By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Coordonnateur(trice) de Projet (BIOPALT)

Chad (Chad)

  • Organization: UNESCO - United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization
  • Location: Chad (Chad)
  • Grade: GS-4, General Service - No need for Higher Education - Locally recruited position - Administrative support
  • Occupational Groups:
    • Project and Programme Management
    • Malaria, Tuberculosis and other infectious diseases
  • Closing Date: 2020-09-23

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Secteur de tutelle : Secteur des sciences exactes et naturelles (SC)

Lieu d'affectation: Chad

Catégorie d'emplois: Sciences exactes et naturelles

Type de contrat : Personnel non permanent

Grade : Niveau 4

Durée du contrat : 1 année

Recrutement ouvert à : Candidats externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 23-SEP-2020


Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Le projet Biosphère et Patrimoines du lac Tchad (BIOPALT) est mis en œuvre par l’UNESCO dans le cadre du Programme de Réhabilitation et de Renforcement de la Résilience des systèmes socio-écologiques du Bassin du Lac Tchad (PRESIBALT) de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT). Il a pour objectif principal: d’appliquer le modèle des réserves de biosphère transfrontières et des sites du Patrimoine Mondial pour promouvoir la Paix dans le bassin du Lac Tchad par la gestion durable de ses ressources naturelles. Ce projet est placé sous l’autorité du Directeur de la Division des Sciences Ecologiques et de la Terre et la supervision administrative générale du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale basé à Yaoundé.

Le coordinateur de projet travaillera sous la supervision technique générale du Chef de Section Réseau Biosphère et Renforcement des capacités (SC/EES/BNC) chargé de la coordination du projet et en étroite collaboration avec les équipes du projet BIOPALT au siège de l’UNESCO à Paris et dans les bureaux de Yaoundé, Abuja et Dakar. Sous l’autorité générale du Directeur du Bureau Régional Multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale basé à Yaoundé et supervision administrative journalière directe du Coordonnateur de l’Antenne UNESCO/Ndjamena, il assurera la coordination technique des activités du projet dans les cinq pays d’intervention du projet (Cameroun, Niger, Nigeria, RCA, Tchad) et sera responsable de l’atteinte des objectifs des tâches suivantes: 

Appuyer la préparation des dossiers de proposition de réserves de biosphère nationales (RBN) et transfrontalières (RBT) au Tchad (Sena-Oura, Zakouma), Cameroun (Bouba Ndjidda, Vallée du Mbere, Waza, Kalamaloué (Cameroun) et en RCA (complexe des aires protégées du Nord) :

  • Elaborer les documents de plan/politique de gestion des RBN et RBT ;
  • Préparer les TdRs des réunions de concertation et de co-construction avec les parties prenantes ;
  • Coordonner l’organisation logistique de ces réunions et préparer les comptes rendus;
  • S’assurer que toutes les informations, données et documents annexes nécessaires aux dossiers propositions soient disponibles à temps afin que les pays concernés puissent les soumettre au Secrétariat du MAB au plus tard le 30 Septembre 2021. 

 

Assurer la mise en œuvre des actions-pilotes de restauration écologique sur trois sites prioritaires dans la région de Bol (frayère de Kaya-Dossoloum, Ouadi d’Artomossi, Ouadi de Njar-ngourta) :

  • Organiser des réunions régulières de coordination avec les partenaires et produire un rapport mensuel d’avancement sur les diverses composantes (recherche, formation, restauration, certification des produits);
  • Effectuer des missions de terrain pour assurer le suivi et la bonne mise en œuvre des activités menées par les partenaires y compris les communautés bénéficiaires, notamment la formation/encadrement des femmes à la certification de la spiruline, les opérations de restauration écologique (protection du plateau dunaire du Ouadi d’Artomossi ; mise en place des zones d’exclusion dans la frayère de Khaya Dossoloum) ; valorisation économique du Balanites;  

 

Assurer la mise en œuvre des activités génératrices de revenus à base d’économie verte dans six réserves de Biosphère / aires protégées du bassin du lac Tchad, au Cameroun (Reserve de biosphère de Waza, parcs nationaux de Kalamaloué, Bouba-Ndjidda et Vallée de Mbéré), au Tchad (parc National de Sena Oura) et en RCA (Complexe des aires protégées du Nord de la RCA):

  • Faire un suivi technique régulier auprès des ONG, associations et organisations communautaires intervenant dans l’opérationnalisation des activités sur le terrain et veiller à la bonne exécution des termes de référence des contrats; 

 

Etre l’interface du projet avec tous les partenaires sur le terrain qui opèrent dans les zones d’activité du projet :

  • Assurer une communication fluide avec toutes les parties prenantes sur le terrain ;
  • Produire le matériel sur l’état d’avancement du projet pour assurer une information régulière de la CBLT, de la Banque africaine de développement (partenaire financier du projet) et de toutes les parties prenantes nationales et locales ;
  • Contribuer aux activités de communication et assurer la visibilité du projet et de ses partenaires ;
  • Appuyer la capitalisation et la diffusion des résultats du projet. 

 

Apporter un appui technique et scientifique à la préparation de documents de projet répondant aux besoins des pays d’intervention du projet et en lien avec les domaines d’intervention du programme MAB (conservation de la biodiversité, développement communautaire, changement climatique, gestion de la transhumance, etc.)

 

Assurer la supervision technique des autres membres de l’équipe du projet BIOPALT à l’antenne de N’Djamena.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales) Responsabilité (F) Communication (F) Innovation (F) Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F) Planification et organisation (F) Culture du résultat (F) Travail en équipe (F) Aptitude à prendre les bonnes décisions (M) Conduite et gestion du changement (M) Création de partenariats (M) Direction et autonomisation des collègues (M) Développement d’une réflexion stratégique (M) Suivi du comportement (M) Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO. QUALIFICATIONS REQUISES

Education

  • Diplôme universitaire (Master ou équivalent) dans le domaine de la gestion des ressources naturelles combiné à une expérience dans le développement communautaire ou dans tout autre domaine approprié. Un diplôme universitaire de premier degré combiné avec deux années supplémentaires d’expérience qualifiante pourrait être accepté au lieu du diplôme universitaire supérieur.

Expérience professionnelle

  • Au moins 10 ans d’expérience dans les domaines du pilotage et de la gestion de projets dans le domaine de la gestion des ressources naturelles ;
  • Expérience de travail avec les pays du bassin du lac Tchad et leurs partenaires au développement ; Rompu aux missions de terrain ; Très bonne connaissance et expérience avérée du bassin du lac Tchad.

Savoir-faire et compétences

  • Capacité à effectuer régulièrement des missions dans des contextes divers et difficiles; Capacité à assurer des responsabilités, à soutenir les autres membres du personnel et à fournir des services de qualité dans les temps requis; Bonnes compétences informatiques (MS Word, Excel, Powerpoint, systèmes de base de données, Outlook, etc.)

Langues

  • Excellente connaissance du français et/ou de l’anglais et une bonne connaissance de l’autre langue.
QUALIFICATIONS SOUHAITEES

Expérience professionnelle

  • Expérience dans une zone de conflit ;
  • Une expérience réussie avec la CBLT et/ou la COMIFAC et/ou le Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC) serait un atout.

Savoir-faire et compétences

  • Connaissance du système des Nations-Unies et de son fonctionnement ; Connaissance des règles et procédures de l’UNESCO serait un atout;
  • Excellentes compétences en négociation; Capacité à travailler au sein d’équipes multiculturelles et multisectorielles;
  • Capacité à travailler sous pression en accordant une attention particulière aux détails et à la qualité du travail.

Langues

  • Connaissance d’une des langues locales parlées dans le bassin du lac Tchad (Haoussa, Kanouri, Fulfulde et Arabe local.)
SALAIRES ET INDEMNITES/DETAILS DE LA VACANCE DE POSTE

Salaires et indemnités:

Les salaires de l’UNESCO consistent en un salaire de base payé en monnaie locale. Parmi les autres avantages figurent 30 jours de congé annuel, assurance médicale et régime de retraite.

Détails de la vacance:

Titre du poste: Coordonnateur(trice) de Projet (BIOPALT)

Type de contrat: Contrat de Service

Grade: SB5/1

Durée du contrat: 12 mois

Lieu d'affectation: N'Djamena

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l'UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

 

L'évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu'un entretien basé sur les compétences.

  

L'UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l'évaluation des candidats.

 

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l'étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.