By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Analyste Programme Résilience aux Conflits (NPSA9) N’Djamena, Chad

N'Djamena

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: N'Djamena
  • Grade: Junior level - NPSA-9, National Personnel Services Agreement
  • Occupational Groups:
    • Disaster Management (Preparedness, Resilience, Response and Recovery)
    • Project and Programme Management
  • Closing Date: Closed
Background
 

Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes sélectectionnés /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.

 

Pays sahélien, situé au cœur du continent africain, la diversité des profils agroécologiques du Tchad en fait un pays à vocation agropastorale (production agricole vivrières 52 %, les cultures de rente 9 % et 39 % pour l’élevage et la pêche). Le pays enregistre plus de 100 millions de têtes de bétail. Environ 80% de ce cheptel est géré par des systèmes pastoraux mobiles très diversifiés surtout la transhumance qui, par excellence, favorise les échanges entre les communautés d’éleveurs et les communautés d’agriculteurs, sédentaires, sous diverses formes. Les provinces de Ouaddaï, de Sila et de Salamat, sont dotées de conditions naturelles (climat et végétation) très favorables aux activités agricoles et pastorales.

Comme dans la plupart de ses pays voisins, le conflit agriculteurs-éleveurs est devenu une menace importante pour la paix et la sécurité au Tchad.

Le changement climatique affecte négativement la production agricole, ainsi que les capacités de production des parcours et les possibilités d’abreuvement du bétail. Les incidences du changement climatique sur la viabilité des systèmes de production ruraux sont à l’origine de l’amplification des concurrences entre les usagers des espaces ruraux et de la détérioration de la cohésion sociale.  De plus, il est un facteur qui exacerbe les facteurs de conflits existants ou contribue à de nouvelles formes de différends : Modification des itinéraires de transhumance, concurrence accrue pour l'accès aux pâturages et à l'eau, épuisement des sols, baisse de la productivité agricole et de la résilience des communautés, migration etc…

Les affrontements entre les communautés de pasteurs et d’agriculteurs, causés par ces facteurs de baisse d’accès aux pâturages entrainent des attaques criminelles, la propagation de trafics en tous genres, y compris des armes et des personnes. Ce phénomène a fait payer un lourd tribut dans les trois (3) provinces cibles du projet à plus de 200 personnes entre 2019 et 2020 et a effiloché de nombreux connecteurs sociaux, notamment interethniques et interreligieux au niveau local.

Cette situation a mis en évidence la nécessité d'aider les provinces touchées (Ouaddaï, Sila et Salamat) à gérer et prévenir ces conflits, en utilisant le dialogue comme outil principal pour atténuer l'impact du conflit.

Des initiatives de relèvement rapide, et de prévention des conflits sont nécessaires pour ancrer les populations dans leurs communautés et renforcer leur résilience notamment face à la menace de l'extrémisme violent. En effet, même s’il n’est pas encore rapporté de cas de violence extrémiste dans la zone du projet, il est connu que les groupes extrémistes se nourrissent des divisions et antagonismes qu’ils trouvent dans les communautés. Ils les exacerbent pour servir leur cause. Voilà pourquoi le conflit agriculteurs-éleveurs, s’il n’est pas jugulé à temps pourrait servir de porte d’entrée à l’extrémisme violent dans les provinces cibles du projet.

L’évolution du contexte montre que l’un des principaux facteurs au cœur de la conflictualité dans les zones ciblées est lié à l’incapacité des autorités locales à assurer un arbitrage équitable de l’accès aux ressources naturelles. Face à cette situation, le défi de l’optimisation des dispositifs locaux de gestion des conflits et celui du renforcement de leurs capacités se pose avec acuité. Pour relever ces défis, il conviendra de garantir une meilleure représentation et une meilleure participation des femmes et des jeunes dans les processus de prise de décision, en vue de tirer réellement profit de leurs rôles, leur capacités et potentialités en matière de gestion des conflits.

En outre, le manque de planification et d'engagement appropriés de la part des autorités étatiques et locales dans ces domaines a laissé les communautés affectées sans protection, sans oublier la législation inadéquate qui régit encore le pastoralisme aujourd’hui alors qu’elle date de 1959.

Le déficit d’accord entre les transhumants et les communautés agricoles et sédentaires, donne lieu à une montée des tensions. 

De ces dernières décennies, il est clairement établi que du fait des facteurs liés aux changements climatiques, l’ampleur, la violence et la fréquence enregistrées de ces conflits agriculteurs/éleveurs, dépassant même les mécanismes traditionnels et communautaires de leur résolution pacifique, ont été sans précédent. En outre, la réduction de la sécurité dans certaines zones du Tchad et les pays limitrophes a également entrainé une concentration du bétail dans certains lieux, impactant significativement les couloirs traditionnels de transhumance.

C’est pourquoi, à travers ce projet, le PNUD et ses partenaires accorderont une attention particulière à ces facteurs afin de proposer des solutions adéquates pour une gestion optimale de ces conflits. 

C’est donc pour réaliser ce projet, que le bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Tchad recrute un (e) (1) analyste programme Résilience aux conflits.

 
Duties and Responsibilities
 
    1. Contribuer à la bonne gestion du projet Consolidation de la paix et de la sécurité entre les communautés d’agriculteurs et d’éleveurs en particulier et les autres projets du portefeuille Résilience aux Conflits en général en rapport avec les piliers programmatiques spécifiés ci-haut 
  • Assurer le suivi et la coordination de la mise en œuvre des activités du projet qui lui sont assignés selon le Calendrier et le Budget prévu ;
  • Appliquer efficacement les outils de Gestion Axée sur les Résultats, établir les cibles de gestion (BSC) et suivi de l’atteinte des résultats ;
  • Faire le suivi et l’évaluation efficace des activités liées au projet Consolidation de la paix et de la sécurité entre les communautés d’agriculteurs et d’éleveurs en général et les autres projets du portefeuille Résilience des Conflits en particulier, y compris un suivi constant et une analyse de l'environnement externe, réajustement des activités au besoin ;
  • Elaborer et mettre en exécution les plans de travail trimestriels et annuels en rapport avec les composantes du projet ;
  • S’assurer que les activités des composantes contribuent à l’atteinte des résultats escomptés ;
  • Contribuer dans l’élaboration, dans les délais, des rapports périodiques (trimestriels) du projet et de ceux du Portefeuille Résilience aux conflits ;
  • Organiser et coordonner les consultations et rencontres en lien avec les activités relatives du projet ;
  • Soutenir une meilleure interaction entre les acteurs de mise en œuvre, les communautés locales et les autorités administratives et traditionnelles dans la zone d’intervention du projet ;
  • Documenter les expériences issues de la mise en œuvre des activités du projet (« success stories ») ;
  • Participer aux groupes de travail et aux réseaux d’échanges sur la thématique des conflits agriculteurs-éleveurs ;
  • Appuyer la préparation et la tenue des réunions statutaires du Comité de Pilotage et du Comité Technique ;
  • Contribuer dans l’élaboration des rapports périodiques et la rédaction du rapport final du projet ;
  • Assurer un suivi budgétaire en rapport avec la mise en œuvre des activités du projet et surveiller l’utilisation des ressources financières, en conformité avec les règles et procédures du PNUD ;
  • En collaboration avec les services généraux du PNUD, contribuer/élaborer, suivre et maintenir à jour les plans d’achats du projet ;
  •  
    1. Tisser des partenariats stratégiques et appuyer la mobilisation des ressources.
  • Participer activement dans la mobilisation des fonds et tisser des partenariats stratégiques avec d’autres agences des Nations Unies, Partenaires Techniques et Financiers, ONG internationales, et les organisations de la société civile ;
  • Contribuer à l’analyse continuelle de nouvelles opportunités de synergies et de partenariat ;
  • Contribuer à la revue et l’élaboration des propositions de projets ;
  • Elaborer, maintenir et actualiser une base de données des acteurs/partenaires intervenant dans les thématiques qui lui sont assignées.

 

 

 

    1. Autres responsabilités
  • Evaluer constamment les passerelles de collaboration et initier des activités conjointes avec les autres projets/programmes mis en œuvre par le PNUD-Tchad ; 
  • Faciliter le travail du Bureau Pays du PNUD notamment contribuer aux exercices mandataires : revue des programmes, IWP, ROAR et effectuer les missions de terrain dans la zone d’intervention ;
  • Assumer d’autres tâches nécessaires à la réalisation des projets du portefeuille « Résilience aux Conflits ».

Impact et Résultats

Les résultats du travail de l’analyste de Programme résilience aux conflit ont une incidence sur le statut et la réputation du PNUD dans le pays. Le titulaire du poste est responsable des contacts quotidiens avec les homologues nationaux et de la mise en œuvre des activités du projet qui lui sont assignées.

 

L'impact global attendu du titulaire est la mise en œuvre de qualité du projet, conformément aux règlements programmatiques et financiers du PNUD. Les résultats suivants sont attendus de lui / elle :

 

  • La qualité de la mise en œuvre et du suivi de toutes les composantes opérationnelles, financières et administratives relatives au projet, en étroite coordination avec les unités administratives et programmatiques pertinentes du PNUD et les autres parties prenantes au niveau national ;
  • Soumission rapide et régulière des rapports de mise en œuvre en temps opportun conformément aux formats du PNUD et des donateurs, en étroite coordination avec les départements concernés du PNUD ;
  • Recrutement et formation en temps voulu d'entrepreneurs et de consultants nationaux et internationaux liés au projet, conformément aux procédures et règlements du PNUD.
  • Gestion adéquate de l'information sur les activités liées aux composantes, y compris la sensibilisation sur le programme et la visibilité en coordination avec le département de la communication du PNUD.
4.      Arrangement Institutionnelle

 

Sous la responsabilité du Chef d’Unité Gouvernance du PNUD et la supervision directe du Spécialiste Résilience et Stabilisation, l’analyste programme résilience aux conflits sera chargé des tâches mentionnees plus haut.

 

 
 
Competencies
 

Core

Atteindre les résultats :

 

 NIVEAU 2 : Améliorez les solutions et simplifiez les processus, équilibrez la vitesse et la précision dans l'exécution du travail

Penser de façon innovante :

 

NIVEAU 2 : Proposer de nouvelles idées/ouvrir à de nouvelles approches, faire preuve de pensée systémique/intégrée

Apprendre continuellement

 NIVEAU 2 : sortir de la zone de confort, apprendre des autres et soutenir leur apprentissage

S'adapter avec agilité :

 NIVEAU 2 : Adapter les processus/approches aux nouvelles situations, impliquer les autres dans le processus de changement

Agir avec détermination :

 NIVEAU 2 : Capable de persévérer et de gérer simultanément plusieurs sources de pression

S'engager et s'associer :

 NIVEAU 2 : Est facilitateur/intégrateur, rassemble les gens, construit/maintient des coalitions/partenariats

Faciliter la diversité et l'inclusion :

 NIVEAU 2 : Faciliter les conversations pour combler les différences, tenir compte de la prise de décision.

People Management 

UNDP People Management Competencies can be found in the dedicated site.

Cross-Functional & Technical competencies 

Thematic Area

Name

Definition

Direction commerciale et stratégie

 

Pensée entrepreneuriale

 

Capacité à créer de la clarté autour des valeurs de  proposition du PNUD aux bénéficiaires et partenaires
et de développer des offres de services répondant aux besoins des clients en fonction des recommandations du PNUD et ses priorités organisationnelles et son mandat.

Gestion d'entreprise

Gestion axée sur les résultats

 

Capacité à gérer des programmes et des projets en mettant l'accent sur l'amélioration des performances et des résultats démontrables.
Gestion d'entreprise

 

Communication

Capacité à communiquer de manière claire, concise et sans ambiguïté à la fois par la communication écrite et verbale ; pour adapter les messages et choisir les méthodes de communication en fonction du public.
Gestion d'entreprise

 

Satisfaction client/Gestion des clients

 

Capacité à répondre en temps opportun et de manière appropriée avec un sentiment d'urgence, fournir des solutions cohérentes et fournir des résultats et/ou des solutions opportuns et de qualité pour répondre
et comprendre les besoins réels des clients. ‡ ProYide apports au développement de
stratégie de service à la clientèle. ‡Recherchez Za\s pour ajouter Yalue au-delà de l'immédiat des clients
demandes. ‡Capacité\ à anticiper les besoins et les préoccupations à venir du client
Gestion d'entreprise

 

Gestion de projet

Gestion de projet ‡Capacité à planifier, organiser, hiérarchiser et contrôler les ressources, les procédures et les protocoles
pour atteindre des objectifs précis
Gestion d'entreprise

 

Gestion des partenariats

 

Capacité à établir et maintenir des partenariats avec des vastes réseaux de parties prenantes, Gouvernements, partenaires de la société civile et du secteur privé, experts et autres conformément aux Stratégie et politiques du PNUD.
Gestion d'entreprise

 

Facilitation des connaissances 
Capacité à animer les individus et les communautés de contributeurs pour participer et partager, notamment en milieu externe.
 
Required Skills and Experience
 
Education:
  • Diplôme de Maitrise Science Politique, Gestion des Conflits, Droit, Economie, Etudes de développement ou autre domaine connexe
  • Diplôme de Licence (Bac+3) avec au moins quatre années d’expérience.
Experience:
  • Au moins deux (2) ans d'expérience (en cas de diplôme de Maitrise) ou quatre (4) d’expérience (en cas de diplôme de Licence) dans le domaine de renforcement des capacités institutionnelles étatiques et non-étatiques en Gestion/Prévention des Conflits et Consolidation de la Paix, et la gestion des projets de développement ;
  • Une expérience dans la gestion des Projets/Programme de Prévention de l’Extrémisme Violent et la Radicalisation serait un atout majeur ;
  • Une expérience antérieure sur la méthodologie de programmation participative est essentielle ; 
  • Une expérience antérieure avec le système des Nations Unies  est un atout.
  • Aptitude technologique : bonne maitrise de l’outil informatique.
  • Maitrise parfaite du français et de l’arabe tchadien est requis ;
  • Connaissance de l’anglais serait un avantage.
Disclaimer
 
I 

Informations importantes pour les candidats

Tous les postes dans les catégories NPSA sont soumis à un recrutement local.

Informations pour les candidats concernant le « Roster » du PNUD

Note : Le PNUD se réserve le droit de sélectionner un ou plusieurs candidats de cet avis de vacance.  Nous pouvons également conserver les candidatures et prendre en considération les candidats postulant à ce poste pour d'autres postes similaires au sein du PNUD, au même niveau hiérarchique et avec une description de poste, une expérience et des exigences éducatives similaires.

Diversité de la main-d'œuvre

Le PNUD s'engage à assurer la diversité au sein de son personnel et encourage tous les candidats qualifiés, indépendamment de leur sexe, de leur nationalité, de leur handicap, de leur orientation sexuelle, de leur culture, de leur religion et de leur origine ethnique, à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. Nous encourageons vivement les candidatures féminines.

Scam warning

Les Nations Unies ne facturent aucun frais de candidature, de traitement, de formation, d'entretien, de test ou autre dans le cadre du processus de candidature ou de recrutement. Si vous recevez une sollicitation pour le paiement d'un droit, veuillez ne pas en tenir compte. En outre, veuillez noter que les emblèmes, logos, noms et adresses sont facilement copiés et reproduits. Il vous est donc conseillé d'être particulièrement prudent lorsque vous soumettez des informations personnelles sur le web.

This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: