By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

New Consultancy Recruitment & Non-Staff Workflow

Algiers (Algeria)

consultation internationale (individuelle) : soutien à l’élaboration d’un plan national de réponse à la déperdition scolaire

Termes de référence pour une consultation internationale (individuelle) : soutien à l’élaboration d’un plan national de réponse à la déperdition scolaire

 

Contexte

En Algérie, l’éducation nationale se caractérise par un taux de scolarisation élevé et une croissance rapide des effectifs dans les différents cycles d’enseignement. La loi n° 08-04 du 23 janvier 2008 portant loi d'orientation sur l'éducation nationale renforce le rôle de l’école en matière d'instruction. L'école a ainsi pour mission de garantir à tous les élèves un enseignement de qualité favorisant l'épanouissement intégral, harmonieux et équilibré de leur personnalité et leur donnant la possibilité d'acquérir un bon niveau de culture générale et des connaissances théoriques et pratiques suffisantes en vue de s'insérer dans la société du savoir. La mise en œuvre du principe constitutionnel concernant l’obligation de la scolarisation durant le cycle fondamental a connu une progression remarquable durant ces dernières années avec un taux net de scolarisation des 6 – 16 ans passé de 88,3% en 2006 à 92,9% en 2013 atteignant 6,950,000 d’enfants (3,55 millions de garçons et 3,4 millions de filles).

Selon une étude[1] réalisée en 2013 et actualisée en 2015 par le Ministère de l’Education Nationale (MEN) en collaboration avec l’UNICEF dans le cadre de l’initiative en faveur des enfants non scolarisés (OOSCI), le nombre d’élèves de 6 à 16 ans non scolarisés dans les deux paliers du primaire et le moyen était de 373,000 soit 5.2% de la population scolarisée ; 50,000 jeunes âgés de 15 ans avaient pu intégrer un cursus d’enseignement professionnel. L’étude a par ailleurs montré que si l’enseignement primaire s’avère le plus intégrateur (taux d’enfants non scolarisés inférieur à 1,5%), c’est en amont et en aval que les questions de non scolarisation se posent. Au niveau de l’enseignement préparatoire non-obligatoire, la question se pose en termes d’accès, le tiers des enfants de 5 ans n’accédant pas au cycle préparatoire ou à une quelconque autre forme d’éducation préscolaire. Au cycle moyen, la question se pose en termes de risque, le cinquième des enfants inscrits ne parvenant pas à la dernière année du cycle. Encore, la déperdition scolaire est illustrée par des taux élevés de redoublement et d’abandon, en particulier en fin de cycle primaire et tout au long et à la fin du cycle moyen.

Si l’approche quantitative adoptée dans le cadre de l’étude de 2013 est importante, il faut signaler que les travaux qualitatifs n’ont pas suivi le rythme de l’évolution des recherches sur le sujet. A cet effet, un groupe de travail mixte[2] a mené une enquête   qualitative sur le parcours scolaire et le devenir socioprofessionnel des décrocheurs dans huit des Wilayas les plus touchées par le phénomène à savoir : Alger, Djelfa, M’sila, Oran, Constantine, Tébessa, Sidi Belabbes et Adrar. Cette recherche visait à identifier les causes de ce fléau et à analyser le profil des enfants non scolarisés et des enfants à risque de déscolarisation, selon les critères tels que l’assiduité (absences), la performance scolaire (abandons, redoublement, …), le processus de déperdition (décrochage, retrait, exclusion, …), les élèves redoublants et leurs caractéristiques, la situation familiale, et autres. Près de 500 témoignages sur des élèves à risque de décrochage et des jeunes ayant déjà quitté l’école ont été recueillis et les enquêteurs, conseillers d’orientation, ont eu l’opportunité d’échanger avec les professionnels dans le cadre de rencontres régionales sur le contexte spécifique de leur zone d’intervention.

L‘ensemble de ces recherches informera l’élaboration d’un Plan national de réponse à la déperdition scolaire.

Objectif de la consultation 

La consultation a pour objectif d’appuyer techniquement le Ministère de l’Éducation Nationale (MEN) dans le développement d’un Plan national de réponse à la déperdition scolaire tant au niveau préventif qu’en termes d’encadrement des enfants sortant du système scolaire.

Objectifs spécifiques

  • Soutenir l’ONEF pour l’exploitation et l’analyse des données recueillies au cours de la recherche qualitative
  • Soutenir l’ONEF pour l’élaboration du Plan national de réponse à la déperdition scolaire
  • Faciliter un séminaire de restitution de la recherche et de présentation du Plan national de réponse à la déperdition scolaire

     

NB : un document détaillé sera envoyé à l’expert retenu sur :

1 - l'enquête et les résultats sur la base desquels le Plan national sera élaboré ;

2 - les conclusions et recommandations des rencontres tenues

Tâches de l’expert

  • Procéder à une revue documentaire sur les études, recherches et autres travaux ayant trait au décrochage scolaire en Algérie et prendre connaissance des résultats de l’étude OOSC conduite en 2013 et actualisée en 2015
  • Effectuer un état des pratiques/expériences internationales en matière de lutte contre l’abandon scolaire et de système de prise en charge/encadrement des enfants déscolarisés pertinentes pour l’Algérie
  • Contribuer à l’exploitation et à l’analyse des données qualitatives recueillies lors des enquêtes de terrain dans les huit Wilayas ciblées. L’expert apportera son appui technique à l’équipe de recherche dans l’analyse des données recueillies avec pour objectif de faire ressortir des conclusions sur les principales causes tant endogènes qu’exogène de l’échec et de l’abandon scolaire, d’identifier les profils types d’enfants/élèves à risque et d’analyser le devenir des enfants ayant interrompu leurs études, en termes d’insertion socioéconomique et professionnelle. L’analyse devra en outre être attentive à la différenciation par genre, par région ou par milieu (urbain, semi-urbain et rural)
  • Proposer des recommandations pour le développement d’un Plan national de réponse à la déperdition scolaire autour de deux axes : (i) la lutte contre la déscolarisation et la prévention du décrochage, (ii) la proposition de pistes de travail afin de parfaire les modes de prise en charge et d’encadrement amélioré pour les enfants et adolescents en situation de rupture scolaire (réintégration scolaire, école de la deuxième chance, formation professionnelle, préapprentissage et préparation/adaptation au marché du travail, encadrement par les structures de la jeunesse
  • Faciliter l’organisation et assurer l’animation d’ateliers de travail dédiés à l’élaboration du Plan national de réponse en partenariat avec les organisations chargées du projet, des autres partenaires publics et organisations de la société civile
  • Faciliter l’organisation d’une rencontre nationale ou sous régionale (maghrébine) sur la question de l’échec scolaire

Livrables

    1. Note méthodologique, incluant un plan de travail
    2. Rapport d’analyse des données qualitatives et des rapports des rencontres régionales
    3. Rapport final détaillé rendant compte des principaux axes de la consultation présentant les résultats et proposant des recommandations / orientations pour la mise en œuvre d’un Plan national de réponse au décrochage scolaire, incluant un résumé exécutif, une bibliographie et une liste des personnes / organisations consultées
    4. Présentations Power Point pour 1) la dissémination des résultats de l’étude aux parties prenantes et 2) la présentation du Plan national de réponse, y compris lors de la rencontre nationale / régionale

Tous les documents devront être remis en version imprimée et numérique en français et en arabe.

Durée du projet

L’ensemble de la consultation devra se dérouler au cours de la période septembre – décembre 2018

Echéancier proposé

Services

Livrables

Date

Revue documentaire

-      Note méthodologique

-       

-      Rapport de la revue documentaire

15/09/2018

30/09/2018

Exploitation et analyse des données recueillies lors de l’enquête qualitative

-       Rapport d’analyse des résultats d’enquêtes

21/10/ 2018

Facilitation d’ateliers de travail dédiés à l’élaboration du Plan national de réponse avec les partenaires institutionnels et de la société civile

-       Rapports d’ateliers assortis de recommandations de suivi des consultations

Novembre 2018

Proposition d’un Plan national de réponse et recommandations de suivi pour l’UNICEF

 

 

-       Proposition d’un Plan national de réponse, incluant une analyse des différentes recommandations pour et recommandations de suivi pour l’UNICEF

15/11/ 2018

Facilitation de la consultation nationale ou maghrébine sur la proposition du Plan national de réponse à la déperdition scolaire

-       Documents de préparation de la consultation

 

-       Rapport analytique sur la consultation des partenaires

31/11/2018

 

31/12/2018

 

-       Rapport final de consultation présentant une analyse de l’expertise apportée orientée sur des recommandations de suivi par l’UNICEF et le MEN, en sus de l’ensemble des livrables susmentionnés

Janvier 2019

Supervision technique

L’accompagnement et le suivi de la consultation seront assurés par la Chargée du programme Jeunesse sous la supervision générale de la Responsable de Programme « Développement, Protection et Participation de l’Enfant ». L’organisation de la mission d’expertise sera coordonnée par l’UNICEF avec le MEN et particulièrement l’Observatoire National de l’Education et de la Formation (ONEF).

Compétences et qualification de l’expert

L’expert doit avoir les qualifications et les compétences suivantes :

  • Un diplôme universitaire en Sciences de l’éducation, en Sociologie ou Economie de l’éducation
  • Avoir une expérience avérée dans le domaine de la recherche et du développement de stratégies innovantes pour adresser la problématique du décrochage scolaire
  • Avoir une expertise dans le domaine de l’exploitation et l’analyse des résultats d’enquêtes et déduction de recommandations appropriées et pragmatique permettant de résoudre les problèmes identifiés et de proposer des politiques idoines
  • Une connaissance du contexte algérien et de son système d’éducation
  • Excellente maitrise du français et de l’arabe

Honoraires

Les honoraires du consultant seront négociés et convenus sur la base de l’offre financière présentée. Les paiements seront échelonnés et effectués après réception et acceptation des livrables par l’UNICEF après consultation du partenaire gouvernemental.

Documents à fournir lors de la soumission

L’expert consultant devra fournir les documents suivants :

  1. Une offre technique explicitant la lecture que le consultant a des termes de références proposés, incluant les ajouts ou prolongements qu’il ou elle suggère d’apporter, la méthodologie qu’il/elle compte suivre pour réaliser cette consultation ainsi que le plan de travail proposé explicitant la chronologie des tâches et activités ainsi que l’estimation du nombre de jours/semaines prestées à distance ou en Algérie
  • CV détaillé et actualisé
  • Une lettre mettant en exergue les points forts du consultant en rapport avec la consultation
  • Références de ses travaux antérieurs en lien avec les présents Termes de Référence
  • Attestations de clients sur des travaux pertinents

     

  1. Une offre financière tenant compte de la rémunération souhaitée (forfaitaire ou estimée à la journée), et incluant tous les frais annexes détaillés, dont les frais de visa, de voyage depuis le lieu habituel de résidence jusqu’à Alger selon le nombre de missions prévues, et les autres frais.

     

L’offre financière ne sera examinée que pour les candidatures dont l’offre technique aura été jugée satisfaisante et susceptible d’être retenue ; l’offre financière devra donc être transmise séparément de l’offre technique.

 

L‘expert retenu devra fournir pour finalisation du contrat :

Evaluation des offres

L’évaluation des offres sera faite sur la base suivante :

  • Score pour l’offre technique : 70 points
  • Score pour l’offre financière : 30 points

     

Critères techniques

Sous-critères

Points max : 70

Réponse générale

Complétude de la réponse

5

Concordance entre la proposition et la requête

10

Lecture critique (ajouts ou modifications proposés)

5

Profil de l’expert

Variété et intensité de l’expérience avec des projets similaires

15

Référence de l’expert

5

Attestations fournies par des clients

5

Méthodologie et approche

Explication détaillée de la méthodologie retenue et des outils éventuels à utiliser

25

Critères financiers

Adéquation des compétences et prestations aux TdR

Points max : 30

 



[1] Algérie, Rapport National sur les Enfants Non Scolarisés, UNICEF, Octobre 2014

[2] Groupe de travail formé de l’Observatoire National de l’Education et de la Formation (ONEF), de l’Institut National de Recherche en Education (INRE) et de la Direction de l’Evaluation et de Prospective du MEN (DEP) et soutenu par l’UNICEF

Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Algiers (Algeria)
  • Grade: Consultant - Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Education, Learning and Training
    • Human Resources
  • Closing Date: 2018-09-20

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.