By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Rabat
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Communication and Public Information
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
  • Closing Date: 2018-07-04

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Recrutement d'un(e) consultant(e) pour l’élaboration d’une stratégie de commercialisation et de marketing des produits agros écologiques pour répondre à la demande du marché national, régional et local.

Rabat (Morocco)

Background

Le Maroc a récemment fait des progrès dans la constitutionnalisation des droits économiques des femmes, notamment le droit au travail. En témoigne l'article 31 de la Constitution marocaine qui stipule, entre autres, que l’État œuvre à la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l’égal accès des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir du droit au travail. Malgré ce cadre propice à la promotion des droits de la femme en général, et des droits économiques en particulier, 78% des femmes marocaines n'ont pas accès au marché du travail au Maroc (HCP, 2014). Leur taux de participation économique est non seulement l'un des plus bas de la région, mais il a diminué de 2,5 points pendant 10 ans.

Ainsi, pour pallier la faible insertion professionnelle des femmes et leur exposition à la précarité professionnelle, plusieurs initiatives d’appui à la création d’activités génératrices de revenus (AGR) ont été mises en place depuis 2005. Bien que la formation de coopératives féminines a pris une place majeure dans ces initiatives. Ces coopératives ont eu du mal à être rentables sur le long terme vu l’absence d’un appui technique et d’un accompagnement de proximité.

Le projet « Appui à l’autonomisation économique des femmes à travers la promotion de la chaine de valeur agro écologique pour une meilleur résilience au changement climatique », lancé en Janvier 2017, par ONU Femmes en partenariat avec la Fondation Coca Cola et les acteurs locaux des sites ciblés, a pour finalité l’autonomisation des coopératives de femmes rurales sur le long terme, et ce à travers le renforcement et le maintien de la durabilité de leurs produits sur le marché.

Dans ce cadre, ONU Femmes et la fondation Coca Cola, ambitionnent de développer une stratégie de commercialisation et de marketing des produits agros écologiques au profit des deux coopératives participantes au projet : la coopérative Al Amal qui travaille sur la valorisation de l’olive de table bio à Skoura Ahl Loust (Ouarzazate) et la coopérative Tudert pour la valorisation du savon aromatisé et des Plantes aromatiques et médicinales dans la commune d’Imin Tlit (Essaouira). Cette stratégie de commercialisation se doit d’être simple et claire, c’est-à-dire facilement assimilable et applicable par les acteurs majeurs du projet, à savoir les femmes rurales elles-mêmes.

Duties and Responsibilities

  1. DESCRIPTION DE LA MISSION DE LA/LE CONSULTANT/E

L’objectif de cette consultation vise à développer une stratégie d’identification et de promotion de la chaine de valeur agro écologique ainsi que la commercialisation et le marketing de ces produits.

Les 2 résultats attendus de cette consultation sont les suivants :

RESULTAT 1 : Une stratégie commerciale globale est définie pour chacune des deux coopératives ciblées, sur la base des résultats obtenues lors de l’étude de marché (offre, ressources, modes de gestion, processus de production, caractéristiques du marché, BP …) réalisée en 2017 par ONU Femmes.

RESULTAT 2 : Les coopératives féminines bénéficient de modules de formation nécessaires à l’opérationnalisation du plan de commercialisation et marketing découlant de la stratégie globale définie. De plus, chacune des deux coopératives est épaulée par le/la consultant(e) pendant la mise sur les rails du projet et les toutes premières étapes de l’exécution du plan d’action.

  • Mandat du/de la consultant/e  

Le/la consultant/e national/e travaillera en étroite collaboration avec la coordinatrice du programme pour réaliser les tâches suivantes :

Responsabilité 1 : 

  • Identifier les segments de marché à viser par les coopératives et leurs périmètres géographiques ;
  • Préciser l’offre de produits proposés ;
  • Valider les cibles du Business Plan : Revoir les objectifs de chiffre d’affaires, parts de marché, marge par produit sur chacun des segments de marché cible
  • Evaluer la rentabilité sur5 ans et la faisabilité opérationnelle sur la base de l’Analyse des canaux de distribution possibles par segment de marché cible ainsi que les moyens financiers, techniques, humains dont disposent les coopératives.
  • Proposer une stratégie commerciale adaptée (positionnement marketing et communication)

Il est à noter que l’étude de marché et les business plan pour les 2 coopératives ciblées ont été réalisés en 2017.

Responsabilité 2 :

Préparer, animer et évaluer des modules de formation suivants :

Le / la consultant(e) devra préparer et animer des modules de formation nécessaires à l’exécution de ladite stratégie.

Les axes suivants sont obligatoires, d’autres sont à prévoir en fonction des besoins de chacune des deux coopératives :

  • Axe 1 : Communication de base
  • Axe 2 : Gestion de production
  • Axe 3 : Comptabilité de base

Il est à noter que le/la consultant(e) est chargé(e) d’évaluer la réussite de chacun des ateliers de formation réalisés et d’en rédiger un compte rendu détaillé qui fera partie des livrables.

Responsabilité 3 :

  • Fournir un plan de commercialisation détaillé découlant de la stratégie en question et permettant de la mettre en pratique
  •  Celui-ci doit impérativement comprendre les axes suivants : Des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels) ;
  • Une répartition claire des responsabilités
  • Des activités claires permettant aux coopératives de disposer des ressources financières identifiées lors de la stratégie

En tant que complément du plan de commercialisation, le/la consultant(e) devra établir :

Une budgétisation des différentes actions prévues dans le cadre de la stratégie de la coopérative ;

  • Un planning détaillé et temporisé contenant des dates précises pour la réalisation de chacune des étapes du plan d’action ;
  • Définir des indicateurs de mesure et d’évaluation de la réussite du plan d’action et ce en collaboration avec chacune des coopératives, afin de permettre à celles-ci de les exploiter sur le long terme et de leur assurer ainsi une autonomie managériale.

Aussi, et dans le cadre de mise en œuvre du plan de commercialisation, le/a consultant/e devra animer des ateliers autour des axes ci-dessous :

•             Axe 1 : présentation du plan de commercialisation défini et des rôles de chaque membre

•             Axe 2 : Workshop par axe du plan d’actions et par responsable permettant à chaque membre de la coopérative de comprendre effectivement son rôle

•             Axe 3 : Développement avec les femmes d’outils très simples et imagées de suivi des actions attendues d’elles.

  • Livrables prévus
  • Rapport sur les modules de formation et Compte Rendu de chaque atelier de formation
  • Rapport sur la stratégie de commercialisation et de marketing ;
  • Plan de commercialisation avec des indicateurs de mesure d’évaluation de la réussite dudit plan.
  • Paiement :

Le paiement se fera en deux tranches sur la base des livrables et la certification d’une performance satisfaisante « certification of satisfactory performance » par la Country Programme, et ce, après la validation des livrables par l’ONU Femmes.

  • Critères d’évaluation :

Évaluation de la proposition technique :

Analyse cumulative :

Une procédure en deux étapes sera utilisée pour évaluer les soumissions. La proposition technique sera évaluée avec une exigence minimale de passage de 70% du total des points pouvant être obtenus [note maximale : 70 points] pour la proposition technique.

Sera rejetée à ce stade toute proposition technique n’ayant pas atteint la note technique minimale de 49 points (correspondant à 70% du total des points) et ce, avant la comparaison des offres financières.

Seules les offres financières des consultants/es dont la proposition technique a atteint le seuil technique minimal de 49 et jugé conforme sera ouvertes. Les propositions non conformes ne seront pas admissibles aux phases ultérieures de l’examen.

Le nombre maximal de points qu'un/une consultant/e peut obtenir pour sa proposition est le suivant :

  • Proposition technique : 70
  • Proposition financière : 30
  • Nombre total de points : 100

Le comité technique évaluera et notera les propositions techniques selon les critères suivants (max 70 points) :

  • Note méthodologique démontrant la bonne compréhension de la consultation : 45 points
  • Expérience de 6 ans en matière de développement des filières agro écologiques pour des coopératives féminines : 5 points
  • Expérience de 10 ans dans l’élaboration de stratégie de commercialisation, marketing et élaboration de plan d’affaires pour les coopératives féminines du secteur agricole : 10 points.
  • Expérience en animation des ateliers : 5 points
  • Expérience en approche genre : 5 points

Seules les offres qui obtiennent un minimum de 49 points dans l'évaluation technique seront prises en considération pour la 2ème phase d'évaluation.

Évaluation de la proposition financière :

La proposition financière la moins-disante obtient la note maximale des points attribués à l’offre financière. Toutes les autres propositions financières sont notées selon la formule suivante :

P = y (µ/z)

Où :

P = points attribués à l’offre financière faisant objet d’évaluation

Y = nombre maximum de points attribués à l’offre financière 

µ = prix de la proposition la moins disante

Z = prix de la proposition faisant objet d’évaluation

Le contrat est attribué au consultant/e ayant obtenu le score global le plus élevé, suite à l’addition des deux notes technique et financière.

  • Dossier de soumission

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Une note méthodologique détaillée décrivant l’approche et les outils préconisés pour la réalisation de la prestation et un calendrier d’exécution ;
  • Un CV détaillant l’expérience professionnelle dans les domaines liés à la prestation demandée.
  • Le formulaire P11 (UN Women Personal History form) actualisé. Il peut être téléchargé à : http://www.unwomen.org/about-us/employment/
  • Une proposition financière détaillée en HT et TTC incluant tous les frais de déplacement liés à la mission, et déclinée par tranches en fonction des livrables détaillés ci-dessus.

Note : Veuillez scanner toutes les pièces demandées en un seul document étant donné que le système ne permet pas d’en télécharger plusieurs.

Competencies

Valeurs CORE

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

Compétences CORE

  • Sensibilisation et sensibilité en matière de genre
  • Responsabilité
  • Résolution de problèmes créatifs
  • Communication efficace
  • Collaboration inclusive

Compétences fonctionnelles

  • Capacité à consolider l’information de sources multiples ;
  • Capacité à préparer et présenter des informations stratégiques pour les décideurs ;
  • Capacité à travailler de manière indépendante aussi bien qu’en équipe ;
  • Excellente gestion du temps et capacité à produire les livrables dans les délais convenus.

Required Skills and Experience

Formation académique :

Justifier d’une formation universitaire (Bac+5) en études de sciences sociales, sciences économiques, et entreprenariat.

Expérience professionnelle :

  • Avoir une expérience confirmée de 10 ans dans l’élaboration de stratégie de commercialisation, marketing, et de plans d’affaire (BP), notamment dans le secteur agricole.
  • Avoir une expérience de deux années de travail sur les instruments institutionnels et juridiques des différentes structures et groupements de coopératives ;
  • Avoir une expérience en ingénierie de formation ;
  • Avoir une expérience de 2 années au maximum, du contexte rural, sera un atout.

Langue :

Avoir une parfaite maîtrise des langues Arabe et Française ;

La connaissance de la langue Amazigh serait un atout.

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.