By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant national - Évaluation formative conjointe de la Stratégie Nationale de prévention et de lutte contre le VIH/Sida chez les adolescents - Gabon - (55 jours ouvrables)

Libreville (Gabon, Gabonese Republic)

  • Organization: UNICEF - United Nations Children’s Fund
  • Location: Libreville (Gabon, Gabonese Republic)
  • Grade: Consultant - Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Monitoring and Evaluation
    • Youth
    • Children's rights (health and protection)
    • Malaria, Tuberculosis and other infectious diseases
    • Development Cooperation and Sustainable Development Goals
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
  • Closing Date: 2019-11-10

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Selon l’OMS, chaque jour, 5000 jeunes âgés de 15 à 24 ans sont infectés par le VIH, soit près de deux millions de nouvelles infections enregistrées par an, la plupart étant dans les pays en développement. Plus de la moitié des personnes vivant avec le VIH vivent en Afrique sub saharienne et plus d’un décès sur deux liés au VIH intervient dans cette zone. Par ailleurs, toujours dans cette partie du continent, plus de la moitié de toutes les nouvelles infections touchent des jeunes, les filles étant particulièrement affectées. Le risque de contracter l’infection à VIH chez les adolescents et les jeunes, est étroitement lié à l’âge des premières relations sexuelles. L’abstinence, le report des premières relations sexuelles et le port du préservatif figurent parmi les principales stratégies de prévention du VIH chez les jeunes. Depuis vingt-cinq ans que dure l’épidémie, les actions restent très insuffisantes pour prévenir les nouvelles infections dans cette tranche de la population, qui pourtant demeurent au centre de l’épidémie.

 
I- Objet de l’évaluation :
Selon l’OMS, chaque jour, 5000 jeunes âgés de 15 à 24 ans sont infectés par le VIH, soit près de deux millions de nouvelles infections enregistrées par an, la plupart étant dans les pays en développement. Plus de la moitié des personnes vivant avec le VIH vivent en Afrique sub saharienne et plus d’un décès sur deux liés au VIH intervient dans cette zone. Par ailleurs, toujours dans cette partie du continent, plus de la moitié de toutes les nouvelles infections touchent des jeunes, les filles étant particulièrement affectées.
Le risque de contracter l’infection à VIH chez les adolescents et les jeunes, est étroitement lié à l’âge des premières relations sexuelles. L’abstinence, le report des premières relations sexuelles et le port du préservatif figurent parmi les principales stratégies de prévention du VIH chez les jeunes. Depuis vingt-cinq ans que dure l’épidémie, les actions restent très insuffisantes pour prévenir les nouvelles infections dans cette tranche de la population, qui pourtant demeurent au centre de l’épidémie.

II- But de l'évaluation
L’évaluation permettra de revisiter et renforcer les interventions du Système des Nations Unies à la mise en œuvre des stratégies nationales de prévention et de lutte contre le VIH/sida chez les adolescents dans le cadre du PNUAD 2018-2022, en vue de maximiser l’atteinte des produits et des effets attendus.
En se basant sur la collecte et l’analyse de données et des informations pertinentes, cette évaluation devrait répondre à deux buts principaux : la redevabilité et l’apprentissage organisationnel.
 Redevabilité : l’évaluation fournira des évidences sur le niveau de mise en œuvre des stratégies nationales de prévention et de lutte contre le VIH/sida chez les adolescents et les progrès atteints dans le cadre du PSN 2013-2017, de l’UNDAF 2012-2017, par rapport aux résultats escomptés.
 Apprentissage : l’évaluation permettra de revisiter et renforcer les stratégies du Gouvernement Gabonais, du SNU et du Bureau de l’UNICEF au Gabon, qui ont été retenues dans le cadre du cycle de Programme 2018-2022 afin d’en renforcer la qualité et les effets de la mise en œuvre.

III- Objectifs de l’évaluation
Il s’agira d’évaluer la pertinence, l'efficacité, l'efficience et la durabilité de toutes les stratégies nationales adoptées par le Gouvernement dans le cadre du Plan Stratégique National de lutte contre le VIH et appuyées techniquement et financièrement par le SNU entre 2012 et 2017 y compris les initiatives globales telles que « All in End adolescent AIDS », de prévention et de prise en charge du VIH/sida, chez les adolescents/jeunes (10-24 ans),
De manière spécifique il s’agira de :
•  Déterminer dans quelles mesures les interventions du SNU, ont-elles contribue efficacement à lutter contre la survenue de nouvelles infections et de décès liés au VIH/Sida chez les adolescents/jeunes au cours de la période 2012-2017 ;
• Mesurer l'adéquation et la qualité des mécanismes de coordination entre les parties prenantes et inter agences mises en place au niveau national afin de maximiser l'efficacité des interventions ;
• Identifier les leçons apprises, capturer les bonnes pratiques et générer des connaissances pour éclairer le raffinement du modèle et de l'approche de la stratégie nationale ; ainsi que
• Fournir des recommandations (stratégiques et opérationnelles) pour orienter les réflexions programmatiques futures en matière de lutte contre le VIH/Sida chez les adolescents et autres initiatives connexes.

IV- Méthodologie
L'évaluation examinera, sur la base d’une revue documentaire et les entretiens/ interviews, les résultats et produits attendus décrits dans les cadres des documents de planification de l’UNDAF notamment la cohérence globale de l'ensemble des interventions mises en œuvre. Elle sera menée selon une approche participative et inclusive orientée vers la production de preuves tangibles permettant de guider les réflexions sur les orientations stratégiques en matière de lutte contre le VIH en général et chez les adolescents en particulier. Dans ce but, la proposition technique devra aussi inclure activités de collecte de données centrées sur les entant et les jeunes.
L’évaluation sera menée selon les normes et standards d’évaluation du Groupe de l’Evaluation des Nations Unies (UNEG) . Elle intégrera de manière spécifique les droits humains, le genre et l’équité de manière transversale et sera conduite conformément au code de conduite et aux directives de l’UNEG en matière d’intégration des droits humains et de l’égalité des sexes aux évaluations .
L’évaluation sera basée sur des méthodes mixtes de collecte et d’analyse des données auprès des bénéficiaires du programme (ou des programmes) et des acteurs clés dans le processus de mise en œuvre du Programme. Le but d’utiliser plusieurs méthodes et de trianguler les données provenant de différentes sources les constats sera d’apporter des réponses plus pertinentes et crédibles aux questions d’évaluation. Les données collectées sur le terrain seront complétées par :
 L’analyse secondaire des données de routine générées par le dispositif de suivi des parties prenantes
 Une revue documentaire des Programmes, des plans d’actions ainsi que des bilans annuels de la mise en œuvre et des rapports de suivi et d’évaluation des programmes ;
 un processus itératif de dialogue avec les principaux acteurs de la mise en œuvre du Programme. Ce dialogue multi acteurs servira également d’opportunités pour reconstituer la théorie de changement du Programme.
Les données et les documents existants seront mis à disposition de l’équipe d’évaluation par le staff de l’UNICEF et des autres agences et partenaires au moins une semaine avant le démarrage de la consultation. Les consultants présenteront une note de cadrage de l’évaluation avec une méthodologie détaillée, qui inclut des éléments à la fois quantitatifs et qualitatifs, conçus pour répondre avec précision aux questions de l’évaluation. Dans le but de démontrer que l’équipe d’évaluation a bien saisi le contenu du programme ainsi que les questions fondamentales adressées par cette évaluation, la note de cadrage devra fournir un résumé critique des informations contenues dans les documents programmatiques mises à disposition de l’équipe d’évaluation par l’UNICEF et le comité technique après la signature du contrat. Cette note devra aussi bien indiquer, pour chacune des questions de l’évaluation, les informations suivantes (matrice d’évaluation) : quelles méthodes et quels outils de collecte de données seront utilisés pour y répondre, auprès de qui les données en question seront collectées (y compris la stratégie d’échantillonnage), quelles méthodes d’analyse seront utilisées pour interpréter lesdites données, quelles mesures seront adoptées afin d'assurer la qualité de l’évaluation, et comment les données seront disséminées. Elle doit aussi proposer les mesures susceptibles de garantir au processus d'évaluation une assise éthique, et de protéger la confidentialité et la dignité de ceux qui participent à l'évaluation.
Le rapport d’évaluation sera d’environ 50 pages sans les annexes et intégrera un résumé exécutif d’environ 5 pages. Le contenu du rapport d’évaluation devra être conforme aux normes de qualité de l’UNEG dans ce domaine et il devra surtout répondre aux critères de l’UNICEF en matière de qualité des rapports d’évaluation (GEROS)  . Lesdites normes, qui détermineront la notation du rapport final par une entité indépendante de l’UNICEF, seront partagées par l’UNICEF avec l’équipe d’évaluation juste après la signature du contrat. Les principales conclusions et recommandations de l’évaluation seront diffusées sous forme de notes de synthèse ou policy brief. L’atelier de validation des résultats de l’évaluation servira d’opportunité pour élaborer, de manière participative, le plan d’action pour la mise en œuvre des principales recommandations de l’évaluation ou « management response ».
 
V- Plan de travail de l’évaluation
L’évaluation sera réalisée par une équipe multidisciplinaire constituée d’un consultant international spécialisé en évaluation et d’un consultant national diplômé en sante publique ou sciences sociales.
Le consultant National sera recruté pour une période de 55 jours ouvrables à partir de la date de signature des contrats. L'UNICEF Gabon fournira l'appui administratif et logistique nécessaire pour que le consultant puisse entreprendre les activités. Le consultant sera sous la supervision technique du Spécialiste en Suivi et Evaluation et du comité technique qui sera constitué.
 
Livrables   Timeline  Jours de travail Partenaires impliqués  Paiement
Phase de Préparation
Finalisation des TDR     11 octobre  Comite technique NA
Publication      14-25 octobre  NA   NA
Finalisation du recrutement    28 octobre   
Signature du contrat     1 Novembre  NA   NA
Réunion initiale (par Skype)    4 Novembre  0.5 jour  Comite technique/ BR NA
Revue de la littérature     5 -14 Nov  6 jours Equipe de consultants 
Rédaction et soumission de la note de cadrage (y compris la définition de méthodologie et les outils de collecte de données) 
       15 Nov   3 Jours Equipe de consultants / Comite technique NA
Revue de la note de cadrage sur la base des commentaires du Comité Technique  
       16-20 Nov  3 Jours Comité technique / BR NA
Appel Skype avec le comité technique pour la finalisation de la note de cadrage , facilité par l’UNICEF   
       21 Nov   0.5  jour  Equipe de consultants / Comite technique 
Finalisation de la note de cadrage    22-27  Nov  2 jours Equipe de consultants  20%
Phase de Collecte des données dans le pays
Phase de collecte des données sur le terrain   28 Nov – 13 Dec  16 jours Equipe de consultants 
Rencontre + Présentation PPT des conclusions préliminaires 
       16 dec   1 jour  Equipe de consultants 
Phase de Rédaction du Rapport
Développement et soumission du Rapport provisoire de l’évaluation (Draft 0) 
       16-23 dec   7 jours  Equipe de consultants NA
Revue du rapport sur la base des commentaires du BR Unicef et soumission du rapport révisé’ (Draft 1) 
       05 janv 2020  5 jours  Comité technique NA
Revu du rapport par le Comité Technique et renvoie à l’équipe d’évaluation  
       06-10 janv 2020 -  
Soumission de la version révisée du rapport (Draft 2) intégrant les commentaires du Comité de Pilotage. Le rapport devra inclure un résumé exécutif et une présentation en format PPT  20 janvier 
7 jours Equipe de consultants 
30%
Atelier de validation des recommandations (facilité par le consultant national en présentiel et par le consultant international à distance)  
       26 janvier 1 Equipe de consultants / Comite technique NA
Soumission de la version finale du rapport (Draft 3) intégrant les commentaires ultérieurs du Comité du Pilotage. 
       31 Janvier 2020  4 jours     50%
 
VI- Les qualifications, l'expérience et les compétences techniques souhaitées du consultant
a) Qualifications du consultant national
Le consultant national assurera la collecte et l’analyse des données nécessaires à l’évaluation en étroite collaboration avec le consultant principal. Il contribuera également aux différentes étapes du processus évaluatif et devra avoir le profil suivant :
• Avoir au moins un niveau Bac+5 Minimum en sciences sociales particulièrement dans des domaines pertinents pour la consultation comme la sante publique ;
• Avoir au moins 5 ans d’expérience dans le domaine de l’évaluation des programmes et projets de développement ;
• Avoir une connaissance avérée du domaine de la lutte contre le VIH au Gabon et au moins cinq (5) ans d’expérience en planification stratégique, suivi et évaluation des programmes et projets dans ce domaine;
• Avoir une expertise avérée en méthodes quantitatives et qualitatives de recherche et en méthodes d’évaluation basée sur le genre, l’équité et les droits humains ;
• Avoir une bonne capacité de communication orale et écrite en Français, de travail en équipe et de facilitation des processus participatifs.

Recours de l'UNICEF en cas de performance insatisfaisante :
Les paiements seront effectués pour les travaux achevés de manière satisfaisante et acceptés par l'UNICEF.
 
VII- Documents à soumettre dans l’offre technique
Les personnes intéressées sont priés de postuler uniquement en ligne via le lien : https://www.unicef.org/about/employ/ au plus tard le 27 Octobre 2019  et d'y joindre  deux propositions :
a) Une Proposition Technique qui devra inclure tous les 4 documents suivants :
• Un  CV
• Un exemplaire d’un rapport rédigé par le soumissionnaire ;
• Une note méthodologique qui devra démontrer ;
o La compréhension des TdR (y compris des buts et des objectifs)
o Les méthodes de collecte et d’analyse des données que le/a consultant/e estimera pertinentes afin de répondre aux questions de l’évaluation inclue dans les TdR
o Des justifications valides pour l’utilisation de chacune des méthodes de collecte et d’analyse identifiées ;
o Une définition claire des rôles et responsabilités que le/la consultant/e va jouer au sein de l’équipe ;
o Un exemplaire d’un rapport d’évaluation rédigé par le/la consultante ;
Ce document demeure un document technique et pas une lettre de motivation.
Les propositions techniques complètes seront évaluées sur la base des critères suivants
- Compréhension de la Problématique, des Produits attendus ainsi que des But(s) de l’Evaluation ;
- Pertinence de la méthodologie proposée par rapport aux questions de l’évaluation ;
- Qualité de la justification des méthodes et approches d’évaluation proposées ;
- Respect du nombre de jours ;
- Répartition claire des tâches et responsabilités ;
- Prise en compte des délais raisonnables de validation ;
- Respect des normes et standards UNEG ;
- Capacités rédactionnelles;
- Capacité de Visualisation/mise en page.
b) Une offre technique et financière
L’offre financière proposée doit contenir les honoraires, la logistique (DSA et Billets).
Les honoraires seront négociés et déterminés avant signature des contrats.
Liste des documents essentiels à consulter par les consultants pour enrichir leurs propositions techniques et financières : Lien vers la liste des documents
Tout dossier incomplet soumis en ligne après le deadline ne sera pas considéré.
Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et recevront une réponse officielle à leur demande de candidature.
Nos avis de vacances sont également disponibles sur le site http://www.unicef.org/about/employ/
*Voir la liste des établissements accrédités sur le lien : www.whed.net 
 
L’UNICEF est un environnement non-fumeur.
L'UNICEF s'engage au respect de la diversité et à l'inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d'origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
L’UNICEF applique une politique de zéro tolérance par rapport à l’exploitation et l’abus sexuel, et à toute forme de harcèlement, incluant le harcèlement sexuel, et la discrimination. Tous les candidats sélectionnés devront alors être soumis à une vérification rigoureuse de références et d’antécédents
Liste des documents essentiels à consulter par les consultants pour enrichir leurs propositions techniques et financières : Lien vers la liste des documents
 
 
 
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.