By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant international: ANALYSE DES PRIVATIONS MULTIPLES DES ENFANTS DU TOGO SELON LE MODELE N MODA

Lome

L’objectif général de l’activité est d’améliorer la connaissance des partenaires nationaux et des acteurs de développement sur l’ampleur des privations qui affectent les enfants et leurs familles et les tendances de la pauvreté multidimensionnelle des enfants et des femmes au cours des dernières années, en mettant l’accent sur les divergences entre elles, les disparités régionales et autres variations pertinentes.

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential. Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone. And we never give up.

 

Contexte et justification de la consultation :

 Le Togo est un pays à faible niveau de développement humain. Son Indice de Développement Humain DH est de 0,487 et il est classé 166 ème sur 188 pays et son indice de pauvreté multidimensionnelle est 0,242 selon le « Rapport sur le développement humain du PNUD 2016 » La croissance du PIB a atteint 5,4% en moyenne entre 2013 et 2016.[1] La croissance s’est appuyée sur la reprise de la coopération internationale, mais aussi sur des réformes économiques et financières.

Cependant, en dépit des bonnes performances de l’économie togolaise au cours des dernières années, les niveaux de pauvreté monétaire ont faiblement reculés comme le montre les résultats des enquêtes QUIBB. La pauvreté monétaire touchait environ 58,7% de la population en 2011, elle continue de toucher plus de la moitié de la population togolais en 2015 et est de 55,1%[2], soit une légère baisse de 3 points en quatre ans. La baisse relative de la proportion d’individus pauvres n’a pas compensé la forte croissance démographique. Aussi, le nombre d’individus pauvres, calculé à partir des estimations de population de l’INSEED et des taux de pauvreté, a augmenté d’environ 4% au Togo entre 2011 et 2015, soit environ 138,000 pauvres supplémentaires

Une analyse de la pauvreté selon le milieu permet de constater que la pauvreté est plus marquée dans le milieu rural que dans les autres milieux. En 2015, l’incidence de la pauvreté est de 68,7% dans le milieu rural alors qu’elle est 37,9% dans les autres milieux urbains (hors Lomé) et 34,8% à Lomé. Ces chiffres illustrent le décalage qui existe entre les zones rurales, où l’économie continue d’être dominée par une agriculture de subsistance peu productive et vulnérable aux aléas climatiques, et les régions urbaines côtières qui bénéficient d’une meilleure intégration dans l’économie régionale, tirée par le commerce et l’exportation de matières premières.

L’analyse des chiffres de la pauvreté par tranches d’âges, montre que l’incidence de la pauvreté est bien plus élevée parmi les enfants que parmi les adultes. En effet, en 2015, 60,4% des enfants de moins de 18 ans vivent sous le seuil de pauvreté contre 64% en 2011. Même si on observe une baisse par rapport à 2011, notons néanmoins que l’incidence de la pauvreté chez les enfants se situe toujours au-dessus du taux de pauvreté global qui est de 55,1%.

Les chiffres de pauvretés présentés plus haut ne nous permettent cependant pas d’avoir une vision exhaustive de la pauvreté des enfants, car cette dernière va au-delà des aspects monétaires/consommation soulevés par le QUIBB, pour toucher aussi les aspects droits humains et les privations que les enfants peuvent subir.

Afin de pallier à cette lacune et esquisser une vision globale de la pauvreté et de la vulnérabilité des enfants au Togo, une analyse de la pauvreté multidimensionnelle des enfants a été réalisée en 2016, en utilisant l’approche Multiple Overlapping Deprivation Analysis (MODA)[1]. Il s’agit d’une approche par les droits humains et les privations qui est centrée sur l’enfant, qui tient compte du cycle de vie de l’enfant dans l’analyse des privations, qui s’intéresse non seulement aux privations subies individuellement par les enfants, mais surtout à leur chevauchement ou cumul par les mêmes individus.

Cette étude démontre que 84,2% des enfants âgés de 0 à 17 ans souffrent d’au moins une privation dans les différents domaines de leur bien-être à savoir la nutrition, la santé, l’eau, l’assainissement, le logement, la protection, l’information, l’éducation.  Les enfants vivant en milieu rural sont les plus affectés, car, alors que 39% des enfants vivant en ville ne souffrent d’aucune privation, ce taux est seulement de 4,6% chez les enfants vivant en milieu rural. 29,1% d’enfants vivant en milieu rural sont privés dans 02 dimensions tandis que 28,9% le sont dans 03 dimensions. On note un taux de privation plus élevé pour les enfants des régions Savanes et Plateaux.

L’Unicef et le Gouvernement souhaitent mettre à jour l’analyse des privations multiples auxquelles font face les enfants au Togo, à partir des dernières données disponibles sur la situation des enfants notamment l’Enquête MICS6 et en utilisant l’approche N MODA.

L’activité permettra de (i) générer des évidences sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants au Togo en utilisant l’analyse du chevauchement des privations multiples (MODA) pour les enfants de 0-17 ans (ii) renforcer les capacités des institutions du Gouvernement de la République Togolaise notamment l’INSEED à entreprendre de telles études pour accroître la prise de décision fondée sur des évidences (iii) contribuer à l’élaboration des politiques publiques en faveur des enfants sur la base des évidences.

Objectifs général et spécifique du projet :

L’objectif général de l’activité est d’améliorer la connaissance des partenaires nationaux et des acteurs de développement sur l’ampleur des privations qui affectent les enfants et leurs familles et les tendances de la pauvreté multidimensionnelle des enfants et des femmes au cours des dernières années, en mettant l’accent sur les divergences entre elles, les disparités régionales et autres variations pertinentes.

Objectifs Spécifiques

L’analyse devra prendre en compte le contexte actuel du Togo et identifier les variations temporelles et régionales. Elle répondra à la principale question de recherche suivante : Dans quels domaines de leur bien être[1]  les enfants souffrent-ils de privations multiples au Togo ? Plus spécifiquement, il s’agira de :

  • Identifier les enfants victimes de privations et leurs caractéristiques à travers une analyse par domaine de privation et une analyse des privations multiples ;
  • Dresser le profil de pauvreté des groupes vulnérables et mesurer l’incidence et la sévérité de la pauvreté qui les affecte ;
  • Présenter les tendances dans l’évolution de la situation socio-économique des enfants au Togo au cours des dernières années
  • Déterminer Les déterminants des principales privations des enfants ; dans quelles conditions les enfants sont plus ou moins privés au Togo.

Renforcer la capacité de recherche et d'analyse de l'INSEED et des autres acteurs togolais et de l'UNICEF dans l'analyse de la pauvreté multidimensionnelle des enfants en utilisant l’approche MODA.


 Principales tâches à accomplir (Délai estimé nécessaire pour terminer les tâches. Joindre d’autres documents, si nécessaire, pour décrire les attributions)
  • Renforcer les capacités des cadres de l’administration togolaise et de l’UNICEF dans l'analyse de la pauvreté des enfants en utilisant l’approche MODA. Cette tâche inclue :

    • La facilitation d’un atelier de formation de la partie nationale notamment les cadres des ministères identifiés et l’équipe technique qui sera mise en place au sein de l’INSEED pour contribuer à la réalisation de l’étude, sur la méthodologie, les outils, l’analyse et l’interprétation des données. Cet atelier de formation sera subdivisé en deux phases :

      • Formation technique des participants pour leur permettre de comprendre la méthodologie MODA et les doter d’outils leur permettant de réaliser de façon autonome d’autres MODA (02 jours)
      • Formation collective d’analyse des fichiers, de génération des tableaux et d’interprétation des données avec les cadres de l’INSEED (04 jours)
  • Produire un rapport national analytique (version provisoire et définitive)
  • Faciliter les réunions de présentation des livrables et présenter les résultats et les conclusions du rapport final de l'étude  à l’atelier national de partage des résultats avec les parties prenantes

Le consultant devra fournir une méthodologie détaillée reprenant très clairement les éléments présentés ci-dessous.
Analyse des privations multiples des enfants

S'appuyant sur des méthodologies antérieures d'analyse de la privation multidimensionnelle, l'analyse des privations multiples des enfants (MODA) est développée par l'UNICEF pour fournir une vision complète de la pauvreté et des privations multidimensionnelles chez les enfants. La méthodologie MODA prend l'enfant comme unité d'analyse et met l'accent sur le bien-être des enfants en reconnaissant les différents besoins à différentes étapes de leur vie. En outre, l'analyse comprend des privations que subissent les enfants et qui se chevauchent. Cette information sera utile pour cibler efficacement les enfants qui connaissent le plus grand nombre de privations.

MODA adopte une définition holistique du bien-être des enfants, en se concentrant sur l'accès à divers biens et services qui sont cruciaux pour leur survie et leur développement. Avec des approches monétaires / basées sur la consommation, il fournit une image plus complète du bien-être des enfants. Il reconnaît que l'expérience de privation d'un enfant est multidimensionnelle et inter reliée, et que de telles privations multiples et qui se chevauchent sont plus susceptibles de se produire, et avec des effets plus négatifs, dans des groupes plus défavorisés sur le plan socioéconomique. L'approche “whole-child ” est au cœur de la MODA, soulignant que le bien-être des enfants ne peut être compartimenté en secteurs (santé, nutrition et éducation) et que les multiples aspects de la vie des enfants doivent être placés simultanément au centre toute analyse de privation. '' de Neubourg et al (2012)

Le MODA a quatre caractéristiques principales qui la distinguent de la plupart des autres méthodologies d’analyse de la pauvreté.

1. La MODA se concentre sur l'enfant en tant qu'unité d'analyse plutôt que sur le ménage. Les enfants vivent les privations et la pauvreté différemment des adultes, notamment en ce qui concerne les besoins de développement, qui peuvent avoir des effets durables s'ils ne sont pas satisfaits

2. La MODA reconnaît que les besoins des enfants ne sont pas homogènes tout au long de leur enfance. Pour cette raison, MODA adopte une approche du cycle de vie qui analyse des groupes d'âge distincts afin de refléter les différents besoins de la petite enfance, de l'enfance et de l'adolescence.

3. La MODA améliore la connaissance des approches compartimentées ou sectorielles (par exemple, la nutrition, la santé et l'éducation) avec une analyse de privation qui se chevauche. Cette analyse indique quelles sont les facettes multiples de la pauvreté infantile qui sont vécues simultanément et donne un aperçu des différents niveaux de gravité de la privation.

4. La vision orientée vers l'enfant de la MODA soutient l'accent mis sur l'équité, car elle permet de se concentrer sur les groupes les plus démunis de la société et de créer des profils qui aident à déterminer leur position géographique et sociale. Les chevauchements et les profils de privation révèlent des caractéristiques spécifiques des enfants démunis et peuvent aider à mettre en évidence des mécanismes pour l'élaboration de politiques efficaces.

La conduite de l’analyse portera sur les trois groupes d’âge (0-4 ans, 5-14 ans et 15-17 ans) qui devront être confirmé par la partie gouvernementale, afin de refléter les différences de besoins entre la petite enfance, l’enfance et l’adolescence. La base des données du MICS 6 sera exploitée pour l’analyse des privations, et celle du QUIBB 2015 pour l’analyse de la pauvreté monétaire. Les bases de données de l’EDS 2013-2014, MICS 4 et du QUIBB 2011 seront également disponibles pour permettre l’analyse des tendances entre 2010 et 2018.

L’analyse en tant que telle, se déroulera comme suit :

  1. Mise en place d’un comité de pilotage de l’étude MODA et formation des membres du comité sur la méthodologie. L’engament des parties prenantes étant au cœur de la réussite de ce processus, il sera mis en place un comité nationale chargé d’assurer le pilotage stratégique de la réalisation de l’étude. Ce comité qui sera mis en place avec l’INSEED, regroupera tous les acteurs concernés par l’étude MODA, notamment les ministères sectoriels et de coordination. Une fois ce comité mis en place, une session de sensibilisation/information sur le MODA sera organisée à l’intention de ses membres. Cette activité sera principalement animée par l’UNICEF et l’INSEED.

En dehors de ce comité de pilotage, une équipe sera mise en place au sein de l’INSEED pour contribuer à la réalisation technique de l’étude. Cette équipe travaillera principalement avec le consultant sur les différentes étapes identifiées.

2. Choix des dimensions, des tranches d’âges, des indicateurs retenus et des seuils fixés pour chaque indicateur.  Il s’agira pour nous de déterminer conjointement avec les partenaires nationaux, les paramètres d’analyse, les dimensions et les indicateurs les plus pertinents sur lesquels l’analyse sera axée.  La sélection des dimensions nationales, des indicateurs et de la fixation des seuils ne devrait pas se limiter aux normes internationales, mais devrait tenir compte du contexte national. Cette étape nécessitera une concertation permanente entre les acteurs. Elle démarrera avant l’arrivée du consultant et sera soutenue par l’organisation d’une formation des acteurs gouvernementaux et des cadres de l’UNICEF désignés sur le MODA ainsi que sur le choix des indicateurs. Cet atelier sera principalement animé par UNICEF et INSEED.

3. Analyse de privation simple par dimension et par indicateur. Cette analyse devra permettre de :

  •  Estimer le taux d’incidence de la privation des enfants de 0 à 4 ans, de 5 à 14 ans et de 15 à 17 ans, pour chaque dimension et chaque indicateur
  • Dresser le profil des enfants subissant des privations pour chaque dimension
  •  
  • 4. Identification des enfants subissant des privations multiples et  Analyse du chevauchement des privations multiples. Il s’agira de:
  • Faire l’analyse du chevauchement des privations par groupe d’âge pour estimer le nombre de dimensions dans lesquelles l’enfant subit des privations.
  • Déterminer le nombre d’enfants subissant des privations à l’échelle nationale et par sous-groupe/par milieu de vie.

 5. Identification des enfants subissant des privations multidimensionnelles. Il s’agira de:

  • Estimer le taux d’incidence de la privation multidimensionnelle des enfants pour chaque groupe d’âge ;
  • Estimer l’intensité moyenne de la privation chez les enfants victimes de privation ;
  •  Dresser le profil des enfants subissant des privations multidimensionnelles.

6. Recouper avec d’autres mesures de pauvreté et observer les tendances des privations des enfants. Cette étape vise à faire ressortir les évolutions des privations des enfants et du statut socio-économique des familles au cours des cinq dernières années. Afin de se donner une meilleure perspective, il sera intéressant de confronter, autant que faire se peut, les résultats des analyses ainsi effectuées à la lumière d’autres analyses du même type, réalisées au Togo sur une période relativement récente.

Produit final :

  • Rapport préliminaire (Inception report)
  • Ateliers de formation subdivisés en 02 phases

    1. Formation des cadres et experts des secteurs sociaux sur la méthodologie MODA (02 jours)
    2. Analyse des fichiers, génération des tableaux sur la base des données de MICS6 et analyse des données (04 jours)
  • Syntaxe du dossier en STATA
  • Données utilisées pour analyse
  • Atelier national de restitution des données du N MODA
  • Rapport Final

Durée de travail : La consultation sera effectuée sur une durée de 30 jours, pendant 06 mois De 01 octobre 2018 au 30 mars 2019, selon le plan de travail établi par le consultant et validé par le bureau UNICEF Togo.


 

 

How can you make a difference?

To qualify as an advocate for every child you will have…

Le consultant retenu devra disposer des qualifications suivantes :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de troisième cycle en santé publique, en économie ou en sciences sociales avec une expérience d’au moins dix (10) ans dans la conduite d’études économiques et sociales 
  • Avoir une expérience dans la conception et la conduite des études descriptives et analytiques 
  • Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles
  • Avoir une parfaite maîtrise du français. Une connaissance de l’Anglais sera un atout à considérer
  • Une bonne connaissance des études et recherches sur la réduction de la pauvreté et des inégalités
  • Une expérience antérieure de travail avec les agences du Système des Nations Unies serait un atout.

Les consultants intéressés sont priés d'envoyer leurs dossiers en ligne sur la plateforme UNICEF. Aucun dossier ne sera réceptionné en dehors de cette plateforme. Les dossiers doivent comprendre une offre technique et financière. Les TDRs ci-joints pour Download File TDR_Consultation N MODA Final_2018.pdf.

For every Child, you demonstrate…

UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

 

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Lome
  • Grade: Consultant - Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Medical Doctor
  • Closing Date: 2018-08-17

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.