By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

EXPERT NATIONAL POUR UNE FORMATION DE JEUNES EN UTILISATION DES RESEAUX SOCIAUX POUR LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX FILLES

Port-au-Prince (Haiti)

  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Port-au-Prince (Haiti)
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Youth
  • Closing Date: 2019-12-06

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Background

L’Entité des Nations Unies pour l’Egalité des Sexes et l’autonomisation des Femmes (ONU FEMMES) œuvre pour l’éradication de la violence faite aux femmes et aux filles, l’autonomisation des femmes et la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes en tant que partenaires et bénéficiaires du développement, des droits de l’Homme et de la paix et la sécurité.

Suite au passage du cyclone Mathieu le 4 octobre 2016, de nombreux habitants de Jérémie ont fait état d’une recrudescence de la violence. Bien qu’elle soit difficile à étayer par des données, cette perception est liée a l’augmentation de la vulnérabilité socio-économique en général. Les femmes et les jeunes femmes en particulier constituent l’un des groupes les plus exposés à la violence. En effet, la violence contre les femmes semble augmenter dans les périodes de crise et de catastrophes lorsque le sentiment de contrôle des hommes est diminué et que les capacités de protection sont réduites. La prédominance des croyances et des stéréotypes de genre qui perpétuent l'inégalité des sexes est considérée par les associations de femmes de la région comme l'une des causes de la violence contre les femmes à Jérémie.

Le cyclone, qui a également provoqué d’importants dégâts en matière de logements et de production agricole, est à l’origine d’un déplacement important de populations des zones rurales vers la ville principale du Département de la Grand’Anse. L’absence d’espaces formels de participation des jeunes femmes et des jeunes hommes à la vie politique de la ville et le manque d’espaces publics, d’instruments et de plateformes pour le dialogue et la transformation pacifique des conflits entre les différents acteurs sociaux ne fait qu’affaiblir le lien, déjà précaire, entre les institutions de Jérémie et sa jeunesse. Un déficit est constaté à Jérémie en matière d’accès à des discours favorables à une culture de paix et de prévention de la violence, que ce soit dans les écoles ou à travers les moyens de communication communautaires. Il existe un certain conflit générationnel et une image peu valorisante des jeunes de Jérémie, souvent perçus comme victimes ou comme instigateurs de violence mais rarement comme des agents positifs de changement et de construction de la paix dans les communautés.

Ce projet conjoint OIM, PNUD et ONU Femmes, financé par le fonds pour la consolidation de la Paix (PBF), intervient précisément par suite du constat d’une recrudescence de la violence, en particulier en termes d’agressions et de tentatives de viol, après le passage du cyclone Mathieu, le 4 octobre 2016, qui avait lourdement affecté le Département de la Grand’Anse en général et la ville de Jérémie en particulier. Le cyclone, qui a provoqué, entre autres, d’importants dégâts en matière de logements et de production agricole, est à l’origine d’un déplacement important de populations des zones rurales vers la ville principale du Département de la Grand’Anse. Ceci a généré la constitution d’établissements spontanés, accentuant la densité urbaine, la pression sur les services de base, la promiscuité, l’aggravation des conditions sociales et sanitaires et également sécuritaires.

C'est dans ce contexte qu’ONU Femmes sollicite, à travers ces Termes de Référence, les services techniques d'un-e consultante pour l’accompagner dans la conception et réalisation d’outils devant contribuer à la diminution des violences (y compris les VBG) et à la promotion d’une culture de paix grâce à l’implication active de la jeunesse de Jérémie dans la résolution pacifique des conflits.

Objectifs de la consultation:

  1. Concevoir et elaborer un module de formation sur le Plaidoyer et le Leadership Féminin 
  2. Concevoir et elaborer une etratégie de plaidoyer et de sensibilisation sur le leadership de jeunes femmes
  3. Animer un atelier de formation sur le Plaidoyer et le Leadership Féminin à l’intention de 70 jeunes femmes et de 30 jeunes hommes
  4. Aimer un atelier d’orientation sur la d’une stratégie de plaidoyer et de sensibilisation sur le leadership de jeunes femmes à l’intention de 70 jeunes femmes et de 30 jeunes hommes
  5. Accompagnement de 2 réseaux de jeunes dans le montage de leur dossier pour avoir leur autorisation de fonctionnement au Bureau des Affaires Sociales

Duties and Responsibilities

Sous l'autorité de la Représentante et la supervision du Spécialiste de Programme, en coopération avec la Responsable du projet, la Chargée de Communication et la Spécialiste TIC for PBF, le/la Consultant-e a pour mandat de :

Responsabilités spécifiques

  • Adapter l’initiative « harassmap » au contexte haïtien :
  • Produire une note technique sur l’adaptation de la plateforme harassmap par rapport à la mise à jour des données sur les endroits non-sécuritaires pour les filles et femmes ou à haut risque de Violence Sexuelle ou Basée sur le Genre et définir les responsabilités ;
  • S’assurer que la plateforme est disponible en français et en créole ;
  • Elaboration un module de formation à l’attention des organisations de jeunes sur la mise à jour des données relatives à la plateforme harassmap ;
  • Accompagnement des deux réseaux de jeunes à Jérémie sur le pilotage de la plateforme harassmap ;
  • Utiliser les données de la cartographie réalisée dans le cadre du projet conjoint des zones à risque de Violence Basée sur le Genre pour disponibilité sur la plateforme harassmap ;
  • Accompagner les deux réseaux de jeunes existants sur leur présence et bonne utilisation des réseaux sociaux pour la sensibilisation de façon régulière de la population, principalement de leur communauté, sur l’égalité des sexes, la protection des femmes et des filles dans les espaces publics, la VBG, etc. permettant ainsi d’arriver à un effet multiplicateur à travers la technologie :
  • Mise en place de comptes facebook, twitter, whatsapp
  • Accompagner les jeunes dans l’utilisation de messages produits dans le cadre du projet et autres pour une diffusion massive dans les réseaux sociaux
  • Renseigner les jeunes ciblés sur les techniques de vulgarisation de messages de sensibilisation pour un changement de comportement et la promotion de la culture de la paix dans la société ;
  • Apporter tout appui nécessaire à l’avancée du programme

Livrable (s):

  • Note technique sur l’adaptation de la plateforme harassmap en Haiti et sur les stratégies de pérennisation à Jérémie
  • Existence de la plateforme harassmap adaptée au contexte haïtien en français et créole
  • Guide de formation sur l’utilisation des nouvelles fonctionnalités de la plateforme harassmap avec des questions réponses
  • Présentation powerpoint pour la formation sur harrassmap
  • Guide de formation pour la mise en place et l’’utilisation professionnelle de réseaux sociaux ( facebook, twitter et whatsapp) pour la lutte contre VBG  et la promotion de l’égalité de genre
  • Présentation power point sur la mise en place et l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux sur la base du guide
  • Existence d’une page facebook pour les deux réseaux de jeunes cibles ainsi que des compte twitters et whatsapps pour chacun des deux réseaux.
  • Rapports de formation de formation assortis de feuilles de présence signées par les jeunes filles et les jeunes hommes.
  • Rapport final de la consultation

Competencies

Compétences de base et techniques :

  • Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations unies
  • Faire preuve de sensibilité et d’adaptabilité face aux différences entre individus (sexe, âge, etc.)
  • Faire preuve d’un esprit analytique et de force de proposition
  • Respecter la confidentialité et l’éthique professionnelle
  • Démontrer d’excellentes aptitudes de communication orale et écrite
  • Avoir une certaine maitrise de l'outil informatique, les logiciels courants et autres applications informatiques
  • Attitude favorisant la communication interdisciplinaire et la résolution de conflits

Compétences fonctionnelles :

  • Avoir une bonne aptitude à la conception
  • Excellente capacité de communication et d’écoute
  • Très bonnes capacités de communication orale et écrite (de façon précise et professionnelle)
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Capacité à communiquer de façon sensible et efficace avec les différents organes et les institutions étatiques, les agences des NU, partenaires, de développement, les organisations de femmes et de jeunes, les institutions de recherche, etc.)
  • Possibilité de créer, modifier et présenter l'information dans des formats clairs et convenables, en utilisant la fonctionnalité informatique / technologique appropriée
  • Aptitude à faciliter l'organisation d'ateliers et séances de formation pratique
  • Aptitude à effectuer des recherches de documents, l'analyse de base de document, et la synthèse préliminaire de meilleures pratiques et les leçons apprises
  • Capacité en gestion axée sur les résultats
  • Capacité d'organiser et de remplir plusieurs tâches en établissant des priorités

Required Skills and Experience

Education

Etudes universitaires – niveau maitrise minimum avec spécialisation en Génie Informatique, Communication ou dans d’autres domaines liés à ce mandat

Expérience

  • Au minimum 5 ans d’expérience en technologie de l’information (TIC)
  • Expérience d’au moins 5 ans en transmission d’information technologique à travers des plateformes virtuelles à des groupes
  • Expérience dans la gestion des réseaux sociaux
  • Connaissance des questions de genre
  • Connaissance du contexte haïtien, particulièrement de son environnement technologique
  • Connaissance du système des Nations Unies et des organisations de coopération internationale et bilatérale

Langues

Maitrise du français et de l’anglais

Maitrise du créole

Composition du dossier et mode de présentation de l’offre de soumission et de paiement

Les candidat/es intéressé/es devront présenter un dossier composé des pièces suivantes démontrant leurs qualifications :

A.1.- Composition de l’offre technique :

  • Une lettre de motivation et d’expression d’intérêt et de disponibilité dûment exprimés ;
  • Un CV avec références détaillées des expériences du/de la consultant-e en rapport avec les TdRs;
  • Une présentation de la compréhension du mandat ;
  • Une présentation de la méthodologie détaillée envisagée pour fournir les livrables.
  • L’échéancier relatif au mandat.

A.2.- Critères d’Évaluation Technique

La commission technique évaluera, pour chaque candidat-e, son aptitude à exercer la consultation de façon satisfaisante. L’évaluation sera fondée sur les critères d’évaluation énoncés plus-bas.

Sur demande du rapporteur, avec l’accord de la commission, les candidat-e-s devront fournir par écrit, dans le délai imparti, tous les renseignements complémentaires éventuellement nécessaires jugés utiles. Ces renseignements ne doivent en rien modifier l’offre de base.

La commission d’évaluation des offres techniques, fera l’analyse de conformité et comparera les offres techniques sur la base des critères ci-dessous définis :

Critères

Note maximale

Compréhension du mandat

15 points

Etudes universitaires – niveau maitrise

10 points

Au minimum 5 ans d’expérience en matière de formation et de guide/manuel de formation

10 points

Expérience d’au moins 5 ans en transmission d’information technologique à travers des plateformes virtuelles à des groupes

15 points

Expérience nationale et internationale dans la gestion des réseaux sociaux

10 points

Expérience d’au moins 3 ans en matière de genre

10 points

Connaissance des questions de genre

10 points

Connaissance du contexte haïtien et/ou  d’autres états fragiles

5 points

Connaissance du système des Nations Unies et des organisations de coopération internationale et bilatérale

10 points

Connaissance des langues

  • Anglais
  • Français
  • Créole

 

2 points

2 points

1 points

B. Offre financière

L’offre financière doit indiquer le coût global de la consultation, avec une description détaillée de toutes les charges y afférentes incluant la logistique des séances de formation, la mobilisation des participants-tes et prévoir leurs frais de déplacements.

B.1.- Analyses des offres financières

Seules les propositions sélectionnées, ayant reçu une note supérieure ou égale à 70 points après analyse des offres techniques seront prises en compte pour l’ouverture et l’analyse des offres financières. Les offres financières ne devront pas porter de signes indicatifs du - de la consultante.

B.2.- Corrections des erreurs

Lorsqu’il y a une incohérence entre le prix unitaire et le prix total obtenu en multipliant le prix unitaire par la quantité, le prix unitaire cité fera foi, à moins que la commission d’évaluation estime qu’il s’agit d’une erreur grossière de virgule dans le prix unitaire auquel cas le prix total tel qu’il est présenté fera foi et le prix unitaire sera corrigé.

B.3.- Présentation des propositions

Les candidats devront soumettre séparément leurs offres relatives à la proposition Financière et la Proposition Technique.

Les offres qui ne respecteront pas ces dispositions seront automatiquement éliminées.

Soumission

Toutes les soumissions doivent se faire dans le système. Toutefois, les offres technique et financière doivent être déposées à la même date par email à : info.haiti@unwomen.org

Les deux offres (technique et financière) doivent être envoyées comme deux fichiers séparés. Toutefois, les offres financières devront être codées et seul(e)s les candidats-es dont les offres passeront l’étape technique seront contacté(e)s pour qu’ils-elles envoient le code pour ouvrir leurs offres financières. En cas de non-respect de ces instructions, ONU Femmes ne pourra en aucun cas être tenu responsable si la proposition est ouverte prématurément.

Date limite de la soumission de la proposition

Les propositions devront être envoyées au plus tard le 27 novembre à 23h59, heure locale.

Toutes propositions reçues après la date et l’heure indiquées ne seront pas considérées.

Aucune proposition ne peut être modifiée après la date et l’heure fixées pour la remise des propositions.

 

N.B.  Les candidatures féminines qualifiées sont fortement encouragées à postuler.

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence. UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.