By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: COOPI - Cooperazione Internazionale
  • Location: Bangui
  • Grade: Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Legal - International Law
    • Civil Society and Local governance
    • Protection Officer (Refugee)
    • Project and Programme Management
  • Closing Date: 2017-10-30

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

RCA - Chef de Projet Protection

Bangui (Central African Republic)

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, engagée dans la lutte contre les injustices sociales et la pauvreté dans le Sud du monde, et dans la construction d’un futur dans lequel soient garantis pour tous des bonnes conditions de vie, le respect des droits et la parité des opportunités. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 600 projets de développement et interventions d’urgence dans 50 pays, employant plus de 30.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à plus de 50 millions de personnes. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l’accès à l’eau, ainsi que le droit à la santé et à l’éducation des communautés les plus pauvres. COOPI assure aussi une assistance immédiate et à long terme aux populations touchées par les guerres ou les catastrophes naturelles.

Le siège central de COOPI est à Milan (Italie), mais pour la réalisation des ses projets, COOPI s’appuie sur un réseau de sièges périphériques (régionaux et nationaux) dans les pays où se trouvent les activités les plus importantes.

COOPI en RCA

Depuis 1974 COOPI travaille en RCA pour un développement harmonieux et complet, en faveur tant des individus que des communautés locales. En ce qui concerne les secteurs d’intervention, l’engagement vis-à-vis des réalités locales a encouragé COOPI à établir des plans et à implémenter des projets de développement dans le domaine social, économique, sanitaire, environnemental et de la formation. Les situations de conflit ont amené à la décision de se faire charge de projets d’urgence et de réhabilitation, qui sont aujourd’hui devenus un autre secteur spécifique d’intervention dans le Pays. Grâce à la présence consolidée et constante, ainsi qu’aux relations avec les institutions, les organisations non gouvernementales et les communautés locales, COOPI est reconnue comme un des points de référence pour la coopération internationale en RCA.

En particulier, avec la crise qu’a connue la RCA depuis 2013, il y a eu des déplacements massifs des populations et une partie importante de leurs biens ont été systématiquement pillés par les hommes armés. Ce qui a occasionné la détérioration de leurs revenus jadis agricoles et de leurs conditions de vie. Cette situation de crise a affecté le fonctionnement du secteur agricole et d’élevage ainsi que leur capacité de production agricole. Partout en RCA les populations résidentes, déplacées et retournées, souffrent d’une crise importante de disponibilité, d’accessibilité et variété de nourriture. Selon l’analyse de la situation de l’insécurité alimentaire Décembre 2015 à Juin 2016, 40% de la population rurale se trouve en phase humanitaire, dont 29,5% en phase de crise et 10,8% en phase d’urgence, soit un total de 1 661 698 personnes. Au total, 15% de la population de Bangui est en phase humanitaire, soient 125 862 personnes. Pour tout le pays, environ 1 787 560 personnes (36% de la population) sont en phase humanitaire. C’est pour ces raisons que les acteurs humanitaires s’activent à chercher des solutions rapides et permanentes à travers la formulation des projets et programmes permettant de répondre aux problèmes alimentaires et la restauration des moyens d’existence des populations.

A l’instar des autres ONG, COOPI est déjà présente sur le terrain avec plusieurs projets de sécurité alimentaire dans plusieurs localités.

Contexte et enjeux du poste

Projet de 3 mois à mettre en œuvre sous financement d’urgence UNFPA dans les villes de Bria, Alindao et Zemio. Le but de cette action est d’assurer la remise en place et renforcement d’un système de référencement pour la prise en charge holistique des victimes de VBG, à travers la réalisation d’une cartographie des acteurs, y inclus communautaires, existants et opératifs dans les trois zones, la diffusion des informations et de messages de sensibilisations grâce à des campagnes d’émissions radios et la formation des autorités et réseaux communautaires sur les lignes guides pour le référencement et suivi des cas identifiés. Ainsi, le projet mettra en place des cliniques mobiles pour garantir le soutien psychosocial aux survivant(e)s identifié(e)s. Ainsi, en particulier dans la ville de Bria, le projet se propose d’améliorer la coordination entre les acteurs impliqués dans la protection à travers des groupes de travail et d’harmonisation, des formations thématiques et la garantie d’un lien constant avec l’UNFPA.

Intitulé du Poste: Chef de projet dans le cadre du projet protection / Responsable point focal VBG

Localisation d’affectation: Région de la OUAKA, Bria

Responsable hiérarchique : Chef de mission/ réfèrent technique du siège de Milan

Equipe national directement gérée: Superviseurs, APS, animateurs

Durée contrat poste à pourvoir : 3 mois (octobre/décembre)

Fourchette salaire/Indemnité: Proportionnelle formation et expérience spécifique

Responsabilités

Objectifs du poste :

  • Garantir la coordination et mise en œuvre des activités du projet dans le but d’atteindre les résultats prévus, tout en respectant le planning opérationnel défini en lien avec la Coordination de COOPI en RCA et les mesures de sécurité.
  • Garantir le rôle de point focal VBG dans la ville de Bria en lien avec le UNFPA

Responsabilités:

  • Garantir la gestion financière, logistique et des ressources humaines et matérielles mises à disposition pour l’exécution de l’action, dans le respect des procédures du bailleur de fonds et de COOPI.
  • Contextualiser les procédures opérationnelles standards dans une situation d’urgence de COOPI ;

  • Définir les outils de travail à utiliser dans la gestion des cas identifiés en référence avec l’UNFPA (ex, fiches de suivi des cas, fiche de clôture des cas) ;

  • Former/ sensibiliser tout le staff COOPI sur les approches, méthodologies et outils sur la prise en charge des survivants de VBG et de VDH

  • Renforcement des capacités (formation et/ou recyclage) des Agents Psychosociaux (APS) du projet à donner les premiers secours psychologiques (PSP)

Résultats attendus

  • Bonne et correcte gestion et implémentation des activités prévues par le projet dans le respect des engagements pris avec les bénéficiaires et le bailleur de fonds.
  • Bon entretien relationnel et institutionnel avec tous partenaires et autorités.
  • Elaboration des rapports des activités, narratifs et autres documents prévus par le projet.
  • Coordination des acteurs VBG sur place en lien avec UNFPA

Profil du Candidat

ESSENTIEL

  • Profil psychologue doté (e) d’une formation universitaire supérieure de type Bac+5 ;
  • Expérience de minimum 5 ans dans une fonction similaire de gestion de projet dans le domaine de la protection, VBG et/ou appui psychosocial, dont au moins 3 ans à l’international ;
  • Excellente capacité d’écoute
  • Bonne élocution en public et une excellente capacité rédactionnelle ; bonne capacité d’animer les groupes de réflexion ;
  • Aimer le travail minutieux et avoir le souci de la qualité ;
  • Excellente capacité d’entretien des relations formelles avec membres des autorités communautaires, religieuses et étatiques à différents niveaux ;
  • Excellent sens de la confidentialité surtout au niveau de cas VBG ;
  • Autonomie dans la gestion des priorités, vous savez prendre des décisions dans l’urgence, et établir une relation de confiance avec vos interlocuteurs ;
  • Très bonne maîtrise du Français tant à l’oral qu’à l’écrit ;
  • Habilité à former, orienter, motiver et accompagner les équipes nationales ;
  • Excellente gestion du stress, capacité à s’adapter à un environnement avec un niveau d’insécurité /zone de conflits, etc. ;
  • Respect des valeurs/mission COOPI.

Organisation et coordination :

Le superviseur hiérarchique est le Chef de Mission. Le superviseur technique est le Réfèrent technique Protection au siège de Milan.

Au niveau de la mise en place des activités, le Chef de projet collabore avec le Bureau des Programmes de la Coordination COOPI RCA.

http://www.coopi.org/lavoro/chef-de-projet-protection-3/

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.