By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Recrutement d’un/e consultant/e international/e - Expert International en socio-économie - pour la formulation d’un document de projet sur « l’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Nakambé ».

Ouagadougou (Burkina Faso)

Background

Contexte et Justification

Le Burkina Faso, pays enclavé au cœur de l'Afrique de l'Ouest, possède quatre (4) grands bassins versants : le bassin du fleuve Niger, le bassin du fleuve Nakambé, le bassin du Mouhoun et le bassin de la Comoé. Le bassin Nakambé est la zone la plus peuplée du pays. Environ 85% de la capacité nationale de stockage d'eau se trouve dans des réservoirs situés sur le Nakambé ou ses affluents. Ouagadougou, la capitale du pays, dépend presque entièrement des eaux de surface de ce bassin. Malgré son importance, le fleuve Nakambé est aujourd'hui soumis à une forte dégradation due aux effets combinés du climat (changement et variabilité) et des activités anthropiques (agriculture, déforestation, surpâturage, etc.).

Les changements dans les tendances climatiques du bassin du Nakambé sont importants. En effet, les précipitations ont diminué au cours des dernières décennies, ce qui a réduit l'agriculture pluviale, asséché plus rapidement les cours d'eau pérennes et eu un impact significatif sur la disponibilité de l'eau. L'analyse des paramètres climatiques (1982-2012) dans les écorégions du bassin (sahélien et soudanien) a montré une nette variabilité mais une tendance à la hausse des précipitations annuelles. Les précipitations ont rapidement diminué entre 1950 et le milieu des années 80 et se sont redressées dans les années 90. Entre 2000 et 2009, cependant, la reprise a stagné et la moyenne de 2000-2009 est restée inférieure d'environ 15% à la moyenne de 1920-1969.

En ce qui concerne les températures, l'USGS (2012) estime que le réchauffement de 1975 à 2009 a dépassé 0,5°C pour le Burkina Faso pendant la saison des pluies de juin à septembre. Étant donné que l'écart type des températures annuelles de l'air dans ces régions est faible (0,4 ° C), ces augmentations représentent un changement important (+1,2 écart-type) par rapport à la norme climatique, montrant que le Burkina Faso devient de plus en plus chaud.

Les modifications des régimes de précipitations antérieurs et actuels conduiront à des modifications du régime hydrologique, entraînant des modifications importantes de la disponibilité de l'eau. Les changements dans le volume global d'eau et les changements dans sa répartition temporelle et saisonnière ont été observés au cours des dernières décennies, entraînant de plus en plus de pénuries d'eau plus graves et moins prévisibles, l'assèchement de certaines sections du fleuve et de fréquentes inondations.

Les entretiens avec les différents groupes socioprofessionnels ont révélé que les manifestations du changement climatique se font sentir à plusieurs niveaux sur certains paramètres climatiques tels que la température, les précipitations et les vents. Les conséquences sont appréciées à travers certains repères tels que : (i) l’assèchement précoce des points d'eau pérennes, (ii) le stockage limité de l'eau, l’assèchement précoce des puits, le manque de points d'eau pour le bétail, la dégradation accélérée des infrastructures hydrauliques ; iii) des conflits croissants entre les utilisateurs (agriculteurs-éleveurs), etc.

Ces changements dans les systèmes hydrologiques peuvent également inclure une augmentation de l'envasement et de l'érosion des berges. En effet, poussés par les changements climatiques, mais aussi par la recherche de sources de revenus supplémentaires, les agriculteurs ont occupé les berges pour développer l'irrigation pendant les cultures en saison sèche. Ces producteurs défrichent sans limite jusqu'aux petits cours d'eau. Cette pratique accélère le séchage, l’ensablement et l’érosion des lits des rivières.

Dans ce contexte, les impacts économiques, sociaux et environnementaux sont préoccupants dans le bassin du Nakambé. La forte densité de population et la pauvreté ont entraîné une pression humaine importante sur l'environnement et une dégradation de la base de ressources naturelles, des terres et des forêts notables du bassin. La variabilité et le changement climatiques actuels auront un impact plus large sur les ménages individuels ayant une faible capacité à gérer les risques climatiques et sur le nombre limité de mécanismes d'adaptation disponibles. Cette situation crée des obstacles supplémentaires pour les ménages, en particulier les femmes, dans la réalisation de la sécurité alimentaire familiale. Elle nécessite donc le développement des moyens d’adaptation et de résilience dans ce contexte.

Objectifs de la mission

L’objectif général est d’élaborer un document de projet sur « l’Adaptation au changement climatique dans le Bassin du Nakambé » en conformité avec le canevas de rédaction des documents de projet du PNUD/FEM.

De manière spécifique, il s’agira de :

  • Analyser la situation du contexte ;
  • Proposer une stratégie d’intervention du projet ;
  • Définir un cadre de résultats et du suivi évaluation ;
  • Proposer un plan de travail multi-annuel et les arrangements institutionnels du projet.  

Duties and Responsibilities

Méthodologie

Le/la consultant/e international/e assurera le leadership de la formulation de document de projet. Il/elle travaillera en collaboration avec une équipe de consultants nationaux et internationaux.

L’étude sera conduite en ayant recours à toute la panoplie d’outils disponibles pour collecter et analyser les informations pertinentes. En particulier, elle sera basée sur :

  • La revue et l’étude de la documentation clé (ex. : Le formulaire d’Identification du Projet (PIF), les études et informations financières, les rapports de consultations, la documentation relative, etc.) ;
  • Les rencontres et les entretiens avec les acteurs concernés (publics, secteur privé, société civile), les partenaires, et les personnes ressources ;
  • Les questionnaires individuels ou de groupe ;
  • Les techniques participatives ou toute autre méthode de collecte de l’information pertinente ;
  • L’exploitation et l’analyse des informations collectées en vue de la production du rapport.

Par ailleurs, le/la consultant/e conduira les travaux en étroite collaboration avec principalement le SP/CNDD, le PNUD-Burkina Faso, le bureau régional du PNUD ainsi que toute personne ressource physique ou morale.

Le Team Leader Environnement & Energie du PNUD assurera un contrôle de qualité sur tous les produits de la mission, en consultation avec le Bureau Régional du PNUD et le Secrétariat Permanent du Conseil National pour le Développement Durable (SP-CNDD).

Principales activities du/de la consultant/e

Gestion de l'équipe GEF PPG

  • Définir et soumettre une méthodologie détaillée et un plan de travail en consultation avec les autres consultants avec une délégation claire des responsabilités pour les consultants internationaux (IC) et les consultants nationaux (NC) ;
  • Veiller à ce que le développement du projet soit participatif, respectueux des genre et fondé sur un vaste engagement des parties prenantes ; et
  • Vérifiez et assurez-vous que toutes les composantes du projet sont techniquement valables et rentables.

Études techniques préparatoires et revues (composante A) : avec la contribution d'autres consultants nationaux et internationaux, comme indiqué dans leurs mandats respectifs :

  • Compiler une analyse de base / situationnelle pour le projet de grande envergure (FSP). Cela comprendra une définition précise des projets de base, des activités, des budgets, des objectifs et des liens de cofinancement avec les résultats du FEM ; définition de la valeur ajoutée du FEM par résultat et par produit ; et présentation des résultats de l'analyse des coûts différentiels dans des matrices, le cas échéant ;
  • Superviser l'analyse et les consultations des parties prenantes et s'assurer qu'elles sont complètes et compréhensives ;
  • Assurer la préparation de l’analyse du genre et veiller à ce que ses conclusions soient intégrées de manière significative dans la stratégie, la théorie du changement et le cadre de résultats du projet ;
  • Veiller à ce que les points d’action, y compris les évaluations des risques, issus de la procédure de screening social et environnemental (SESP) du PNUD au stade du PIF (« pré-screening ») soient pleinement mis en œuvre pendant le PPG, et mettre à jour ce screening de manière itérative tout au long du PPG, comme approprié;
  • Effectuer / superviser l'identification des sites du projet, en documentant les critères de sélection ;
  • Superviser les consultations avec les partenaires concernant la planification financière ; et
  • S'assurer de l'achèvement de toutes les études supplémentaires jugées nécessaires à la préparation du ProDoc et de tous les autres résultats finaux.

Formulation du ProDoc, de la demande d’approbation du chef de la direction (CEO Endorsement) et des annexes obligatoires et spécifiques au projet (composante B) : avec la contribution des autres consultants nationaux et internationaux, comme détaillé dans leurs TDR respectifs, et sur la base des meilleures pratiques internationales :

  • Développer, présenter et articuler la théorie du changement du projet ;
  • Élaborer le cadre de résultats conformément à la politique PNUD-FEM ;
  • Élaborer un plan et un budget de suivi et d'évaluation détaillés ;
  • Superviser et assurer la préparation d'un plan de participation des parties prenantes ;
  • Superviser et assurer la préparation d'un plan d'action et d'un budget pour l'égalité des sexes ;
  • Mettre à jour le SESP sur la base des évaluations entreprises au cours de la Composante A et assurer l'élaboration de plan (s) de gestion environnementale et / ou sociale pour tous les risques identifiés comme modérés ou élevés dans le SESP ;
  • Préparer les outils de suivi requis par le FEM ;
  • Sécuriser et présenter des accords sur les arrangements de gestion de projet ;
  • Veiller à ce que les lettres d’aval officielles soient complétées. Et
  • Faire la synthèse de toutes les analyses, études, etc. préparées au titre des Composantes A et B, en vue de produire le projet de PRODOC FEM / PNUD-FEM, ainsi que toutes les Annexes obligatoires et spécifiques au projet, à l'aide des modèles requis.

Atelier de validation (composante C) :

  • Diriger l’atelier de validation pour présenter, discuter et valider la version finale du ProDoc et des annexes obligatoires et spécifiques au projet, en mettant l’accent sur le SESP et les plans de gestion ; et
  • Superviser toutes les révisions nécessaires qui surviennent pendant l'atelier.
  • Assurer l'achèvement du rapport de l'atelier de validation.

Livrables attendus du/de la consultant/e

Les livrables attendus du/de la consultant/e sont :

  • Consolidation de toutes les contributions techniques et de consultation, y compris des parties prenantes nationales, du PNUD, du Secrétariat du FEM, du STAP et du Conseil du FEM, en un Prodoc du PNUD bien rédigé et concis avec toutes les sections et annexes requises, conformément au modèle standard de Guide du PNUD-FEM et aux directives annotées ;
  • Achèvement de la demande d'approbation par le directeur général du FEM (CEO Endorsement) ;
  • Toute la documentation du FEM PPG (y compris les rapports techniques, etc.); et
  • Rapport d'atelier de validation.

Competencies

  • Avoir une grande capacité de travailler en équipe, de communiquer et des compétences de direction d’une équipe ;
  • Avoir de la discipline et le respect des délais de travail.
  • Avoir une connaissance de l’adaptation au changement climatique ;
  • Disposer d’excellentes capacités rédactionnelles et de production des documents de qualité.

Required Skills and Experience

Education

  • Avoir au moins un diplôme de BAC+5 en Développement durable, Environnement, Science sociale, Agronomie, études d’impact environnemental (EIE) ou équivalent ;

Expériences Professionnelles

  • Avoir une expérience d’au moins sept (7) années de travail sur études d’impact sociales et environnementales ;
  • Avoir une expérience avérée en évaluation de vulnérabilité, d’impact social et environnemental des projets ;
  • Avoir une habilité à identifier les besoins et les activités de renforcement des capacités des parties prenantes et des partenaires ;
  • Avoir une expérience prouvée dans travail avec les communautés, les privés et les agences étatiques.
  • Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience dans le domaine de la formulation des projets/programmes liés aux changements climatiques ;
  • Avoir une connaissance de l’adaptation au changement climatique ;
  • Disposer d’excellentes capacités rédactionnelles et de production des documents de qualité ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique ; Avoir une grande capacité de travailler en équipe, de communiquer et des compétences de direction d’une équipe;
  • Avoir de la discipline et le respect des délais de travail.

Langues

  • Avoir une parfaite maitrise du français à l’orale comme à l’écrit avec une capacité d’utiliser les documents en anglais.

Dispositions particulières

Le dossier sera traité selon la procédure appliquée par le bureau PNUD Burkina Faso.

Les Consultant (e)s intéressé(e)s doivent présenter un dossier de candidature comprenant :

Une proposition technique:

  • Note explicative sur la compréhension des termes de référence et les raisons de la candidature.
  • Brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation de la mission envisagées.
  • Calendrier indicatif et plan de travail concernant la réalisation des activités de la consultation.

Une proposition financière:

La proposition financière doit indiquer:

Le montant total/somme forfaitaire globale. Afin d'aider le PNUD Burkina Faso dans la comparaison des offres, chaque proposition financière comprendra une ventilation détaillée du montant forfaitaire, incluant les honoraires du consultant (indemnités journalières X nombre de jours ouvrables prévus) ; le cout du billet et tout autre frais divers.

Votre soumission devra être envoyée par email  à l'adresse offres.burkina@undp.org au plus tard le 19 novembre 2018 

Les demandes de clarifications devront être transmises uniquement par écrit à l’adresse suivante : procurement.burkina@undp.org

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Ouagadougou (Burkina Faso)
  • Grade: International Consultant - Internationally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Environment
    • Library Science
    • Climate Change
    • Project and Programme Management
    • Economics
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
  • Closing Date: 2018-11-19

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.