By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Directeur/trice national - VIVIER DE TALENT

Cameroon | Chad | Nigeria | Democratic Republic of Congo | Central African Republic

  • Organization: JRS - Jesuit Refugee Service
  • Location: Cameroon | Chad | Nigeria | Democratic Republic of Congo | Central African Republic
  • Grade: Senior level - Roster - Senior level
  • Occupational Groups:
    • Humanitarian Aid and Coordination
    • Refugee rights and well-being
  • Closing Date: Closed

En vue de constituer un vivier de talents pour ses opérations dans la région Afrique de l’Ouest et Grands Lacs, JRS lance un appel à candidature pour le profil de Directeur/trice national (e) à l’échelle de la région.

Pour rappel, la région JRS Afrique de l’Ouest et Grands Lacs comprend les pays ci-après : République démocratique du Congo (RDC), République Centrafricaine (RCA), Tchad, Cameroun et Nigéria. 

Cette position est ouverte à tout candidat ayant le profil recherché indépendamment de son statut ou de sa nationalité. 

Les avantages et conditions proposés pour chaque poste seront communiqués aux candidats retenus lors des entretiens. Les salaires seront alignés sur la grille salariale de JRS.

 

DESCRIPTION DU POSTE DE DIRECTEUR/TRICE NATIONAL (E) 

 

Principales responsabilités :

Sous la supervision du Directeur régional JRS Afrique de l’Ouest et des Grands Lacs, le/la Directeur/trice national(e) dirige et soutient le travail du JRS à l’échelle nationale de l’opération JRS dans le pays d’intervention.

Objectif général du poste :

Amener le personnel et les systèmes liés au JRS à être efficients et efficaces, et créer une atmosphère de travail motivante, inclusive et productive. 

Résultats attendus :

 

1.      Elaboration, coordination, supervision, et capitalisation des projets en cours et à venir en fonction des besoins des populations et des opportunités de financement ;

2.      Représenter le JRS et renforcer les relations professionnelles avec les différentes communautés religieuses et en particulier la communauté Jésuite, les autorités civiles, les organisations internationales, les ONG, les agences des Nations Unies et les autres acteurs humanitaires ;

3.      Amélioration et optimisation du fonctionnement de la coordination et de la continuité des bases JRS dans le pays d’intervention ;

4.      Assurer l’exécution de la stratégie de recherche des fonds pour assurer la stabilité financière de l’opération ;

5.      Accompagner le/la Chargé (e) des Programmes dans sa gestion de l’élaboration des proposals et faciliter la mise en œuvre des cotés

pratique/logistique/administratif des interventions ;

6.      Assurer la coordination avec toutes les parties prenantes au niveau de gestion de la sécurité pour assurer la sécurité et le bienêtre des personnelles.

 

1. Elaboration, coordination, supervision, et capitalisation des projets en cours et à venir en fonction des besoins des populations et des opportunités de financement :

        Coordonne l’élaboration, la rédaction et la préparation des documents nécessaires à la présentation de nouveaux projets (narratif et budget), avec l’appui du bureau régional et international ;

        Supervise l’élaboration des rapports narratifs et financier, la mise en place des audits internes et/ou évaluations externes dans le respect des délais impartis ;

        Réalise des missions terrain de supervision des activités ;

        Avec l’appui du/de la Chargé (e) des programmes du bureau national, vérifie la mise à jour des outils de monitoring (indicateurs, activités, financier) en lien avec les chefs de projets ;

        Mesure l’impact des projets sur les populations ;

        Veille au bon respect des procédures des bailleurs de fonds et des obligations contractuelles, en particulier en ce qui concerne les achats, les ressources humaines et la comptabilité.

 

2.                Représenter le JRS et renforcer les relations professionnelles avec les différentes communautés religieuses et en particulier la communauté Jésuite, les autorités civiles, les organisations internationales, les ONG, les agences des Nations Unies et les autres acteurs humanitaires :

        Représenter JRS lors des rencontres avec les autorités ou les services techniques de l’État ;

        Assurer la participation active du JRS aux réunions de coordination (clusters, coordination générale) ;

        Entretenir de bonnes relations avec les partenaires opérationnelles (ONG nationales et internationales) et les autres acteurs humanitaires ;

        Maintenir de bonnes relations avec la communauté des Jésuites et les différentes communautés religieuses ; 

        Assurer une bonne communication et collaboration avec les tous les partenaires humanitaires ou non ;

        Intensifier les relations avec les bailleurs de fonds, en particulier ceux avec lesquels JRS ne travaille pas actuellement, et assurer la promotion de nos actions sur le terrain. 

 

3.                Amélioration et optimisation du fonctionnement de la coordination et de la continuité des bases JRS dans le pays d’intervention :

        Accompagner l’équipe dans la réalisation de leurs objectifs annuels et dans leur développement professionnel à travers un appui continu ;

        Encadrer le personnel local et expatrié, et superviser toutes les fonctions administratives, techniques, financières et logistiques dans les pays avec l’appui du bureau régional ;

        Servir comme modèle/exemple de la bonne communication, du partage

d’information et de la collaboration intense en équipe, et assurer que le reste de l’équipe suit l’exemple ;

        Se rassurer du partage d’informations et de la continuité du fonctionnement du bureau en assurant que toutes les données sont régulièrement mises à jour dans le SharePoint ;

        Avec l’appui du personnel des finances, superviser la gestion économique et financière de des bases et de l’ensemble des projets ;

        Participer à la sélection du personnel en collaboration avec le/la Chargé(e) des ressources humaines du bureau national et superviser la correcte gestion du personnel ;

        Réaliser ou superviser l’évaluation de l’ensemble du personnel pour guider la reconduite ou non des contrats et pour promouvoir leur développement professionnel ;

        Diffuser le règlement intérieur, le code de conduite, et les autres procédures pour assurer le bienêtre du personnel et de nos populations servies.

 

4.                Assurer l’exécution de la stratégie de recherche des fonds pour assurer la stabilité financière de l’opération, accompagner le/la Chargé (e ) des Programmes dans sa gestion de l’élaboration des proposals et faciliter la mise en œuvre des cotés pratique/logistique/administratif des interventions :

 

        Superviser la coordination du processus de la présentation des nouveaux projets

(narratif et budget) avec l’appui du bureau régional et international ;

        Lever des fonds pour les projets, par le biais de contacts avec les « bailleurs locaux » (ambassades, représentations des agences internationales, agences des Nations Unies) ;

        Superviser l’élaboration des rapports narratifs et financiers, la mise en place des audits internes et/ou évaluations externes dans le respect des délais impartis ;

        Réaliser des missions terrain de monitoring des activités ;

        Avec l’appui du chargé des programmes et du bureau régional, vérifier la mise à jour des outils de monitoring (indicateurs, activités, financier) en lien avec les chefs de projets ;

        Mesurer l’impact des projets sur les populations ;

        Veiller au bon respect des procédures des bailleurs de fonds et des obligations contractuelles, en particulier en ce qui concerne les achats, les ressources humaines et la comptabilité ;

        Travailler sur l’amélioration des aspects logistiques pour faciliter la mise en œuvre opportune des activités (moyens roulants, moyen de communication, etc.).

 

5. Assurer la coordination avec toutes les parties prenantes au niveau de la gestion de la sécurité pour assurer la sécurité et le bienêtre des personnelles  

        Travailler sur l’amélioration des aspects logistiques pour la sécurité du personnel (moyens roulants, moyen de communication, etc.) ;

        Veiller au respect et à l'application des SOPs et du plan sécuritaire par tous les membres de l’équipe à commencer par lui-même ;

        Faciliter le renforcement des capacités de toute l’équipe en matière de sécurité ;

        Assurer la participation du JRS aux réunions de sécurité (UNDSS, INSO) et informer le bureau régional et international de tout changement du contexte sécuritaire ;

        Mettre à jour le plan sécuritaire, assurer sa diffusion/ compréhension et sa bonne application par les équipes ;

        Informer les bureaux régional et international de tout incident sécuritaire dans les bases JRS, et suivre les conseils du Chief Security Officer (Andy Brown).

 

 6. Le/la Directeur/trice national (e) est aussi responsable de toute autre tâche nécessaire à la bonne et ponctuelle réalisation des projets. Un rapport mensuel est à adresser au Directeur Régional sur le travail effectué sur le terrain.

Qualifications et expérience :

          Formation supérieure en sciences politiques, développement/aide humanitaire ou équivalent ;

          Expérience de 3 ans minimum dans une fonction similaire et/ou dans le secteur de la coopération internationale ;

          Expérience dans la gestion des projets de développement et d’urgence ;

          Excellent sens de l’organisation, de la gestion et de la planification ;

          Excellente maîtrise informatique et des principaux logiciels ;

          Maîtrise parfaite du français et de l’Anglais (écrit et parlé);

          Connaissance des Procédures des principaux bailleurs des fonds (UE, UNHCR, ECHO, UNICEF, BPRM, Autres grands bailleurs de fonds.)

          Bonne capacité de reporting ;

          Bonne capacité de gestion et en management du personnel ;

          Flexibilité et capacité de travail dans un contexte difficile, sous pression et dans un milieu souvent non confortable ;

          Capacité de travailler en équipe et dans un contexte multiculturel ;

          Respect des valeurs et de la mission du JRS ;

          Développer le sens du plaidoyer ;

          Volonté et capacité de voyager sur le terrain.

 

COMMENT FAIRE ACTE DE CANDIDATURE ?

Toute personne désireuse de faire partie du pool des talents JRS pour ce profil de Directeur/trice national (e) est invitée à nous faire parvenir son CV dans les délais requis.

Le CV doit contenir les noms et adresses emails professionnels de trois (3) personnes de références parmi lesquelles doivent figurer absolument le superviseur direct et le Responsable RH. 

Toute demande ne respectant pas scrupuleusement ces conditions sera systématiquement rejetée. 

Les dossiers de candidature doivent être envoyés à l’adresse suivante :  waf.recruitment@jrs.net.

La date limite de réception des dossiers est fixée au vendredi 31 Mai 2024 à 17h00, heure Cameroun.

Seuls les candidats/Candidates retenus/retenues seront contactés /contactées pour un test et/ou une interview en cas d’ouverture officielle de poste pour cette position dans la région.

Tout dossier incomplet ou envoyé au-delà de la date limite de réception des dossiers sera rejeté systématiquement.                                                     

NB: Les candidatures féminines sont encouragées.

 

This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: