By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Senior Mediation Adviser, Multiple positions

Remote | Home Based - May require travel

  • Organization: UNOPS - United Nations Office for Project Services
  • Location: Remote | Home Based - May require travel
  • Grade: Senior level - IICA-4, International Individual Contractors Agreement
  • Occupational Groups:
    • Peace and Development
  • Closing Date: 2024-07-26

Job categories Project Management
Vacancy code VA/2024/B5004/28274
Level ICS-12
Department/office GPO, NYPO, Development and Special Initiatives Portfolio
Duty station Home based
Contract type International ICA
Contract level IICA-4
Duration Ongoing contract - Open-ended subject to organizational requirements, availability of funds and/or satisfactory performance
Application period 29-May-2024 to 26-Jul-2024
Applications to vacancies must be received before midnight Copenhagen time (CET) on the closing date of the announcement.

Functional Responsibilities

Selected experts will work in one or more of the following areas of specialization:
  1. Design and Conduct of Mediation, Facilitation and Dialogue Processes;
  2. Security Arrangements (emphasis on ceasefires);
  3. Constitution-making;
  4. Power-sharing;
  5. Gender and Inclusion;
  6. Climate Change, Environment and Natural Resources;
  7. Transitional Justice and Reconciliation.

1. Adviser on Design and Conduct of Mediation, Facilitation and Dialogue Processes
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on the conduct and design of inclusive mediation, facilitation and dialogue processes to clients of the MSU and UNOPS, as well as to conflict parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks at all levels, including national dialogue processes, subnational and local mediation efforts, and post-agreement follow-up mechanisms. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, and other Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation, facilitation and dialogue process, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on inclusive and multi-track mediation, facilitation and dialogue;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the mediation team;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements, and written materials, technical expertise and advice on inclusive mediation, facilitation and dialogue to mediation teams in the field, as well as to the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices in the area of expertise;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials in the area of expertise;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

2. Adviser on Security Arrangements
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on inclusive security arrangements, particularly on ceasefire and cessation of hostilities issues, as well as disarmament, demobilization and reintegration matters and/or security sector reform to clients of the MSU and UNOPS as well as to conflict parties or other key stakeholders, as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks on security arrangements issues, including post-agreement follow-up mechanisms. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, and other Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the security-related discussions of the mediation, facilitation and dialogue process, including addressing violations against women in criminal prosecutions, truth commissions, and reparations programmes, addressing conflict-related sexual violence, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on security arrangements;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the mediation team;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements, and written materials, technical expertise and advice on inclusive security arrangements to the mediation team in the field, parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices on security arrangements issues;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials on security arrangements issues;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

3. Adviser on Constitutional Issues
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on inclusive constitution making, constitution drafting and consultation processes to clients of the MSU and UNOPS, as well as to conflict parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks on constitutional issues, including constitution-drafting exercises, national dialogue processes and post-agreement follow-up mechanisms. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, and other Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation talks on constitutional and transitional institutional arrangements, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements, including language prohibiting gender discrimination, securing women’s representation and protection, preventing civil and customary law to discriminate, and requiring institutions to advance women’s rights;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on constitutional and transitional institutional arrangements;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings the mediation team or other teams involved in constitutions-related efforts;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements, and written materials, technical expertise and advice on constitution making, constitution drafting and consultation processes to mediation teams in the field, the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices in the area of expertise;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials related to constitutions;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

4. Adviser on Power-sharing 
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on power-sharing, regional autonomy, and federalism arrangements to clients of the MSU and UNOPS, as well as to conflict parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks, including national dialogue processes and post-agreement follow-up mechanisms. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, and other Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation talks on power-sharing issues, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements, including supporting special temporary and other measures to ensure women’s representation in politics;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on power-sharing issues;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the mediation team;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements and written materials, technical expertise and advice on power-sharing, including regional autonomy and federalism arrangements, to mediation teams in the field, as well as to the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices on power-sharing;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials on power-sharing;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

5. Adviser on Gender and Inclusion
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on gender, Women, Peace & Security, and inclusion issues to clients of the MSU and UNOPS, as well as to conflict parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of inclusive pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks, including national dialogue processes and post-agreement follow-up mechanisms. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, and other Track II actors;
  • As appropriate, include methods and mechanisms for promoting meaningful participation of youth at all phases and levels of peace processes;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation, facilitation and dialogue process, and contribute to discussions of gender and youth dimensions in the drafting of substantive aspects of peace agreements;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on gender, Women, Peace & Security issues;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the team mediation team;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements, and written materials, technical expertise and advice on gender, Women, Peace & Security, and inclusion to the mediation teams in the field, the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices in the area of expertise;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts; 
  • Produce operational guidance notes and related training materials in the area of expertise;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Build, manage, and contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

6. Adviser on Climate Change, Environment and Natural Resources 
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice to clients of the MSU, as well as to conflict parties or other key stakeholders, as appropriate, including but not limited to: the current and projected effects of climate change, environmental or natural resource-related issues on the conflict context and stability, including the impact, risks and/or opportunities of current or projected climate stressors on the environment, communities, infrastructure, economies, and governance; analysis of environmental factors in the conflict context, including as potential entry points; conflict sensitive adaptation and mitigation measures; natural resources management and wealth-sharing, and climate sensitive conflict analysis;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks, including national dialogue processes and post-agreement follow-up mechanisms to address the adverse effects of climate change or environmental factors on conflict or disputes, including over natural resources. This expertise should include methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, private sector and other Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation, facilitation and dialogue process on the climate change, environmental and natural resources-related factors in conflict and peacemaking, disputes over natural resources, and wealth-sharing, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements, taking into consideration relevant gender dimensions, and potential challenges and opportunities related to the integration of climate and environmental considerations;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on the effects of climate change and climate-related security risks, including relevant adaptation and mitigation measures, natural resource management, and wealth-sharing;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the mediation team;
  • Prepare update reports as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements, and written materials, technical expertise and advice on environmental factors including the current and projected effects of climate change on conflict dynamics, natural resources and wealth-sharing to mediation teams in the field, as well as to the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices in the area of expertise;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials in the area of expertise;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

7. Adviser on Transitional Justice and Reconciliation
When deployed:
  • Provide technical expertise and advice on issues of transitional justice, accountability for past crimes, and reconciliation to clients of the MSU and UNOPS, as well as to conflict parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Provide process expertise for the design, planning and management of pre-negotiation, negotiation and implementation frameworks, including national dialogue processes and post-agreement follow-up mechanisms. This should include advice on how to promote accountability and victims’ rights, and/or on context-specific approaches for a society to move towards reconciliation, with a focus on the strategy, design and participation modalities of peace talks in relation to these issues. It should take into account methods and mechanisms for promoting women’s meaningful participation at all phases and levels, and modalities for multi-track engagement with youth, civil society, victims and Track II actors;
  • As necessary and appropriate, participate in the mediation talks on issues of transitional justice and reconciliation, and contribute to the drafting of the relevant sections of peace agreements, including from a gender perspective and with a youth lens;
  • As necessary, conceive, plan and manage capacity-building seminars for the mediation team, parties or other key stakeholders on transitional justice and reconciliation issues;
  • Prepare periodic reports and relevant thematic briefings for the mediation team;
  • Prepare update reports, as requested;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.
When not deployed:
  • Provide, via telephone, online engagements and written materials, technical expertise and advice in this domain, to mediation teams in the field, as well as to the parties or other key stakeholders as appropriate;
  • Research and coordinate lessons learned reviews of best practices in this domain;
  • Research thematic and comparative briefings to support ongoing or planned mediation efforts;
  • Produce operational guidance notes and related training materials;
  • Prepare and plan training sessions on area of expertise for United Nations staff;
  • Prepare reports on field deployments;
  • Contribute to MSU’s network of experts in the area of expertise;
  • Ensure that all activities and written products are gender mainstreamed and youth-sensitive;
  • Any other tasks requested by the MSU and UNOPS.

Responsabilités fonctionnelles
Les experts sélectionnés travailleront dans un ou plusieurs des domaines suivants: 
  1. Conduite et conception de processus de médiation, de facilitation et de dialogue;
  2. Dispositifs de sécurité (notamment cessez-le-feu);
  3. Questions constitutionnelles; 
  4. Partage du pouvoir; 
  5. Genre et inclusivité;
  6. Changement climatique et ressources naturelles;
  7. Justice transitionnelle et réconciliation.

1. Spécialiste de la conception et de la conduite des processus de médiation, de facilitation et de dialogue
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Donner des avis d’expert et des conseils techniques sur la conduite et la conception des processus de médiation inclusifs, de facilitation et de dialogue aux clients de MSU et UNOPS et, au besoin, aux parties au conflit et aux autres intervenants clés ;
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des plans de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, à tous les niveaux, dans le cadre de dialogues nationaux, d’efforts de médiation aux niveaux local et sous-national, et avec mécanismes de concertation et de suivi. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes de promotion de la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile, et d’acteurs non officiels;
  • Participer, au besoin, aux activités de médiation, de facilitation et de dialogue, et contribuer à la rédaction de certaines parties pertinentes des accords de paix;
  • Selon que de besoin, concevoir, organiser et gérer des séminaires de de renforcement des capacités sur la médiation, la facilitation et le dialogue inclusifs et à plusieurs niveaux, à l’intention notamment de l’équipe de médiation, des parties en présence et d’autres intervenants clés ; 
  • Établir des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents à l’intention de l’équipe participant à la médiation;
  • Établir des rapports actualisés;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent une perspective de genre;
  • Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir par téléphone, en ligne et par écrit aux équipes de médiation travaillant sur le terrain et, selon les besoins, aux parties et aux autres intervenants clés des avis et des conseils techniques sur la médiation inclusive, la facilitation et le dialogue;
  • Documenter et coordonner les résultats des examens des enseignements tirés de l’expérience dans son domaine de compétence;
  • Préparer des exposés thématiques ou comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues;
  • Élaborer des notes d’orientation opérationnelles et des supports de formation dans le domaine de compétence;
  • Préparer et organiser à l’intention du personnel de l’ONU des stages de formation relatifs au domaine de compétence;
  • Établir des rapports de mission;
  • Contribuer au réseau d’experts assistant l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes 
  • Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.

2. Spécialiste des dispositifs de sécurité
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Donner des avis d’expert et des conseils techniques aux clients de MSU et UNOPS et, au besoin, aux parties au conflit et aux autres acteurs clés, particulièrement au sujet des dispositifs de sécurité fondés sur l’inclusion, notamment en ce qui concerne les cessez-le-feu, mais aussi le désarmement, la démobilisation, la réintégration et la réforme du secteur de la sécurité;
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des plans de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, y compris en ce qui concerne les mécanismes de concertation au niveau du pays et de suivi post-accord, notamment en ce qui concerne les dispositifs de sécurité. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes de promotion de la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile et d’autres acteurs non officiels;
  • Participer au besoin aux discussions sur les dispositifs de sécurité dans le cadre du processus de médiation, y compris celles relatives à la violence sexuelle dans les poursuites criminelles, les commissions de vérité et les programmes de réparation liée aux conflits, et contribuer à la rédaction des parties pertinentes des accords de paix; 
  • Selon que de besoin, concevoir, organiser et gérer des séminaires de renforcement des capacités formation sur les dispositifs de sécurité, à l’intention notamment de l’équipe de médiation, des parties en présence et d’autres intervenants clés en matière de dispositifs de sécurité ; 
  • Établir des rapport périodiques et des exposés thématiques pertinents à l’intention de l’équipe participant à la médiation;
  • Établir des rapports actualisés;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent une perspective de genre;
  • Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir, par téléphone, en ligne et par écrit, aux équipes de médiation travaillant sur le terrain et, selon les besoins, aux parties et aux autres intervenants clés, des avis qualifiés et des conseils techniques sur les dispositifs de sécurité fondés sur l’inclusion ;
  • Documenter et coordonner les résultats des examens des enseignements tirés de l’expérience dans le domaine des dispositifs de sécurité;
  • Préparer des exposés thématiques ou comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues;
  • Élaborer des notes d’orientation opérationnelles et des supports de formation dans le domaine de compétence;
  • Préparer et organiser à l’intention du personnel de l’ONU des stages de formation relatifs au domaine de compétence;
  • Établir des rapports de mission;
  • Contribuer au réseau d’experts assistant l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.

3. Spécialiste des questions constitutionnelles
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Fournir des avis et des conseils techniques sur les processus d’élaboration et de rédaction de la constitution fondés sur l’inclusion ainsi que de consultation aux clients de MSU et UNOPS et, aux parties concernées ou à d’autres intervenants clés, selon les besoins;
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des plans de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, y compris en ce qui concerne les mécanismes de concertation au niveau du pays et de suivi post-accord, notamment en ce qui concerne les questions constitutionnelles. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes de promotion de la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile et d’autres acteurs non officiels;
  • Participer, s’il y a lieu, aux pourparlers de médiation portant sur les arrangements constitutionnels et institutionnels transitoires, et contribuer à la rédaction des parties pertinentes des accords de paix, y compris en suggérant langage interdisant la discrimination basée sur les genres, assurant la représentation et la protection des femmes, empêchant la discrimination dans le domaine du droit civil ou coutumier, et obligeant les institutions à promouvoir les droits des femmes;
  • Selon que de besoin, concevoir, organiser et gérer les séminaire de renforcement des capacités à l’intention de l’équipe de médiation, des parties en présence ou d’autres intervenants clés des stages de formation sur les arrangements constitutionnels et institutionnels transitoires;
  • Établir des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents à l’intention de l’équipe participant dans le processus constitutionnel; 
  • Établir des rapports actualisés;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes ;
  • Accomplir toute autre tâche que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir aux équipes de médiation en mission, aux parties en présence et aux autres intervenants clés, selon le cas, par téléphone, en ligne ou par écrit, des avis et des conseils techniques sur les processus d’élaboration et de rédaction de la constitution ainsi que de consultation;
  • Documenter et coordonner les résultats des examens des enseignements tirés de l’expérience dans son domaine de compétence;
  • Préparer des exposés thématiques et comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues;
  • Élaborer des notes d’orientation opérationnelle et des supports de formation connexes dans le domaine des questions constitutionnelles; 
  • Préparer et organiser à l’intention du personnel de l’ONU des stages de formation dans son domaine de compétence;
  • Établir des rapports de mission;
  • Contribuer au réseau d’experts de l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes 
  • Accomplir toutes les autres tâches que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.

4. Spécialiste des questions de partage du pouvoir
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Fournir des avis et des conseils techniques sur le partage du pouvoir, l’autonomie régionale et les arrangements relatifs au fédéralisme aux clients de MSU et UNOPS et, le cas échéant aux parties au conflit ou à d’autres intervenants clés; 
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des plans de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, y compris en ce qui concerne les mécanismes de concertation au niveau du pays et de suivi post-accord. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes de promotion de la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile et d’autres acteurs non officiels;
  • Selon qu’il conviendra, prendre part aux pourparlers de médiation portant sur le partage du pouvoir, et participer à la rédaction des passages y relatifs des accords de paix, et soutenir l’inclusion des mesures temporaires et spéciales pour favoriser la représentation des femmes en politique; 
  • Selon que de besoin, concevoir, organiser et gérer des séminaires de renforcement des capacités sur le partage du pouvoir pour l’équipe de médiation, les parties en présence ou d’autres intervenants clés ; 
  • Établir des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents pour l’équipe participant à la médiation; 
  • Établir des rapports actualisés;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes;
  • Accomplir toute tâche que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir aux équipes de médiation en mission, aux parties en présence et aux autres intervenants clés, selon le cas, par téléphone, en ligne ou par écrit, des avis et des conseils techniques sur le partage du pouvoir, y compris l’autonomie régionale et les arrangements relatifs au fédéralisme; 
  • Faire des études préalables aux examens des meilleures pratiques tirées de l’expérience dans son domaine de compétence et coordonner ces examens; 
  • Se documenter pour faire des exposés thématiques et comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues; 
  • Produire des notes d’orientation opérationnelle et des supports de formation connexes dans le domaine du partage du pouvoir;
  • Préparer et organiser des stages de formation dans le domaine du partage du pouvoir pour le personnel de l’ONU;
  • Établir des rapports de mission;
  • Contribuer au réseau d’experts de l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes 
  • Accomplir toutes les autres tâches que lui confie l’Unité de l’appui à la médiation et l’UNOPS.

5. Spécialiste des questions d’inclusivité et de genre
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Fournir des avis et des conseils techniques sur les questions de genre, sur les femmes et la paix et la sécurité, et sur l’inclusivité aux clients de MSU et UNOPS et, ainsi qu’aux parties concernées ou à d’autres intervenants clés, selon les besoins;
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des cadres inclusifs de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, notamment les processus de dialogue national et les mécanismes de suivi, afin de faciliter l’intégration des femmes. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes de promotion de la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile et d’autres acteurs non officiels;
  • Participer, si nécessaire, aux processus de médiation, de facilitation et de dialogue, et contribuer aux débats sur les questions de genre dans le cadre de la rédaction des accords de paix;
  • Selon que de besoin, concevoir, organiser et gérer des séminaires de renforcement des capacités à l’intention de l’équipe de médiation, des parties en présence ou d’autres intervenants clés des stages de formation sur la dimension de genre et les questions relatives aux femmes, à la paix et à la sécurité;
  • Établir des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents à l’intention de l’équipe participant à la médiation;
  • Établir des rapports actualisés; 
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes 
  • Accomplir toute autre tâche que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir aux équipes de médiation en mission, aux parties en présence et aux autres intervenants clés, selon le cas, par téléphone, en ligne ou par écrit, des avis et des conseils techniques sur les questions de genre, sur les femmes et la paix et la sécurité, et sur l’inclusivité;
  • Documenter et coordonner les résultats des examens des enseignements tirés de l’expérience dans son domaine de compétence et coordonner ces examens;
  • Préparer des exposés thématiques et comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues;
  • Élaborer des notes d’orientation opérationnelle et des supports de formation connexes dans son domaine de compétence; 
  • Préparer et organiser à l’intention du personnel de l’ONU des stages de formation dans son domaine de compétence; 
  • Établir des rapports de mission;
  • Mettre en place et gérer le réseau d’experts de l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes 
  • Accomplir toutes les autres tâches que lui confie l’Unité d’appui à la médiation.

6. Spécialiste du changement climatique, environnement et des ressources naturelles
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Fournir une expertise technique et des conseils aux clients de  MSU, ainsi qu'aux parties au conflit ou à d'autres parties prenantes clés, le cas échéant, y compris, mais sans s'y limiter : les effets actuels et projetés du changement climatique sur le contexte du conflit et la stabilité, y compris l'impact. , les risques et/ou opportunités des facteurs de stress climatiques actuels ou projetés sur l'environnement, les communautés, les infrastructures, les économies et la gouvernance ; analyse des facteurs environnementaux dans le contexte du conflit, notamment en tant que points d'entrée potentiels ; mesures d’adaptation et d’atténuation sensibles aux conflits ; gestion des ressources naturelles et partage des richesses, et analyse des conflits sensibles au climat ;
  • Fournir une expertise en matière de processus pour la conception, la planification et la gestion des cadres de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre, y compris les processus de dialogue national et les mécanismes de suivi post-accord pour faire face aux effets néfastes du changement climatique ou des facteurs environnementaux sur les conflits ou les différends, y compris sur les ressources naturelles. Cette expertise devrait inclure des méthodes et des mécanismes visant à promouvoir une participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux, ainsi que des modalités d'engagement multivoie avec les jeunes, la société civile, le secteur privé et d'autres acteurs de la voie II ;
  • Si nécessaire et approprié, participer au processus de médiation, de facilitation et de dialogue sur le changement climatique et les facteurs environnementaux dans les conflits et le rétablissement de la paix, les différends sur les ressources naturelles et le partage des richesses, et contribuer à la rédaction des sections pertinentes des accords de paix, en tenant compte des dimensions de genre pertinentes, ainsi que des défis et opportunités potentiels liés à l’intégration des considérations climatiques et environnementales ;
  • Si besoin, concevoir, organiser et gérer des séminaires de renforcement des capacités sur les effets du changement climatique et les risques associés au climat sur le plan de la sécurité, y compris les mesures d'adaptation et d'atténuation pertinentes, la gestion des ressources naturelles, et le partage des richesses, à l’intention notamment de l’équipe de médiation, des parties en conflit, et d’autres acteurs concernés; 
  • Préparer des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents à l’intention de l’équipe travaillant sur des processus de médiation;
  • Établirdes rapports de suivi;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent une perspective genre;
  • Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir par téléphone, en ligne et par écrit des avis et des conseils techniques sur les effets actuels et projetés du changement climatique sur la dynamique des conflits, des ressources naturelles et le partage des richesses aux équipes de médiation travaillant sur le terrain et, selon si nécessaire, aux parties en conflit et autres acteurs concernés;
  • Documenter et coordonner les enseignements tirés de l’expérience et des pratiques exemplaires dans son domaine de compétence;
  • Préparer des exposés thématiques en appui aux activités de médiation en cours ou prévues;
  • Produire des notes d’orientation opérationnelles et des supports de formation dans le domaine de compétence;
  • Préparer et organiser des séances de formation relatives au domaine de compétence à l’intention du personnel de l’ONU; 
  • Établir des rapports de mission;
  • Contribuer au réseau d’experts de l’unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence et y participer activement;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes ;
  • Accomplir toute autre tâche que lui confiera l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.

7. Spécialiste des questions de justice transitionnelle et de réconciliation
Lorsqu’il est en déplacement, le conseiller sera chargé de:
  • Fournir des avis et des conseils techniques sur des questions de justice transitionnelle, de responsabilité pour les crimes passés et de réconciliation aux clients de MSU et UNOPS, le cas échéant aux parties au conflit ou à d’autres intervenants clés; 
  • Apporter une expertise pratique en matière de processus, de conception, d’organisation et de gestion des plans de pré-négociation, de négociation et de mise en œuvre des accords, y compris en ce qui concerne les mécanismes de concertation au niveau du pays et de suivi post-accord. Fournir des conseils sur la manière de promouvoir la responsabilité pour les crimes passés, les droits des victimes, et/ou sur des approches spécifiques au contexte pour qu'une société progresse vers la réconciliation, en mettant l'accent sur la stratégie, la conception et les modalités de participation dans les pourparlers de paix en rapport avec ces questions. Ces avis devraient notamment tenir compte des méthodes et mécanismes visant à promouvoir la participation significative des femmes à toutes les phases et à tous les niveaux et les modalités d'un engagement multipiste avec des jeunes, la société civile, les victimes et acteurs non officiels;
  • Selon les besoins et circonstances, prendre part aux pourparlers de médiation portant sur les questions de justice transitionnelle et de réconciliation, et participer à la rédaction des sections pertinentes des accords de paix, y compris avec une perspective de genre et une approche axée sur la jeunesse.; 
  • Selon les besoins, concevoir, organiser et gérer des séminaires de renforcement des capacités sur la justice transitionnelle et la réconciliation pour l’équipe de médiation, les parties en présence ou d’autres intervenants clés ; 
  • Établir des rapports périodiques et des exposés thématiques pertinents pour l’équipe  participant à la médiation; 
  • Établir des rapports actualisés;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent une perspective de genre;
  • Accomplir toutes autres tâches que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.
Lorsqu’il n’est pas en déplacement, le spécialiste sera chargé de:
  • Fournir aux équipes de médiation en mission, aux parties en présence et aux autres intervenants clés, selon le cas, par téléphone, en ligne ou par écrit, des avis et des conseils techniques dans ce domaine; 
  • Faire des études préalables sur les meilleures pratiques tirées de l’expérience dans ce domaine et coordonner ces examens; 
  • Se documenter pour faire des exposés thématiques et comparatifs à l’appui d’activités de médiation en cours ou prévues; 
  • Produire des notes d’orientation opérationnelle et des supports de formation connexes dans ce domaine;
  • Préparer et organiser des stages de formation dans ce domaine pour le personnel de l’ONU;
  • Établir des rapports de mission ;
  • Contribuer et participer activement au réseau d’experts de l’Unité d’appui à la médiation dans son domaine de compétence;
  • Veiller à ce que toutes les activités et les produits écrits intègrent la dimension de genre et soient sensibles aux jeunes Accomplir toutes autres tâches que lui confie l’Unité d’appui à la médiation et l’UNOPS.

Education/Experience/Language requirements

Female Candidates are strongly encouraged to apply.

Candidates with no United Nations or UNOPS experience are strongly encouraged to apply.

Education

  • Advanced university degree. A BA or first level degree with two additional years of experience is accepted in lieu of an advanced university degree. A technical degree or military degree with four additional years of experience is accepted in lieu of an advanced university degree.
Required Experience
  • A minimum of ten (10) years of progressively responsible experience in fields related to promoting peace and conflict resolution - mediation, facilitation, dialogue (design) issues, academia (research and/or teaching), and/or related fields. 
Desirable experience (the following experience is optional, candidates who do not have it are welcome to apply.)
  • Significant and prolonged field experience in conflict, post-conflict or other transitional situations. 
  • A significant part of the ten years of professional experience overall should be in one or more of the thematic areas.
  • Direct experience in mediation, negotiations, facilitation, and dialogue situations, and/or experience in mediation advice to chief mediators, senior envoys, and/or conflict parties is an asset.
  • Experience in delivering mediation capacity-building or training activities is an asset.
  • Significant experience in engaging with civil society in peace processes is an asset.

Language

  • Working knowledge of oral and written English is required. Application materials must be submitted in English. The cover letter may be submitted in French, accompanied by a translation in English.
  • Working knowledge of at least one other official UN language is highly desirable, in particular Arabic and French. 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées à appliquer.

Les candidat(e)s qui n'ont aucune expérience de travail à l'ONU ou à l'UNOPS sont fortement encouragé(e)s à appliquer

Formation

  • Diplôme universitaire. Un baccalauréat ou un diplôme de premier niveau avec deux années d'expérience supplémentaires est accepté au lieu d'un diplôme universitaire supérieur. Un diplôme technique ou un diplôme militaire avec quatre années d'expérience supplémentaires est accepté au lieu d'un diplôme universitaire supérieur.
Expérience requise 
  • Au moins 10 années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans des domaines liés à la promotion de la paix et de la résolution des conflits, de la médiation, de la facilitation et du dialogue, et de la planification de ces processus, et/ou dans la recherche et l’enseignement universitaire.  
Expérience souhaitable (Ces expériences sont souhaitables. Les candidat(e)s qui n'ont aucune de ces expériences sont aussi encouragé(e)s à appliquer)
  • Une importante expérience de terrain en situation de conflit, de sortie de conflit ou de transition. Une expérience directe des activités de médiation, négociation, facilitation et/ou de dialogue est un atout.
  • Une partie importante des 10 années d’expérience professionnelle doit être dans une ou plusieurs des domaines thématiques.
  • Expérience directe dans la fourniture de conseils en matière de médiation aux médiateurs principaux, envoyés seniors, et / ou les parties au conflit est un atout.
  • Expérience significative dans l'exécution des activités de renforcement des capacités de médiation ou de formation est un atout.
  • Expérience significative d'engagement avec la société civile dans les processus de paix est un atout.

Compétences linguistiques

  • Une connaissance pratique de l’anglais écrit et parlé est requise. Le dossier de candidature doit être présenté en anglais. La lettre de motivation peut être présentée en français avec une traduction en anglais. Une connaissance pratique d'au moins une autre langue officielle de l'ONU est hautement désirable, en particulier l'arabe et le français. 
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.