By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Abidjan
  • Grade: National UN Volunteer - Locally recruited Volunteer
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
  • Closing Date: 2018-05-22

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

un(e) VNU Expert(e) National(e), spécialiste de l’encadrement à l’entreprenariat féminin

Abidjan (Cote d'Ivoire)

Background

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l’organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir le volontariat pour la Paix et le Développement. Le volontariat profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire. Les Volontaires des Nations Unies contribuent à la paix et au développement en faisant du plaidoyer pour le volontariat en général, en encourageant les partenaires à intégrer le volontariat dans leurs programmes de développement et en mobilisant des volontaires.

Dans la plupart des cultures, le volontariat est profondément ancré et établi dans les sociétés avec la tradition de partage et d’entraide au sein des communautés. A cet égard, les Volontaires des Nations Unies prennent part aux différentes formes de volontariat et joue un rôle important pour le développement et la paix en collaboration avec les partenaires, les agences hôtes et les communautés locales.

Durant toute leur affectation, les Volontaires des Nations Unies font la promotion du volontariat à travers leur action et leur conduite. S’engager dans les activités volontaires peut effectivement et positivement enrichir leur compréhension des réalités sociales et locales, aussi bien que créer un pont entre eux-mêmes et les personnes dans leur communauté d’accueil. Ceci rend le temps qu’ils dépensent en tant que volontaire plus valorisant et productif.

Créée en juillet 2010 par l’Assemblée générale des Nations Unies, l’ONU Femmes est l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

L’ONU Femmes a principalement pour rôle :  d’appuyer des organes intergouvernementaux, tels que la Commission de la condition de la femme, dans l’élaboration de politiques, de règles et de normes mondiales ;  d’aider les États Membres à appliquer ces règles, et est prêt à fournir un appui technique et financier approprié aux pays qui le demandent et à forger des partenariats performants avec la société civile ; et  de diriger et coordonner le travail du système des Nations Unies sur l'égalité des sexes ainsi que de promouvoir la responsabilisation, notamment avec un suivi régulier des progrès dans l'ensemble du système.

Au cours des dernières décennies, l’ONU a contribué à des résultats substantifs dans la défense de l’égalité des sexes, notamment grâce à des accords historiques comme la Déclaration et le Programme d’action de Beijing ou la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Non seulement l’égalité des sexes est un droit humain fondamental, mais sa réalisation a d’importantes retombées socioéconomiques. L’autonomisation des femmes nourrit des économies florissantes et soutient la productivité et la croissance.

Pourtant, les inégalités de genre restent profondément ancrées dans toutes les sociétés. Les femmes n’ont pas toujours accès à un travail décent et doivent surmonter la ségrégation des emplois et les écarts de rémunération entre les sexes. On leur refuse trop souvent l’accès à l’éducation et aux soins de base. Partout dans le monde, elles sont également de violences et de discriminations. Elles sont sous-représentées dans les processus décisionnels politiques et économiques.

Pendant de nombreuses années, l’ONU a été confrontée à d’importants obstacles dans la promotion de l’égalité des sexes sur toute la planète, parmi lesquels figurent l’insuffisance des fonds et l’absence d’une agence servant de figure de proue reconnue pour piloter les activités liées aux questions de genre. ONU Femmes a été créée pour relever de tels défis. L’organisation défend ardemment la cause des femmes et des filles et leur permet de mieux se faire entendre aux niveaux mondial, régional et local. Fidèle à la vision de l’égalité pour tous et pour toutes inscrite dans la Charte des Nations Unies, ONU Femmes œuvre, entre autres, pour :

  • L’élimination de toute discrimination à l’encontre des femmes et des filles ;
  • L’autonomisation des femmes ; et
  • L’égalité entre hommes et femmes en tant que partenaires et bénéficiaires du développement, des droits de l’homme, de l’action humanitaire, de la paix et de la sécurité.

En Côte d’Ivoire, les interventions de l’ONU Femmes dans le cadre de son plan stratégique 2017-2020, sont centrées sur : (i) le soutien au leadership et à la participation des femmes ivoiriennes aux processus de prise de décision, et (ii) l'amélioration de l’accès des femmes à l’autonomisation et aux opportunités économiques. A travers ce second axe, le bureau ONU Côte d’Ivoire intervient en appui à l’entrepreneuriat féminin, considéré comme un vecteur potentiel d’émancipation et de développement des femmes et de leurs communautés.

Contexte du projet

 A l’échelle mondiale, il est reconnu qu’une participation économique active des femmes génère plus de richesse et de prospérité pour les sociétés. Cependant les femmes de Côte d’Ivoire souffrent encore de fortes inégalités dans la sphère économique. Ceci en termes d’opportunités, d’accès à l’emploi, de stabilité du travail et de revenus. Ainsi, des milliers d’entre elles se tournent vers l’entrepreneuriat, qui apparait comme une des solutions clés pour pallier leurs difficultés économiques. Néanmoins, dans ce domaine une fois encore, les femmes rencontrent de nombreux obstacles et freins, qui les empêchent de tirer de leur statut d’entrepreneure l’enrichissement économique et social qu’elles en attendent : les activités entrepreneuriales d’un très grand nombre de femmes, trop souvent confinées dans le secteur informel à faible rentabilité, ne génèrent en effet pas suffisamment d’impact économique, voire dans certains cas, précarisent encore davantage les femmes.

Face à ces constats, des initiatives se sont développées, notamment pour faciliter l’accès des femmes aux financements. Toutefois, ces solutions lorsqu’elles ne sont pas associées à des programmes de formation et d’accompagnement ont un impact très limité sur les bénéficiaires. Quant aux programmes de formation et d’accompagnement développés jusqu’ici, leur impact est également limité par la très faible portée des solutions (programmes bénéficiant à quelques dizaines de personnes), par un curriculum de formations limité, par un suivi et une capitalisation des expériences insuffisants, et par des méthodologies encore insuffisamment adaptées à certains publics (notamment vis-à-vis des publics analphabètes).

Pour accroitre les gains issus activités entrepreneuriales des femmes en Côte d’Ivoire, et leur permettre de contribuer activement au développement économique de leurs communautés et de leur pays, il est aujourd’hui nécessaire d’arriver à déployer à grande échelle des solutions de formation, d’accompagnement, et d’accès aux réseaux. Ceci afin de toucher le plus grand nombre de femmes entrepreneures, de leur proposer des solutions adaptées, et ainsi d’avoir un impact systémique qui se traduit en un véritable développement économique et social dans le pays. La mise en place d’un  centre dédié à la promotion de l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire est apparue à l’ONU Femmes et ses partenaires comme une réponse à cette problématique structurelle.

Ainsi en 2016,  avec le concours financier du gouvernement du Japon,  l’ONU Femmes a soutenu la mise en place par le Ministère de la Femme, de la Protection de l'Enfant et de la Solidarité (MFPES), d’ une initiative dont le but principal était d'autonomiser les femmes ivoiriennes, les jeunes filles et les communautés afin d'anticiper et prévenir leur vulnérabilité face aux actions de déstabilisation, de violences et autres formes de conflits internes. Dans le cadre de cette initiative, l’ONU Femmes et la Mairie d’Attécoubé ont établi un partenariat visant à mettre en place le Centre de Femmes Entrepreneures (CFE), visant à accompagner, renforcer et valoriser l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire.

Ce centre entend proposer et déployer des solutions concrètes et innovantes pour palier la faiblesse d'instruction et de formation entrepreneuriale qui pénalise aujourd’hui durement les femmes entrepreneures en Côte d’Ivoire. Afin de permettre au plus grand nombre de femmes Ivoiriennes de transformer leur statut d’entrepreneure en véritable tremplin social et économique, le CFE prévoit des programmes de formation, d’accompagnement et développement de réseaux, et d’incubation d’entreprises en phase initiale d’installation.

Face à  la diversité des profils des femmes entrepreneures et de leurs besoins, le centre devra déployer une diversité de solutions afin d’apporter des réponses adaptées aux attentes des bénéficiaires : programmes de formation (plusieurs niveaux), activités d’accompagnement, programme d’incubation, mise à disposition d’espaces de gestion partagé, programme de mentorat, activités de réseaux (conférences, networking…) seront autant d’actions menées au sein du CFE afin d’offrir des solutions qui manquent aujourd’hui aux femmes entrepreneures.

L’ensemble de ces actions permettra aux femmes d’être mieux outillées et plus en capacité de gérer, de développer et de pérenniser leurs entreprises, de mieux assumer leur posture entrepreneuriale et de gagner en confiance en soi mais également de créer de nouvelles interactions et des synergies entre des femmes entrepreneures. Enfin de faire émerger des femmes « role model » pour renforcer leur rôle d’inspiration auprès d’autres femmes et filles.

La mise en place du centre est pensée pour garantir un impact sur le long-terme, ainsi il sera structuré autour d’un modèle économique permettant d’assurer la pérennité du centre, la viabilité des programmes menés et de préserver l’impact auprès des bénéficiaires.

Inauguré officiellement  le 30 novembre 2017, par Madame (Dr) Phumzile Mlambo-Ngcuka, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Directrice Exécutive d’ONU Femmes, ses activités opérationnelles  doivent démarrer en mars 2018. A cet effet, le bureau recrute une expertise technique qui aura la responsabilité d’encadrer le lancement, la coordination et le développement des activités du CFE.

Dans ce cadre, et pour une mise en œuvre optimale de ladite initiative, le bureau Pays du d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire recrute un(e) VNU Expert(e) National(e), spécialiste de l’encadrement à l’entreprenariat féminin. Ayant pour lieu d’affectation le Centre pour l’entreprenariat féminin, sis à Attécoubé, l’expert(e) travaillera sous la supervision de la Représentante Résidente d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire et en étroite collaboration avec l’équipe d’ONU femmes Côte d’Ivoire.

Compte-tenu des enjeux de la mission, le profil recherché est celui d’un-e jeune femme/homme très pro-actif, flexible, pragmatique et organisé, apte à trouver des solutions dans la perspective gagnant-gagnant, orienté vers les résultats, organisé, ouvert d’esprit, familier des NTIC et doté d’un bon sens relationnel. Il-elle devra être animé par l’engagement et le souci de servir et guidé par un fort sens de l’éthique.

De manière plus spécifique, dans le cadre de sa mission, le-la VNU Expert(e) National(e), spécialiste de l’encadrement à l’entreprenariat féminin assurera les tâches ci-après.

Duties and Responsibilities

Gestion stratégique

  • Assurer la mise en œuvre des orientations stratégiques approuvées par le bureau pays d’ONU Femmes
  • Proposer un plan de modèle économique qui assure la viabilité à terme du centre et son autonomie financière, et assurer son opérationnalisation
  • Préparer et soumettre à la validation de l’ONU Femmes un plan de travail annuel du CFE

Coordination technique des activités de formations et d’incubation

  • Développer des circula de formation et autres actions permettant de répondre à des besoins de catégories de profils des femmes entrepreneures. Ceci autour de 3 axes : formation (enseignements à plusieurs niveaux, ateliers pratiques), accompagnement (mentorat et coaching), et développement de réseaux (cadre d’échanges, partage d’expériences, mise en relation).
  • Assurer le suivi/évaluation de l’exécution des programmes et activités du Centre.
  • Constituer un répertoire et un réseau de bénévoles et de consultants (formateurs/trices, coachs, mentors, …) en lien avec les activités du centre
  • Coordonner les activités du centre incubateur. A ce titre :
    • superviser le processus d’appel à projets, de réception, d’analyse préliminaire et de short listing des projets à sélectionner ;
    • assurer le secrétariat du jury de sélection ;
    • organiser la diffusion officielle des résultats et le démarrage de l’incubation ;
    • préparer un plan d’accompagnement adapté au besoin de chaque entreprise incubée : formation technique/professionnelle d’alignement aux normes du secteur, formation managériale à la carte, appui-conseil, mentorat ou parrainage, coaching ;
    • organiser, suivre et évaluer la mise en œuvre du plan d’accompagnement ;
    • organiser, suivre le déroulement de l’examen de certification qualité pour la délivrance du « LABEL CFE ENTERPRISE » ;
    • rendre compte au comité technique du processus d’incubation et des résultats de l’examen de certification qualité et assure la mise en œuvre des recommandations.

Développement des partenariats & mobilisation de ressources

  • Etablir et maintenir à jour une base de données des réseaux, associations et groupes des femmes entrepreneures et collecter des données sur les femmes entrepreneures en vue disposer d’une cartographie de base sur l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire.
  • Constituer et Développer un réseau de partenaires (partenaires au développement, institutions nationales, secteur privé, réseaux et associations de femmes, OSC, …) facilitant les partages d’expériences, les approches solidaires, et la mobilisation de ressources techniques, matérielles et financières assurant et l’effectivité et la pérennité des services du centre.
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de communication et de mobilisation de ressources.

Rapportage , communication & visibilité

  • Rédiger les rapports périodiques et les rapports ponctuels qui seraient demandés.
  • Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de communication multimédias incluant le recours aux réseaux socio autour du centre

Gestion administrative

  • Formuler et mettre en œuvre un processus inclusif et participatif pour assurer la constitution légale et la mise en place des instances du Centre.
  • Proposer les termes de référence de recrutement, les projets de contrats et assurer le suivi de l’exécution des contrats des experts et consultants du centre.
  • Assurer la liaison avec les services spécialisés de la Mairie pour la fourniture des services relevant de son ressort au titre du partenariat avec ONU Femmes
  • Organiser les ateliers de formation, les sessions et les voyages d’échanges des femmes et jeunes filles entrepreneures. A savoir : (i) assurer ou coordonner l’élaboration des propositions de termes de référence et de budgets ; (ii) établir ou consolider les listes de participation  ; (iii) assurer l’effectivité optimisée des dispositions administratives, financières, logistiques, sécuritaires liées à ces activités ; (iv) coordonner les actions opérationnelles y inclus la disponibilité du rapport).
  • Organiser les sessions de travail et les rencontres avec les partenaires. A ce titre : (i) préparer les correspondances et s’assurer de leur transmission , (ii) préparer les termes de référence ; (iii) compiler, consolider et rendre disponibles tous documents de travail y afférent ;
  • Assurer  les tâches administratives :  établir des listes, veiller à la disponibilité et au classement des correspondances, comptes-rendus de réunions,  et listings de présence, gérer les ressources documentaires, matérielles, et les stocks de fournitures.
  • Appuyer le suivi du respect des cahiers de charges des intervenants au niveau du centre.
  • Assurer  le suivi dans les délais (au besoin, participer à la mise en œuvre) des recommandations/actions.

Résultats attendus :

Les appuis fournis par le-la VNU expert-e en entreprenariat féminin permettent de rendre le centre rapidement fonctionnel. Celui-ci se positionne comme un dispositif pertinent et innovant contribuant à un environnement plus favorable à l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire et au rehaussement des compétences des femmes de Côte d’Ivoire en la matière. A travers ce positionnement, la confiance des bailleurs et des partenaires aux activités du centre s’établit, et sa pérennisation est soutenue.

Competencies

Compétences de base et valeurs :

  • Intégrité et professionnalisme : fait montre d’une expertise dans le domaine de spécialité et d’une capacité d’appliquer un bon jugement ; niveau d'autonomie très élevé, de l'initiative personnelle
  • Impartialité et neutralité ; capacité à gérer l'information de façon objective, précise et confidentielle ;
  • Responsabilité : Volonté et capacité à prendre ses responsabilités, à travailler de façon autonome selon les procédures établies dans un environnement politiquement sensible, tout en exerçant son pouvoir discrétionnaire spontané et ayant un sens de service. 
  • Ethique : capacité à fonctionner dans le respect des règles et règlements de l'organisation.
  • Engagement à l'apprentissage continu : fait montre d'initiative et de volonté d'apprendre de nouvelles compétences et se tenir au courant des nouveaux développements dans son domaine d’expertise ; capacité d'adaptation aux changements qui surviennent dans l'environnement de travail.
  • Planification et organisation : fait montre d’efficacité organisationnelle et des compétences et de la capacité à gérer un grand volume de travail d'une manière efficace et contribue à la résolution des dans les délais ; capacité d'établir des priorités et à planifier, coordonner et Suivre son (propre) travail ; capacité à travailler sous pression, avec des délais contraignants, et de gérer plusieurs projets / activités.
  • Le travail d'équipe et le respect de la diversité : aptitude à travailler efficacement avec les autres secteurs/unités au sein de l’organisation ; aptitude à établir et maintenir des rapports de travail harmonieux dans un environnement multiculturel, multi-ethnique avec sensibilité et respect de la diversité et de l’égalité ;
  • Communication: fait montre de compétences interpersonnelles; de bonnes compétences en communication orale et écrite, y compris la capacité d’écrire des rapports clairs et concis; capacité d'effectuer des présentations, des options d'articuler et de positions de façon concise; capacité à prendre et défendre des recommandations; capacité à communiquer et faire preuve d'empathie avec une diversité d’interlocuteurs locaux issus de milieux très divers; capacité à garder son sang-froid et rester utile envers le personnel, tout en étant objectif, sans montrer l'intérêt personnel; la capacité de transférer des informations et des connaissances à un large éventail de différents groupes cibles;
  • Flexibilité, adaptabilité et capacité et la volonté d'opérer dans les environnements difficiles, distants et potentiellement dangereux pour de longues périodes, impliquant des difficultés physiques et peu de confort, et notamment de fréquents déplacements au sein de la zone d’opérations ; la volonté d’être déployé/transféré à d'autres lieux d'affectation dans la zone d'opérations, si nécessaire ;
  • Leadership et partenariat : dispose de véritables qualités de leadership et d’entrepreneur, et des aptitudes à développer des partenariats et à entretenir un réseau de partenaires divers (partenaires au développement, institutions nationales, secteur privé, réseaux et associations de femmes, OSC, …) ;
  • Un engagement véritable envers les principes des affectations des volontaires, qui comprend la solidarité, la compassion, la réciprocité et l’autonomie ; et l'engagement envers les valeurs fondamentales de l'ONU

Required Skills and Experience

A. Niveau de qualifications : Maitrise / Master 2

B. Domaine de qualification(s) : Management, Gestion des organisations (entreprises, projets) ,  entreprenariat féminin et autonomisation des femmes,  et prise en compte du genre, NTIC.

C. Nombre d’année d’expérience requis

  • Avoir une expérience probante d’au moins 4 ans dans la gestion, l’administration ou la coordination au sein d’une organisation (entreprise, projet)
  • Avoir une expérience de l’administration ou du fonctionnement d’un incubateur constituerait un atout.

D. Langues : Français et Anglais

E. Exigence de Permis de conduire dans l’accomplissement du travail : OUI    /___/        NON /_ X _/ 

F. Exigences requises pour l’utilisation de l’outil informatique :

  • Bonne maîtrise de l’outil informatique et des logiciels ci-après : Word, Excel, PowerPoint, Microsoft Project   
  • Expérience dans l’usage des technologies de l’information et l’analyse des données.

H. Compétences fonctionnelles :

  • Avoir une bonne maîtrise des processus et critères d’évaluation de projets d’entreprise ;
  • Avoir de bonnes connaissances en management, organisation, et développement d’entreprise
  • Avoir des connaissances sur les défis et spécificités de l’entrepreneuriat, plus particulièrement de l’entrepreneuriat féminin dans le contexte ivoirien,
  • Avoir une bonne aptitude à développer et/ou renforcer les partenariats ;
  • Avoir de bonnes connaissances en planification et en gestion axée sur les résultats ;
  • Avoir d’excellentes capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse ;
  • Avoir de bonnes connaissances et une expérience pratique en matière de coordination et de gestion de projets ou d’entreprises.

Disclaimer

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Important applicant information

All posts in the SC categories are subject to local recruitment.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence. We strongly encourage female candidacies.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

Conditions de Service : (Version disponible en anglais- International Conditions Of Service-2015)

Un contrat initial de 6 mois sera établi, avec une extension sous réserve de la disponibilité du financement, et d'une performance satisfaisante.

Une assurance médicale (avec 3 dépendants maximum), une assurance d’incapacité et une assurance vie.

Une allocation de subsistance volontaire (VLA) de 554 771 XOF est fournie mensuellement pour couvrir les frais de logement, les charges utilitaires (eau, électricité, etc.). L'assurance-vie, l'assurance-maladie et l'assurance-invalidité permanente sont incluses (assurance maladie pour un maximum de 3 personnes à charge), ainsi que le rapatriement final (le cas échéant) et l'indemnité de réinstallation pour un service satisfaisant.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.