By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Analyste au Programme Justice, Sécurité, Etat de Droit

Kinshasa (Congo Democratic)

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Kinshasa (Congo Democratic)
  • Grade: NO-B, National Professional Officer - Locally recruited position - Junior level
  • Occupational Groups:
    • Democratic Governance
    • Legal - Broad
    • Project and Programme Management
    • Peace and Development
    • Security and Safety
    • Legal - International Law
  • Closing Date: 2020-10-29

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Background

La République Démocratique du Congo (RDC) a connu une première expérience de transfert pacifique du pouvoir à la tête de l’Etat au terme des élections du 30 décembre 2018. De nouveaux élus ont également pris fonction au niveau des Assemblées nationales et provinciales, du Sénat et à la tête des exécutifs provinciaux. Les élections de 2018 ont abouti à un important renouvellement du personnel politique et contribué à une décrispation progressive des tensions dans le pays. Elles devaient également ouvrir la voie à la relance de l’économie plombée au cours des dernières années par des incertitudes politiques et permettre la relance de nombreux programmes de coopération suspendus.
Les défis auxquels les autorités doivent faire face sont cependant immenses. En dépit de la croissance enregistrée et de son immense potentiel naturel (terre, mines, faune, flore, ressources en eau, etc.) et humain, la situation du pays reste caractérisée par une grande pauvreté, des inégalités prononcées et une vulnérabilité forte tant en milieu rural qu’urbain. En effet, près de 63 % de la population continue à vivre en dessous du seuil de pauvreté, avec de fortes disparités entre les villes et les campagnes. Même si son Indice de développement humain (IDH) a nettement évolué de 0,333 en 2010 à 0,452 en 2016, permettant au pays de gagner 11 places dans le classement mondial en 2014, la RDC reste classée 176ème sur 189 pays en 2017 avec un niveau d’inégalités relativement élevé.
Les performances du pays en matière de gouvernance restent faibles. En 2017, la RDC occupait le 47ème rang sur 54 pays évalués dans le cadre de l’Indice Mo Ibrahim de la gouvernance en Afrique. On note également un déclin accéléré dans le domaine de la sécurité ces dernières années. De fait, la faible efficacité des institutions de l’Etat et le déficit de confiance des citoyens vis-à-vis de celles-ci obligent à un engagement soutenu avec les autorités, ainsi qu’avec les autres parties prenantes. La persistance des conflits armés, particulièrement à l’Est et dans les Kasaï, la complexité et la durée des crises, obèrent les avancées obtenues, notamment dans l’accès à la justice, la promotion de l’Etat de droit ou la restauration de l’autorité de l’Etat. L’instabilité politique et une situation sécuritaire alarmante provoquent également de nombreuses violations des droits de l’homme et aggravent la vulnérabilité des populations. Ce qui oblige à davantage articuler les efforts humanitaires, de paix et de développement sur le terrain. Aux solutions d’urgence de type humanitaire, qui ont fortement amélioré les possibilités de survie des populations, il faut élargir les approches avec des interventions plus durables visant le relèvement rapide et constituant une possibilité de renforcer le continuum dans le chaînon vers le développement à long terme.
Le monde fait face en ce moment à une crise sanitaire majeure due à une flambée épidémique à coronavirus. La RDC, avec son économie extravertie, tributaire du secteur minier et fortement dépendante des intrants et des produits de première nécessité importés, devrait voir sa croissance baisser sensiblement et ses comptes macroéconomiques en dépit des mesures prises pour limiter les impacts de la pandémie. On peut également s’attendre à un resserrement sensible de l’espace budgétaire de l’Etat, une dégradation importante des comptes extérieurs, une baisse des financements extérieurs, une perturbation des échanges commerciaux, une fragilisation de la stabilité externe et financière et un risque de montée des tensions inflationnistes.
Le pays a mis en place un Plan national stratégique de développement (PNSD) pour la période 2019-2024 dans l’optique d’accélérer la croissance inclusive, créer des emplois décents et assurer l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD). Le PNSD est aligné sur l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et aux ODD et est articulé autour des priorités suivantes : le renforcement de la gouvernance et la consolidation de la paix ; la diversification et la transformation de l’économie ; l’environnement et le développement durable et équilibré.
Pour répondre aux besoins d’assistance des autorités, l’offre du PNUD pour la période 2020-2024 met l’accent sur l’amélioration de l’Etat de droit, les transformations structurelles de l’économie et une résilience renforcée des populations en vue de réduire l’extrême pauvreté, les inégalités et la vulnérabilité. Le Document de programme de pays (CPD) pour les cinq prochaines années définit les interventions du PNUD autour de trois priorités :
  • La gouvernance pour un développement durable ;
  • La transformation économique et la gestion durable des ressources naturelles ;
  • Le soutien à la stabilisation et au renforcement de la résilience des populations.
Ces priorités sont exprimées à travers l’organisation du programme en en deux piliers, à savoir :
  • Le Pilier Consolidation de la paix et renforcement de la démocratie (CPRD) ou Pilier I ; et
  • Le Pilier Croissance inclusive et développement durable ou Pilier II.
Trois composantes thématiques déclinent les priorités du CPD 2020-2024 au sein du Pilier CPRD :
  • Justice, sécurité et Etat de droit ;
  • Stabilisation et consolidation de la paix ; et
  • Elections, représentation et décentralisation.
En ce qui concerne spécifiquement la composante thématique «Justice, sécurité et Etat de droit», l’offre du PNUD postule que l’élimination de l’extrême pauvreté sous toutes ses formes, la réduction des inégalités et de la fragilité des populations passent notamment par l’amélioration de l’Etat de droit. L’Etat de droit assure et garantit le respect des droits de l’homme, l’augmentation de l’accès à une justice de qualité pour les jeunes, les femmes et les hommes et surtout des plus fragiles, ainsi que la coexistence pacifique et la prévention des conflits armés. Il s’agira ainsi d’aider la RDC à renforcer la justice, la sécurité et l’Etat de droit afin d’améliorer les capacités, la responsabilité, la réactivité et la légitimité des institutions de la gouvernance pour qu’elles soient plus modernes, ouvertes, inclusives et « responsives ». Le PNUD entend soutenir les autorités dans leurs efforts de lutte contre la corruption en appuyant la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre le fléau. Un autre volet d’intervention, axé sur la gouvernance judiciaire, permettra d’accroître l’effectivité de l’offre et de la demande de justice, la coordination des acteurs, le renforcement de la chaîne pénale et l’amélioration du système d’information et de centralisation des données de la justice. La mise en place de programmes intégrés justice, sécurité et Etat de droit permettront de mettre en cohérence l’ensemble des appuis du PNUD dans les domaines de la justice transitionnelle, l’appui à la mise en œuvre du Plan d’Actions Prioritaires de la Politique Nationale de Réforme de la Justice, le plan d’action quinquennal de réforme de la police, la lutte contre les violences basées sur le genre, et l’articulation entre la justice, la paix, la restauration de la dignité des personnes et la réconciliation.

 

Duties and Responsibilities

Sous la supervision directe du Team Leader du Pilier I « Consolidation de la paix et renforcement de la démocratie » et en étroite collaboration avec le/la Spécialiste au programme/Coordonnateur/trice du Pilier, l’Analyste au programme exercera les fonctions suivantes :
 
Mise en œuvre de la stratégie du programme en mettant l’accent sur l’atteinte des résultats:
 
  • A travers l’analyse approfondie de la situation politique, sociale et économique dans le pays,  préparer des contributions de fond à l’UNSDCF, CPD et d'autres documents ;
  • Identification des axes de soutien et des interventions dans les domaines thématiques ou sectoriels assignés ;
  • Un appui au Bureau Pays dans la conduite des activités liées à son portefeuille sectoriel, en se basant sur l’analyse permanente de la situation et du contexte politique, économique et social du pays et une production des notes techniques et/ou d'information de qualité y afférentes.
Gestion et assurance qualité du programme du Bureau Pays

Assurer la gestion efficace du programme du Bureau Pays dans les domaines thématiques/sectoriels assignés en se concentrant sur le contrôle de qualité, de la formulation à la mise en œuvre du programme du pays, et atteindre les résultats suivants:
 
  • Application efficace des outils de RBM, établissement des cibles de gestion et performance du Bureau (y inclus également le RBA composite) et la réalisation du suivi des résultats;
  • Élaboration des documents de projets et programmes en ce qui concerne les domaines couverts par son portefeuille ;
  • Un appui dans le processus de la collecte, l'analyse des données en matière de suivi-évaluation et la présentation des données et informations liées à son portefeuille en collaboration avec l’Unité Suivi Evaluation;
  • Un suivi de la mise en application des principes de la gestion axée sur les résultats de développement et au rendement (delivery) efficient des projets qui sont couverts par son portefeuille afin d’assurer la réalisation des résultats escomptés;
  • Lancement d'un projet : la présentation du projet au CLEP; exécution des tâches dans l’ATLAS, à savoir le paramétrage des projets dans ATLAS, détermination des révisions nécessaires; coordination des exercices re-phasage obligatoires et budgétaires, la clôture des projets ; identification, évaluation et mise à jour des risques et des fonctions de gestionnaire de projet de Niveau 1 ;
  • Suivi financier et technique et l'évaluation des projets, l'identification des problèmes opérationnels et financiers, le développement de solutions et participation active au processus d’'audit des projets de son portefeuille et notamment la mise en œuvre des recommandations d’audit;
  • Préparation des rapports aux bailleurs de fonds ;
  • Une rédaction trimestrielle des rapports mandataires du PNUD relatifs aux projets de son portefeuille, y inclus la préparation des CDR et FACE et soumis au comité de pilotage du projet.
Création de partenariats stratégiques et mise en œuvre de la stratégie de mobilisation des ressources

Assurer et promouvoir la création des partenariats stratégiques en coopérant et en se concentrant sur l’atteinte des résultats suivants :
 
  • Un maintien des collaborations et des contacts efficaces avec les partenaires nationaux et les partenaires techniques et financiers intervenant en République Démocratique du Congo en général et dans son domaine d’intervention en particulier;
  • L’identification des problèmes opérationnels et financiers susceptibles d’entraver la mise en œuvre ou le positionnement du PNUD et faire des propositions concrètes et réalistes pour les résoudre;
  • Analyse et recherche d'informations sur les bailleurs de fonds, la préparation des notes sur les domaines de coopération possibles, l'identification des possibilités de lancement de nouveaux projets, contribution active à l'effort du Bureau dans la mobilisation des ressources.
Assurer un service de qualité et le renforcement des connaissances sur la gestion dans l’atteinte des résultats suivants :
 
  • Une contribution qualitative au réseau de partage et d'échanges des meilleures pratiques et veiller au transfert des connaissances et le développement des capacités des structures nationales bénéficiaires;
  • Un accomplissement des autres tâches qui seront confiées par le Directeur du programme et/ou la direction du PNUD dans le cadre du service.
Impact
Les résultats clés ont un impact sur la conception, le fonctionnement,  la programmation des activités et la création de partenariats ainsi que pour atteindre les objectifs.
 

 

Competencies

Compétences fonctionnelles:
 
  • Leadership et plaidoyer pour les objectifs du PNUD: capacité à travailler au sein de groupes d'experts dans différents domaines, à coordonner des ateliers de travail et à superviser du personnel;
  • Bon sens de la planification et de l'organisation: capacité à planifier et organiser son travail, et à réviser et redéfinir des processus de gestion;
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Communication: excellentes capacités de communication écrite et orale, clarté et concision, très bon relationnel.
 
Compétences techniques:
 
  • Professionnalisme: expérience confirmée dans le domaine de la consolidation de la paix et de la démocratie;
  • Bonne connaissance des règles et procédures du PNUD en termes de programme de développement, de la gestion axée sur les résultats;
  • Bonne connaissance des mandats institutionnels, des politiques et directives du PNUD et/ou des Nations Unies;
  • Identification des meilleures pratiques et des leçons apprises liées aux objectifs globaux du Programme de Pays;
  • Aptitude technologique : excellente maîtrise de l'outil informatique, des logiciels courants et autres applications informatiques ;
  • Travail en équipe : aptitude à interagir, à établir et à maintenir de façon effective de bonnes relations de travail aussi bien avec les collègues, le supérieur hiérarchique qu'avec des personnes de cultures différentes, de bonnes relations de travail, dans le respect de la diversité. Capacité, en tant que membre d'une équipe, à travailler de façon indépendante, pragmatique, sous forte pression, et à gérer les frustrations du travail.
Compétences morales:
 
  • Faire preuve d’intégrité et de fidélité aux valeurs et à l’éthique des Nations Unies;
  • Démontrer une sensibilité et une flexibilité face aux différences de culture, genre, religion, origine, nationalité et âge;
  • Faire preuve de jugement politique et diplomatique, d’impartialité et de discrétion.

 

Required Skills and Experience

Education : 
 
  • Master ou diplôme équivalent en droit, sciences politiques, relations internationales, administration publique, gestion ou tout autre domaine des sciences sociales.
Expérience : 
  • Au moins deux (2) ans d’expérience avérée au niveau national ou international dans la fourniture des services de conseils, la supervision, l’élaboration, le suivi-évaluation des projets/programmes de développement, avec des organisations internationales gouvernementales ou non gouvernementales en particulier dans un contexte post-conflit et en matière de gouvernance démocratique.
  • Expérience exigée dans les domaines de la justice, de la sécurité ou de l’Etat de droit.
  • Familiarité avec les technologies de l’information (outils informatiques, logiciels courants et autres applications informatiques ).
Langues : 
  • Maîtrise du français exigée; une bonne connaissance de l’anglais écrit et parlé sera considérée comme un atout.
 

 

Disclaimer

Important applicant information

All posts in the GS categories are subject to local recruitment.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.