégradation forestière et
  • assurer des co-bénéfices de développement pour la société dans son ensemble : femmes et hommes, adultes et jeunes, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, issus des communautés locales y compris des populations autochtones.
 
En réponse aux appels à manifestation d’intérêt lancés par le FONAREDD, en vue des programmes Intégrés REDD+, le PNUD a proposé le Programme Intégré Oriental, qui cible 3 provinces issues du démembrement de l’ancienne Province Orientale : Bas-Uélé, Ituri et Tshopo.
 
Ce programme interviendra :
(i) au niveau local, pour favoriser une gestion durable des ressources naturelles et organiser l’espace de vie des communautés locales ;
(ii) au niveau provincial, afin de développer le cadre institutionnel contribuant à une mise en œuvre des politiques d’aménagement du territoire et de la décentralisation ; et
(iii) au niveau des Entités Territoriales Décentralisées et des Territoires, pour une articulation et une cohérence entre les orientations provinciales et les besoins de développement socioéconomique des communautés à la base.
 
Les interventions se limiteront aux zones de forte densité, autour des centres urbains et des grands axes routiers, et tiendra compte de l’accessibilité et des autres initiatives et partenaires. Ainsi, le programme retient 8 Territoires prioritaires d’intervention : Isangi, Ubundu & Bafwasende (Tshopo), Buta et Aketi (Bas-Uélé), et Mambasa, Irumu et Djugu (Ituri). Au sein de ces Territoires, le programme interviendra dans 35 chefferies/secteurs et 240 terroirs villageois.
 
Les interventions envisagées dans le cadre de ce Programme, axées sur les résultats, comprennent :
  • structuration et renforcement des capacités des structures de concertation multi-acteurs et multisectorielles ;
  • appui au développement de plans concertés d’usage des terres et des ressources ;
  • appui à la clarification et à l’enregistrement des droits fonciers ;
  • mise en œuvre transparente des interventions REDD+ ;
  • amélioration de la prévalence des méthodes de contraception modernes dans les zones cibles;
  • meilleure compréhension des dynamiques démographiques.
 
C’est dans ce cadre que le PNUD recrute un Programme Manager, qui travaillera à temps plein, pour se charger du Programme Intégré REDD+ Oriental,- qui couvre les provinces de la Tshopo, du Bas-Uélé, et de l’Ituri - sous la supervision de l’Unité Croissance Inclusive et Développement Durable (CIDD).
 
Le Programme Manager dirigera l’Unité de coordination & de gestion du programme (UCGP), qui sera basée à Kisangani, chef-lieu de la Province de Tshopo. Cette Unité de coordination supervisera trois «Unités Provinciales de Coordination et de gestion» (antennes provinciales) dont les sièges seront installés au niveau des chefs-lieux des provinces cibles, à savoir : Kisangani pour la Tshopo, Buta pour le Bas-Uélé et Bunia pour l’Ituri. 
 
 

Duties and Responsibilities

Sous la supervision directe du Team Leader de l’Unité Croissance Inclusive et Développement Durable (CIDD), en étroite coordination avec le Coordonnateur du Pilier CIDD avec l’appui de l’analyste au programme du PNUD en charge de la composante « Changement Climatique et Economie Verte » (CCEV), le Project Manager sera une personne fortement motivée capable de travailler de manière autonome pour superviser le Programme Intégré Oriental susmentionné.
 
Le Programme Manager (PM) devra faire montre de capacités de travailler en équipe et de gérer des partenaires du gouvernement, des agences, des organisations non gouvernementales et d’autres institutions associées à la mise en œuvre dudit programme. Dans l’exercice de ses fonctions, le PM veillera à l'égalité des sexes et à la dé-marginalisation des femmes sur les plans individuel, institutionnel et social.
 
 
Les principales fonctions du Programme Manager seront les suivantes :
 
  • Diriger l’Unité de coordination & de gestion du programme (UCGP), basée à Kisangani, chef-lieu de la Province de Tshopo ;
  • Assurer la gestion quotidienne du Programme PIREDD/PO et la coordination des 3 Unités provinciales et avec les agences et les autres programmes liés à la thématique REDD+ ;
  • Fournir des conseils techniques ;
  • Assurer la mobilisation des ressources et la coordination des partenariats techniques ;
  • Faciliter les activités de développement des connaissances et de la communication avec les parties prenantes.
 
 
1. Diriger l’Unité de coordination nationale & de gestion du programme (UCGP), basée à Kisangani, chef-lieu de la Province de Tshopo
 
Le Programme Manager est chargé de la mise en œuvre et du suivi quotidien du programme PIREDD/PO, dans son ensemble, pour le compte de son Comité de Pilotage.
 
Le Programme Manager est responsable de la direction de la coordination nationale basée à Kisangani, qui supervise les trois coordinations provinciales (Bas-Uélé, Ituri, et Tshopo).
 
Le Programme Manager travaillera avec les coordinations provinciales dans la production des plans de travail annuels spécifiques à celles-ci en cohérence entre elles et avec le plan de travail de la coordination nationale.
 
Le Programme Manager est responsable de la gestion et des décisions journalières relatives au programme PIREDD/PO. Sa responsabilité première est d’assurer la production des résultats spécifiés dans le document du programme PIREDD/PO, en veillant au respect des normes requises de qualité, des délais et des budgets tant au niveau de la coordination nationale qu’au niveau des coordinations provinciales du Bas-Uélé, de l’Ituri et de la Tshopo.
 
Le Programme  Manager bénéficiera d’une délégation d’autorité du Mangement du PNUD pour être en mesure de faire des approbations avec un niveau « Manager Level-2 ».
 
2. Assurer la gestion quotidienne du Programme PIREDD/PO et la coordination avec les agences et les autres programmes liés à la thématique REDD+ :
 
En veillant à l'égalité des sexes et à la dé-marginalisation des femmes sur les plans individuel, institutionnel et social, le PM est chargé de :
 
  • Préparer, en collaboration avec les coordinations provinciales (Bas-Uélé, Ituri et Tshopo), les plans de travail annuels et trimestriels, les budgets et les rapports des activités du programme PIREDD/PO en respectant les règles et procédures du PNUD ;
  • Suivre les progrès vers les résultats du programme, suivant les critères de qualité prédéfinis dans le document de programme, en gérant en collaboration avec les coordinations provinciales les plans de travail annuels approuvés pour chaque année par le comité de pilotage national et les comités de pilotage provinciaux ;
  • Fournir les grandes orientations aux équipes du programme, en particulier les équipes des coordinations provinciales, ainsi que aux parties responsables des tâches prévues dans le plan de travail annuel ;
  • travailler en lien étroit tant avec le Comité de Pilotage National du programme PIREDD/PO, les comités de pilotage provinciaux, qu’avec les responsables des rôles d’assurance qualité du programme dans le cadre du pilotage global et de l’intégrité du programme;
  • Identifier et accueillir des appuis et conseils utiles pour une bonne gestion, planification et le contrôle du programme;
  • Veiller à tous les aspects administratifs du programme ;
  • Assurer la gestion financière du programme ;
  • Travailler en liens avec les fournisseurs utiles ;
  • Mobiliser les biens et services utiles aux activités, y compris la préparation des Termes de référence (TdRs) ainsi que les spécifications relatives aux biens et services nécessaires;
  • Faire le suivi des événements conformément au de Suivi & Communication, et mettre à jour ce plan comme requis ;
  • Gérer les requêtes de mise à disposition des ressources financières par le PNUD;
  • Superviser la gestion des ressources financières et la comptabilité pour en assurer la précision et fiabilité des reports financiers ;
  • Gérer et superviser les risques encourus par le programme comme initialement identifié dans les documents du programme évalués lors des CLAPs, soumettre à l’attention du Comité de pilotage les nouveaux risques identifiés, pour considération et décision concernant les actions possibles si nécessaires ; mettre à jour la situation de ces risques en faisant la maintenance dues registres des risques du programme ; 
  • Se charger de la gestion des problèmes et des besoins de changement en maintenant le registre des problèmes ;
  • Préparer le rapport de progrès du programme, la Revue Annuelle et la Revue Finale (progrès conformément aux activités planifiées, mise à jour des risques et problèmes, les dépenses effectuées) et soumettre le rapport au Comité de Pilotage et l’équipe en charge de l’Assurance Qualité ;
  • Sur base de la revue, préparer les Plans de travail Annuels et, si nécessaire, les Plans trimestriels ;
  • Identifier les actions de suivi à la fin du programme et les soumettre à l’attention du Comité de Pilotage;
  • Gérer le transfert des livrables du programme, ainsi que les documents, fichiers, équipement et matériels aux bénéficiaires nationaux;
  • Préparer le rapport CDR final (Combined Delivery Report) à la signature du  PNUD.
 
3. Fournir des conseils techniques:
 
Le Programme Manager veillera à :
 
  • Fournir des orientations stratégiques en vue du progrès vers les effets attendus du programme, dans le cadre de la politique provinciale et nationale ;
  • Fournir des conseils en faveur de la réalisation des jalons auxquels le gouvernement s’est engagé dans le cadre de sa lettre d’intention (LOI) en rapport avec l’initiative Central Africa Forest Initiative (CAFI) ;
  • Organiser des dialogues de politiques entre partenaires d’appuis  
  • Disposer d’une compétence technique dans la thématique de réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts (REDD+), tout comme dans l’appui de la société civile travaillant dans cette thématique ;
  • Donner des appuis conseils au staff du programme, aux partenaires et au bureau du PNUD ;
  • Coacher le staff du programme dans la thématique concernée.
 
4. Mobilisation des ressources et coordination des partenariats techniques :
 
Le Programme Manager veillera à :
 
  • Promouvoir le leadership du PNUD au niveau de la coordination  des interventions relatives a la REDD+ dans les trois provinces concernés (Bas-Uélé, Ituri et Tshopo) ;
  • Se mettre en lien avec les donateurs et faciliter les activités de mobilisation de ressources complémentaires ou supplémentaires ;
  • Assurer la coordination avec d’autres initiatives pertinentes au niveau provincial, national ou international.
 
5. Développement des connaissances et de la communication :
 
Le Programme Manager veillera à :
 
  • Documenter et partager les leçons et les bonnes pratiques recensées au fur et a mesure de la mise en œuvre du programme PIREDD/PO (y compris en termes de politiques, stratégies, orientations, etc.); 
  • Exploiter judicieusement, en étroite concertation avec l’Unité en charge de la Communication du PNUD, les réseaux sociaux et autres medias appropriés pour la visibilité des interventions du PNUD dans le cadre de PIREDD/PO ; 
  • Assurer le leadership dans la communication entre les différentes agences gouvernementales, les initiatives et parties prenantes nationales et internationales ; 
  • Fournir des orientations stratégiques en vue du renforcement de la coordination et de la communication des parties prenantes pertinentes pour les Programmes Intégrés REDD+ ;
  • Appuyer le développement des stratégies de communication en rapport avec l’approche Programme Intégré REDD+ et fournir des orientations pour la mise en œuvre de ces stratégies de communication. 
 
 
Impact des résultats
 
Les résultats clés ont un impact sur l’ensemble des activités de gestion des projets opérationnalisant la Stratégie-Cadre Nationale REDD+, ainsi que sur le succès de la mise en œuvre  des stratégies opérationnelles adoptées.
 

Competencies

Compétences Organisationnelles:
 
  • Démontre une intégrité en accord avec les valeurs et les normes éthiques de l'ONU
  • Fait le plaidoyer pour la vision, la mission, et les buts stratégiques du PNUD
  • Montre une flexibilité et une adaptabilité aux aspects culturels, de genre, de religion, de race, de nationalité et d'âge
  • Faire preuve de jugement politique et diplomatique, d’impartialité et de discrétion.
  • Leadership et plaidoyer pour les objectifs du PNUD: Capacité à travailler au sein de groupes d'experts dans différents domaines, à coordonner des ateliers de travail et à superviser du personnel. 
  • Bon sens de la planification et de l'organisation: Capacité à planifier et organiser son travail, et à réviser et redéfinir des processus de gestion. 
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel.
  • Communication: Excellente Communication écrite et orale. Claire et précise, très bon relationnel
  • Travail en équipe : Aptitude à interagir, à établir et à maintenir de façon effective de bonnes relations de travail aussi bien avec les collègues, le supérieur hiérarchique qu'avec des personnes de cultures différentes, de bonnes relations de travail, dans le respect de la diversité. Capacité, en tant que membre d'une équipe, à travailler de façon indépendante, pragmatique, sous forte pression, et à gérer les frustrations du travail
 
Compétences Fonctionnelles:
 
  • Professionnalisme: Expérience confirmée dans le domaine de la  gestion de projets ou programmes multisectoriels, en Foresterie, en Gestion des Ressources Naturelles et / ou développement communautaires
  • Bonne connaissances des mandats institutionnels, des politiques et directives du PNUD et/ou des Nations Unies;
  • Identifier les meilleures pratiques et les leçons apprises liées aux objectifs globaux du Programme;
  • Aptitude technologique : Excellente maîtrise de l'outil informatique, des logiciels courants et 
  • Encourage la gestion des connaissances au sein PNUD et crée un environnement propice à l'apprentissage, en prenant le leadership et en donnant l'exemple ;
  • Poursuit activement son développement et sa formation personnelle dans un ou plusieurs domaines de pratique, met en œuvre son plan de formation et applique les compétences nouvellement acquises.
 

Required Skills and Experience

Education:
 
  • Avoir un diplôme d'études universitaires, de niveau minimum Bac+5 (Licence, Maitrise, Master, etc.), en sciences économiques et sociales, en sciences environnementales, Foresterie, Gestion des Ressources Naturelle, en développement rural, et/ou en management ou tout autre domaine pertinent
 
Expérience:
 
  • Avoir au moins 7 ans d’expérience en gestion de projets ou programmes multisectoriels, en Foresterie, en Gestion des Ressources Naturelles et / ou développement communautaires, avec une expérience en Afrique Centrale en général ou en République Démocratique du Congo (atout) ;
  • Avoir une bonne connaissance du Système des Nations Unies, des procédures de formulation et de gestion des projets et programmes du PNUD en particulier, avec une bonne connaissance des normes sociales et environnementales du PNUD ;
  • Maîtriser les enjeux, problématiques et défis de la REDD+ ainsi que des politiques publiques et stratégies sectorielles clés et pertinentes pour la REDD+ en générale et en RDC en particulier
  • Maîtriser les méthodes et outils de planification et de suivi-évaluation des projets (Gestion axée sur résultats, Analyse genre, etc.) ;
  • Avoir une bonne connaissance opérationnelle des parties prenantes et acteurs concernés par les deux projets ;
  • Avoir une expérience de travail avec la Société Civile, dans le domaine environnementale et de la gestion des forets ;
  • Avoir Bonne connaissance de l’analyse genre et de la prise en compte du genre dans la gestion des projets.  
 
 
Langues :
 
  • Maitriser le français (écrit, parlé et compris)
  • Une bonne connaissance de l’Anglais sera considérée comme  un avantage.
 

Disclaimer

Important information for US Permanent Residents ('Green Card' holders)

Under US immigration law, acceptance of a staff position with UNDP, an international organization, may have significant implications for US Permanent Residents. UNDP advises applicants for all professional level posts that they must relinquish their US Permanent Resident status and accept a G-4 visa, or have submitted a valid application for US citizenship prior to commencement of employment. For more information please click here and here.

UNDP is not in a position to provide advice or assistance on applying for US citizenship and therefore applicants are advised to seek the advice of competent immigration lawyers regarding any applications.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

LES CANDIDATURES FEMININES CORRESPONDANT AU PROFIL SONT FORTEMENT ENCOURAGEES.

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Kisangani
  • Grade: P-4, International Professional - Mid level
  • Occupational Groups:
    • Environment
    • Development Cooperation and Sustainable Development
  • Closing Date: 2017-09-20

Similar Jobs

Temporary Appointment: Programme and Planning Specialist, P-3 in Social Inclusion and Policy, Programme Division NYHQ

UNICEF - United Nations Children’s Fund

MEAL & PROGRAMS COORDINATOR M/F - GAZA CITY

Secours Islamique

MEAL & PROGRAMS COORDINATOR M/F - GAZA CITY

Secours Islamique

MEAL & PROGRAMS COORDINATOR M/F - GAZA CITY

Secours Islamique

Senior Officer, Forests and REDD+ Business Development

Global Green Growth Institute