By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant international expert en conception des modules de formation utilisant les nouvelles technologies

Algiers

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Algiers
  • Grade: Consultancy - Consultant - Contractors Agreement
  • Occupational Groups:
  • Closing Date: Closed

Termes de référence pour le recrutement d’un consultant individuel international expert en conception des modules de formation utilisant les nouvelles technologies Appui au ministère de l’Éducation pour Renforcement des compétences pédagogiques et didactiques des enseignantes des classes préparatoires

Termes de référence pour le recrutement d’un consultant individuel international expert en conception des modules de formation utilisant les nouvelles technologies

Appui au ministère de l’Éducation pour Renforcement des compétences pédagogiques et didactiques des enseignantes des classes préparatoires  

 Le contexte

En 2021, le ministère algérien de l’Éducation a sollicité le soutien de la Banque mondiale pour évaluer et améliorer l’enseignement de l’éducation de la petite enfance (EPE), en particulier l’année préscolaire qui précède l’entrée en primaire connue sous le nom de « l’année préparatoire ».  Le travail a été divisé en phases, la phase 1 étant axée sur la compréhension du paysage de l’éducation de la petite enfance et de l’environnement d’enseignement, puis sur l’élaboration d’un programme adapté à une prestation hybride qui améliorerait les qualifications des enseignants en classe.  Le travail comprenait une analyse de l’année préparatoire et la cocréation d’un premier des trois modules qui composent un programme de formation complet pour les enseignants travaillant dans ces classes.  Le soutien à la phase 1 a été effectué avec succès, conjointement par la Banque Mondiale et l’UNICEF. La phase 2 qui sera totalement soutenue par l’UNICEF devrait se concentrer sur la prestation des deux modules restants, la préparation de la plate-forme électronique appropriée pour la diffusion des ressources pédagogiques développées et la fourniture d’une feuille de route au profit des enseignants et des acteurs éducatifs en charge des classes préparatoires. Il s’agit de renforcer les capacités des inspecteurs et des directeurs des écoles primaires par une formation de formateurs appropriée pour leur permettre de promouvoir la formation hybride des enseignants ainsi que le contenu à distance.

 

Conformément à la vision décrite ci-dessus, la Banque mondiale et l’UNICEF ont soutenu le ministère de l’Éducation à exécuter la phase 1. Les livrables comprenaient :

  1. Une revue de la littérature et une analyse de l’éducation de la petite enfance en Algérie, y compris l’année préscolaire par rapport à d’autres systèmes. L’analyse a mis en évidence les problèmes suivants : 
    • Au cours des 10 dernières années, des progrès significatifs ont été réalisés en termes de couverture, atteignant 72% en 2019, avec une parité hommes-femmes de 1. Environ 80% des enfants d’âge préscolaire de 5 ans sont scolarisés dans les écoles publiques, les écoles coraniques représentant environ 10%.  Alors que certaines wilayas ont un taux de scolarisation d’environ 60%, d’autres, notamment celles des zones métropolitaines, atteignent une couverture supérieure à 90%.  
    • Bien que cette année préparatoire ne soit pas obligatoire, la demande est forte et en augmentation. Pendant la période de reprise COVID, les inscriptions ont légèrement diminué, en grande partie en raison de l’annulation de cette année préparatoire par les écoles pour permettre la distanciation physique des élèves du primaire. 
    • Bien que le gouvernement couvre plus de 90% des services préscolaires, l’absence d’un budget dédié à ces années préscolaires désavantage ce niveau car des compromis dus à la croissance des inscriptions à l’école primaire doivent être faits. 
    • La taille moyenne nationale des classes au niveau de l’enseignement primaire est de 29,8 élèves, avec des disparités entre les régions en fonction de l’environnement géographique, avec près de 20 points de différence entre les zones urbaines et rurales. Néanmoins, la taille des élèves au niveau des classes préparatoires ne dépasse pas les 25.
    • Les enseignants de l’EPE sont principalement d’anciens enseignants du primaire, dont 82 % sont des femmes. La plupart d’entre eux sont avancés dans leur carrière et approchent de l’âge de la retraite, en particulier les chefs d’établissement et les maîtres formateurs.

Il n’y a pas de trace de formation pédagogique axée sur le travail avec des enfants de cet âge critique (4-5 ans).  En conséquence, une grande partie de ce qui est enseigné en classe et l’approche ne sont pas adaptées à partir des niveaux de l’école primaire et ne conviennent pas toujours à cette cohorte d’apprenants plus jeunes. 

 

  1. Un cadre mettant en valeur un programme de formation pour les enseignants de l’année préparatoire, composé de 3 modules, liés au programme existant. Les trois domaines à couvrir sont les suivants :
    • Gestion des espaces (développé et validé par le MEN en 2022)
    • Jouer pour apprendre (à réaliser en 2023)
    • Pratiques pédagogiques adaptées aux jeunes enfants (planification de l’apprentissage et gestes professionnels attendus) (à réaliser en 2023)

Le ministère de l’education nationale est maintenant prêt à passer à la phase 2 du projet.  Cette phase nécessite la livraison des deux modules ; module#2 (jouer pour apprendre) et module#3 (les pratiques pédagogiques adaptées aux jeunes enfants), la préparation de la plate-forme électronique pour prendre en charge la diffusion à distance des modules (vidéos) et l’élaboration d’une feuille de route pour la formation en utilisant l’approche de formation des formateurs au profit des enseignants et des inspecteurs en charge des classes préparatoires.  L’objectif à la fin de la phase 2 est d’avoir un programme de formation complet prêt à être diffusé sous forme hybride d’ici la rentrée 2022-2023. 

Objectifs de la consultation

L’objectif principal du travail sera le renforcement de l’education préparatoire, en amont de l’enseignement primaire, à travers le renforcement des capacites des enseignants et des inspecteurs en charge de l’education préparatoire via : la cocréation des modules 2 et 3 de la même manière que celle utilisée pour le module 1 et leur diffusion sur une plateforme de formation à distance. De plus, une expertise sera nécessaire pour produire les vidéos qui accompagneront les modules.   L’expertise pour les vidéos comprendra des conseils sur la séquence, les thèmes, les pratiques et les interactions proposées avec les élèves, dans le but d’assurer la cohérence entre tous les modules. 

Population Cible : 

  • Les inspecteurs de l’enseignement préparatoire (IEP)
  • Les professeurs de l’enseignement préparatoire (PEP) Livrables attendus
  1. Soutien et accompagnement techniques lors du tournage des séquences de classe sous forme de vidéos affiliées pour le module# 2 « Jouer pour apprendre »
  2. Soutien et accompagnement techniques lors du tournage des séquences de classe sous forme de vidéos affiliées pour le module# 3 « Pratiques pédagogiques adaptées aux jeunes enfants »
  3. Soutien à la préparation de la plate-forme électronique pour prendre en charge la diffusion à distance des 03 modules (vidéos/ressources pédagogiques)
  4. Remise d’une feuille de route et plan de travail pour la formation de formateurs « hybride » au profit des enseignants, des inspecteurs en charge des classes préparatoires ainsi que les Directeurs des écoles primaires
  5. Elaboration des livrets d’accompagnement tant pour les inspecteurs (qui auront en charge la formation) que pour les enseignants. Ce travail nécessite une intervention à distance des experts. 

Livrables, échéances et modalités de paiement L’expert (e) produira et soumettra au bureau de l’UNICEF Algérie les livrables ci-dessous. Il est entendu que les versions finales devront nécessairement prendre en compte les commentaires formulés par le bureau sur les versions provisoires préalables. Les livrables devront être remis en français en version électronique (format Word et/ou Excel et/ou Powerpoint), une traduction en arabe serait la bienvenue.

 

Livrables 

Dates indicatives de soumission

Modalité de paiement des honoraires

1. Une note méthodologique et un plan/calendrier de travail.

10 jours après signature du contrat

30%

2. Rapport relatif au tournage des séquences de classe sous forme de vidéos affiliées pour le module# 2 et module#3

45 jours après signature du contrat        

35%

3. Remise d’une feuille de route pour la plateforme et le plan de formations de formateurs ainsi que les livrets 

Mois 2 ou 3 après signature du contrat

35%

Conditions de travail Le travail du/de la consultant/e se déroulera sur une période de 6 mois à partir du 15 décembre 2022. Le travail pourra être réalisé en partie à distance, des missions en Algerie seront planifiées au mois de janvier et de février 2023. Le nombre de jours de travail estimé approximativement à 25 jours à distance/et en présentiel. Il/elle travaillera sous la supervision directe de la Spécialiste de l’Education. 

Honoraires Les honoraires du consultant seront négociés et convenus sur la base de l’offre financière présentée en prenant en charge deux billets d’avion et les perdiems pour approximativement 30 jours en Algerie. Les frais de visa sont à la charge du consultant. Les paiements seront échelonnés et effectués après réception et acceptation des livrables par l’UNICEF et le Ministère de l’Education Nationale.

 

Compétences et Qualification de l’Expert/Consultant

L’expert doit avoir les qualifications et les compétences suivantes : 

  • Spécialiste en éducation et ingénierie de la formation dans l’enseignement préscolaire et primaire ayant une excellente connaissance des normes et standards internationaux en matière de compétences des élèves
  • Ayant au moins un diplôme niveau BAC + 5 ou plus en sciences de l’Education ou similaire et justifiant d’une expérience de cinq (5) ans au moins en formation continue des enseignants et du personnel d’encadrement des enseignants dont au moins trois (3) ans dans la formation continue  
  • Un diplôme universitaire en éducation avec une expérience dans l’amélioration des pratiques de classes
  • Avoir déjà fait des formations similaires en partenariat avec des organismes internationaux et le Système des Nations Unies ;
  • Une connaissance du contexte Algérien et du système d’éducation en cours ; - Parfaite maitrise du Français 

La connaissance de l’arabe et du contexte algérien serait un atout.

Documents à fournir lors de la soumission

Le candidat devra inclure dans le dossier de candidature :

  • Une offre technique comprenant
    1. une introduction sur la compréhension des Termes de Références incluant les commentaires éventuels
    2. la méthodologie préconisée pour la réalisation du travail 
    3. un échéancier pour la réalisation des différentes tâches 
    4. une lettre présentant les atouts dont l’expert juge pouvoir se prévaloir pour réaliser ce travail de manière satisfaisante (formation académique, expérience professionnelle, travaux de recherches similaires..).

 

  • Une offre financière proposant
    1. le taux de rémunération souhaité précisant et tenant compte des jours travaillés en Algérie et/ou à distance
    2. les frais de voyages internationaux sur base des missions anticipées 
    3. l’ensemble des autres frais incluant les frais de visas et de déplacements

 

  • CV(s) détaillé(s) et à jour de(s) personne(s) contribuant à l’étude, le P11 du/de la consultant(e) principal(e)
  • Des références de personnes pouvant être contactées en lien à des travaux similaires effectués par le/la consultant(e)
  • Le certificat de Vaccination COVID 19

Il est à noter que les offres financières ne seront examinées que si les offres techniques sont jugées recevables et de qualité acceptable.

Critères techniques

Sous-critères

Points max : 80

Réponse générale

Complétude de la réponse

5

Concordance entre la proposition et la requête

10

Lecture critique (ajouts ou modifications proposés)

10

Profil de l’expertise

Expérience renforcement des capacités et en ingénierie de formation auprès de services éducatifs ainsi que dans la région du Maghreb (Algérie est un atout) 

10

Profil des expert(s) en éducation et en services éducatifs spécialisés, 

10

Attestations fournies par des clients

5

Méthodologie et approche

Explication détaillée de la méthodologie retenue et des outils éventuels à utiliser 

30

Critères financiers

Adéquation des compétences et prestations aux TdRs

Points max : 20

 

L`évaluation des offres financières sera faite uniquement pour les candidats ayant obtenu au moins un score de 40 points au terme de l`évaluation technique.

Tout dossier incomplet sera considéré comme irrecevable.

Le/la consultant(e) sera recruté(e) sur la base d’un contrat individuel.

 

Le dossier de candidature comprenant l’ensemble des documents requis devra être posté en ligne.

 

Documents complémentaires à fournir lors de la soumission

Outre la proposition technique et financière décrites plus haut, le soumissionnaire devra fournir les documents suivants :

  • CV détaillé et actualisé
  • Références du soumissionnaire
  • Certificat de vaccination anti Covid 19

NB : UNICEF s’engagé à promouvoir la diversité et l'inclusion au sein de son personnel, et encourage tous les candidats sans distinction de sexe, de religion et d'origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, et à toute forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tous candidats sélectionnés pour un recrutement feront l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.

*Individuals engaged under a consultancy or individual contract will not be considered “staff members” under the Staff Regulations and Rules of the United Nations and UNICEF’s policies and procedures, and will not be entitled to benefits provided therein (such as leave entitlements and medical insurance coverage). Their conditions of service will be governed by their contract and the General Conditions of Contracts for the Services of Consultants and Individual Contractors. Consultants and individual contractors are responsible for determining their tax liabilities and for the payment of any taxes and/or duties, in accordance with local or other applicable laws.

This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: