By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Expert Nat. Suivi Evaluation

kisangani

Background

Avec l’appui du PNUD et des partenaires au développement, la République Démocratique du Congo (RDC) est engagée dans la Réduction des Emissions dues à` la Déforestation et à` la Dégradation des Forêts (REDD+).
 
Le Gouvernement a validé´, en novembre 2012, la Stratégie-Cadre nationale REDD+, qui promeut un traitement intégré des moteurs de la déforestation et la stabilisation du couvert forestier, en s’appuyant sur sept piliers : aménagement du territoire, sécurisation foncière, exploitation agricole et forestière durable, compensation des effets négatifs de l’exploitation forestière et minière, promotion d’un accès à` une énergie durable, maîtrise de la croissance démographique et l’amélioration de la gouvernance. La stratégie-cadre veille, dans le même temps, à une amélioration des revenus et des conditions de vie des communautés riveraines des forêts, avec un accent sur les peuples autochtones, les femmes, les plus pauvres et vulnérables.
 
Du point de vue opérationnel, la stratégie se décline en un Plan d’Investissement REDD+ qui en fixe le cadre programmatique. Valide´ en septembre 2013, ce plan a été actualisé´ en 2015 pour couvrir la période 2016-2020. Le 22 avril 2016, le Gouvernement a signé´ une Lettre d’Intention (LOI) avec l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI), qui s’y est engagée a` financer a` hauteur de 200 Millions de dollars le Plan d’Investissement (PI) pour l’ensemble de la période 2016-2020, dont 190 millions de dollars via le Fonds National REDD+ (FONAREDD), dont le Comité´ de pilotage est présidé par le Ministre des Finances tandis que le Ministre de l’Environnement en assure la vice-présidence.
 
Le Plan d’Investissement REDD+ de la RDC présente une vision de développement globale pour une transition sur le long terme vers une économie verte. Ambitieux, multisectoriels et transversaux, ses objectifs visent deux impacts majeurs :
 
  • Répondre efficacement aux moteurs de la déforestation et de la dégradation forestière et
  • Assurer des co-bénéfices de développement pour la société dans son ensemble : femmes et hommes, adultes et jeunes, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, issus des communautés locales y compris des populations autochtones.
 
 
En réponse aux appels à manifestation d’intérêt lancés par le FONAREDD, en vue des programmes Intégrés REDD+, le PNUD a proposé le Programme Intégré Oriental, qui cible 3 provinces issues du démembrement de l’ancienne Province Orientale : Bas-Uélé, Ituri et Tshopo.
 
Ce programme interviendra :
 
  • au niveau local, pour favoriser une gestion durable des ressources naturelles et organiser l’espace de vie des communautés locales ;
  • au niveau provincial, afin de développer le cadre institutionnel contribuant a` une mise en œuvre des politiques d’aménagement du territoire et de la décentralisation ; et
  • au niveau des Entités Territoriales Décentralisées et des Territoires, pour une articulation et une cohérence entre les orientations provinciales et les besoins de développement socioéconomique des communautés a` la base.
 
Les interventions se limiteront aux zones de forte densité, autour des centres urbains et des grands axes routiers, et tiendra compte de l’accessibilité et des autres initiatives et partenaires. Ainsi, le programme retient 8 Territoires prioritaires d’intervention : Isangi, Ubundu & Bafwasende (Tshopo), Buta et Aketi (Bas-Uele´), et Mambasa, Irumu et Djugu (Ituri). Au sein de ces Territoires, le programme interviendra dans 35 chefferies/secteurs et 240 terroirs villageois.
 
Les interventions envisagées dans le cadre de ce Programme, axées sur les résultats, comprennent :
  • structuration et renforcement des capacités des structures de concertation multi-acteurs et multisectorielles ;
  • appui au développement de plans concertés d’usage des terres et des ressources ;
  • appui a` la clarification et a` l’enregistrement des droits fonciers ;
  • mise en œuvre transparente des interventions REDD+ ;
  • amélioration de la prévalence des méthodes de contraception modernes dans les zones cibles ;
  • meilleure compréhension des dynamiques démographiques.
 
C’est dans ce cadre que le PNUD, à travers son unité Croissance Inclusive et Développement Durable (CIDD), recrute un chargé du suivi-évaluation du Programme Intégré REDD+ Oriental (PIREDD Oriental), basé(e) à Kisangani.
 

Duties and Responsibilities

Sous la supervision générale du Team Leader de l’Unité Croissance Inclusive et Développement Durable (CIDD) et la supervision directe du Coordonnateur du programme PIREDD Oriental, le chargé du suivi-évaluation travaillera en étroite collaboration avec l’entité S&E du PNUD ainsi qu’avec les coordinations provinciales du programme PIREDD Oriental. Il/elle aura à assumer spécifiquement les tâches suivantes :
 
  • Mettre en place, organiser et mettre en œuvre un système de Suivi-Evaluation (sensible au genre) basé sur le cadre de gestion axée sur les résultats du PIREDD-O ;
  • Assurer la coordination technique de toutes les questions relatives au suivi-évaluation du PIREDD-O et fournir les orientations  et du coaching aux associés en S&E du PIREDD-O ;
  • Assurer le suivi systématique des progrès vers les résultats escomptés dans le cadre de résultats du PIREDD-O ;
  • Collecter les Baseline et définir les cibles annuelles pro-genre pour chaque indicateur des produits, du PIREDD-O en concertation avec les équipes du programme et les autres acteurs ;
  • Organiser les ateliers de sensibilisation et de formation sur le système de S&E sensible au genre à mettre en place auprès des actrices et acteurs concernés (internes et externes au programme) ;
  • Elaborer et,  assurer la mise en œuvre et l’évaluation périodique du Plan Intégré de Suivi et Evaluation (PISE) du programme PIREDD-O.
  • Mettre en place des mécanismes de diffusion et de la validation des informations relatives au programme favorisant l’égalité des sexes à l’intention de toutes les parties prenantes du PIREDD-O ; 
  • Produire semestriellement et annuellement un tableau de bord des principaux indicateurs de suivi sensible au genre (progrès vers les résultats, résultats atteints) ;
  • Assurer la prise en compte du genre dans l’élaboration des indicateurs, ainsi que dans la mise en œuvre des activités du PIREDD-O ;
  • Mener des missions ponctuelles de suivi et collecte d’informations désagrégées auprès des bénéficiaires dans leurs  provinces d’affectation ;
  • S’assurer que les rapports narratifs de mise en œuvre sont produits conformément aux exigences et comporte une annexe sur les progrès sur les indicateurs et leurs analyses permettant au PIREDD-O d’ajuster annuellement ses activités en fonction des performances réalisées ;
  • Fournir des conseils techniques aux staffs du PIREDD-O afin d’appuyer le processus de planification et de suivi de la mise en œuvre des activités conformément aux plans de travail annuels ;
  • Appuyer la gestion des évaluations et autres études prévues dans le cadre du PIREDD-O ;
  • Documenter les bonnes pratiques et les leçons apprises dans la mise en œuvre du PIREDD-O ;
  • Assurer également le suivi-évaluation au niveau de la coordination provinciale de la Tshopo du PIREDD-O.
 
Impact et résultats attendus
  • Le système de suivi-évaluation du PIREDD-O et de la coordination de la province de la Tshopo est fonctionnel et fournit périodiquement les informations cruciales sur la vie du programme pouvant permettre d’orienter la prise de décision ;
  • Le plan de suivi-évaluation du PIREDD-O est élaboré, mis en œuvre et régulièrement mis à jour ;
  • Les rapports périodiques de suivi-évaluation sont produits dans les délais et selon les formats requis;
  • Le tableau de bord des principaux indicateurs de suivi sensible au genre (progrès vers les résultats, résultats atteints) sont périodique produits ;
  • Les rapports narratifs de qualité sont produits dans le délai.                                                                                                                                                 
 

Competencies

  • Planification et organisation : Faire preuve d'une capacité de conception, d’organisation et de planification des stratégies, politiques ou plans d’actions et de proposer des solutions pragmatiques ;
  • Communication : Excellente capacité de rédaction et de synthèse. Démontrer de bonnes capacités de   
  • Communication orale ;
  • Genre : Démontrer une sensibilité à la prise en compte du Genre dans les projets et programmes de développement.
  • Aptitude technologique : Maîtrise de l'outil informatique ;
  • Travail en équipe : Démontrer d’excellentes capacités de travail en équipe et de respect de la diversité ;
  • Maîtrise personnelle : Aptitude à travailler sous pression dans un environnement complexe et évolutif.
 

Required Skills and Experience

Education: 
  • Posséder un diplôme universitaire de 2éme cycle en Agronomie, Développement Rural, sciences sociales, statistiques, ou équivalent;
  • Une formation complémentaire dans le domaine du suivi-évaluation est un plus.
 
Expérience :
  • Avoir au moins 7 ans d’expérience  dans le suivi-évaluation des projets de développement ;
  • Une expérience dans les ONG internationales et/ou dans le système des Nations Unies, en particulier au PNUD sera considérée comme  un atout ;
  • Une bonne connaissance du processus national REDD de la RDC sera considérée comme un atout ;
  • Etre capable de travailler sous pression et avec un minimum de supervision ;
  • Maîtriser les concepts et outils de la gestion axée sur les résultats, gestion de cycle de projet et du suivi-évaluation ;
  • Posséder d’excellentes capacités en termes de relations interpersonnelles ;
  • Etre capable de travailler dans une équipe multiculturelle et des conditions sécuritaires volatiles.
 
Langues :
  • Maitriser le français;
  • Maitriser une langue locale (lingala, swahili,...).
 

Disclaimer

Important applicant information

All posts in the SC categories are subject to local recruitment.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: kisangani
  • Grade: SB-4, Service Contract, Local Contractors Agreement - Junior level
  • Occupational Groups:
    • Environment
    • Monitoring and Evaluation
  • Closing Date: 2018-07-29

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.