Consultant International pour l'évaluation du Cadre Stratégique Intérimaire 2016-2017

Bangui

Background

Le Cadre Stratégique Intérimaire 2016-2017 ( CSI) est la  réponse des Nations Unies aux priorités stratégiques du Plan National de Developpement et un cadre de mutualisation des efforts du Système des Nations Unies en République centrafricaine pour la période de 2016 à 2017 qui tient lieu de Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) pour la période indiquée.

Il s’agit  du deuxième cadre startegique intérimaire du SNU élaboré par l’équipe-pays de la République centrafricaine après celui de 2014-2015. Cette décision trouve sa justification dans la crise politico-militaire qui a secoué la République centrafricaine , la transition politique qui s’en est suivie et l’absence, après la suspension du Document Stratégique de Reduction de la Pauvrété (DSRP) 2011-2015, d’un cadre de développement à moyen terme.

Une telle situation n’offrait pas à l’équipe-pays, les conditions de stabilité requises pour une programmation quinquennale du type UNDAF. En optant par ailleurs pour un CSI 2016-2017, l’équipe-pays adhérait à la demande du Gouvernement de transition de reporter le prochain cycle de l’UNDAF à la période 2018-2022, le temps nécessaire à l’installation des nouvelles institutions issues des dernières élections démocratiques de 2016 qui devaient donner leur vison strategique.

Le CSI 2016-2017 s’articule autour des trois axes stratégiques à savoir : (i) consolidation de la paix et gouvernance ; (ii) bien-être social et développement du capital humain ; (iii) transformation économique et gestion durable de l’environnement. Ces choix stratégiques sont alignés sur les priorités nationales de la République centrafricaine (feuille de route de la Transition, Déclaration de politique générale du President de la République et RCPCA), des analyses du Bilan Commun Pays 2015 et des concepts de l’approche de développement par voie transformationnelle que l’équipe-pays souhaite adopter pour le prochain UNDAF 2018-2021.

La mise en œuvre du CSI 2016-2017 repose sur un partenariat avec plusieurs acteurs de développement et consistera dans des appuis multiformes (appui technique, financier, matériel, plaidoyer). Elle s’était établie sur des partenariats avec les organismes du système des Nations Unies eux-mêmes, le gouvernement de la République centrafricaine, les autres Partenaires Techniques et Financiers, la société civile et le secteur privé et ceci sous la responsabilité de l’équipe pays et le leadership du Coordonnateur Résident.

Duties and Responsibilities

L’évaluation finale doit aboutir à un rapport d’analyse de la performance et des contraintes identifiées dans la mise en œuvre de CSI. L’équipe de consultants retenue est chargée de soumettre les livrables suivants au groupe mandaté par l’équipe Pays qui constitue le groupe de gestion technique de l’évaluation :

  • Une note méthodologique et un plan de travail de l’évaluation : il s’agit de produire un rapport initial d’évaluation décrivant la méthodologie à utiliser et un chronogramme pour les livrables;
  • Des résultats préliminaires (dans les 5 jours après que l'équipe d'évaluation ait reçu l'ensemble de la documentation). Ce document aura une longueur de 10 à 15 pages et proposera des méthodes, des sources et des procédures à utiliser pour la collecte des données. Il affinera également la proposition de calendrier pour les activités et la soumission des livrables. Ce rapport constituera la première base sur laquelle les consultants et les responsables de l'évaluation s’entendront.
  • Un Projet de rapport final (dans les 14 jours suivant l'achèvement de la visite de terrain). Le projet de rapport final aura une longueur maximale de 35 pages sans les annexes. Il contiendra un résumé analytique d'au maximum 3 pages présentant une brève description du CSI évalué, de son contexte et de la situation actuelle, de l'objectif de l'évaluation, de sa méthodologie et de ses principaux résultats, conclusions et recommandations. Une description détaillée de l’état d’avancement de l’évaluation (description des activités réalisées, difficultés rencontrées, ajustement méthodologique si nécessaire, plan de travail mis à jour).
  • Un atelier de restitution sera organisé afin de partager les premiers résultats et requérir le feed-back de toutes les parties prenantes. L’atelier regroupera l’ensemble des parties prenantes, à savoir le SNU, le Gouvernement, les PTF, la société civile, le secteur privé et les ONG. Cet exercice sera conclu par la tenue d’une réunion de haut niveau entre les Représentants des agences sous l’égide du Coordonnateur Résident.
  • Un rapport d'évaluation (dans les 5 jours suivants l’atelier de restitution) comprenant, notamment, un résumé exécutif, une description détaillée de la méthodologie employée. Il tiendra compte des commentaires et informations complémentaires apportés lors de l’atelier de restitution. Le rapport final aura également une longueur maximale de 30 pages. Le rapport final sera envoyé aux membres du groupe de référence de l'évaluation (Comité technique conjoint). Le groupe aura 3 jours pour réagir. Les commentaires/réserves émises devront être prises en compte ou mentionnées en annexe du document final attendu une semaine après la réception des commentaires du groupe de référence.

A la fin de l’évaluation, il est indispensable de noter que :

  • Les progrès vers l’atteinte des résultats escomptés dans le CSI sont mesurés;
  • Les leçons de la mise en œuvre sont tirées et les meilleures pratiques capitalisées;
  • La mobilisation des ressources et les partenariats dans la mise en œuvre sont analysés;
  • Les mécanismes de coordination internes mis en place et leurs interactions-alignement avec les mécanismes nationaux sont analysés;
  • Le niveau d’implication de toutes les parties prenantes dans la mise en œuvre est apprécié;
  • Le niveau d’implication et de participation des Agences Non-résidentes dans la mise en œuvre du CSI est identifié;

Competencies

Compétences Organisationnelles :

  • Intégrité en accord avec les valeurs et les normes éthiques de l’ONU;
  • Fait le plaidoyer pour la vision, la mission, et les buts stratégiques des Nations Unies;
  • Flexibilité et une adaptabilité aux aspects culturels, de genre, de religion, de race, de nationalité et d’âge.

Compétences Fonctionnelles :

  • Développement et efficacité opérationnelle;
  • Connaissance approfondie et expérience dans l'application de méthodes d'évaluation qualitatives et quantitatives et dans une large gamme d'approches d’évaluation;
  • Forte expérience et connaissances dans les cinq principes de programmation = : droits de l'homme (approche fondée sur les droits de l'homme à la programmation, analyse des droits de l'homme et mandats connexes dans le système des Nations Unies), égalité des sexes (en particulier analyse de genre), durabilité environnementale, gestion axée sur les résultats, Et le développement des capacités;
  • Capacité de communication avec les différents partenaires, agences du SNU, ONG, le gouvernement;
  • Focalise sur les résultats;
  • Répond de manière constructive aux appréciations;
  • Aborde constamment le travail avec énergie et ponctualité, ainsi qu’avec une attitude positive et constructive;
  • Démontre de solides compétences en communication orale et écrite;
  • Démontre une ouverture au changement et la capacité de gérer des situations complexes;
  • Bonne résistance au stress.

Required Skills and Experience

Les candidats à la présente étude devront remplir les conditions suivantes :

Formation :

  • Être titulaire au minimum, d’un diplôme de niveau Maitrise en sciences sociales, économie, gestion de projet ou autres discipline et qualifications équivalentes au profil recherché.

Expériences :

  • Avoir une expérience d’au moins 8 ans dans le domaine du suivi et de l’évaluation, et une excellente connaissance de la gestion basée sur les résultats.
  • Avoir une bonne connaissance du contexte des situations de conflit et post conflit, et si possible de la RCA.
  • Fournir des éléments de référence justifiant son expérience dans le domaine concerné par l’UNDAF.

Langues :

  • Avoir d’excellentes capacités de synthèse et de rédaction en français. 
  • Avoir d’excellentes capacités de synthèse et de rédaction en Anglais. 

Le (s) candidat (e)s intéressé(e)s doi(ven)t présenter un dossier de candidature comprenant les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation,
  • Un curriculum vitae,
  • Une proposition technique comprenant, entre autres, la méthodologie utilisée et un plan de travail,
  • Une proposition financière détaillée.

Les candidats pourront être invités ou contactés par téléphone à la fin du processus d’évaluation.

Evaluation des dossiers de candidature   :

Le contrat sera accordé au consultant dont l’offre aura été évaluée et confirmée comme :

  • En adéquation avec les Termes de Référence de la mission.
  • Ayant obtenu le plus haut score à l’évaluation de son profil.

Critères et Pondération :

Les propositions seront évaluées selon les critères suivants :

  • Expérience en formulation de cadre et plan de suivi et d’évaluation et connaissance des outils méthodologiques dans ce domaine : 40%
  • Approche méthodologique et plan de travail    30%
  • Qualifications et expériences    30%

La connaissance du contexte de la RCA serait un atout important.

Lors d’une deuxième étape, les offres financières de tous les prestataires ayant obtenu la note technique minimale de 70% lors de l’évaluation techniques seront comparées.  La note financière sera calculée selon la formule suivante :

  • Note financière soumissionnaire A = (Offre la moins- disant /offre financière de A) x100

Le contrat sera attribué au candidat ayant obtenu le cumul de note le plus élevé.

Seuls les candidats obtenant un minimum de 70 points seront considérés.

NB : Pour plus de d'information sur la mission, les candidats interessés sont encouragés à telecharger les termes de reference en utilisant le lien suivant : http://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=41168

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply
  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Bangui
  • Grade: International Consultant - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Management, Administration and Finance
    • Monitoring and Evaluation
  • Closing Date: 2017-10-06

Similar Jobs

Consultancy: Implementing an effective cold chain temperature monitoring system: Programmatic and financial benefits - Health Section, PD - NYHQ, Requisition# 509221

UNICEF - United Nations Children’s Fund

Product Manager on development of a demo version of automated electronic Unified National Environmental Impact Assessment Registry

UNDP - United Nations Development Programme

International Monitoring and Evaluation Specialist

UNDP - United Nations Development Programme

CFA 2017/59 (P) - Project Support Officer (Project Development & Monitoring and Evaluation)(UG) - Juba, South Sudan

IOM - International Organization for Migration

Terminal Evaluation Terms of Reference (International Consultant)

UNDP - United Nations Development Programme