By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Personne Focale Pays P4H/SFHA au Niger (Consultant international)

Niamey (Niger)

  • Organization: WHO - World Health Organization
  • Location: Niamey (Niger)
  • Grade: International Consultant - Internationally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
  • Closing Date: 2021-06-21

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Contexte

Malgré les efforts du Gouvernement et un appui technique et financier soutenu de la part de ses partenaires au développement, le Niger enregistre encore des indicateurs de santé très faibles (couverture sanitaire physique (51,1%), mortalité maternelle (509 décès pour 100 000 naissances vivantes) mortalité des moins de 5 ans (126%°) avec un faible investissement par habitant (moins de 8% du produit intérieur brut (GDP) qui demeure élevé relativement aux ressources financières nationales. Pourtant, il existe des moyens de rendre plus efficient le système de financement de la santé et améliorer ainsi sa performance.

C’est pourquoi, le Gouvernement du Niger a initié ces dernières années de nombreuses réformes de son système de financement de la santé, soutenues par diverses parties prenantes, et qui nécessitent une coordination efficace. Notamment, il est en cours de finaliser sa stratégie nationale pour aller vers la Couverture Sanitaire Universelle, s’attèle à la refonte de la « gratuité » des soins (pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans) dans un cadre plus large de la couverture du risque maladie pour tous et à la mise en cohérence des différents mécanismes d’achat stratégique existants. Il est aussi engagé dans la réforme des budget-programmes et dans une optique de cofinancement de certains programmes d’appui financés par certains partenaires. D’autres initiatives comme le financement basé sur la performance, la prise en charge des personnes démunies etc. sont en cours dans le pays.

Les partenaires du SFHA (Banque Mondiale, BIT, GFF, GAVI, GFTAM et OMS) ont proposé au Gouvernement du Niger de mettre place une personne focale P4H/SFHA pour faciliter cette coordination et l’alignement des interventions en financement de la santé / protection sociale santé. Le Gouvernement du Niger a répondu favorablement à cette proposition L’ensemble des partenaires techniques et financiers du Niger engagé sur ces questions a été associé à la démarche et soutient la démarche.

Mise en perspective du descriptif de poste

Etant donné le caractère critique, innovant et complexe des tâches assignées au consultant, le poste est envisagé comme une recherche-action . Aussi, le consultant sera attendu autant sur des actions concrètes que sur la préparation et la documentation scientifique de ses actions, ce qui permettra de régulièrement mettre à jour le plan de travail et les résultats concrets attendus.

Le poste a vocation à perdurer sur plusieurs années, sur la base du besoin exprimé par le gouvernement. Le premier contrat s’étendra du 1er Juin 2021 au 15 Novembre 2021 (5,5 mois), et ne permettra que des livrables limités, axés notamment sur l’analyse du sujet, la documentation, et la méthodologie de travail adéquate à définir. Le descriptif de poste évoluera par la suite, incluant des livrables plus axés sur le long terme, la mise en œuvre des constats et recommandations.

Tâches de la personne focale P4H/SFHA

1. Faciliter la coordination des partenaires techniques et financiers entre eux sur les questions du financement de la santé / de la protection sociale en santé :

a. Aider les PTF à améliorer leur connaissance mutuelle (théorie du changement, objectifs, fonctionnement institutionnel interne et externe, contraintes, marge de manœuvre, cycles de programmation et de financement, etc…) ;
b. Identifier l’ensemble de l’assistance technique sur le sujet au niveau national et la rendre compréhensible dans son ensemble et en faire une analyse critique ;
c. En étroite collaboration avec le chef de file des partenaires de la santé, assurer un partage opportun des informations, du calendrier des PTF et du gouvernement, des analyses publiées, des documents techniques pour revue quand nécessaire et
d. Initier et faciliter l’animation de discussions thématiques et techniques sur le sujet ;
e. Faciliter le partage de savoir et le renforcement des compétences entre les partenaires sur le sujet ;
f. Identifier des opportunités de collaboration possibles, les situations sous-optimales d’appuis parallèles ou potentiellement contradictoires en matière de financement de la santé pour la CSU, les domaines non couverts par les interventions actuelles, le tout en lien avec la stratégie nationale de santé existante ;
g. Faciliter la collaboration entre PTF autour des missions et consultances prévues par chacun d’eux dans le domaine précité ;


2. Appuyer spécifiquement le dialogue entre les PTF et le gouvernement en général, le Ministère de la Santé en particulier mais aussi les Ministères en charge du Budget, des Finances, et de la Protection Sociale, sur les questions du financement de la santé / protection sociale en santé dans la perspective de la couverture sanitaire universelle :

a. Identifier les modalités et rapports d’échanges entre les PTF et les autorités nationales sur le sujet ; en favoriser l’analyse critique ; faire des recommandations pour faciliter ce dialogue et le rendre plus efficace et efficient ;
b. Partager la documentation sur les échanges entre les PTF et les autorités nationales et en faciliter la compréhension ;
c. Identifier ce que les PTF font en matière de renforcement des compétences et institutionnelles sur le financement de la santé et la protection sociale en santé (les cibles, les actions, les résultats, les analyses) ; en faciliter l’analyse critique ;
d. Aider le GTN/GTR dans la préparation de toute documentation, études ou analyse en matière de financement de la santé et de la protection sociale et l’alimenter avec les analyses produites (Volet 0. Etude de base et diagnostic).
e. Contribuer à la phase / travaux préparatoires du prochain PDS


Modus operandi :

1. Lieu de travail

a. La personne focale P4H/SFHA sera installée au Ministère de la Santé, selon un arrangement qui sera décidé par celui-ci.

b. La personne focale P4H/SFHA disposera également d’un bureau à l’OMS

2. Interactions

a. Disponibilité importante à prévoir pour des entretiens de collecte de données et des échanges bilatéraux d’analyse avec les PTFs et la partie nationale (différentes directions de différents Ministères) ;

b. Echanges avec des PTF en groupes ad hoc en fonction des besoins ;

c. Participation à l’ensemble des instances de dialogue et de coordination intra-sectorielles et intersectorielles, du fonctionnement interne des principaux PTF santé (notamment les bailleurs de ce poste) où les tâches prévues peuvent être réalisées, et y tenir le rôle de mise en relation, de partage d’information, et de facilitateur neutre conforme à la position de Personne Focale P4H ;

d. Restitution des analyses aux différents groupes stratégiques sur une base régulière (tous les 2 mois) dans une double perspective de partage d’informations, d’analyse et de production de savoirs nouveaux et d’orientation du travail de recherche interventionnelle ;

e. Articulation avec les autres experts techniques, notamment agent de liaison GFF, l’expert IPSA, l’expert en gestion des finances publiques financé par l’Union Européen, l’expert P4H travaillant sur la gratuité des soins, et tout autre expert qui sera identifié en temps opportuns.

3. Activités

a. Propositions d’activités collaboratives innovantes aux PTF via les groupes d’échanges dont SFHA (sur les thèmes pertinents pour le Niger : par exemple, l’institutionnalisation des CNS, en cohérence avec les objectifs du PDS ; note conjointe de plaidoyer pour le financement de la santé sur la base des analyses de la BM (e.g. Health Financing System Assessment à venir) ; analyse de l’espace fiscal pour la santé avec un focus sur l’extension de l’assiette fiscale / taxe santé, etc).

b. Propositions d’actions pour avancer sur les questions de coordination et d’alignement des interventions et initiatives.

c. Propositions de TdR pour des études de cas (exemples) :

- Trajectoire et fonctionnement du Fond Commun,
- Trajectoire des approches de FBR / achat d’indicateur / gratuité au Niger

d. Co-rapporteur au sein du groupe SFHA Niger

- Préparation et participation aux réunions du SFHA lorsque nécessaire
- Co-rédaction et revue du cas « Niger » pour les rapports du SFHA au GAP


4. Documentation

a. Rédaction d’analyses, d’études de cas, policy brief / note de plaidoyer, développement d’options, animation d’échanges techniques…

b. Documentation dans la plateforme digitale du réseau P4H du travail complet de compréhension, de partage, d’analyse et d’activités réalisées et sur le site internet du SFHA / GAP

c. Point régulier de situation aux PTF sur l’état d’avancement du travail ; disponibilité dans les cadres de dialogue du réseau P4H et de l’accélérateur Financement Pérenne de la Santé de l’initiative « GAP » (Sustainable Financing for Health Accelerator of the Global Action Plan).

5. Renforcement institutionnel

a. L’ensemble des activités de la personne focale P4H/SFHA se fera dans l’optique d’un renforcement du leadership national, d’un renforcement des capacités, et d’un renforcement des institutions nationales.

b. Le rôle de facilitateur de la collaboration sera d’autant plus attendu sur les activités de renforcement des compétences en financement de la santé des PTF

Livrables :

1. Etat des lieux de l’information et des analyses disponibles (revue de la littérature, cartographie des acteurs, des cadres de concertation et d’échange, des projets…)
2. Analyse symétrique des attentes et gaps dans les interactions entre :
a. PTF & MSP/Gvt
b. GvT/MSP & PTF
c. MSP et Ministères connexes
d. PTF entre eux
3. Cartographie des PTF en financement de la santé et protection sociale en santé, de leurs interventions, investissements et plans futurs, avec identification des duplications, complémentarités ou opportunités. Ce document devra être dynamique et mis à jour régulièrement. Premiers éléments d’analyse et recommandations sur les tâches confiées et sur des problématiques techniques bien identifiées :
a. Proposition de renforcement de la plateforme de coordination PTF-Ministères ou autre mode de coordination entre les PTF et le gouvernement
b. Proposition de renforcement du mode de fonctionnement du groupe des PTF (groupe déjà opérationnel)
c. Propositions argumentées d’études de cas (Fonds commun, PBF, gratuité ?)
d. Premières analyses sur l’appui des PTFs en matière de renforcement des compétences en financement de la santé
e. Définition de la méthodologie pour la phase suivante
4. Analyse critique des tâches confiées (conditions, méthodes, déterminants du succès…).

Profil du consultant
Expérience :

• Plus de 10 ans d’expérience dans les domaines du financement de la santé, de la protection sociale et/ou du renforcement des systèmes de santé ;
• Expérience avérée en recherche dans le domaine des systèmes de santé ;
• L’exposition géographique en fonction de la zone géographique de travail est essentielle alors que l’expérience antérieure de travail dans le pays où le point focal sera basé est souhaitable.
• Expérience avérée en analyse systémique et recherche qualitative

Compétences et savoir-faire :

• Expertise démontrée dans le domaine du financement de la santé, de l’économie, des politiques de santé et/ou de la mise en œuvre des programmes de protection sociale de la santé ;
• Très bonne connaissance du contexte Nigérien
• Bonne connaissance des partenaires de la société civile au Niger
• Capacité d’identifier, de traiter et de négocier des connaissances stratégiques dans les domaines ci-dessus ;
• Capacité éprouvée d’engager efficacement une variété d’auditoires diversifiés et d’opérer dans un environnement multiculturel en travaillant sur des questions politiques délicates ;
• Capacité de promouvoir et d’établir des relations de travail collaboratives durables au sein d’un large éventail d’organisations ayant des mandats et des cultures organisationnelles spécifiques ;
• Démonstration de négociation efficace et compétences en facilitation ;
• Compétences solides en IT/Plateformes Web requises.
• Bonne connaissance des différents partenaires de l’accélérateur Financement durable de la santé : BIT, BM, Fonds Mondial, Gavi, GFF et OMS
• Elaboration de programmes

Education :

• Master ou équivalent en économie, sciences politiques ou sociales, économie de la santé,
• Très bonne maitrise du français.
• Une bonne connaissance de l’anglais est essentielle.


We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.