By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Programme Coordinator - Expert(e) National en Politiques des Changements Climatiques

Abidjan (Cote d'Ivoire)

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Abidjan (Cote d'Ivoire)
  • Grade: SB-4 (SC8/SC9), Service Contract, Local Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Environment
    • Project and Programme Management
    • Managerial positions
    • Climate Change
  • Closing Date: 2019-08-18

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Background

En Côte d’Ivoire, le changement climatique a un effet néfaste sur la plupart des secteurs de l’économie, en particulier l’agriculture, les ressources en eaux, l’utilisation des terres, les ressources côtières, les forêts et l’énergie. En outre, le pays fait face de manière récurrente à des inondations, des tempêtes, des glissements de terrain, des sécheresses et l’érosion côtière imputables à une augmentation des températures et à la perturbation des régimes des précipitations.

Le Gouvernement ayant pris la pleine mesure des enjeux liés à la croissance économique inclusive et résiliente, dans un contexte marqué par les effets néfastes du changement climatique a, à l’instar de nombre de pays en développement, souscrit sans équivoque au programme mondial pour la réalisation des objectifs de développement durable à l’horizon 2030 ainsi qu’à l’accord mondial sur le climat de Paris de 2015.

A la faveur de la COP 21, le pays a rendu public ses Contributions Déterminées au niveau National (NDC), avec des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 28% à l’horizon 2030. Ces NDC ont identifié onze (11) secteurs particulièrement vulnérables au changement climatique, qui sont : (i) Agriculture/Elevage/Aquaculture ; (ii) Utilisation des terres ; (iii) Forêts ; (iv) Ressources en eau ; (v) Energie ; (vi) Zones côtières ; (vii) Pêche ; (viii) Infrastructures (habitats) ; (ix) Transport (routes) ; (x) Santé publique ; et, (xi) Genre.

Le Pays, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat et des NDC, s’est doté d’une feuille de route (2016-2020) Post CoP 21.  L’élaboration et la mise en œuvre du Plan National d’adaptation (PNA) aux changements climatiques constitue l’une des actions de la composante 5 (relative à la gouvernance climatique et environnementale) de ladite feuille de route.

Cependant, le pays a identifié un certain nombre de contraintes à l’élaboration et à la mise en œuvre du PNA. Ce sont entre autres : l’insuffisance de clarification dans la définition des rôles et responsabilités en matière d’Adaptation au Changement Climatique (ACC) au sein du gouvernement; la faiblesse des capacités techniques en matière d’intégration de l’adaptation dans la planification nationale et locale ; l’insuffisances des données actuelles pour une planification de l’adaptation suffisamment éclairée en matière de risques; l’absence d’un système de suivi, rapportage et vérification pour l’adaptation; l’absence de stratégie de mobilisation de financement spécifique pour l’adaptation contre le changement climatique; et l’insuffisance de la prise de conscience par le secteur privé des risques et opportunités liés au changement climatique.

Pour faire face à ces défis, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, bénéficie, avec l’appui du PNUD d’un projet de « Renforcement de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d’Ivoire », à travers un financement du Fonds Vert pour le Climat (FVC). L‘objectif du projet est de renforcer la capacité des acteurs nationaux en matière d’intégration de l’adaptation au changement climatique dans les processus de planification nationaux et sectoriels. En outre, il aidera le pays à préparer un cadre pour l’adaptation au changement climatique (“Cadre PNA”), en améliorant les capacités nationales de recherche et d’évaluation, et en stimulant l’investissement du secteur privé dans l’Adaptation. Le projet se concentrera sur cinq des six secteurs extrêmement vulnérables (agriculture, ressources en eaux, utilisation des terres, ressources côtières, et énergie) tandis que le sixième, la foresterie, sera couvert sous le projet REDD+. Les questions de genre seront intégrées dans l’ensemble du projet.

La coordination générale de la mise en œuvre de ces interventions devant être assurée par une équipe technique, dirigée par un(e) Expert(e) en Politiques des Changements Climatiques en tant que Coordonnateur (trice) national (e) chargé(e) de la gestion quotidienne du projet et de fournir l’expertise principale en matière de changement climatique.

Sous l’autorité du Représentant Résident du PNUD et la supervision du Spécialiste de Programme en étroite collaboration avec l’Analyste au Programme, le/la Coordonnateur (trice) devra faire preuve de leadership dans l’exécution des activités programmatiques en s’assurant de l’utilisation transparente et efficace des ressources financières du projet. Il/Elle devra faire la promotion d’une approche axée sur le résultat en accord des règles, politiques et procédures du PNUD.

Duties and Responsibilities

Gestion du projet

  • Elaborer le plan de travail de l’ensemble des activités, en complémentarité et synergie avec les autres interventions de lutte contre le changement climatique dans le pays, et en suivre l’exécution ;
  • Coordonner l’ensemble des activités du projet et superviser les interventions des différentes structures et/ou partenaires intervenant dans la mise en œuvre, en veillant à la cohérence technique des différentes activités initiées sur le terrain ;
  • Apprécier périodiquement les réalisations de terrain et l'état d'avancement des activités ;
  • Préparer les termes de référence du personnel de projet, des consultants et/ou des études requis dans le cadre de l’exécution des activités ;
  • Initier, prendre part et/ou superviser les processus d’acquisition, conformément aux procédures d’appels d’offres en vigueur au PNUD, ainsi que leur acheminement vers les destinataires ;
  • Rédiger les rapports périodiques d’avancement (trimestriels, semestriels, annuels) ainsi que les rapports consolidés à soumettre au PNUD et au bailleur de fonds ;
  • Assurer la visibilité des partenaires techniques et financiers du Projet en collaboration avec le spécialiste en communication du PNUD ;
  • Rechercher les synergies internes et externes, notamment avec les autres initiatives des partenaires techniques et financiers et/ou les autres projets et programmes soutenus par les agences du Système des Nations Unies (SNU) en lien avec la lutte contre le changement climatique en Côte d’Ivoire ;
  • Contribuer aux actions conjointes du Système des Nations Unies, ainsi qu’aux débats et échanges avec la partie nationale et les autres partenaires sur les thématiques développées dans le cadre du projet ;
  • Contribuer à organiser et/ou prendre part aux comités techniques et comités de pilotage du projet et participer activement aux concertations des bailleurs intervenant dans le domaine ;
  • Veiller à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation permettant de mesurer les progrès vers les résultats et d’ajuster les activités du projet selon que de besoin ;
  • Préparer les missions de terrain, d’évaluation et d’audit externe, et diffuser les résultats ;
  • Préparer tous les documents (documents de projet, études techniques, fiches de projets, etc.) nécessaires au renforcement de partenariat et à la mobilisation de ressources complémentaires pour le projet ;
  • Appuyer le renforcement des capacités techniques et le partage des connaissances sur les règles et procédures en vigueur au sein du SNU, et participer activement à l’organisation des ateliers et séances de formation des partenaires de mise en œuvre et des bénéficiaires du projet,
  • Accomplir toutes autres tâches, en liaison avec le projet, qui pourraient lui être confiées.3

Appui technique

  • Organiser des consultations avec le comité environnemental du Parlement ;
  • Soutenir la rédaction de la loi/décret sur le changement climatique et la soumettre au comité environnemental du Parlement ;
  • Contribuer au renforcement du mécanisme national de coordination pour la planification nationale de l’adaptation au changement climatique, dirigé par le MINEDD en identifiant des points focaux pour l’ACC dans les principaux ministères (en particulier les Ministères de la planification, du budget, des finances, de l’environnement, de la décentralisation, de l’agriculture et du développement rural, de l’aménagement du territoire), les instituts de recherche, le secteur privé, les ONG, les communautés locales, et les partenaires techniques & financiers ;
  • En consultation avec l’expert en science du changement climatique, préparer une évaluation des capacités et des formations sur la planification de l’ACC via les réseaux de recherche à l’U-FHB, en allouant des subventions académiques et de recherches aux étudiants en doctorat, etc ;
  • Diriger le développement d’une plate-forme M&E pour l’adaptation (un logiciel ou un portail internet) qui sera logé au sein du MINEDD, avec des options de codage par secteur, et zone/région, basée sur les classifications nationales existantes ;
  • Contribuer au développement de sessions de sensibilisation sur le changement climatique pour le comité de suivi des réformes techniques des Ministères des finances, du budget, de la planification, de l’Observatoire des ODD, et des comités parlementaires concernés ainsi que d’autres parties prenantes importantes de la planification et de la budgétisation ;
  • Préparer des directives sur l’intégration du changement climatique au niveau provincial ;
  • Fournir un soutien technique aux consultants qui préparent les propositions de financement pour le FVC.

Les résultats clés ont un impact sur le renforcement du cadre institutionnel pour l’ACC et les capacités nationales à développer une base de connaissances sont renforcés ; l’amélioration de l’intégration dans la planification nationale et sectorielle du développement ; le renforcement des mécanismes de financement durable pour l’ACC, y compris l’engagement du secteur privé, l’innovation, et l’identification de projets pilotes.

Competencies

Compétences relatives à l’organisation :

  • Faire preuve d’intégrité en mettant en avant les valeurs et morales des Nations Unies ;
  • Faire la promotion des valeurs, missions, et objectifs stratégiques des Nations Unies en générale et du PNUD en particulier ;
  • Afficher une flexibilité et une adaptation aux différences liées à la culture, au genre, à la religion, à la race, à la nationalité et à l’âge ;
  • Traiter tout le monde sans favoritisme.

Compétences relatives à la fonction :

  • Avoir une connaissance approfondie des questions liées au changement climatique (mitigation et adaptation) et au processus lié au PNA ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’actualité sur les questions à l’Accord de Paris sur le Climat et aux négociations en cours sur le dispositif opérationnel approprié en vue de sa mise en œuvre ;
  • Travailler activement à une acquisition du savoir personnel et continu, et appliquer les aptitudes nouvellement acquises ;
  • Préconiser la gestion du savoir au sein du Projet et un environnement favorable à l’apprentissage par le leadership et l’exemple personnel ;
  • Avoir la capacité à donner des conseils de très grandes qualités sur les questions traitées dans le cadre du Projet ;
  • Communiquer habilement et efficacement à travers les différents volets du projet ;
  • Faire preuve d’une capacité à écrire et communiquer avec précision et professionnalisme ;
  • Avoir un esprit d’initiative et un sens des responsabilités ;
  • Être capable de travailler en équipe et sous pression ;
  • Faire preuve d’ouverture au changement et de capacité à gérer des situations complexes ;
  • Tisser de solides relations avec les bénéficiaires et partenaires du Projet, mettre en avant l’impact et les résultats en faveur des bénéficiaires et répondre positivement aux critiques ;
  • Aborder le travail avec la même énergie et adopter une attitude positive et constructive ;
  • Faire preuve d’une grande capacité de communication orale et écrite ;
  • Avoir une très bonne capacité rédactionnelle.

Required Skills and Experience

Education:

  • Être titulaire d’un diplôme minimum d’ingénieur ou de maîtrise en gestion de l’environnement, en énergie ou dans tout autre domaine en rapport avec le projet.

Experience:

  • Au moins 5 ans d’expérience démontrable en gestion de projets / programmes ;
  • Minimum 10 ans d'expérience professionnelle, en collaboration avec les ministères, les institutions nationales ou locales concernées par les questions de changement climatique ;
  • Expérience significative dans le développement, la planification et/ou la mise en œuvre de projets de coopération avec des donateurs internationaux ;
  • Connaissance approfondie du contexte national ;
  • Expériences dans la conception et la mise en œuvre de processus participatifs afin de faciliter le dialogue entre les différentes parties prenantes ;
  • Une bonne connaissance des politiques et cadre de programmation, des règles et procédures administratives et financières du PNUD est un atout ;
  • Une très bonne connaissance de l’outil informatique (traitement de texte ; tableur ; PowerPoint)

Language Requirements:

  • Une excellente maîtrise de la langue française est exigée ;
  • Une bonne connaissance de l’anglais écrit et parlé sera considérée comme un avantage.

Disclaimer

Female candidacies are strongly encouraged./ Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Important applicant information

All posts in the SC categories are subject to local recruitment.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence. We strongly encourage female candidacies.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.