By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Bujumbura
  • Grade: International Consultant - Internationally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
  • Closing Date: 2018-03-27

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

d’un (e) consultant(e) internationale chargé (e) de la formulation de la stratégie Genre du Système des Nations Unies au Burundi

Bujumbura (Burundi)

Background

I.Background

L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes sont fondamentales pour parvenir à un développement durable. La pleine réalisation du potentiel humain et du développement durable ne sera pas possible tant que la moitié de l’humanité continuera de se voir refuser la plénitude de ses droits humains et de ses chances. Les femmes et les filles doivent avoir accès, sur un pied d’égalité avec les hommes et les garçons, à une éducation de qualité, aux ressources économiques et à la vie politique active, et avoir les mêmes chances d’accéder à l’emploi, aux postes de direction et à la prise de décisions à tous les niveaux.

A l’instar de nombreux pays, la promotion et la protection des droits des femmes sont inscrites au rang des priorités du Gouvernement Burundais qui a ratifié de nombreux instruments juridiques internationaux et régionaux  tels la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des Femmes (CEDEF), l’adhésion à la Déclaration et au Programme d’Action de Beijing pour la promotion de la femme, à la charte Africaine des Droits de l’homme et des peuples et son protocole additionnel relatif aux droits des femmes, à la Déclaration des Chefs d’Etats et des gouvernements de la Conférence internationale sur la Région des grands lacs (CIRGL).

Le Burundi a fait des avancées dans le domaine de la protection et la promotion des droits des femmes. Sur le plan légal on peut citer la loi portant prévention, protection des victimes et répression des violences basées sur le genre qui prévoit en son article 28 (alinéas 2 et 3) la dotation des parquets en magistrats instructeurs spécialisés sur les VSBG ; la loi portant prévention et répression de la traite des personnes et protection des victimes de la traite, etc.  Sur le plan institutionnel, le gouvernement burundais a élaboré une Politique nationale Genre (2012-2025) et son Plan d’Action.

La question d’inégalité des genres reste néanmoins, un défi majeur pour le développement socio-économique du Burundi.  Les femmes continuent d’être confrontées à des discriminations légales, sociales et culturelles. La juxtaposition du droit moderne et du droit coutumier leur offre peu de perspectives de reconnaissance et d’exercice de leurs droits.  Les pesanteurs socioculturelles continuent d’empêcher les femmes à recourir à la justice pour faire valoir leurs droits les plus fondamentaux dans les domaines des Violence Basée sur le Genre (VBG) ou de conflits familiaux. Les femmes continuent à être moins représentées au niveau des instances de prise de décision et à avoir moins d’accès aux ressources productives tel que la terre, le crédit et l’emploi. A cela s’ajoutent les problèmes de disponibilité, d’accessibilité et de qualité des services de santé qui rendent la situation sanitaire des femmes très critique.

Or, la capacité du Burundi à répondre, seul, au défi de la réalisation des droits des femmes apparaît limitée. L’économie est très peu diversifiée, avec un secteur agricole occupant encore 82% de la population active, une superficie moyenne des exploitations inférieure à 0,5 Ha et une faible capacité de résilience en cas d’aléas climatiques. Le budget de l’Etat, qui avait progressé, en termes réels, de 10% entre 2010 et 2015, est en fort recul depuis lors (-20%) et la dépense budgétaire par tête, calculée en termes réels, est à son plus bas niveau depuis 2009. La part des ressources extérieures dans le budget de l’Etat a sensiblement diminué depuis 2015, (28,4% en 2017), du fait de l’interruption de l’appui budgétaire direct. Plusieurs secteurs fortement dépendants de l’appui extérieur comme la santé, l’agriculture, l’eau ont été négativement impactés par cette évolution. Au cas où cette situation devrait se prolonger, des investissements clés pour la réalisation des droits des femmes et filles pourraient ne pas avoir lieu et les gains enregistrés, dans plusieurs domaines, risquent d’être remis en cause, au détriment notamment des femmes et filles les plus vulnérables.

Le système des Nations Unies doit ainsi et comme recommandé par la dernière revue à mi-parcours de l’UNDAF 2012-2017, « intensifier ses efforts de manière concertée et coordonnée » [1] pour favoriser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. 

C’est à ce titre que l’équipe-pays engagée dans un processus d’élaboration d’un nouveau cadre stratégique pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable d’ici à 2030, s’est fixée comme objectif majeur d’élaborer une stratégie genre transformative, pluridimensionnelle et intégrée afin de « ne laisser personne de côté » et de réduire les obstacles structurels à l’égalité des sexes et à la réalisation des droits des femmes.

C’est dans ce cadre qu’ONU Femmes recrute un(e) consultant(e) (international(e) pour aider les agences du Système des Nations Unies au Burundi à élaborer une stratégie qui guidera le processus d'intégration de la dimension de genre dans la mise en œuvre du nouveau plan cadre pour les cinq prochaines années.

Les objectifs

Cet exercice sera conduit par une un(e) consultant(e) international(e) placée sous la direction de la Représentante d’ONU Femmes et sous la supervision directe de la Spécialiste du Programme Femmes, Paix et sécurité.

Objectifs spécifiques :

  • Encourager un dialogue constructif au sein de l'équipe de pays des Nations Unies sur l'état actuel du soutien à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes et sur la manière de l'améliorer.
  • Evaluer l’efficacité de l'équipe pays des Nations Unies Burundi dans l'intégration du genre, la promotion de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et de fournir une série de recommandations.
  • Collecter les stratégies genre des agences afin d’inspirer la stratégie genre de l’équipe-pays.
  • Identifier les domaines dans lesquelles l’équipe-pays souhaite mettre un accent pour accélérer l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes.
  • Analyser les mécanismes de coordination internes mis en place (forces, faiblesses) et leur alignement et/ou interaction avec les mécanismes nationaux.

II.Deliverables:

À la fin de la mission, le/la consultant(e) soumettra :

  • Un rapport initial décrivant les résultats préliminaires des consultations et de l'examen de la documentation ainsi que la méthodologie pour l'exécution de la tâche ;
  • Un aperçu de la stratégie et du plan d'action, intégrant les contributions de l'équipe de coordination des questions de genre sur la méthodologie et le processus global ;
  • Un premier projet de stratégie et un plan d'action assorti d'un calendrier et une présentation lors d'un atelier de validation ;
  • Une version finale de la stratégie et du plan d'action, intégrant les commentaires sur le premier projet.

[1] Revue à mi parcours UNDAF 2012-2016. P. 11

Duties and Responsibilities

Duties and Responsibilities

Le/la consultant(e) international(e) dirigera l'ensemble du processus de formulation de la stratégie. A cet effet, il/elle guide la conception globale de l’exercice et assure le leadership :

  1. Dirige le processus de collecte des données sur les documents stratégiques nationaux sur le genre, etc.
  2. Organise des consultations avec agences du Système des Nations Unies et d’autres acteurs-clés, etc.
  3. Dirige le processus de rédaction et assure la cohésion analytique globale du document de stratégie.
  4. Fournit l'assurance qualité interne et dirige la révision des versions successives des documents.
  5. Facilite les réunions de présentation des livrables (stratégie de genre et un plan d'action chiffré) et présente les constatations et les conclusions du rapport final à la réunion de présentation des résultats.

Il/elle communiquera régulièrement avec le Groupe Thématique genre et sera responsable de la production de tous les produits livrables.

La méthodologie suivante est proposée pour assurer le succès de la mission :

  • Revue de la littérature - Revoir la riche source de documents de référence disponibles, y compris le rapport du Bilan commun du Burundi (CCA) ; UNDAF ; Planification de l'UNCT, documents de programmation des budgets ; TDR/Plans d’actions et rapports du groupe thématique des Nations Unies sur le genre ; Rapports CEDAW ; autres évaluations nationales ; Politique Nationale Genre et plans d’actions ; etc.
  • Consultations ;
  • Formulation de la stratégie et plan d’action ;
  • Atelier de validation.

Competencies

Competencies

Le/la consultant(e) doit disposer des compétences ci-après :

  • Agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations Unies ;
  • Bonne connaissance des enjeux de l’égalité des sexes ;
  • Disposer d’une excellente capacité de communication, et de relations interpersonnelles, d’une bonne aptitude à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire de haut niveau et à insuffler une dynamique de changement ;
  • Bonne connaissance de l’approche genre et droits humains et en particulier les droits des femmes ;
  • Posséder de solides capacités d’expression écrite et orale et de réelles aptitudes à formuler de façon claire et concise ses idées ;
  • Faire preuve d’ouverture d’esprit, de volonté, d’adaptabilité et de souplesse dans les relations avec ses collaborateurs ;
  • Avoir une bonne connaissance des outils informatiques (Microsoft Excel, Word, power point et internet).

Required Skills and Experience

I.Required Skills and Experience

  • Diplôme universitaire supérieur (maîtrise en études de genre, études de développement, sciences politiques ou autres domaines connexes).

Expériences :

  • Sept années d'expérience dans la gestion de programmes d'égalité des sexes, d'intégration de la dimension de genre ou de politiques / projets / programmes d'autonomisation des femmes ; connaissance de l'égalité des genres au niveau institutionnel.
  • Au moins cinq années d'expérience dans la planification, la conception, la préparation et la mise en œuvre de stratégies d'égalité des sexes, de préférence pour les agences du SNU.
  • Expérience avec les agences des Nations Unies et / ou bonne compréhension du système, des cadres et des structures des Nations Unies, en particulier ceux liés à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes, aussi bien dans le programme que dans les opérations.

Langue : :

  • Les langues de communication des Nations Unies au Burundi sont l’Anglais et le Français. Pour cette consultation, l’excellente maîtrise du français est requise. La connaissance de l’anglais sera un atout.
  • Solides compétences en communication orale et écrite.

II.Soumission de la candidature

  • La candidature est faite on line sur le site global du PNUD jobs-admin.undp.org, le candidat attachera en un seul document son CV incluant l’expérience acquise dans des consultances similaires contenant moins 3 références et /ou  le formulaire P11 dûment rempli et signé à télécharger en suivant le lien : www.unwomen.org/fr/about-us/employment  
UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.