By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultance Nationale: Chargé (e) de l'appui à la gestion de la chaîne d'approvisionnement des intrants nutritionnels dans le cadre de la mise en oeuvre du projet PMNS en RDC, 11 mois, Kinshasa/RDC (Office based)

Kinshasa

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Kinshasa
  • Grade: Consultant - Contractors Agreement
  • Occupational Groups:
    • Operations and Administrations
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Supply Chain
    • Project and Programme Management
  • Closing Date: 2022-06-27

L’UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants et les adolescents les plus défavorisés. Pour défendre les droits de chaque enfant, où qu’il soit. Dans plus de 190 pays et territoires, nous mettons tout en œuvre pour aider les enfants à vivre, à s’épanouir et à réaliser leur potentiel, de la petite enfance à l’adolescence.

L'UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus désavantagés au monde. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous. Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, un(e) champion(ne) 

Contexte

La République Démocratique du Congo fait face à une situation nutritionnelle stagnante ces vingt dernières années. En effet, la prévalence de l’insuffisance pondérale, quoique légèrement en baisse de 31,1% (l’Enquête en grappe à Indicateurs Multiples (MICS) 2001) à 23,1%  (MICS 2018), demeure au-delà du seuil d’urgence de 20 pour cent; en ce qui concerne l’émaciation, une nette amélioration a été observée, avec une prévalence passant de 13,4% (MICS 2001) à 6,5% (MICS 2018); tandis que la prévalence du retard de croissance demeure au-delà du seuil critique de 30% avec la prévalence nationale de 42% selon MICS 2018 contre 43,4 % en 2011.

Depuis 2016 des conférences régionales de nutrition ont eu lieu et des comités multisectoriels provinciales ont vu le jour, faisant preuve de la pertinence d’adresser la problématique de manière multisectorielle. Malheureusement, le faible poids institutionnel de la nutrition au sein des ministères de la santé, de l’agriculture et développement rural, des affaires sociales, etc., explique le faible niveau d’intégration de la nutrition dans ces secteurs. Parmi les autres difficultés, le manque de ressources humaines (de tous types et à tous les niveaux) ainsi que leur faible compétence en matière de nutrition est également un facteur déterminant.

 

L’UNICEF est l’agence spécialisée des Nations Unies sur les questions de Nutrition et de l’Enfance, elle a une longue et importante expérience en matière d’appui aux systèmes de santé dans le monde et tout particulièrement en RDC dans le cadre des ripostes aux crises nutritionnelles et de renforcement des capacités des prestataires de santé dans la prise en charge des enfants malnutris et dans le suivi de la croissance des enfants. Forte d’une expérience accrue dans la chaine d'approvisionnement des produits de nutrition et de santé de qualité, l’UNICEF va appuyer la capacité du gouvernement pour la fourniture de produits nutritionnels en vue d’améliorer les résultats en faveur des enfants. Réduire la prévalence du retard de croissance des enfants dû à la malnutrition chronique ne peut se faire sans que les intrants nutritionnels et médicaments nécessaires ne soient disponibles et accessibles aux enfants et mères qui en ont besoin.

 

Au vu de ce rôle clé des chaines d’approvisionnement dans la réussite des programmes de développement, l’UNICEF s’est investie considérablement au cours de ses dernières années à appuyer les gouvernements à définir et exécuter des stratégies de renforcement des chaines d’approvisionnement nationales. En effet, les chaines d’approvisionnement n’évoluant pas en marge du système sanitaire, leur renforcement ne vise pas seulement à réussir à déplacer les produits d’un point A vers un point B, mais surtout de contribuer à construire des systèmes nationaux viables, durables et résilients, en phase avec les objectifs programmatiques du pays. 

C’est dans ce cadre d’idée que le gouvernement de la RDC sous financement de la Banque Mondiale a signé avec l’UNICEF RDC un accord pour la fourniture des intrants nutritionnels dans le cadre du Projet Multisectoriel de Nutrition et de Santé (PMNS) d’une durée de 2 années.

 

L’objectif du projet est d’améliorer l’utilisation des interventions spécifiques à la nutrition en ciblant les enfants de 0 à 23 mois et les femmes enceintes et allaitantes dans les zones d’interventions ciblées.

L’appui de l’UNICEF a pour but d’accompagner les efforts du gouvernement pour une gouvernance et une mise à l’échelle optimale de la nutrition. Pour cela, les objectifs à long terme du projet PMNS sont :

  1. -     Assurer le renforcement et le développement des capacités des acteurs du gouvernements à différents niveaux en gestion de la chaine d’approvisionnement des intrants
  2. -     Assurer l’achat et l’approvisionnement des intrants nutritionnels dans les provinces sélectionnées
  3. -     Assurer l’intégration progressive des intrants de la nutrition dans la chaine d’approvisionnement du système de santé

L’appel à candidature, objet des présents Termes de références, vise à recruter un consultant(e) à Kinshasa qui va appuyer UNICEF dans la mise en œuvre du projet PMNS.

 

Le ou la consultant(e) doit fournir une assistance technique et son expertise en matière de gestion de la chaine approvisionnement des intrants nutritionnels et de renforcement des capacités pour le projet PMNS au niveau central à Kinshasa pour une durée Onze (11) mois.

 

Comment pouvez-vous faire la différence ?

Sous la supervision technique et hiérarchique du Spécialiste Supply/Nutrition, le ou la consultant(e) travaillera avec la coordination du PMNS, le PRONANUT, le Ministère de la Santé et tous les autres partenaires pour :

  • Assurer le renforcement des capacités des acteurs clés du gouvernement dans la gestion de la chaine d’approvisionnement des intrants nutritionnels au niveau national (PRONANUT) et au niveau provincial (PRONANUT provincial, Division provinciale de la santé (DPS) ; Centrales de Distribution Régionale des Médicaments Essentiels (CDR), et les Formations Sanitaires (FOSA) ;
  • Assurer le renforcement des capacités du personnel chargé de la collecte des données d’End-User Monitoring (EUM) dans les zones de santé et les formations sanitaires ;
  • Contribuer à l’étude de base pour l’évaluation de la maturité de la chaine d’approvisionnement des intrants nutritionnels et des capacités logistiques et de gestion de la chaine par province ;
  • Contribuer à la contractualisation avec les CDR disposant de capacité de stockage, gestion et transport, alternativement, avec toute autre structure de la province répondant aux normes conformément aux objectifs du projet ;
  • Assurer l’achat et l’approvisionnement des intrants nutritionnels dans les provinces sélectionnées pour la mise en œuvre du projet ;
  • Mettre en place les procédures opérationnelles de gestion d’intrants conformément au cadre de redevabilité et de responsabilisation du pays ;
  • Participer à diverses réunions de coordination, y compris les réunions du sous-comité de la logistique et du PRONANUT au niveau central ;
  • Soutenir les équipes du Ministère de la Santé et ses directions telles que le PRONANUT entre autres pour le suivi de la mise en œuvre des directives concernant tous les aspects de la chaîne d’approvisionnement et de la logistique, comme indiqué dans le plan de distribution d’intrants du PMNS ;
  • Orienter les gestionnaires de stock et ou toutes personnes impliquées dans la chaine d’approvisionnement dans l’estimation, la commande, la réception, la distribution et le stockage des intrants dans les conditions requises à tous les niveaux ;
  • Contribuer à l’analyse du fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement à tous les niveaux et orienter les acteurs sur les dispositions à prendre pour un fonctionnement optimum ;
  • Coordonner avec les partenaires pour la mise en œuvre des solutions logistiques appropriées pour garantir la disponibilité des intrants à tous les niveaux, même aux zones de santés (ZS) ou aires de santés (AS) difficiles d'accès ;
  • Fournir des rapports fréquents et réguliers au superviseur sur tous les aspects de la gestion des intrants, contribuer à la rédaction des SITREPS, des différents rapports programmatiques/logistique, des bulletins, etc…
  • Contribuer à l'élaboration et à la mise en œuvre d'un système de suivi de l'utilisation des intrants chez les utilisateurs finaux (End user monitoring), en étroite collaboration avec la section de la nutrition et d'autres entités impliquées dans le bureau pays ainsi que les acteurs du gouvernement, les ONG et d'autres partenaires ;
  • Contribuer au développement d’un cadre de redevabilité sur la gestion de la chaine d’approvisionnement et appui au développement des manuels de procédures standard ;
  • Contribuer au développement d’une feuille de route définissant les activités nécessaires à mettre en œuvre pour assurer le transfert des responsabilités de la chaine d’approvisionnement vers le gouvernement ;
  • Préparer des rapports selon les exigences du PMNS à tout moment ;
  • Entreprendre d'autres tâches et responsabilités, à la demande des fonctionnaires du bureau pays de l’UNICEF, la coordination du PMNS, le PRONANUT, et d'autres partenaires, pour contribuer au succès du projet PMNS. 

 

Autres tâches spécifiques :

- Le ou la consultant(e) devra fournir des rapports mensuels sur l'état d'avancement des activités à son superviseur et il devra superviser les quatre consultants basés au Kwilu et à Tshikapa pour le projet PMNS.

 

Tâches et livrables

Tâches

Livrables

Contribuer à l’évaluation de la maturité de la chaine d’approvisionnement des intrants nutritionnels et des capacités logistiques et de gestion de la chaine par province.

 

Rapports d’activités menées dans le cadre de l’évaluation de la maturité de la chaine d’approvisionnement.

Développer des manuels et modules de formation sur la gestion de la chaine d’approvisionnement en intrants nutritionnels y compris l’utilisation des outils en collaboration avec le Ministère de la Santé/PRONANUT.

Nombre de manuels et modules de formation sur la chaine d'Approvisionnement intégrant les intrants nutritionnels produits.

Organiser des sessions de renforcement des capacités des acteurs clés impliqués dans la gestion de la chaine d’approvisionnement des intrants de nutrition au niveau national (PRONANUT) et provincial (DPS, CDR, PRONANUT, FOSA) sur divers modules (Estimation des besoins et quantification, Gestion des stocks et entreposage, Planning de distribution, End user monitoring…)

Rapports de formation et renforcement des capacités des acteurs au niveau national et provincial.

Organiser les missions de suivi terrain pour évaluer l’impact des sessions de renforcement des capacités sur la gestion de la chaine des intrants nutritionnels par les acteurs clés du gouvernement formés.

Rapports de suivi post formation réalisée auprès des acteurs formés.

Assurer la mise à disposition des outils (manuels, guides, SOP) de gestion des intrants nutritionnels aux acteurs identifiés

Nombre d’outils de gestion des intrants rendu disponible auprès des acteurs (manuels, guide, SOP).

 

Nombre de fosa ayant reçu les outils de gestion des intrants

Appuyer la contractualisation avec les CDR disposant de capacité de stockage, gestion et transport, alternativement, avec toute autre structure de la province répondant aux normes conformément aux objectifs du projet

Contrats signés avec les CDR et autres parties contractantes.

Assurer la disponibilité des intrants pour la prise en charge de la MAS et pour la lutte contre l’anémie chez les femmes enceintes et allaitantes dans les formations sanitaires conformément au plan de commande et au calendrier de livraison établi avec le CDR.

Soumission d’un tableau mensuel de suivi des stocks des intrants nutritionnels dans les CDRs , accent mis sur la rupture du stock de plus de 7jours et sur les intrants ayant une date de péremption inférieur à 6 mois.

Rapport de soumission par les formations sanitaires des plans   mensuels d’approvisionnement des intrants en adéquation avec le nombre d’enfant MAS pris en charge.

Rapports de mission de suivi des activités en lien avec la chaine d’approvisionnement dans les zones d’interventions.

 

Assurer le suivi de l'utilisation des intrants chez les utilisateurs finaux (End user monitoring)

Rapports de mission End User Monitoring

Contribuer à l’établissement d’une feuille de route pour un transfert effectif des responsabilités de la chaine d’approvisionnement des intrants nutritionnels vers le gouvernement

Feuille de route du transfert effectif des responsabilités de la chaine d’approvisionnement

Participer à diverses réunions de coordination, y compris les réunions du sous-comité de la logistique et du PRONANUT au niveau central.

 

Rapport de réunion

Soumettre des rapports mensuels d’évolution et un rapport de fin de mission avec les lacunes identifiées, les leçons apprises, les bonnes pratiques et la voie à suivre pour soutenir la planification des interventions futures.

Rapports Mensuel d’évolution de la consultation

 

 

Rapport de fin de mission.

Pour être qualifié(e) comme agent de changement pour chaque enfant, vous devez...

Être titulaire d’un Master en gestion de la chaîne d'approvisionnement, logistique, administration des affaires, économie, nutrition, ou tout autres domaines liés à la gestion des produits de santé ou de nutrition.

Expérience professionnelle

  • Avoir au moins 5 ans d'expériences professionnelles au niveau national et ou international en gestion logistique et gestion des produits de santé ou de nutrition ;
  • Avoir une maîtrise en gestion de la logistique, chaîne d'approvisionnement, logistique de la santé/nutrition ou autres domaines liés à la santé (pharmacie, ingénieur) ou au moins deux années d'expérience de travail pertinente supplémentaire dans le même domaine ;
  • Avoir une bonne expérience antérieure de la conduite de missions similaires avec une ou plusieurs agences du Système des Nations Unies et des agences d’aide au développement dans les environnements de développement stables, de crise et de post-crise serait un atout.

 

Aptitudes, connaissances et compétences techniques :

  • Avoir une connaissance technique de la gestion des intrants nutritionnels souhaitée ;
  • Excellentes compétences interpersonnelles, de facilitation et de communication ;
  • Avoir une connaissance de base des derniers développements et technologies en gestion de la chaîne d'approvisionnement ;
  • Compréhension de base des processus de la chaîne d'approvisionnement, de l'évaluation des besoins du programme à la planification, l'approvisionnement et la passation de marchés, la logistique et la livraison, le suivi et l'évaluation ;
  • Connaissance et compréhension de base des programmes de l'UNICEF, des principes de passation des marchés publics, des aspects financiers et juridiques des problèmes de chaîne d'approvisionnement, de l'éthique et de la gestion des risques des opérations de la chaîne d'approvisionnement.
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à établir des relations de travail harmonieuses, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation
  • Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, MS Project, etc…)

 

Langues requises:

  • La maîtrise du français est requise. La connaissance de l’anglais est un atout.

 

Proposition des offres financières

Les candidats sont invités à produire une offre financière indiquant la rémunération totale (honoraires, frais de mission, etc.). Elle doit inclure les détails de la période de validité et le mode de paiement qui sera effectué selon les procédures approuvées par l'UNICEF.

 

Pour chaque enfant, vous devez démontrer…

Nos valeurs fondamentales d’Attention, Respect, Intégrité, Confiance et Responsabilité.

 

Remarques

L’UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout(e) candidat(e)considéré(e) pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.
L’UNICEF s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion au sein de ses effectifs et encourage tous les candidats, indépendamment de leur sexe, de leur nationalité, de leur appartenance religieuse et ethnique, y compris les personnes handicapées, présenter une demande pour faire partie de l’organisation.
Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s et passeront à l'étape suivante du processus de sélection.
Les personnes engagées dans le cadre d'un contrat de consultant ou d'un contrat individuel ne seront pas considérées comme des "membres du personnel" au sens du statut et du règlement du personnel des Nations unies et des politiques et procédures de l'UNICEF, et n'auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les droits à congé et la couverture d'assurance médicale). Leurs conditions d'emploi seront régies par leur contrat et par les Conditions générales des contrats pour les services de consultants et de contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou taxe, conformément à la législation locale ou à toute autre législation applicable.

 

Le candidat sélectionné est seul responsable de la validité du visa (le cas échéant) et de l'assurance maladie nécessaires à l'exécution des tâches prévues par le contrat, et ce pour toute la durée du contrat. Le candidat peut également être soumis à des exigences en matière d'inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid).

 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply