By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Specialiste du Suivi (Droits de l'Enfant), NO-C/TA, Antananarivo, Madagascar #116278

Antananarivo (Madagascar)

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Antananarivo (Madagascar)
  • Grade: NO-C, National Professional Officer - Locally recruited position - Mid level
  • Occupational Groups:
    • Legal - Broad
    • Children's rights (health and protection)
    • Monitoring and Evaluation
  • Closing Date: 2021-08-06

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Sous la supervision du Chef de la section Politique Sociale, la (ou le) titulaire du poste va veiller à ce que le bureau de pays de l'UNICEF et les partenaires nationaux disposent d'informations utiles, valables et fiables sur : la situation des enfants et des femmes et sur les progrès accomplis dans la réalisation de leurs droits, la réduction des écarts en matière d'équité dans le pays, les résultats des programmes publics nationaux, y compris leur évaluation, pour suivre collectivement les progrès réalisés par le pays pour respecter ses engagements internationaux en faveur des enfants. Également, ce poste va aider au développement des capacités nationales de suivi et d'évaluation (S&E), en accordant une attention particulière à l'intérêt, à la préoccupation et à la participation des parties prenantes du gouvernement, de la communauté et de la société civile ; soutenir les efforts du bureau pays en matière de gestion des connaissances en identifiant, en documentant et en partageant les leçons apprises et les bonnes pratiques liées aux droits de l'enfant ; et aider à la mise en place d'outils de suivi des ODD (Objectifs de développement durable) et S&E qui améliorent partenariat entre l'équipe de pays des Nations unies, le gouvernement et d'autres acteurs clés.

                                                                         UNICEF MADAGASCAR RECRUTE

Si vous êtes un professionnel engagé, créatif et passionné de contribuer à faire une différence durable pour les enfants, l'organisation leader dans le monde pour le droit des enfants aimerait que vous vous manifestiez.
Depuis 70 ans, l'UNICEF travaille sur le terrain dans 190 pays et territoires pour promouvoir la survie, la protection et le développement des enfants. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition infantiles, l'eau potable et l'assainissement, l'éducation de base de qualité pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants contre les violences, et toute forme d'exploitation. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour chaque enfant, un espoir

Sous la supervision du Chef de la section Politique Sociale, la (ou le) titulaire du poste va veiller à ce que le bureau de pays de l'UNICEF et les partenaires nationaux disposent d'informations utiles, valables et fiables sur : la situation des enfants et des femmes et sur les progrès accomplis dans la réalisation de leurs droits, la réduction des écarts en matière d'équité dans le pays, les résultats des programmes publics nationaux, y compris leur évaluation, pour suivre collectivement les progrès réalisés par le pays pour respecter ses engagements internationaux en faveur des enfants. Également, ce poste va aider au développement des capacités nationales de suivi et d'évaluation (S&E), en accordant une attention particulière à l'intérêt, à la préoccupation et à la participation des parties prenantes du gouvernement, de la communauté et de la société civile ; soutenir les efforts du bureau pays en matière de gestion des connaissances en identifiant, en documentant et en partageant les leçons apprises et les bonnes pratiques liées aux droits de l'enfant ; et aider à la mise en place d'outils de suivi des ODD (Objectifs de développement durable) et S&E qui améliorent partenariat entre l'équipe de pays des Nations unies, le gouvernement et d'autres acteurs clés.

Comment pouvez-vous faire la différence?

TACHES ET RESPONSABILITES PRINCIPALES
 
1. Veiller à ce que le bureau national et les partenaires nationaux disposent en temps utile d'une mesure précise de l'évolution de la situation des enfants défavorisés et exclus dans le pays ou la région, notamment le suivi des tendances socio-économiques et de l'évolution politique, économique ou institutionnelle du pays au sens large le contexte, pour faciliter la planification des politiques publiques et tirer des conclusions sur l'impact de ces politiques et programmes sur l'équité pour les enfants. Cela peut inclure, à titre indicatif mais non exhaustif, les tâches suivantes :
  • Soutenir les partenaires dans la mise en place et la gestion des bases de données statistiques nationales ; et contribution aux bases de données régionales et internationales, en veillant à ce que les indicateurs clés sont facilement accessibles aux principales parties prenantes ;
  • Mettre au point un système de suivi et d'évaluation de la situation appartenant à tous les partenaires clés qui soutient la préparation de rapports statistiques et analytiques au niveau national sur l'état des questions relatives aux droits des enfants et des femmes et sur les écarts d'équité ; et qui permettent, lorsque des opportunités se présentent, d'influencer les politiques sociales et de développement. Il s'agit notamment d'apporter un soutien technique aux obligations mondiales en matière de rapports, y compris les rapports nationaux sur les progrès réalisés dans le cadre des engagements internationaux en faveur des enfants, et dans le respect de la Convention des droits de l'enfant (CDE) et de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW).
  • En coordination avec d'autres parties prenantes, soutenir, le cas échéant, la collecte des indicateurs clés de développement social des ODD et d'autres indicateurs clés de développement social convenus au niveau national ou international (par le biais d'enquêtes en grappes à indicateurs multiples ou d'autres enquêtes) afin d'améliorer la planification nationale.
  • Dans les situations d'intervention humanitaire, fournir un soutien professionnel pour une ou plusieurs évaluations rapides (inter-agences ou indépendantes si nécessaire) à réaliser dans les premières 48-72 heures, en travaillant en étroite collaboration avec les partenaires des clusters humanitaires.


2. Renforcer les capacités de suivi et d'évaluation des partenaires nationaux, régionaux et locaux, du gouvernement, du parlement et de la société civile ainsi que les institutions indépendantes de défense des droits de l'enfant et que les parties prenantes disposent de données désagrégées pour influencer, développer, mettre en œuvre, contrôler et évaluer les engagements internationaux, nationaux, régionaux et les politiques locales, les allocations de ressources et les modèles de mise en œuvre des programmes, en se concentrant sur les disparités et les inégalités liées aux enfants. Cela peut inclure :

  • Maintenir et développer des partenariats avec les parties prenantes concernées, le parlement et la société civile afin d'établir et/ou de renforcer les systèmes et processus de suivi et d'évaluation indépendants existants, de sorte que des données et des analyses fiables et ventilées sur la situation des personnes défavorisées et exclues soient mises à la disposition des décideurs et utilisées par eux dans le cadre du développement lié à l'enfance les politiques et les programmes ;
  • Promouvoir la production systématique des indicateurs sur les droits des enfants par les systèmes d’information ou de suivi-évaluation ;
  • Rechercher activement des partenariats avec des centres d'excellence pour l'identification des lacunes en matière de capacités (en termes des ressources humaines, des processus, des indicateurs, etc.) pour suivre et évaluer la réalisation progressive des droits de l'enfant et la réduction des écarts d'équité, ainsi que l'élaboration de stratégies pour y remédier.


3. Veiller à ce que l'UNICEF contribue à l'apprentissage national, régional et international des droits de l'enfant en partageant les connaissances, les bonnes pratiques et les enseignements et en aidant les partenaires nationaux et la société civile à partager ces connaissances avec d'autres pays. Cela peut inclure :

  • Coordonner les efforts de l’UNICEF pour soutenir le gouvernement, le parlement et la société civile dans le domaine des droits de l'enfant, la génération de connaissances fondée sur des preuves, l'identification des bonnes pratiques et le soutien de leur diffusion dans le pays, au niveau régional et international (selon le cas) par les partenaires eux-mêmes ;
  • Entreprendre des examens des leçons apprises sur les pratiques et l'expérience en matière de S&E au niveau national, et veiller à ce qu'elles soient partagées comme il se doit. De même, prêter attention aux réseaux de connaissances en matière de S&E afin d'identifier les innovations et les leçons apprises qui peuvent être utiles à l’UNICEF et aux partenaires pour améliorer leur fonction de S&E.


4. Veiller à ce que les partenariats, la mise en réseau et le plaidoyer de l'UNICEF soient efficacement soutenus par des recherches et des connaissances pertinentes et fondées sur des preuves concernant les enfants dans le pays, en se concentrant sur les enfants les plus vulnérables. Cela peut inclure :

  • Renforcer la capacité des collègues de l'UNICEF et des partenaires nationaux, y compris les médias, à produire et à utiliser des données et des analyses fiables et ventilées sur la situation des enfants vulnérables pour leurs propres interventions et pour la défense des droits de l'enfant ;
  • Lier les partenariats et les stratégies de plaidoyer de l'UNICEF à la stratégie de la connaissance pour s'assurer que l’UNICEF dispose des dernières données et analyses sur les enfants vulnérables et leurs familles, générées par l'UNICEF ou ses partenaires.

Pour vous qualifier en tant que défenseur de chaque enfant que vous devez avoir…

  • Diplome Universitaire de niveau avancé (Master) issu d'un établissement accrédité, dans une ou plusieurs des disciplines suivantes éconornie, sciences sociales, sciences statistiques, économetrie, démoqraphie ou gestion de l'administration publique. Un premier diplome universitaire (Baccalauréat) dans un domaine pertinent combiné à deux années supplémentaires d'expérience professionnelle peut etre accepté en lieu et place d'un diplome universitaire supérieur (Master).
  • Au moins 5 ans d’expériences dans les activités de recherche sociale, statistique relative aux droits de l'enfant ;
  • Connaissances en matière d’utilisation et gestion des données, S&E, ainsi qu’une expérience de gestion d'enquêtes nationales ;
  • Une expérience au sein du Système des Nations Unies est un atout certain ;
  • Connaissance des approches de recherche quantitative et qualitative ;
  • Capacités à coordonner avec les partenaires ;
  • Capable de travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Respect des deadlines et esprit d’initiative ;
  • Maîtrise du Malagasy et Français requis (orale et écrite). Bonne connaissance de l’Anglais de travail serait un atout ;
  • Avoir de bonnes connaissances des logiciels usuels d’informatique (Word, Excel, Powerpoint, STATA ou SPSS, Power BI…) ;
  • Ce poste est réservé aux candidats de nationalité Malagasy.

Les valeurs de l'UNICEF sont l'attention, le respect, l'intégrité, la confiance et la responsabilité et les compétences de base en communication, travail avec les gens et recherche de résultats.

Consultez notre référentiel de compétences sur
http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf
 
Les candidats intéressés sont priés de postuler uniquement en ligne via le bouton "Apply" d'y joindre en fichiers attachés une lettre de motivation, CV détaillé, une copie de la carte d'identité nationale ou passeport, une copie du diplôme le plus élevé.
Tout dossier incomplet ou soumis en ligne après la date limite du 06 Aout 2021 ne sera pas considéré.

L'UNICEF est attaché à la diversité et à l'inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leurs origines religieuses et ethniques, y compris les personnes handicapées, à postuler pour devenir membre de l'organisation.
L'UNICEF a une politique de tolérance zéro à l'égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l'UNICEF, notamment l'exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l'abus d'autorité et la discrimination. L'UNICEF adhère également à des principes stricts de protection des enfants. Tous les candidats sélectionnés devront respecter ces normes et principes et subiront donc des références rigoureuses et des vérifications des antécédents. La vérification des antécédents comprendra la vérification des diplômes et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être tenus de fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.
 
Remarques:
La mobilité est une condition de l'emploi professionnel international à l'UNICEF et une prémisse sous-jacente de la fonction publique internationale.
Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à la prochaine étape du processus de sélection.
 *Voir la liste des établissements accrédités sur le lien : www.whed.net 

 

 

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.