By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant(e) International(e) pour l’élaboration d’un document de programme pour les cliniques mobiles

Niamey (Niger)

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Niamey (Niger)
  • Grade: Consultant - Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Public Health and Health Service
    • Library Science
    • Project and Programme Management
  • Closing Date: 2021-06-11

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Elaborer le document programme des cliniques mobiles qui donne des orientations normatives sur les paquets d’interventions et les procédures à respecter pour améliorer la couverture sanitaire. Ce document devrait rencontrer les exigences d’une stratégie transversale d’accès aux soins dans une perspective plus large d’organisation des services de santé. Il devra contenir : Les objectifs spécifiques de l’approche ; • Les indicateurs à renseigner ; • Les résultats poursuivis (impact, effet, produit) ; • Les paquets d’interventions à mettre en œuvre • La cible visée avec les critères de ciblage • Les modalités de mise en œuvre • Les mécanismes de suivi et évaluation

UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n'abandonnons jamais. 

Pour chaque enfant, le droit à la Santé. 

La région de Diffa est affectée depuis 2015 par la crise humanitaire du Lac Tchad relative au conflit opposant le groupe armé non étatique (Boko Haram) et les pays du lac Tchad qui a provoqué d’importants mouvements de population depuis 2015. Selon les chiffres publiés par la DREC en juillet 2018, on compte 104 288 déplacés internes, 118 868 réfugiés et 25 731 nigériens retournés du Nigeria à cause du conflit. En 2019, la situation sécuritaire s’est davantage dégradée avec la récurrence des attaques dans les villages qui ont entrainé le déplacement de près de 28,041 personnes selon les chiffres de la DREC. Avec la survenue de cette crise du bassin du lac Tchad, les districts sanitaires dans la région de Diffa se sont vus mis sous état d’urgence, avec l’interdiction de circulation des motos, ce qui a mis à mal les stratégies avancées et mobiles de ces Districts sanitaires dont l’objectif était d’atteindre les populations éloignées des centres de santé par des soins préventifs et curatifs. Il n’était donc plus possible d’atteindre ces populations aisément, non seulement elles, mais aussi les réfugiés, retournés et déplacés installées loin des centres de santé. C’est dans ce cadre que les cliniques mobiles ont été initiées dans la région de Diffa, définie comme une équipe itinérante de prestataires se déplaçant périodiquement avec des intrants de prise en charge et du petit matériel médical sur un site particulier vers une population ayant des difficultés d’accès aux services de santé, pour délivrer des soins de santé de base.

Afin de coordonner cette activité et d’harmoniser les pratiques, un forum organisé par le Ministère de la Santé Publique (MSP) s’est tenu à Niamey du 6 au 8 Juillet 2015. A l’issu de ce forum les points ci-dessous ont été recommandés :

  • Le paquet d’activités à offrir lors des sorties de cliniques mobiles applicables à tous les partenaires ;
  • Les taux des perdiems à affecter aux prestataires lors des sorties ;
  • Des recommandations pour la bonne marche de ces cliniques mobiles tant à l’Etat qu’aux Partenaires Techniques et Financiers.

Au bout de 2 ans de mise a œuvre de l’activité, Unicef a conduit une évaluation de la mise en œuvre des cliniques mobiles dans la région de Diffa. A la suite de cette évaluation, des recommandations ont été formulées à l’endroit du ministère de la santé Publique, de l’Unicef et des autres partenaires techniques financiers. Il s’agit :

Pour le Ministère de la Santé Publique (DGSP/DOS/DRSP/DS)

  1. Insérer l’approche clinique mobile comme une stratégie transverse d’amélioration de la couverture sanitaire et de l’accessibilité aux soins dans une perspective plus large d’organisation des services de santé dans la région sanitaire de Diffa. (DGSP/DOS).
  2. Rédiger un document du programme des cliniques mobiles avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers- PTFs (UNICEF, OMS, UNFPA).
  3. Renforcer la coordination des acteurs ou partenaires techniques et financiers de l’approche clinique mobile.
  4. Rédiger un document programme.

Pour l’UNICEF – Niger

  1. Assurer un financement annuel des activités de l’approche clinique mobile en lien avec le document du programme qui sera rédigé à posteriori par le MSP.
  2. Plaidoyer : Il s’agit de rapprocher la Direction de l’organisation des soins et la direction générale de la santé publique (du MSP) afin qu’elles soutiennent l’idée d’une coordination et d’une programmation commune, avec la mise en commun des ressources financières pour une planification annuelle commune des activités des cliniques mobiles.
  3. Recruter un consultant pour appuyer le MSP pour la rédaction à posteriori du document du programme des cliniques mobiles.

Cette consultation a donc pour but de mettre en œuvre une recommandation phare de cette évaluation, notamment de Recruter un consultant pour appuyer le MSP pour la rédaction à posteriori du document du programme des cliniques mobiles. Ce document programme ne concernera pas seulement la région de Diffa, mais sera un document national applicable dans toutes les autres localités en situation d’urgences.

Objectifs :
Elaborer le document programme des cliniques mobiles qui donne des orientations normatives sur les paquets d’interventions et les procédures à respecter pour améliorer la couverture sanitaire. Ce document devrait rencontrer les exigences d’une stratégie transversale d’accès aux soins dans une perspective plus large d’organisation des services de santé. Il devra contenir :
Les objectifs spécifiques de l’approche :

  • Les indicateurs à renseigner ;
  • Les résultats poursuivis (impact, effet, produit) ;
  • Les paquets d’interventions à mettre en œuvre ;
  • La cible visée avec les critères de ciblage ;
  • Les modalités de mise en œuvre ;
  • Les mécanismes de suivi et évaluation

Comment est-ce que vous pouvez faire une différence…

Le ou la consultant (e) se chargera de faire les revues documentaires nécessaires sur la question des cliniques mobiles, notamment celles du ministère de la santé, tout en s’appuyant sur le rapport d’évaluation des cliniques mobiles et tout autre document jugé utile. Pour cela il aura des séances de travail avec la Direction Générale de la Santé Publique, la Direction de l’Organisation des Soins, la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant, ainsi qu’avec toute autre direction pertinente du Ministère de la santé. Il /elle travaillera en étroite collaboration avec les équipes de l’Unicef, du Ministère de la santé, ainsi que les autres partenaires techniques financiers (UNFPA, Save the Children, ACF, CICR, …). Un atelier sous l’égide du ministère de la santé avec l’appui de Unicef sera organisé pour valider le document programme produit.

Activités spécifiques pour atteindre les objectifs :

  • Rédiger un protocole définissant la méthodologie qui sera utilisée pour la rédaction du document programme ;
  • Mener des entretiens avec les prestataires des cliniques mobiles, avec les différents intervenants (autres partenaires) et le niveau régional pour recueillir leurs contributions sur ce document programme ;
  • Exploiter les documents du ministère de la santé ayant trait au système de santé ;
  • Effectuer une visite de terrain au niveau de Diffa et de Tillabéri pour s’entretenir avec les districts et la DRSP sur les cliniques mobiles ;
  • Préparer un rapport provisoire (document provisoire) à présenter à l’Unicef et au MSP ;
  • Co faciliter l’atelier de validation du document programme ;
  • Produire le document final.

Méthodologie : Voir offre technique
Le consultant qui sera sélectionné fournira dans sa proposition technique une première ébauche de la note méthodologique. Cette note sera soumise à l’enrichissement et à la validation des toutes les parties prenantes. Le consultant travaillera en étroite collaboration avec le ministère de la santé (la Direction de l’Organisation des Soins - DOS, la Direction Générale de la Santé de la Reproduction - DGSR) Il prévoira des missions de terrains, et des ateliers de discussions sur les différentes propositions qu’il aura à formuler.
Comité de pilotage de la consultation : A toute les étapes (TDRs, Note méthodologique et Rapport final) cette consultation sera co-pilotée par le Ministère de la Santé (Direction de l’Organisation des Soins) et l’UNICEF (Section Santé).

Critères d’évaluation technique (1) et financière (2) :
1) Expérience professionnelle dans la rédaction des documents programmes en santé, notamment le renforcement des systèmes de santé et une expérience de travail en contexte humanitaire ; compétences en planification, gestion, suivi – évaluation ; connaissance et maîtrise des outils et méthodologie de rédaction des documents de programme ; capacité de facilitation des groupes de discussions et conduite des entretiens individuels ; Excellente capacité de synthèse et de rédaction des documents.

L’offre technique sera notée sur 70 avec un seuil de passage de 50.

2) L’offre financière la plus basse obtient le maximum de la note financière. Les autres offres ayant passé le seuil technique requis recevront des notes inversement proportionnelles à l’offre la plus basse.

Le dossier de candidature comprend une lettre de motivation ainsi qu’une « Offre technique » et une « Offre financière », un CV à jour ainsi qu’une copie du diplôme le plus élevé.

Lettre de motivation : les candidats doivent indiquer dans leur lettre de motivation, leur aptitude et disponibilité à réaliser les termes de référence.

L’offre technique : elle portera sur la manière dont le consultant a compris les termes de référence et envisage de mener la consultation. Les offres techniques mettront en exergue les approches et méthodes proposées ainsi qu’un calendrier indicatif des livrables.

L’offre financière : leur proposition de rémunération en dollars américains devra comprendre les honoraires journaliers, per diem, billet d’avion et autres informations le cas échéant.

Résultats attendus et Livrables

Au terme de son travail, le/la consultant(e) doit produire les documents ci-après :

  • Un protocole définissant la méthodologie qui sera utilisée pour la rédaction du document programme
    Il comprendra également une proposition de chronogramme détaillé des activités et la soumission des livrables. Ce document constituera la première base sur laquelle le (la) consultant(e) et les commanditaires de de la consultation se mettront d’accord.
  • Premier draft de document programme : qui servira de base de préparation de l’atelier de validation du document programme avec le Ministère de la Santé Publique.
  • Document programme final, qui sera l’issu de l’atelier de validation ayant pris en compte toutes les propositions d’amélioration issus de l’atelier de validation.

Conditions de travail, rémunération & Durée du contrat :

Conditions de travail :
Le consultant sera basé à Niamey. Un espace de travail lui sera aménagé avec un accès internet, mais il utilisera son propre ordinateur. Les descentes de terrain seront organisées selon les règles en vigueur et applicables aux personnels commis par l’UNICEF. Il sera soumis au strict respect des règles des mesures de sécurité appliquées au personnel des Nations Unies.

Lieu d’affectation :
Le bureau d’affectation est celui de Niamey. Il sera soumis aux règles de gestion du personnel du bureau de Niamey et travaillera avec le Spécialiste Santé Urgences du bureau pour tous les aspects techniques. Des déplacements seront effectués à Niamey, Diffa, Ayorou et Torodi. Unicef prendra en charge les moyens de déplacement et les DSA y afférents.

Rémunération :
Les candidats devront indiquer dans leur offre financière, le montant total qu’ils souhaitent recevoir pour effectuer cette consultation, y compris :

  • Les honoraires journaliers ;
  • Les DSA (possibilité de discussion d’un forfait)

Ces montants seront négociés en fonction de la qualification et de l’expérience du candidat retenu.

Le paiement des honoraires du consultant se fera par tranches suivant les livrables : 20% après la remise du rapport de démarrage ; 40% à la remise du rapport provisoire et 40% après présentation du rapport approuvé.

Cette Consultation prendra une durée de 30 jours ouvrable à compter de la date de démarrage.

NB : UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler.

UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents. 

Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.