By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Expert/e national/e pour la réalisation d’une étude de marché, un business plan et d’un programme de renforcement des capacités des femmes pêcheurs groupées en coopérative et/ou Groupement d’Intérêt Economique

Rabat (Morocco)

  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Rabat (Morocco)
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Development Cooperation and Sustainable Development Goals
    • Operations and Administrations
    • Project and Programme Management
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Economics
    • Scientist and Researcher
    • Sustainable trade and development
    • Sustainable Business Development
    • Education, Learning and Training
  • Closing Date: 2021-05-07

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Background

Au cours des deux dernières décennies, le Maroc a enregistré des avancées significatives en matière de droits humains des femmes. Ces avancées ont été consolidées par la Constitution de 2011 qui consacre l’égalité entre les hommes et les femmes, prohibe toutes les formes de discrimination à leur égard et incite les pouvoirs publics à mettre en œuvre ces droits et à garantir leur effectivité. La Constitution a aussi démontré, dans son article 31, l’engagement de l’État à œuvrer à la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l’égal accès des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir du droit au travail. Malgré ce cadre propice à la promotion des droits de la femme en général, et des droits économiques en particulier, des défis persistent en termes d’accès des femmes aux opportunités économiques. 78% des femmes marocaines n'ont pas accès au marché du travail au Maroc (HCP, 2014). Leur taux de participation économique est non seulement l'un des plus bas de la région, mais il a diminué de 2,5 points pendant 10 ans.

Ainsi, pour pallier la faible insertion professionnelle des femmes et leur exposition à la précarité professionnelle, plusieurs initiatives d’appui à la création d’activités génératrices de revenus (AGR) ont été mises en place depuis 2005. Bien que la formation de groupements en coopératives féminines a pris une place majeure dans ces initiatives, les coopératives ont peiné à être rentables sur le long terme au vu de l’absence d’appui technique et d’accompagnement de proximité.

Dans le secteur de la pêche artisanale, les femmes constituent 70% de sa main-d'œuvre (FAO, 2014), et sont souvent regroupées en petites coopératives. Cependant, leur rôle pas reconnu. Les femmes pêcheurs ont peu ou pas d'accès à la sécurité sociale, au capital, à la formation technologique, au financement et au crédit (ONU Femmes, 2015). Elles travaillent souvent dans des conditions dangereuses, insalubres et mal rémunérées. Principalement impliquées dans le sous-secteur post-récolte, ces femmes ont un accès limité aux installations et infrastructures adéquates dans les ports et les marchés. Leur accès limité au capital entrave leur accès à l'équipement nécessaire pour stocker les produits de mer et maintenir sa qualité et sa fraîcheur. Par conséquent, elles subissent des pertes plus importantes, limitant les quantités de produits qu'elles peuvent vendre sur le marché et par là les revenus qu'elles peuvent sécuriser.

Aussi, avec la prolongation de la pandémie, les femmes de la pêche artisanale ont été durement touchées et ont dû suspendre leurs activités pendant plusieurs mois. Les femmes vendant des palourdes et des algues rouges ne pouvaient plus se déplacer vers les marchés locaux en raison des mesures restrictives prises par le gouvernement marocain en réponse à la propagation de la COVID-19. En conséquence, ce secteur, qui est essentiel pour la sécurité alimentaire et fournit un moyen de subsistance à de nombreuses femmes rurales, a été fortement impacté par la crise du COVID-19 (Rapport, Secrétariat en charge des pêches, 2020).

Les femmes pêcheurs sont souvent regroupées en coopératives non structurées. Ceci se traduit par un désavantage en termes de coût-efficacité et compétitivité-coût ainsi que d’accès aux marchés, en partie due à :

  • Des compétences financières, commerciales et managériales limitées des femmes rurales
  • Des volumes de production limités, en raison à la fois de leur taille et d'une baisse de la production due au changement climatique
  • L’absence de stratégie, de structure et d'équipement d'approvisionnement et de vente
  • L’absence d’équipement écologique adapté pour maintenir la qualité et la fraicheur du produit

Consciente de tous ces défis et enjeux économiques, ONU Femmes Maroc envisage de promouvoir le rôle des femmes rurales dans l’économie locale et régionale par le biais de la valorisation de la chaine halieutique des régions pilotes d’El Jadida, Essaouira et Agadir, dans le cadre d’une approche de gestion, de protection et de préservation des ressources marines.

Le présent appel s’inscrit dans le cadre du projet « Appui aux femmes pêcheurs pour un accès durable aux ressources halieutiques dans les zones les plus vulnérables du Maroc » lancé en mars 2021, par ONU Femmes, en partenariat avec le Ministère de la Pêche Maritime, et les acteurs locaux des sites ciblés. Le projet bénéficie du soutien financier du Gouvernement du Japon et ambitionne d’appuyer l’accès des femmes aux ressources, aux connaissances et aux équipements et de renforcer la coopération Sud-Sud dans ce domaine grâce à la production de connaissances et au partage des meilleures pratiques.

Dans le cadre du premier objectif du projet, ONU Femmes et le Département de la Pêche Maritime ambitionnent de réaliser une étude de marché de la chaine halieutique et produits marins, un business plan et un programme de renforcement des capacités des femmes pêcheurs groupées en coopérative et/ou Groupement d’Intérêt Economique dans les 3 zones ciblées d’El Jadida, Essaouira et Agadir et ce, dans le but de développer une chaine de valeur halieutique durable et résiliente.

Duties and Responsibilities

L’objectif de cette consultation est de développer une stratégie d’identification et de promotion de la chaine de valeur halieutique ainsi que la commercialisation et le marketing de ses produits marins, notamment les algues rouges, les moules et les coquillages pour contribuer à l’amélioration des revenues des femmes pêcheurs à pied. Elle consiste à :  (i) réaliser une étude de marché des produits marins ramassés par les femmes pêcheurs dans les 3 sites ciblés, (ii) concevoir un Business Plan pour les 3 coopératives féminines de pêche permettant de créer de la valeur ajoutée, la rentabilité et la viabilité de leurs produits et de promouvoir l’investissement dans les projets de pêche à pied, (iii) initier le processus de création d’un GIE de femmes pêcheurs et  (iv)  développer et mettre en œuvre un programme de formation en marketing/commercialisation au profit des femmes pêcheurs ciblées.

Résultats attendus

  • Résultat attendu 1 : Une étude de marché réalisée sur les différents produits marins issus de la pêche à pied des 3 coopératives ciblées incluant les aspects organisationnels, opérationnels, techniques, économiques, commerciaux et institutionnels. L’étude permettra d’analyser la situation de la filière et de fournir un apport en connaissances pour une bonne maîtrise des paramètres de production, de l’offre, de la commercialisation et des caractéristiques du marché des produits halieutiques
  • Résultat attendu 2 : Un Business plan réalisé, intégrant le contexte territorial, l’état des lieux de la chaine de valeurs des produits de la pêche à pied, une analyse des forces, faiblesses, opportunités et risques de la chaine de valeurs, des objectifs de développement quantifiés, les aspects liés à la gestion et aux ressources humaines, l’investissement, le marketing et les produits et services. Le business plan sera adapté et livré à chacune des trois coopératives.
  • Résultat attendu 3 : Des sessions de formations des coopératives ciblées en matière de gestion et d’opérationnalisation des Business plan sont réalisées. Chacune des trois coopératives est soutenue par le/la consultant(e) pendant le démarrage du projet et lors des premières étapes de l’exécution du plan d’action.
  • Résultat attendu 4 : Un processus d’animation et de concertation est lancé et un GIE contribuant au développement économique des coopératives de femmes pêcheurs, est constitué.

 

  1. Mandat du/de la consultant/e

Sous la supervision de la chargée de projets à ONU Femmes et en étroite collaboration avec le pôle de l’autonomisation économique des femmes, l’expert.E devra réaliser les tâches suivantes :

  1. Réalisation d’une étude de marché dans les 3 sites ciblés
  • Réaliser un diagnostic qui prenne en compte les aspects organisationnels, opérationnels, techniques, économiques, commerciaux et institutionnels et les conditions de production locales pour évaluer les opportunités de marché d'alimentation durable, dont le secteur de collecte d’algues/moules/palourdes et coquillages (3 sites pilotes)
  • Analyser les caractéristiques du marché des produits halieutiques et identifier les segments de marché à viser par les coopératives et leurs périmètres géographiques ;
  • Préciser les aspects d’offre et de production des produits ;
  • Identifier la clientèle locale et régionale pour ce secteur
  • Examiner les étapes de conditionnement, marketing et commercialisation de chaque produit (Algue, Moule, Coquillages,)
  • Etudier la concurrence actuelle pour les différents produits
  • Proposer des projections futures pour chaque secteur
    1. Elaboration d’un business plan
  • Préparer un business plan adapté à la filière proposée, en concertation avec l’équipe l’ONU Femmes, le Département de la Pêche Maritime et les acteurs locaux :
  • Exploitation des résultats du diagnostic, adaptation au contexte territorial, à l’état des lieux de la chaine de valeurs, sur la base d’une analyse des forces, faiblesses, opportunités et risques.
  • Etablir des objectifs de développement quantifiés, évaluer la rentabilité sur 5 ans et la faisabilité opérationnelle sur la base de l’analyse des canaux de distribution possibles par segment de marché cible ainsi que les moyens financiers, techniques, humains dont disposent les coopératives.
  • Conduire des entretiens avec les femmes pêcheurs concernées et les parties prenantes
  • Accompagner les femmes pêcheurs des trois coopératives dans la conception des BP pour leurs activités halieutiques
    1. Renforcement des capacités des femmes des coopératives ciblées en matière de gestion et d’opérationnalisation des Business plan.
  • Identifier les besoins des femmes en formation pour la mise en œuvre des business plan et en matière de gestion des coopératives
  • Concevoir des modules de formation, notamment en techniques de gestion, communication, commercialisation, marketing, gestion des conflits ;
  • Animer des ateliers de formation au profit des femmes pêcheurs.

NB/ Il est important de développer avec les femmes pêcheurs des outils très simples et imagées de suivi des actions attendues d’elles.

 

  1. Constitution d’un GIE de femmes pêcheurs facilitant la commercialisation du produit développé, conditionné ou valorisé par les coopératives de femmes pêcheurs
  • Lancer un processus d’animation et de concertation afin de sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs et partenaires locaux au développement de la chaine de valeurs
  • Appuyer les coopératives dans les démarches administratives et le montage de dossier de constitution d’un GIE
  • Définir les objectifs et les résultats attendus du GIE
  • Concevoir un règlement intérieur et un organigramme du GIE
  • Définir un Cadre juridique du GIE développé
  • Elaborer un Manuel de procédures administratives, comptables et financières.
  1. Livrables prévus

Livrable 1 : Note méthodologique détaillée avec une description des activités (plan de travail), un calendrier d’exécution, les moyens mis en place pour le bon déroulement de la mission

  1. Echéance : 6 jours après le recrutement

 

Livrable 2 : Le diagnostic relatif à l’étude de marché

  1. Echéance : 20 jours après le début de la consultation

 

Livrable 3 : Un rapport incluant le Business Plan proposé pour les coopératives ciblées

  1. Echéance : 25 jours après le début de la consultation

 

Livrable 4 : Rapport incluant les comptes rendus des différentes formations réalisées et les rapports de mission d’encadrement et de suivi

  1. Echéance : 30 jours après le début de la consultation

 

Livrable 5 : Rapport sur le processus d’animation et de constitution du GIE intégrant le manuel de procédures, les dossiers administratifs et réglementaire ( contrat de gestion, règlement intérieur, fonds de dossier de création)

  1. Echéance : 40 jours après le début de la consultation

 

  1. Paiement

Le paiement se fera par livrable sur la base des livrables et la certification d’une performance satisfaisante « certification of satisfactory performance » par la spécialiste de la gestion des programmes, et ce, après la validation des livrables par l’ONU Femmes.

 

  1. Arrangement institutionnel

 L’expert·e travaillera sous la supervision générale de la chargée de projet et en étroite coordination et consultation avec le pôle autonomisation économique des femmes à l’ONU Femmes.

 

Critères d’évaluation

L’évaluation des offres se déroulera en deux temps :

1) Evaluation technique (70%) – Maximum : 700 points :

Une note technique sur 700 sera attribuée à chaque soumissionnaire en fonction du barème suivant :

Critère

700

Expérience en matière d’élaboration de stratégie de commercialisation et de marketing : Etude de marché, Conception de plans d’affaire (BP) au profit de coopératives féminines, et accompagnement des projets de coopératives féminines œuvrant dans des secteurs économiques.

 300

Expérience en matière de connaissance des aspects juridiques des différents types de coopératives, structures et groupements

100

Expérience dans l’élaboration et l’animation de formations sur les techniques de commercialisation et de marketing

100

Pertinence de la note méthodologique et réalisme du calendrier

 200

Nombre de points minimum pour la qualification de l’offre technique est de 490

2) Evaluation financière (30%) —Maximum : 300 points :

La note maximale (300 points) sera attribuée à la proposition techniquement qualifiée et la moins disante. La note des autres offres sera calculée au moyen de la formule suivante :

p = 300 (µ/z)

p = Points pour la proposition financière évaluéeµ = Prix de l’offre techniquement valable et la moins disante.z = Prix de l’offre objet de l’évaluation

Le contrat est attribué au soumissionnaire ayant obtenu le score global le plus élevé, suite à l’addition des deux notes : technique et financière.

 

Dossier de soumission

  1. Note méthodologique incluant le calendrier proposé.
  2. C.V et Formulaire UN Women Personal History (P-11) complété et signé, disponible sur le site UN Women : http://www.unwomen.org/en/about-us/employment ;
  3. Offre financière pour les 40 jours de consultation et incluant tous les frais de déplacement liés à cette mission.

 

Note : Veuillez scanner toutes les pièces demandées en un seul document étant donné que le système ne permet pas d’en télécharger plusieurs.

 

Competencies

Valeurs CORE

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

 

Compétences CORE

  • Sensibilisation et sensibilité en matière de genre
  • Responsabilité
  • Résolution de problèmes créatifs
  • Communication efficace
  • Collaboration inclusive

 

Compétences fonctionnelles

  • Capacité à s’exprimer avec fluidité et précision et à interagir en Arabe dialectal ;
  • Capacité à présenter l’information de manière synthétique et pédagogique ;
  • Capacité à animer de manière participative des ateliers de formation et de travail ;
  • Excellente gestion du temps et capacité à produire les livrables dans les délais convenus.

Required Skills and Experience

Formation académique

  • Master ou équivalent (Bac+5) en développement social, Sciences économiques, sciences agricoles/marines, ou équivalent

 

Expérience professionnelle

 

  • Expérience confirmée de plus de 4 ans dans l’élaboration d’étude de marché/stratégie de commercialisation/ marketing
  • Expérience prouvée dans l’analyse de données et la conception de Business Plan au profit des coopératives féminines.
  • Expérience et connaissance des aspects juridiques des différents types de coopératives, structures et groupements (GIE)
  • Expérience dans la formation et l’accompagnement des associations/coopératives féminines œuvrant dans différents secteurs
  • Participation justifiée à la promotion de l’autonomisation économique des femmes
  • Avoir une bonne connaissance des 3 zones de l’étude est un atout.

 

Langue 

Avoir une parfaite maîtrise orale et écrite du français et de l’arabe dialectal marocain.

 

Autres

  • Avoir une maitrise de l’outil informatique : Word et PowerPoint ;
  • Bonne capacité rédactionnelle et capacités de synthèse.

 

 

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.