By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Data Collection, Analysis and Reporting Officer

Bamako (Mali)

  • Organization: UN WFP - World Food Programme
  • Location: Bamako (Mali)
  • Grade: Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Communication and Public Information
    • Statistics
    • Information Technology and Computer Science
    • Documentation and Information Management
    • External Relations, Partnerships and Resource mobilization
  • Closing Date: 2019-12-10

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

JOB TITLE:    Data Collection, Analysis and Reporting Officer 
TYPE OF CONTRACT: Contrat de Service Special  
UNIT/DIVISION: Programme/SAMS
DUTY STATION: (City, Country):    Bamako, Mali
DURATION:    2 mois

Openning date: 03.12.2019

Closing date: 09.12.2019
________________________________________
BACKGROUND AND PURPOSE OF THE ASSIGNMENT:
Le Mali se remet encore de plusieurs années d'instabilité et de conflit, qui ont entraîné des perturbations économiques, des déplacements de population et la destruction des infrastructures.
Alors que ledit déplacement de population à grande échelle sur la période 2012-2014 est terminé, le contrôle du gouvernement - et la capacité à fournir des services sociaux essentiels de base sont - restés limité dans la majeure partie du nord du Mali.
Il en va de même de plus en plus dans la majeure partie des régions du Nord et du centre du Mali, où des conflits localisés ont entraîné une augmentation du nombre de personnes déplacées et la fermeture d'écoles et de centres de santé dans de nombreuses régions.

L'insécurité actuelle et la capacité de mise en œuvre limitée entravent les progrès vers la réalisation de l'ODD2.
En effet, les petits exploitants représentent la majeure partie de la production agricole du pays et ont une très petite part de marché et un accès limité au crédit. La production est également limitée par un accès limité à la formation, des infrastructures médiocres, des pertes post-récolte et conditions climatiques imprévisibles. La plupart des petits exploitants se contentent de bas prix à la production en raison d'un manque d'informations sur les marchés et d'installations de stockage inadéquates.
Pour y remédier, le PAM vise à augmenter les revenus des petits agriculteurs, en particulier des femmes, en augmentant leur productivité et en renforçant leurs capacités organisationnelles et commerciales.
Ainsi, le PAM achète directement auprès des Organisations Paysannes (OP), offrant ainsi aux petits exploitants un marché assuré. En outre, les activités de renforcement des capacités, notamment la promotion de l'accès aux semences améliorées et à d'autres intrants, la formation aux techniques agricoles et la mise en relation des agriculteurs avec des unités de transformation ou des marchés autres que ceux du PAM, permettent aux agriculteurs de produire des produits de qualité supérieure en plus grandes quantités. 
A travers le financement du GAFSP dont le PAM bénéficie, Le projet GAFSP-MMI se propose de combiner les priorités de la politique nationale malienne pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de la politique nationale agricole, qui sont axées sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que sur le développement du secteur agricole grâce à la création d'emplois et à l'augmentation des revenus. Son objectif est non seulement d’améliorer la qualité du riz paddy, mais également d’accroître la production et la transformation du niébé, une culture très nutritive qui constitue un élément important du régime alimentaire malien. 
Le projet s’appuiera sur les fondements de l’intervention de SOCODEVI et du PAM au -Mali dans les chaînes de valeur du riz et du niébé. Grâce au contrôle de la qualité et à la mécanisation accrue, à la formation et à la facilitation de l’accès aux services financiers, les organisations d’agriculteurs ciblées seront mieux préparées à assurer la qualité du riz et du niébé vendus par leurs agriculteurs. Au-delà du développement des capacités et des avantages économiques, ce projet aura également un impact social significatif grâce à son engagement des femmes et des jeunes. 
Les régions de Ségou (San, Niono) et de Sikasso (Bougouni) et appuie 5 organisations paysannes (FECOPON, Faranfasiso, Faso Jigi/PACCEM, ARPASO et Sabati des femmes de Zantièbougou). La durée du projet est de 3 ans (2018-2020) et cible 14 647 bénéficiaires. 
L’intervention offre un volet suivi et évaluation important, notamment une série d’enquêtes quantitatives et qualitatives auprès des ménages et des communautés. L’étude de base servira de fondements pour la mesure des effets et impacts de ce projet sur les bénéficiaires et à l’amélioration du processus de mise en œuvre. 
Ainsi, ces TDRs sont développés pour organiser l’enquête de base dans la zone d’intervention dans le but d’alimenter les indicateurs de base et permettre de mesurer les avancées de cette nouvelle intervention.
Objectifs de l’enquête de base dans les communes prioritaires
Objectif général 
L’objectif général est de conduire une étude de base auprès des producteurs et des organisations paysannes ciblés afin de connaître la situation initiale au début de l’intervention. 
Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de l’évaluation sont :
-    Déterminer les niveaux de production et de productivité agricoles des bénéficiaires ;
-    Etablir la qualité et le niveau d’accès aux services de conseil agricole ;
-    Estimer le niveau de revenu des membres et le chiffre d’affaire des OP ;
-    Evaluer le niveau d’organisation et de fonctionnement des OP y compris la capacité de mobilisation des ressources internes, la gestion administrative et financière et les services fournis aux membres ;
-    Evaluer le niveau d’accès au marché des OP et de leurs membres ;
-    Evaluer le niveau d’accès au crédit des OP et de leurs membres ;
-    Etablir le niveau de transformation des produits et de gestion des pertes post récolte ;
-    Déterminer le niveau d’accès à la formation et aux technologies de production et de gestion post récolte.

Résultats attendus
Les résultats suivants sont attendus à l’issue de cette étude :
-    Les niveaux de production et de productivité des producteurs sont déterminés et analysés ;
-    La qualité et le niveau d’accès aux services de conseil agricole sont établis ;
-    Le niveau de revenu des membres et le chiffre d’affaire des OP sont estimés ;
-    Le niveau d’organisation et de fonctionnement est déterminé ;
-    Les niveaux d’accès au marché des OP et de leurs membres sont déterminés ; 
-    Les niveaux d’accès au crédit des OP et de leurs membres sont déterminés ;
-    Les niveaux de transformation des produits et de gestion des pertes post récoltes sont évalués 
-    La qualité des produits mis sur le marché est connue ;
-    Les niveaux d’accès à la formation et aux technologies de production et de gestion post récolte sont établis ;
-    Les niveaux d’organisation et de fonctionnement des organisations paysannes sont déterminés ;

QUALIFICATION DU CONSULTANT ET DU PERSONNEL CLE
Le consultant doit avoir les compétences suivantes :
Diplôme : Diplôme universitaire ou qualifications d’un niveau master en développement rural, sociologie, statistiques ou équivalent.
-    Solide expérience au moins 2 ans) dans le domaine du développement agricole, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, développement rural 
-    Solide expérience (plus de 2 ans) en enquêtes de développement agricole, étude de base et de fin de projet
-    Solide expérience (plus de 2 ans) en suivi-évaluation, évaluation de projet, dans le domaine du développement agricole, sécurité alimentaire, nutrition, développement rural 
-    Bonne connaissance de la zone d’intervention du PAM (les régions de Ségou et de Sikasso).
-    Excellente capacité de supervision et sens du Leadership
-    Excellente capacité en matière d’élaboration, de structuration et de codification des questionnaires et outils d’enquêtes.
-    Maîtrise de l’outil informatique et des logiciels de statistiques
-    Compétences en statistiques et en échantillonnage
-    Expérience dans le domaine de traitement et d’analyse des données d’enquête avec SPSS
-    Connaissance de la programmation ODK souhaitée
-    Connaissance de la cartographie et de l’utilisation d’outils SIG souhaitée
-    Maîtrise parfaite de la langue française et de la langue bambara.
-    Bonne connaissance de l’anglais est un atout.
-    Excellente capacité de rédaction de rapport et de résumé

 

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.