By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

CONSULTANT NATIONAL INDIVIDUEL - FORA REGIONAUX POUR LA PROMOTION DE 4 RESULTATS PRIORITAIRES POUR LES ENFANTS AU NIGER

Niamey (Niger)

CONSULTANT NATIONAL INDIVIDUEL FORA REGIONAUX AVEC LES AUTORITES ADMINISTRATIVES, LES CHEFS TRADITIONNELS, LA SOCIETE CIVILE ET LE SECTEUR PRIVÉ DES REGIONS DE TAHOUA ET TILLABERI POUR LA PROMOTION DE 4 RESULTATS PRIORITAIRES POUR LES ENFANTS AU NIGER.

 
(Les TDR complets peuvent être obtenus en écrivant à nigrecruit@unicef.org et jphunakuti@unicef.org)
 
1.  CONTEXTE ET JUSTIFICATION
Le Niger s’est doté d’un Plan Pluriannuel Complet (PPAC) pour la période allant de 2016 à 2020 afin d’améliorer l’état de santé de la population et permettre l’accessibilité et l’équité de tous aux services de vaccination. Sur recommandation de GAVI, ce plan va être révisé en 2018 afin de l’aligner au plan de développement sanitaire (PDS) 2017- 2021.
Le but visé par ce plan est de contribuer à la réduction de la morbidité (95%) et de la mortalité (90%) liées aux maladies évitables par la vaccination chez les enfants de 0-59 mois et les femmes en âge de procréer de 15 à 49 ans à travers l’augmentation de l’utilisation des services de vaccination par un plus grand nombre de personnes, l’introduction de nouveaux vaccins ainsi que l’intégration d’autres interventions sanitaires à la vaccination.  
En plus des problèmes de vaccination, trois autres problématiques majeures de l’enfant ont été priorisés (l’éducation, le mariage des enfants et la malnutrition chronique) pour un engagement fort au niveau des acteurs des régions :
• L’Education : Le secteur de l’Education au Niger, comme pour de nombreux pays dans le monde, a enregistré une croissance rapide et significative dans les derniers années, grâce à la forte pression des Objectifs de développement du millénaire et du gouvernement pour ce qui relève de l’accès à l’école. Le nombre d’enfants dans le système a augmenté de 2.277.021 en 2014 à 2.768.305 en 2017 dans le sous-secteur primaire (un taux de croissance de 20%), et de 475.283 à 632.242 dans le même période pour le secondaire (taux de croissance de 33%).  Mais malgré ces efforts et progressions, la forte pression démographique pose des difficultés pour le secteur. Le taux de natalité au Niger, 3,9%, est parmi les plus hauts du monde, et le nombre des enfants et adolescents hors de l’école est de 2.626.57 soit 53% des ceux âgés entre 7-à 16 ans. Selon une étude récente portant sur les enfants et adolescents hors de l’école, les élèves les plus susceptibles d’être non-scolarisées ou déscolarisés sont les filles, les ruraux et les orphelins. 
• Le mariage des enfants : Cette pratique est très répandue au Niger et les filles entrent en union à un âge extrêmement précoce (15,7 ans en moyenne -EDSN/MICS 2012).  Comme résultats :
- 24% des jeunes filles de 15 à 19 ans se sont mariées avant l’âge de 15 ans 
- 77% des femmes de 20 à 49 ans se sont mariées avant 18 ans
Ces données illustratives font du Niger l’un des pays au monde à fort taux de prévalence du mariage des enfants. Sur le plan régional les régions de Tahoua et Tillabéry enregistrent respectivement 76 et 75% des filles mariées avant l’âge de 18 ans. Comme dans les autres régions du pays, le mariage des jeunes filles dans ces deux régions se fait à un âge précoce. Il est une norme sociale bien établie.  
• La Malnutrition : La malnutrition, sous toutes ses formes, est un problème multisectoriel et multifactoriel, qui représente une menace pour une grande majorité des enfants nigériens. Les enfants malnutris risquent de ne pas pouvoir atteindre leur plein potentiel intellectuel et physique et sont plus vulnérables face aux maladies et à la mort.   
Les pratiques inappropriées d’alimentation de complément souvent couplées à une exposition fréquente aux maladies, ainsi que la malnutrition maternelle qui entraîne un retard de développement et de croissance intra-utérine, représentent les principales causes immédiates de malnutrition chez les enfants. Près d’un quart des enfants (27%) commence leur vie avec un faible poids à la naissance, un indicateur de retard de croissance intra-utérin.
Aussi pour améliorer la situation sanitaire et de droit au profit des populations avoisinant les foyers de conflit, le Niger entend renforcer l’engagement communautaire pour la promotion de la vaccination, en adéquation du bloc des quatre (4) Résultats Prioritaires pour les Enfants promus par UNICEF au Niger : la Vaccination, l’Education de qualité, la lutte contre Mariage des Enfants et la prévention de la Malnutrition. C’est dans ce contexte qu’UNICEF envisage d’appuyer les Régions administratives de Tillabéry et de Tahoua dans la conduite d’un forum pour une meilleure implication des décideurs administratifs, communautaires, religieux et des services de base dans les actions de promotion de la vaccination de routine, de l’Education des Enfants, de la lutte contre le Mariage des Enfants et de la prévention de la Malnutrition.
Pour bien mener cette tâche avec les services centraux et déconcentrés, un Consultant International est requis pour orienter et formaliser les différentes interactions au bénéfice de ces régions suscitées, et encadrer un Consultant National.

2. OBJECTIF(S) DE LA CONSULTATION
1.1. Objectif général
Mobiliser les autorités administratives, leaders communautaires, traditionnels et religieux majeurs des régions de Tahoua et Tillabéry à la promotion de la Vaccination, de l’Education, contre le Mariage des Enfants et à la Malnutrition des enfants et les femmes enceintes.
 
1.2. Objectifs spécifiques
- Prendre attache avec les autorités administratives, traditionnelles, communautaires et religieuses pour analyser la situation
- Faire un état des lieux des actions, contraintes et opportunités relatives à la Vaccination, à l’Education, au Mariage des Enfants et à la Malnutrition dans les régions de Tahoua et Tillabéry
- Définir les éléments clés devant permettre la relance du PEV, l’Education d’un grand nombre d’enfants, de réduire substantiellement le Mariage des enfants de moins de 18 ans et de maitriser la Malnutrition des enfants dans les régions de Tahoua et Tillabéry
- Contribuer à la production d’engagement solennel des responsables communautaires, traditionnels et administratifs sur les 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger dans les 2 régions suscitées ;
- Déterminer le Cadre de Redevabilité de chacune des autorités (traditionnelles, administratives) dans la promotion des 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger.
 
3. ACTIVITES SPECIFIQUES POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS
- Revue documentaire
- Développement d’un chronogramme d’activités
- Interaction avec les partenaires
- Visites de terrain
- Analyse des données
- Préparation technique et matérielle des fora
- Animation des fora
- Rapports des activités.
 
4. RESULTATS/PRODUITS SPECIFIQUES ATTENDUS (AVEC CALENDRIER D’EXECUTION ET MONTANT DES DEBOURSEMENTS)
- Les autorités administratives, traditionnelles, coutumières et religieuses des régions de Tillabéry et de Tahoua sont valablement démarchées pour concourir au forum ;
- Les autorités (administratives, coutumières, religieuses), sont informés de la situation des 4 Résultats Prioritaires pour les enfants au Niger (forces, faiblesses opportunités et menaces) ;
- Une feuille de route est déterminée pour les actions majeures en faveur des 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger, dans les régions de Tillabéry et Tahoua
- Les leaders communautaires et autorités administratives prennent chacun en ce qui les concerne, des engagements formels pour la promotion des 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger, dans les régions de Tillabéry et Tahoua ; 
- Un cadre de redevabilité pour la promotion des 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger, dans les régions de Tillabéry et Tahoua la vaccination est défini et acceptée des acteurs.
 
5. METHODOLOGIE
Il s’agit d’organiser un Forum Régional de haut niveau de 02 jours sous le patronage d’au moins deux (2) Ministres du Gouvernement du Niger, avec la participation des Chefs d’agences du Système des Nations-Unies et de Représentations diplomatiques, sur la promotion des 4 Résultats Prioritaires pour les Enfants au Niger, dans les régions de Tillabéry et Tahoua 
- Ce Forum sera structuré en diverses sessions thématiques avec des exposés introductifs suivis de panels de discussions de haut niveau, de synthèses et de conclusion.  
- Les travaux préparatoires par groupes thématiques seront organisés et regrouperont les cadres du Ministère de la santé, ceux des autres secteurs ministériels impliqués, ainsi que des partenaires. 
- Les résultats de ces travaux préliminaires feront l’objet de présentations thématiques qui alimenteront les discussions lors des panels.
 
6. QUALIFICATIONS ET/OU CONNAISSANCES SPECIALISEES ET EXPERIENCE SPECIFIQUE ET COMPETENCES-CLE
Les candidats devraient avoir les qualifications suivantes : 
- Avoir un diplôme universitaire de niveau Master (Bac+5) ou équivalent (Bac+5) minimum ;
- Un minimum de 05 ans d’expérience professionnelle dans le développement des communications, des relations publiques, de l’administration ou domaine connexe ;
- Un diplôme de Licence (Bac+3) ou son équivalent peut être accepté avec 2 années additionnelles d’expérience de travail.
- La capacité et l’expérience prouvée à développer et à mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation ;
- Une expérience de travail avec le Système des Nations-Unies et principalement UNICEF sera un atout ;
- Excellentes compétences éditoriales, écrites, orales et interpersonnelles, ainsi que des compétences culturelles adéquates ; 
- Compétences en langues Française, Djarma, Haussa et Foulfoude.
 
7. DUREE DE LA CONSULTATION (Date de début prévue et fin)
La consultation est prévue commencer en debut Aout pour 3 mois.
 
8. SUPERVISION
La/le consultant travaillera sous la supervision du Chef C4D du bureau UNICEF Niger, et dans l’encadrement du travail déterminé par la/le consultant international qui orientera toute la stratégie de réalisation des fora de Tillabéry et de Tahoua.
La/le consultant national sera basé à Niamey, avec des déplacements intensifs dans les régions de travail.
 
9. HONORAIRES ET REQUIS DES SOUMISSIONS
Les soumissions des propositions doivent comprendre les points suivants :
• La proposition technique présentant l’approche proposée et les activités à mener durant la mise en œuvre et la gestion de la consultation en incluant le plan opérationnel du travail et les dates butoirs.
• La Proposition financière : la/le candidat fera une proposition en monnaie locale comprenant tous les induits (Honoraires, Per diem pour les voyages de terrain, et autres dépenses liées a la réalisation de l’objectif de la consultation). Tout voyage, équipement ou matériel nécessaire pour accomplir ce contrat doit être inclue dans le budget proposé. Toute dépense sera à la responsabilité du consultant si cela n’a pas été explicitement approuvé par UNICEF. Tout paiement sera effectué que sur soumission de facture approuvée par la supervision de la consultation. Les prix, exprimés en franc CFA, devront rester valables quatre-vingt-dix (90) jours à compter de la date de soumission.
 
10. DUREE DE LA CONSULTATION
La durée de la consultation est de 3 mois, extensible si nécessaire. Autres documents pertinents peuvent être attachés en annexes.
 
11. LIEU DE TRAVAIL
Le lieu de travail est Niamey, avec de fréquents déplacements dans les régions ciblées pour l’organisation des fora. Tous les voyages à être effectués dans le cadre de cette consultation seront assurés par UNICEF.
La/le consultant bénéficiera de l’espace de travail a UNICEF. Elle/Il devra disposer de son propre équipement de bureau nécessaire a la consultation (laptop, camera, dictaphone, smartphone, internet, etc.). Tout déplacement se fera aux propres moyens du consultant, sauf les voyages dans le cadre de l’organisation des fora.  
Toute production intellectuelle conçue lors de la présente consultation par le postulant deviendra la propriété intellectuelle d’UNICEF. La/le consultant se soumettra à la condition de réserve et de non divulgation d’information de l’organisation sans autorisation expresse.
 
NB : UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler.
Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Niamey (Niger)
  • Grade: International Consultant - Internationally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Legal - International Law
    • Legal - Broad
  • Closing Date: 2018-08-01

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.