By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant international charge d’appuyer la réalisation d’une analyse des goulots d’étranglement pour les interventions de la survie de l’enfant , P-4, Bujumbura, Burundi (14 semaines)

Bujumbura (Burundi)

Sous la supervision du Chef de Section Santé et Nutrition, le consultant sera chargé de renforcer davantage l’AGEISE au Burundi en améliorant le processus et les outils de mise en œuvre, plus spécifiquement : • Rendre les outils informatisés de l’AGEISE plus conviviaux pour les utilisateurs ; • Renforcer les capacités du personnel en Excel pour une bonne utilisation des outils informatisés ; • Appuyer la réalisation d’une session d’AGEISE dans les 8 provinces ciblées.

Contexte et Justification

 

En 2014, l’UNICEF  a appuyé le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA (MSPLS) à introduire l’Analyse des Goulots d’Étranglement pour les Interventions de la Survie de l’Enfant (AGEISE), aussi appelé le Monitorage Amélioré pour Action, dans le Suivi-Évaluation du système de santé.

Les interventions traceurs de survie de l’enfant et de la mère à savoir: la prise en charge intégrée des maladies du nouveau-né et de l'enfant (PCIMNE) avec les trois maladies tueuses (la Pneumonie, la Diarrhée et le Paludisme), la Vaccination infantile avec le vaccin contre la diphtérie, tetanos et coqueluche (DTC) et le vaccin contre la rougeole (VAR), la Prise en Charge de la Malnutrition Aigüe  chez l’enfant de 0-5 ans, ainsi que la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant (PTME) ont été prises en compte dans l’AGEISE au niveau du centre de santé (CDS), y compris les 6 Pratiques-clés prioritaires retenues au Pays. En outre, les goulots d’étrenglement des interventions communautaires ont été analysées dans les districts concernées grâce à la méthodologie de Lot Quality Assurance Sampling (LQAS) permettant des enquêtes rapides dans la communauté. Des outils informatisés en Excel ont été utilisés pour permettre des analyses automatiques rapides et pratiques pour les équipes opérationnelles n’ayant pas de grande expertise en informatique et en statistique. Ainsi donc, la seule introduction des données collectées permettait de rendre visible les graphiques et les couleurs pour les performances des interventions.

Pour la phase d’introduction au mois de Mars 2014, une session de l’AGEISE a été effectuée dans six districts sanitaires : Gitega, Mutaho, Ryansoro, Kibuye, Muyinga et Kayanza. Au cours de cette phase, 54 cadres du MSPLS (niveau national, bureaux provinciaux de santé (BPS) et bureaux de districts sanitaires (BDS)) ont été formés ainsi que 68 infirmiers et 75 enquêteurs communautaires, 83 Centres de santé ont été couverts. Suite aux résultats positifs de cette première phase, la Ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida  a signé une lettre officielle approuvant l’introduction de l’AGEISE. Une 2ème session a été effectuée en Octobre-Novembre 2014 dans les six premiers districts sanitaires avec extension à huit nouveaux, soit en tout 14 districts sanitaires couverts à la grande satisfaction des cadres du MSPLS à tous les niveaux.

Bien que ces deux sessions d’AGEISE aient permis de former des cadres du niveau central et dans les districts concernés pour la conduite de l’AGEISE, l’absence d’un document national d’orientation et quelques lourdeurs de l’outil informatisé constituaient des facteurs limitant l’appropriation et la mise à échelle du AGEISE par les cadres du MSPLS.

Pour relever ces défis, le MSPLS avec l’appui de l’UNICEF (Bureau pays et Bureau régional), a organisé l’élaboration et la validation d’un document de guide AGEISE comme partie intégrante de la 3eme session en Avril-Mai 2015. Toutefois, la survenue des évènements de Mai 2015 n’a pas permis de mener à terme l’exercice, ainsi certains aspects de compilation et d’interprétation des données de l’AGEISE n’ont pas été bien maitrisés par les équipes techniques de la partie nationale. Bien plus, les interventions corrigées de nutrition n’ont pas été prises en compte dans les outils. Par ailleurs, il ressort de l’atelier de validation du guide d’analyse des goulots d’étranglement que l’implication des chefs des districts sanitaires n’a pas été proportionnelle à l’importance que revêt l’AGEISE dans l’amélioration de la qualité de mise en œuvre des interventions à haut impact sur la survie de la mère et de l’enfant.

En vue de compléter et simplifier les outils d’AGEISE pour une meilleure appropriation, l’UNICEF désirer recruter un(e) consultant(e) pour appuyer le MSPLS dans la réalisation de deux sessions d’AGEISE dans huit provinces (Bubanza, Bujumbura rural, Bururi, Cibitoke, Gitega, Kirundo, Muramvya, Mwaro).

Cette consultation, qui vise l’amélioration des interventions de survie de l’enfant, est en rapport avec l’output 4 du plan de travail santé et nutrion “D'ici 2018, les structures gouvernementales sont renforcées dans leur capacités de leadership et de réponse aux urgences”.

L’AGEISE est une activité spécifique nécessitant des compétences qui ne sont pas disponibles au sein de l’équipe santé et nutrition du bureau.

Cadre de travail

 

  1. But et Objectifs:  

Sous la supervision du Chef de Section Santé et Nutrition, le consultant sera chargé de renforcer davantage l’AGEISE au Burundi en améliorant le processus et les outils de mise en œuvre, plus spécifiquement :

  • Rendre les outils informatisés de l’AGEISE plus conviviaux pour les utilisateurs ;
  • Renforcer les capacités du personnel en Excel pour une bonne utilisation des outils informatisés ;
  • Appuyer la réalisation d’une session d’AGEISE dans les 8 provinces ciblées.

 

  1. Référence au plan de travail:

Cette consultation contribue à la réalisation de l’activité 3 de l’output 4 du plan de travail de la section santé et nutrition.

Output 4 : « D'ici 2018, les structures gouvernementales sont renforcées dans leur capacités de leadership et de réponse aux urgences »,

Activité 3 : « Au moins 1 session d’AGEISE dans les structures de santé et les communautés est réalisée dans au moins 6 districts sanitaires ».

 

  1. Activités et Tâches:  

Le consultant travaillera en étroite collaboration avec les formateurs nationaux du MSPLS sous la responsabilité technique du point focal PCIMNE en charge de l’AGEISE et en collaboration avec la Direction du Système National d'Information Sanitaire (DSNIS). Il aura pour tâches de:

Activité 1: Réviser et simplifier les outils informatisés d’AGEISE en fonction des grandes interventions sur la survie de l’enfant et de la mère: la PCIME, vaccination, la consultation prénatale (CPN), la PTME, la prise en charge du VIH pédiatrique, les interventions de nutrition (Depistage systematique, PCIMAS et pratiques essentielles, et toute autre intervention traceur identifiée par la partie nationale ;

  • Recueillir les informations pertinentes auprès des acteurs nationaux;
  • Préparer et animer un atelier de révision des outils;
  • Valider les outils après test.

Activité 2 : Appuyer l’exécution de l’AGEISE des interventions cliniques et des pratiques communautaires clés y compris les interventions de l’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant et la fortification alimentaire a domicile avec les poudres de micronutriments (collecte des données, analyse et restitution au niveau local) dans les districts des 8 provinces cibles  (Bubanza, Bujumbura rural, Bururi, Cibitoke, Gitega Kirundo, Mwaro et Muramvya).

  • Former les formateurs nationaux dans un district test sur l’organisation et la conduite de l’AGEISE avec les outils révisés y compris leur formation sur les notions de base en Excel ;
  • Encadrer les formateurs nationaux pour appuyer ceux des provinces et districts sanitaires pour l’organisation et la conduite de l’AGEISE avec les outils révisés dans les districts des 8 provinces cibles ;
  • Coordonner et superviser les activités de l’AGEISE dans less 8 provinces cibles ;  
  • Appuyer la restitution au niveau national des résultats de l’AGEISE des 8 provinces.

Activité 3 : Appuyer la révision du guide d’AGEISE conformément aux changements apportés dans le processus et conduire l’atelier de consensus et de validation du guide d’AGEISE.

  • Réviser le guide d’AGEISE en fonction des expériences de la réalisation de l’AGEISE dans les 8 provinces; 
  • Préparer et animer un atelier de validation du guide de l’AGEISE; 
  • Présenter le guide de l’AGEISE validé à la DGSSLS;
  • Faire une restitution de la mission à la DGSSLS.
  1. Relations de travail:  

Le consultant sera placé sous l’autorité administrative du Chef de Section Santé et Nutrition de l’UNICEF. Il travaillera en étroite collaboration avec le Manager Nutrition et le Spécialiste en Santé et leur rendra compte régulièrement (au moins une fois par semaine) de l’évolution des activités et des contraintes rencontrées en vue de permettre le suivi des progrès et de trouver des solutions adéquates nécessaires, mais aussi de recevoir des orientations indispensables pour l’atteinte des résultats.

Le consultant travaillera sous l’autorité de la Direction Générale de la Santé Publique et la supervision technique du point focal PCIMNE en charge de l’AGEISE, en étroite collaboration avec la DSNIS, les différents programmes du MSPLS  et les partenaires du Burundi.

Le consultant veillera à travers un processus participatif à bâtir sur l’existant et produire des outils physique et en software simples et faciles à manipuler et à exploiter pour faciliter l'appropriation de l’AGEISE par le MSPLS, sa réplicabilité et ainsi son intégration éventuelle dans le système d'information sanitaire de routine (DHIS2). Ces outils devront permettre la récolte et analyse des données des interventions cliniques et des pratiques communautaires.

Après la révision et la validation des outils de l’AGEISE, une phase pilote sera réalisée pour parfaire la formation des superviseurs nationaux qui seront déployés par la suite dans les autres districts. Après la réalisation de l’AGEISE dans 8 provinces, le consultant, actualisera le guide de l’AGEISE conformément aux innovations et simplifications introduites. Cette révision sera conduite en collaboration avec l’équipe du niveau central au MSPLS et l’UNICEF.

Le MSPLS mettra en place, en appui au Point Focal AGEISE, un comité technique ou un groupe de travail incluant DGSSLS et DSNIS afin d'avoir un pool de gens formés pour la durabilité et la réplicabilité.

 

  1. Produits/Livrables:  

Activité 1 : Réviser et simplifier les outils informatisés d’AGEISE en fonction des grandes interventions sur la survie de l’enfant et de la mère: la PCIME, vaccination, la CPN/PTME, la prise en charge du VIH pédiatrique, les interventions de nutrition et toute autre intervention traceur identifiée par la partie nationale. Semaines 1 à 7

    • Les outils informatisés de l’AGEISE intégrant les interventions traceurs identifiées par la partie nationale sont disponibles;
    • Les formateurs nationaux maîtrisent les outils informatisés révisés.

NB : Le consultant veillera à l’intégration des interventions traceuses de nutrition adaptées afin de permettre aux équipes du niveau opérationnel de faire une analyse globale des interventions de santé et de nutrition en vue de l’identification des mesures correctrices cohérentes.

Activité 2 : Appuyer l’exécution de l’AGEISE au niveau clinique et communautaires (collecte des données, analyse et restitution au niveau local) dans les districts des 8 provinces cibles  (Bubanza, Bujumbura rural, Bururi, Cibitoke, Gitega Kirundo, Mwaro et Muramvya). Semaines 8 à 11

    • Les résultats consolidés de l’AGEISE dans les 8 provinces sont disponibles ;
    • Les résultats de l’AGEISE sont restitués au niveau national

Activité 3 : Appuyer la révision du guide de l’AGEISE conformément aux changements apportés dans le processus et conduire l’atelier de consensus et de validation du guide de l’AGEISE. Semaines 12 à 14

    • Le guide de l’AGEISE révisé conformément aux expériences de la réalisation de l’AGEISE et validé est disponible; 
    • Le rapport de la consultation intégrant les résultats de l’AGEISE est disponible.

 

Livrables

Durée

 

Planification des paiements

Les outils informatisés de l’AGEISE intégrant les interventions traceurs identifiées par la partie nationale sont disponibles

Semaines 1-4

40%

Les formateurs nationaux maîtrisent les outils informatisés révisés

Semaines 3-7

0%

Les résultats consolidés de l’AGEISE dans les 8 provinces sont disponibles

Semaines 8-11

0%

Les résultats de l’AGEISE sont restitués au niveau national

Semaine 11

40%

Le guide de l’AGEISE révisé conformément aux expériences de la réalisation de l’AGEISE et validé est disponible; 

Semaines 13-14

0%

Le rapport de la consultation intégrant les résultats de l’AGEISE est disponible

Semaine 14

20%

 

Modalités de paiement

 

Les paiements seront réparties en trois tranches comme ci-dessous

Échéances

Modalité de paiement en %

Les outils informatisés de l’AGEISE intégrant les interventions traceurs identifiées par la partie nationale sont disponibles

40%

Les formateurs nationaux maîtrisent les outils informatisés révisés

0%

Les résultats consolidés de l’AGEISE dans les 8 provinces sont disponibles

0%

Les résultats de l’AGEISEsont restitués au niveau national

40%

Le guide de l’AGEISE révisé conformément aux expériences de la réalisation de l’AGEISE et validé est disponible; 

0%

Le rapport de la consultation intégrant les résultats de l’AGEISE est disponible

20%

 

Les honoraires seront payés sur présentation d’une déclaration de créance accompagnée des livrables identifiées dans le chronogramme d'activité. La demande de créance doit être approuvée par le superviseur avec évaluation satisfaisante de la part de ce dernier avant paiement. L’UNICEF se réserve le droit de ne pas payer un travail non satisfaisant.

Aucune avance de paiement ne sera faite. Le consultant sera payé uniquement sur la base du montant défini et accordé dans son contrat avec UNICEF. Aucun autre frais ne sera payé au consultant outre ceux consentis sur la base du contrat.

 

Compétences désirées, background technique et expérience

 

Education :

  • Etre titulaire d’un diplôme de doctorat en Médecine avec une maîtrise en santé  publique ou équivalent

Expériences :

  • Avoir une très bonne connaissance d’AGEISE selon le modèle de Tanahashi ainsi que de la PCIMNE clinique et communautaire, la prise en charge de la malnutrition aigue severe, des pratiques familliales cles incluant les activités de nutrition
  • Avoir au moins 10 années d’expérience dans la conduite de l’AGEISE semestriel des interventions du centre de santé, la conduite d’enquêtes LQAS  et la mise œuvre de la PCIMNE en Afrique 

Compétences :

  • Avoir des aptitudes dans la conduite de la formation des adultes
  • Avoir une très bonne capacité de travailler en équipe 
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique : Word, Powerpoint et Excel 

Langues:

  • Excellente connaissance de la langue française et connaissance de l'anglais constitue un atout.

 

Considérations administratives

 

Le consultant travaillera principalement à la Direction Générale des Services de Santé et de la Lutte contre le SIDA (DGSSLS) et aura des réunions hebdomadaires de suivi, ou autant que nécessaires, avec son superviseur au bureau de l'UNICEF.

Sur la base de la méthodologie validée, la DGSSLS soumettra à l’UNICEF, une requête pour le financement des activités. Afin de permettre la mise à disposition des ressources financières à temps, la DGSSLS, l’UNICEF et le consultant feront des échanges (mails, téléphones, skype) sur la méthodologie proposée afin de la valider et de faire le processus de financement avant l’arrivée du consultant.

Le consultant remettra en fin de mission à l’UNICEF et à la DGSSLS les outils informatisés validés, le guide de l’AGEISE validé ainsi que son rapport de mission contenant les résultats consolidés de l’AGEISE.

 

Conditions de travail

 

Le transport du consultant à Bujumbura Mairie est à sa charge.

UNICEF assurera le transport du consultant pour les missions de terrain.

Le consultant devra inclure dans sa proposition financière son transport de son lieu de recrutement à Bujumbura ainsi que son retour.

Le consultant devra fournir lui-même le matériel informatique (laptop, programme / software) pour réaliser son travail.

Le candidat recruté sera soumis aux termes et conditions de l’UNICEF qui régissent les consultants individuels.

Risques et mesures de mitigation

 

 

  1. Un retard dans l'obtention du visa de séjour au Burundi pourrait entraîner des retards dans le démarrage des activités
    1. L'implication de la DGSSLS dans l'élaboration des termes de référence et l'identification du consultant facilitera la demande de visa auprès des autorités compétentes
  2. Une faiblesse de la collaboration des acteurs (autorités politiques et administratives, chefs collinaires, agents de santé…) entraînerait des retards dans la mise en œuvre des activités
    1. La mise à disposition à temps des ressources financières permettra d’éviter des retards de mise en œuvre ;
    2. Le partage de l’information en avance par les autorités du MSPLS va permettre l’intégration de cette activité dans les planifications aux différents niveaux.  
  3. Une dégradation de la situation sécuritaire du pays constituerait une entrave au déroulement des missions de terrain telles que prévues dans le chronogramme de travail avec un impact négatif sur la qualité du travail
    1. L'implication active de la DGSSLS sera privilégiée pour faciliter l'avancement des activités.

 

Soumissions

 

Les candidats qualifiés devront soumettre leur dossier en ligne sur le site web de l'UNICEF.

Le dossier de candidature doit contenir dans des fichiers séparés:

  • Une lettre de motivation indiquant les compétences et la disponibilité du postulant.
  • Un CV  à jour
  • Un formulaire P11 signé incluant les contacts de 3 personnes de références

NB : Le formulaire P11 peut être téléchargé à partir du site :

 https://www.unicef.org/about/employ/index_consultancy_assignments.html)

  • Une offre technique incluant un chronogramme de travail;
  • Une offre financière incluant les honoraires, billet d'avion, per diem, visa, transport à Bujumbura. L'achat de matériels / équipements / programmes informatiques pour la réalisation du travail ne sera pas considéré dans l'offre financière.

 

Les dossiers incomplets ne seront pas considérés.

 

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Bujumbura (Burundi)
  • Grade: P-4, International Professional - Internationally recruited position - Mid level
  • Occupational Groups:
    • Public Health and Health Service
  • Closing Date: 2018-01-12

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.