By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Spécialiste en santé

Togo

  • Organization: UNV - United Nations Volunteers
  • Location: Togo
  • Grade: Level not specified - Level not specified
  • Occupational Groups:
    • Public Health and Health Service
  • Closing Date: Closed

Details

Mission and objectives

Update

Context

Selon les estimations du groupe inter agences des Nations Unies et les résultats du MICS6, les taux de mortalité ont continué à baisser entre 2017 et 2020. Le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans est passé de 71 à 64,4 pour mille naissances vivantes (PMNV). En 2020, le taux de mortalité néonatale était de 24,5 PMNV (27 PMNV en 2017), le taux de mortalité infantile de 44 PMNV et celui des adolescents âgés de 10 à 19 ans de 12 PMNV. Ces moyennes sont inférieures ù celles constatées dans les pays subsahariens. Ces améliorations n'ont cependant pas équitablement bénéficié à tous les enfants car la situation reste défavorable chez les garçons (sauf durant la période néonatale) ; les enfants du milieu rural ainsi que ceux qui vivent dans le Nord du pays et ceux qui appartiennent aux familles pauvres. Le taux de mortalité infantile y est deux fois élevé (58 contre 29 PMNV chez les enfants des ménages riches) et le taux de mortaliÎê des enfants âgés de 1 ä 4 ans 5 fois plus important. Ces taux de mortalité et la différence qui existent entre les groupes d'enfants sont directement imputables aux mêmes pathologies que celles qui avaient été répertoriées en 2017. Les enfants continuent de mourir à cause des affections néonatales et de la répétition des épisodes de paludisme, pneumonie, diarrhée, malnutrition ou du VIH/SIDA. La fréquence élevée de ces pathologies est le résultat des difficultés que rencontrent les familles pour accéder aux soins et des pratiques familiales inadéquates. Le Togo compte une Unité de Soins de Proximité pour 3,959 habitants à Lomé mais seulement une pour 6,000 habitants dans les régions avec des pics atteignant 8,654 ä Maritime, et 9,587 à Savanes. Cette insuffisance d’établissement est faiblement compensée par le réseau des agents de santé communautaire car sur les 6,000 agents de santé communautaire répertoriés un tiers (2,290) sont capables de diagnostiquer et traiter les cas de paludisme, diarrhée et malnutrition aiguë sévère. La persistance des taux élevés de morbidité et de mortalité est également expliquée par les pratiques de soins familiales et communautaires inadéquates. Le pourcentage d'enfants de moins de 6 mois qui sont exclusivement allaités au lait maternel ne s'améliore que très lentement (64,3 °» en 2017 contre 61 % en 2013). La recherche de soins auprès de prestataires qualifiées quand l'enfant est malade n'est toujours pas ancrée dans les habitudes des familles. Le pourcentage des enfants pour lesquels on a recherché un conseil ou un traitement ne dépasse pas 28 % en cas de diarrhée, 39 % en de symptômes d'infection respiratoire aiguë et 54,1 % dans les cas de fièvre. La recrudescence des conflits armés dans le centre du Sahel (Burkina Faso, Mali et Niger) vient exacerber la situation des enfants avec un impact dévastateur sur leur survie, leur protection, leur éducation et leur développement. La crise du Sahel a connu un débordement à un rythme alarmant vers les pays côtiers notamment le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée et le Togo. Le présent appel à candidature s’inscrit dans ce cadre de développement et de l'humanitaire. Elle a pour but de renforcer les capacités en ressources humaines de l'UNICEF pour le développement dans les régions de la Kara et en plus l'humanitaire dans la région des Savanes.

Task description

12. Description des taches : Sous l'autorite fonctionnelle du chef section Survie de l'enfant et la supervision directe du Specialiste sante, le/la Yolontaire des Nations Unies fournira une assistance technique, operationnelle et administrative a travers la mise en œuvre du programme sante de !'UNICEF, depuis la planification des activités jusqu'aux résultats. Le/la volontaire travaillera en equipe pour preparer, executer, et gerer une variete de tiiches techniques et administratives pour la mise en ceuvre, le suivi et I'evaluation du programme sante. De farçon plus precise le/la volontaire aura pour fonctions/responsabilites : • Foumir !'assistance technique necessaire a tous les niveaux (regional, district, formation samtaire et communautaire) au processus d'elaboration et de suivi des plans de travail annuels, y compris l'etablissement de rapports sur les progres en termes d'acces aux soins et services essentiels de qualite dans les regions Savanes et Kara ; • Participer a la formation/renforcement des capacites sur la Prise en Charge lntegree des Maladies de l'Enfant (PCIME-c) et de l'approche communaute amie des enfants et Suivi en temps reel (CADE-STR); • Contribuer a l'elaboration d'un cadre de suivi du programme et la mise ajour des outils de suivi et evaluations pour Jes regions des Savanes et Kara, y compris un soutien technique a l'equipe de terrain pour une programmation convergente ; • Appuyer Jes acteurs gouvemementaux des services de sante dans les activités de suivi du programme en particulier celui de la PCIME-c et de l'approche CADE-STR; • Appuyer la mise ajour des donnees et !'analyse de la situation du programme sante dans les regions des Savanes et de Kara ; • Foumir !'assistance technique necessaire a !'organisation et a Ia gestion des evaluations annuelles, semestrielles, a mi-parcours de !'ensemble des projets regionaux pour mesurer la progression sectorielle en termes d'acces aux services de sante; • Preparer les documents/materiels/donnees necessaires pour faciliter la planification, la mise en reuvre et le compte rendu des evaluations ; • Participer aux exercices de suivi et evaluation, aux revues de programme avec le gouvemement et les partenaires, participer au suivi financier du programme, contribuer aux rapports pour Jes donateurs ; • Realiser des visites de terrain et apporter un appui technique aux partenaires gouvemementaux ; • Participer a l'elaboration du plan de travail de la section Survie de l'enfant et veiller au respect des objectifs specifiques qui lui sont assignes ; • Accomplir toutes Jes autres tiiches qui pourraient lui etre confiees par le chef ou la cheffe de section ou le Specialiste Sante en rapport notamment avec le programme regulier et la preparation des reunions techniques du programme avec les partenaires du gouvernement.

This vacancy is now closed.
However, we have found similar vacancies for you: