By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy
  • Organization: FAO - Food and Agriculture Organization of the United Nations
  • Location: Home Based - May require travel
  • Grade: Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Banking and Finance
    • Scientist and Researcher
    • Trade and Development
  • Closing Date: 2019-02-22

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Spécialiste national pour la réalisation d’une étude de faisabilité technique et financière sur les activités génératrices de revenus (AGR) porteuses pour réduire les pressions anthropiques dans les zones de tourbières du Congo

Home Based - May require travel (Home Based)

 

FAO seeks gender, geographical and linguistic diversity in order to best serve FAO Members in all regions.

Qualified female applicants and qualified nationals of non-and under-represented member countries are encouraged to apply.

Persons with disabilities are equally encouraged to apply.

All applications will be treated with the strictest confidentiality.

 

 

Contexte, justification et objectif du projet  
La République du Congo est déterminée à promouvoir une croissance économique forte et une gestion durable de ses ressources naturelles. A ce titre, la République du Congo a ratifié l’Accord de Paris et soumis sa Contribution  prévue Déterminée au niveau National(CPDN) auprès de la CCNUCC traduisant son engagement pour une politique de développement durable et un appui à l’effort mondial de réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES). En échange de financements internationaux pour soutenir la mise en œuvre de sa CDN, la République du Congo entend réduire ses émissions de GES d’environ 54% en 2035 (soit 19MteqCO2) par rapport au scénario tendanciel. Cet objectif de réduction de GES sera réalisé grâce à des mesures prises dans tous les secteurs de l’économie, notamment le secteur de l’utilisation des terres, changements de l’affectation des terres et foresterie (UTCATF). La déforestation, dont l’une des premières causes est l’extension de l’agriculture, engendre81% des émissions de GES du pays. La dégradation des forêts due à l’extraction de bois énergie, ainsi que l’exploitation forestière non durable constituent également des sources importantes d’émissions de GES. L’accroissement démographique, le développement des infrastructures, ainsi que le développement des secteurs miniers et agro-industriels pourraient provoquer une amplification de la déforestation, qui reste faible jusqu’à présent. Dans ce contexte, la CDN se fixe pour objectif de réduire en 2035 la déforestation non planifiée à 20 % de son niveau actuel par la mise en œuvre de la REDD . 
Par ailleurs, la République du Congo est consciente de l’importance de ses importantes réserves de tourbières, qui constituent un stock de carbone important pour le pays comme pour la planète. De récentes études publiées en janvier 2017 ont démontré que les tourbières de la Cuvette Centrale du Bassin du Congo (qui s’étendent sur le territoire de la République du Congo et celui de la République Démocratique du Congo et stockent environ 30Gt de carbone.
Les tourbières de la République du Congo restent intactes à ce jour. Le risque que d’éventuelles concessions soient octroyées sur les tourbières du Congo n’est pas à négliger, puisque le pays cherche à diversifier et à soutenir la croissance de son économie afin de créer des emplois et réduire la pauvreté. Toutes fois, cette éventualité reste assujettie à la réalisation d’une étude d’impact environnementale et sociale.  
Afin de créer des opportunités économiques vertes et respecter ses engagements face à l’accord de Paris, le pays souhaite mettre en œuvre sa CDN notamment en accédant à des financements provenant du Fonds Vert pour le Climat (FVC). Le Congo cherche ainsi à mettre en œuvre des actions économiques qui engendrent des réductions de GES dans les zones forestières qui connaissent de fortes pressions anthropiques ou qui risquent d’en connaître davantage dans les années à venir au cas où des concessions pétrolières, minières, forestières et agricoles sont mises en opération.
La présente étude vise donc à identifier la faisabilité technique et financière pour mettre en place des activités génératrices de revenus porteuses en bordure des tourbières du Congo, en reprenant les principales avancées de la Boite à Outils des AGR récemment publiée par le Ministère de l’Économie Forestière (MEF) et réalisée avec le soutien du PNUD.
 
Supervision reçue/exercée
Le Consultant national travaillera sous la supervision directe de la Représentante de la FAO en République du Congo et du Responsable du Projet FVC-Congo pour la FAO, et en étroite collaboration avec le Point Focal National FVC et les entités gouvernementales pertinentes. Il devra assumer les tâches et les responsabilités ci-dessous qui pourront être révisées en chemin, en fonction de l’évolution des travaux, suite à un accord préalable avec la FAO.
 
Objectif principal
Le Consultant national réalisera avec l’appui du Consultant international une étude de faisabilité technique et financière sur les activités génératrices de revenus (AGR) porteuses pour réduire les pressions anthropiques dans les zones de tourbières du Congo.
  
Fonctions essentielles
 
  • Identifier les principales activités génératrices de revenus (AGR) pouvant le mieux contribuer à l’atténuation aux changements climatiques en bordures des zones des tourbières tout en répondant aux priorités nationales climat et de développement économique (sélectionner au moins trois AGR) ;
  • Décrire et analyser les éléments suivants (liste non exhaustive) pour réaliser la faisabilité technique et financière \:
    • La typologie des AGR, les secteurs économiques d’activité et leurs chaines de valeur (filières) ;
    • Les itinéraires techniques utilisés pour chaque AGR (y compris les équipements utilisés) ; 
    • Les types d’acteurs, leur rôle et leur mode d’organisation ;
    • Le cadre institutionnel et légal régissant les AGR sélectionnés ;
    • Les projets / programmes déjà existants et en cours (au Congo ou ailleurs), et une analyse succincte des résultats obtenus par ces projets/programmes ;
    • Une analyse succincte des forces, faiblesses, opportunités et menaces (SWOT) de ces filières et de leur fonctionnement \: les freins au développement, les points forts et les leçons à tirer des expériences passées, etc.
  • Elaborer un plan de travail détaillé ;
  • Elaborer les termes de référence des missions de terrain ;
  • Préparer et organiser les ateliers et différentes consultations ; 
  • Appuyer l’organisation logistique des missions de terrain ;
  • Participer aux réunions techniques du projet ;
  • Produire les rapports de mission, des ateliers et de consultations des parties prenantes ;
  • Produire un rapport de fin de consultation et le soumettre au Consultant international ;
  • Exécuter toutes autres tâches selon le besoin.
 
CANDIDATES WILL BE ASSESSED AGAINST THE FOLLOWING
 
 
Minimum Requirements
 
  • Niveau Bac 5 dans le domaine de l’agroéconomie, de l’économie forestière, des ressources naturelles, des sciences sociales, ou équivalent ;
  • Expérience professionnelle d’au moins 5 années dans un domaine pertinent ;
  • Expérience solide dans la réalisation des études de filières et analyses coûts-bénéfices ;
  • Bonne connaissance du secteur agroforestier, agricole du Congo et/ou dans le Bassin du Congo ;
  • Etre de nationalité congolaise ;
  • Parfaite maîtrise du français.
 
FAO Core Competencies
 
  • Très bon sens de l'organisation et aptitude à respecter des échéanciers ;
  • Capacité à prioriser les tâches ;
  • Aptitudes à la communication ;
  • Capacité à travailler d’une manière harmonieuse et efficace dans une équipe multiculturelle ;
  • Excellentes qualités relationnelles et aptitude à entretenir des relations de travail efficaces avec les superviseurs et les collègues.
 
Livrables attendus \:
 
  • Les termes de référence des missions et ateliers ;
  • Rapport de lancement de l’étude ;
  • Rapport de projet (préliminaire et final) incluant les éléments mentionnés dans les TdRs (voir section précédente) ;
  • Rapports de missions, ateliers et consultations.
.

 

 

Please note that all candidates should adhere to FAO Values of Commitment to FAO, Respect for All and Integrity and Transparency.

 

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.