By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Postulation

Burkina Faso

  • Organization: Geneva Call
  • Location: Burkina Faso
  • Grade: Consultancy - Consultant - Contractors Agreement
  • Occupational Groups:
    • International Relations
    • Human Rights
    • Humanitarian Aid and Coordination
  • Closing Date: Closed

 
CONSULTANCE POUR LA REALISATION D’UNE RECHERCHE SUR LES CADRES OPERATIONNELS POUR LA PROTECTION DES ECOLES ET DES ENFANTS AU BURKINA FASO 
 

Développer une approche opérationnelle pour l’engagement relatif à la protection des enfants et de l'éducatioN 

 
  • Type de projet : Projet de recherche  
  • Durée/Période : Quatre mois (Décembre 2023 - Mars 2024) 
  • Lieu : Burkina Faso 
  • Langue : Français  
 
CONTEXTE ET JUSTIFICATION  
L'Appel de Genève est une organisation humanitaire neutre, impartiale, indépendante et transparente. Sa mission est de renforcer les capacités de la société civile et promouvoir le respect par les porteurs d’armes des normes humanitaires internationales dans des situations de crise, en particulier celles relatives à la protection des civils. 
 
Présent au Burkina Faso depuis septembre 2021, l’Appel de Genève mène des activités visant à obtenir un renforcement de capacité des communautés et des organisations de la société civile afin qu’elles puissent mettre en oeuvre elles-mêmes des initiatives locales de protection (communautaire et civil) et par la même occasion un changement de comportement des différentes parties en faveur de la protection des civils et du respect des normes humanitaires internationales.  
 
Au Burkina Faso, l’Appel de Genève travaille sur plusieurs thématiques notamment celle en lien avec la protection de l’enfance et de l’éducation au regard des données primaires de l’impact du conflit sur l’éducation et la protection de l’enfance.  
 
En effet, ces données primaires indiquent qu’en 2023, 6 149 structures éducatives sont fermées, soit 23,43% des écoles du Burkina. Cette situation affecte plus d’un million d’élèves. Depuis 2015, la fermeture des établissements d’enseignement s’est accentuée passant de 3 280 écoles fermées en janvier 2022 à 4 258 au 31 mai 2022 pour s’établir à 6 149 au 31 mai 2023.
 
Dans la région de l’Est, le nombre d’écoles fermées est passé de 811 en 2021 à 1090 en 2022. Fin mai 2023, le nombre a connu une légère baisse et s’établit à 1073, affectant 182140 élèves selon les chiffres du Secrétariat technique de l’éducation en situation d’urgence du Burkina Faso.
 
Les régions de la Boucle du Mouhoun et du Nord ne sont pas en reste car le Sourou, province située dans la région de la Boucle du Mouhoun enregistre le plus gros effectif des écoles fermées au plan national avec 1247 établissements touchés.  
 
Il faut noter que le phénomène de fermeture des écoles a commencé dans la province du Soum et touche désormais 11 régions sur 13. Seulement la région du Centre où est située la capitale, Ouagadougou, et le Plateau central, n’enregistrent pas de fermeture d’écoles.  
 
Le nombre de structures éducatives fermées n’a fait qu’augmenter durant toute l’année scolaire 2022-2023 passant de moins de 5000 écoles fermées à la rentrée à 6149 structures éducatives fermées en fin mai 2023. Selon l’UNICEF, à la date du 21 mars 2023, le Burkina Faso abrite près de la moitié des écoles fermées d’Afrique centrale et de l’Ouest.  
 
Les atteintes à l’éducation sont multiples et de diverses natures, et les enfants, filles et garçons, sont encore touchés de manière disproportionnée par les conflits armés. Sur le nombre d’enfants touchés par la fermeture des établissements, 48,71% représentent des filles et 51.29% représentent des garçons.  
 
Afin de fournir des orientations programmatiques à la mission de l’Appel de Genève au Burkina Faso pour renforcer et adapter la programmation liée à la protection des enfants et à l'éducation, l’Appel de Genève souhaite réaliser une recherche opérationnelle de terrain sur la protection de l’enfance et la protection de l’éducation au Burkina Faso.  
 
OBJECTIFS DE LA RECHERCHE  
L'objectif de la recherche est d’analyser les enjeux liés à la protection de l’enfance et de l’éducation au Burkina Faso et plus particulièrement liés à la déclaration sur la sécurité dans les écoles et les principes de Paris. La recherche permettra de définir des recommandations pratiques pour les opérations de l’Appel de Genève au Burkina Faso.  
 
La recherche visera à examiner la connaissance des différentes parties au conflit de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles (DSE) et des Principes de Paris (PP), ainsi que la compréhension des deux cadres, la possibilité d'appropriation et la capacité des parties à s'identifier à ces cadres. La recherche s'efforcera d'identifier les politiques et pratiques existantes, les capacités structurelles et de gouvernance des parties au conflit, susceptibles de contribuer à la mise en oeuvre de la DSE et des PP, ainsi que les actions opérationnelles recommandées. Par ailleurs, la recherche consultera des parties prenantes externes et d'autres acteurs humanitaires pour obtenir des informations sur leur engagement en cours avec les différentes parties concernant les cadres politiques, pour informer sur la complémentarité des approches et le renforcement d'une intervention conjointe coordonnée. 
 
Pour l'essentiel, la recherche s'efforcera de répondre à la question primordiale suivante : Comment les cadres normatifs et politiques internationaux (Déclaration sur la sécurité dans les écoles et Principes de Paris) peuvent-ils aider les différentes parties à améliorer leurs politiques et leurs pratiques pour protéger les enfants et l'éducation ? Globalement, la recherche explorera ce qui peut contribuer à la mise en oeuvre de la DSE et des PP par les GAAD, ainsi que le soutien et le type d'engagement, direct et indirect, qui peuvent être nécessaires pour permettre l'appropriation et le respect des cadres. 
 
Plus spécifiquement, l’étude visera les objectifs suivants :  
  • Dresser un état des lieux de la connaissance, la compréhension, et l’appropriation de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles (DSE) et les Principes de Paris (PP) par les parties prenantes au Burkina Faso ; 
  • Identifier les insuffisances dans la compréhension et l’appropriation de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles (DSI) et les Principes de Paris (PP)?par les parties prenantes ; 
  • D’appréhender la perception des parties prenantes sur l’éducation et la situation d’occupation des écoles par les parties prenantes ; 
  • Dégager les adaptations nécessaires pour un meilleur respect des dispositions de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles (DSI) et les Principes de Paris (PP) par les parties prenantes ;  
  • Faire des recommandations pratiques pour les opérations de l’Appel de Genève au Burkina Faso.  
 
METHODOLOGIE 
Pour atteindre les objectifs de du projet de recherche, l’Appel de Genève recrute un consultant qui sera en mesure de développer une approche de recherche formative. 
 
La recherche formative est un exercice critique qui permettra d'explorer les intérêts, les connaissances, les perceptions et la capacité des différentes parties à adopter des normes spécifiques et des pratiques recommandées. En utilisant cette approche, le consultant explorera la possibilité qu’ont les différentes parties d'adopter et de mettre en oeuvre efficacement les actions recommandées par les cadres normatifs et politiques. La recherche visera à discuter la mesure dans laquelle les cadres peuvent être utilisés ou adaptés au contexte des différentes parties pour favoriser le changement de comportement et le respect de la protection des enfants et de l'éducation dans les conflits armés. Cette approche fournira également des informations sur les croyances, les comportements, les opinions, mais aussi sur les facteurs structurels pour mettre en oeuvre les actions recommandées dans les deux cadres normatifs et juridiques. Le genre et d'autres facteurs intersectionnels font partie de la conception de la recherche et de l'ensemble du processus de recherche.  
 
La recherche formative contribuera à informer la conception des interventions de l’Appel de Genève relatives à la protection des enfants et de l’éducation et une orientation pour les organisations qui engagent directement avec les différentes parties sur la DSE et les PP.  
 
Le consultant adoptera une méthodologie qualitative qui permettra d'identifier les motivations profondes et les réflexions des différentes parties et d'autres parties prenantes sur les cadres politiques afin de renforcer les engagements et la conformité en matière de protection des enfants et de l'éducation. Cette approche fournira des informations sur les croyances, les comportements et les opinions, mais aussi sur les facteurs structurels permettant de mettre en oeuvre les actions recommandées dans les deux cadres politiques. L’Appel de Genève travaillera conjointement avec le consultant pour le développement des outils et questionnaires utilisés pour la collecte de données primaires. 
 
Pour la mise en oeuvre de la recherche, le consultant au Burkina Faso proposera une équipe de consultants locaux, dans chacune des régions, pour la collecte de données. Ces enquêteurs seront en charge de collecter des données auprès des différentes parties dans les différentes régions du Burkina Faso : Sahel, Boucle du Mouhoun, Est et Nord. Les profils des consultants seront à valider conjointement avec l’Appel de Genève. 
 
PROFIL DU CONSULTANT  
Le consultant devra remplir les qualifications minimales suivantes :  
  • Avoir un diplôme de niveau Bac+5 au moins, en droit international ou relations internationales ; 
  • Démontrer une forte expertise en matière de protection de l’éducation et de l’enfance ainsi qu’une connaissance du droit international et du droit international humanitaire ; 
  • Avoir au moins 10 ans d’expérience dans le domaine de la recherche appliquée de terrain ; 
  • Avoir une connaissance la Déclaration sur la sécurité dans les écoles (DSI) et les Principes de Paris (PP) ; 
  • Avoir une bonne connaissance du contexte et conflit en cours dans le Sahel central ainsi que des groupes impliqués ; 
  • Être apte à voyager dans la région (Burkina Faso, Mali, Niger) ; 
  • Être bilingue (français/anglais) constituera un atout, ou bien une connaissance des langues locales (Mooré, Fulfuldé, Djoula, Fulsé...).
 
CONTENU DE L’OFFRE  
Le consultant devra soumettre une proposition comprenant les éléments suivants :  
  • Description de la compréhension de la mission ;
  • Expériences passées similaires ; 
  • Méthodologie proposée ; 
  • Personnel et qualification ;
  • Budget détaillé ; 
  • Calendrier de mise en oeuvre ; 
  • Liste des livrables ; 
  • Annexes (si applicable). 
 
Le consultant devra également soumettre une proposition d’un calendrier pour la conduite de la recherche. Le délai maximum pour l’ensemble des activités est fixé à quatre (4) mois à compter de la signature officielle du contrat de consultance. 
 
LIVRABLES DE LA CONSULTANCE 
Le consultant devra produire les livrables suivants : 
  • Réunion de cadrage avec l’équipe de l’Appel de Genève (8 décembre 2023) 
  • Un rapport de cadrage (12 janvier 2024) 
  • Collecte de données (15 janvier 20 février 2024) 
  • Réunion de suivi, collecte de données (9 février 2024) 
  • Présentation des résultats préliminaires de la recherche (11 mars 2024) 
  • Un rapport provisoire de recherche contenant (15 mars 2024) :  
    • Contexte et enjeux relatif à la protection de l’éducation au Burkina Faso 
    • Les résultats de la recherche et de la collecte de données 
    • Une analyse des données au regard du contexte et des acteurs 
    • Les recommandations préliminaires adressées aux parties prenantes, l’Appel de Genève, les CSOs locales, les ONGIs, et la communuaté des donateurs. 
  • Un rapport définitif prenant en compte les observations de l’Appel de Genève (29 mars 2024)
 

Postulation

Veuillez déposer votre candidature au plus tard le 25 novembre 2023.
Toutes les candidatures seront traitées de manière confidentielle. Veuillez noter que seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour la suite du processus.
 
This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: