By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant-e National-e pour l’Appui à l’élaboration de la Note Stratégique 2023-2027 d’ONU Femmes-Haïti

Port-au-Prince

  • Organization: UNDP - United Nations Development Programme
  • Location: Port-au-Prince
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement
  • Occupational Groups:
    • Legal - Broad
    • Legal - International Law
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
  • Closing Date: 2022-09-27

Background

Contexte et Justification

ONU Femmes, fondée sur la vision de l’égalité inscrite dans la charte des Nations Unies, œuvre pour accélérer les progrès dans la réponse apportée aux besoins des femmes partout dans le monde sur la base des plusieurs accords internationaux. À tel enseigne, (1) la convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard de la femme - CEDEF, (2) la déclaration et programme d’action de Beijing - PFA; (3) la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, paix et la sécurité et (4) le compacte sur les femmes, la paix et la sécurité et l’action Humanitaire. Cet ensemble d’accord constituent les fondements orientant les initiatives d’ONU Femmes à l’échelle normatif en soutien au gouvernement, de coordination au sein du système des nations Unies et d’opérationnalisation.

Ainsi, ONU Femmes à niveau global, a développé un Plan Stratégique 2022 – 2025 devant lui permettre de poursuivre ses actions sous-tendant l’atteinte des buts de ce corpus juridique. Ce plan décrit l’orientation stratégique, les objectifs et les approches d’ONU Femmes afin de soutenir les efforts visant à réaliser l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et les filles tout en contribuant à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans une optique d’égalité des sexes. Fort de cela, obligation est faite à chaque bureau de pays d’élaborer une note stratégique échelonnée sur la même période, alignée sur le Plan Stratégique et tenant compte du processus et cycle de planification nationale et du Système des Nations Unies (SNU).

À l’instar des autres bureaux de pays, ONU Femmes-Haïti arrive à la fin de la mise en œuvre de sa Note Stratégique 2018-2021 étendu au 2022[1] et planifie de développer une nouvelle note échelonnée sur la période 2023-2027 prenant en compte les leçons apprises, les recommendations et les bonnes pratiques issues de l’évaluation de la précédente Note. Cette nouvelle Note Stratégique sera développée dans un contexte national fragile teinté de crise politique et socio-économique aggravé par l'assassinat du président de la République, les catastrophes naturelles, la multiplication des poches de gangs armés et la crise sanitaire mondiale due au Covid-19. Elle s’alignera au cycle de planification et au cadre de programmation nationale en cours dont le Plan Stratégique de Développement d’Haïti (PSDH), la Politique d'égalité femmes hommes 2014-2034 d’Haïti, le Plan d’Action pour le Relèvement et le Développement d’Haïti (PARDH), le Plan de relance économique Post-Covid (2020-2023) couplé au Cadre de Coopération des Nations Unies pour la Coopération au Développement (UNSDCF 2023-2027) du Système des Nations Unies (SNU). Conformément à son mandat, ONU Femmes-Haïti a joué et joue encore un rôle prépondérant, pionnier et d’accélérateur dans la promotion du genre lors du processus d’élaboration du nouveau cadre de coopération du SNU et ce, depuis son installation en 2010. Ses actions sont cadrées par un objectif global visant à soutenir la mise en œuvre au niveau national des engagements internationaux existants pour faire progresser l'égalité des sexes, conformément aux priorités nationales telles que décrites dans la politique d’égalité Femmes Homme 2014-2034 et par l’entremise de plusieurs initiatives contribuant à relever les défis auxquels les femmes sont confrontées en Haïti.

À cet effet, le bureau de pays choisit des programmes phares (Flagship) au regard des principes directeurs (guideline) définit dans le Plan Stratégique d’ONU Femmes au niveau global. En témoigne sa Note Stratégique actuelle 2018-2022 axée au départ sur trois (3) domaines prioritaires de développement (DRF) soutenus par une gestion efficace et efficience des opérations (OEFF) afin d’atteindre au mieux les objectifs poursuivis. Ces domaines d’intervention sont :

  • Leadership politique et gouvernance (axé transversal) : Les femmes dirigent, participent et bénéficient de manière égale des systèmes de gouvernance
  • Autonomisation économique : Les femmes ont une sécurité du revenu, un travail décent et une autonomie économique des systèmes de gouvernance ;
  • Paix et sécurité et humanitaire : Les femmes et les filles contribuent et ont une plus grande influence dans la consolidation de la paix et d’une résilience durable et bénéficient également de la prévention des catastrophes naturelles et des conflits et des actions humanitaires

Puis, l’ajout d’un 4ème domaine prioritaire de développement (DRF) à partir de 2020 permettant de :

  • Mettre fin à la violence à l'égard des femmes : Toutes les femmes et les filles vivent une vie libre de toutes les formes de violence.

Tous ces programmes phares adoptent une approche fondée sur les droits humains en renforçant la voix des femmes et des filles afin d’éliminer les obstacles conjoncturels et structurels à l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Chacun de ces programmes phares contribuent à la réalisation des résultats et des objectifs énoncés dans le Plan Stratégique d'ONU Femmes. Le principe de base des programmes phares est que l’atteinte des résultats en matière de genre ne peut résulter que dans la synergie d’action des efforts de différentes acteurs. D’où la nécessité pour ONU Femmes de mettre en place des partenariats stratégiques ainsi qu’une plateforme de coordination des acteurs évoluant au niveau des programmes phares dans le but de pouvoir capturer les résultats obtenus à travers les différentes synergies d’actions.

L’exercice de l’élaboration de la nouvelle Note Stratégique mettra un accès particulier sur les leçons apprises, les recommendations et les bonnes pratiques issues de l’évaluation la Note antérieure 2018-2022 du Bureau de pays afin de poser les jalons de la nouvelle 2023-2027 en conformité avec le Plan Stratégique global 2022-2025. Le processus de l’élaboration de la NS 2023-2027 doit se réalisée en ces différentes étapes selon la feuille de route annexée :

  1. La revue documentaire et le rapport de démarrage (Inception report)
  2. L’atelier de planification de l’équipe d'ONU Femmes-Haïti où des consultations seront tenues en interne entre le bureau régional (ACRO) et le bureau de pays (HCO) sur la théorie de changement qui sera orientée sur la base d’un draft propose par le bureau de pays
  3. La tenue de consultations multilatérales Gouvernement /Société civile (CSO)/bailleurs/Nations Unies (UN) /secteur privé
  4. L’élaboration du premier draft des éléments clés de la SN 2023-2027
  5. La rédaction proprement dite avec la collaboration de l’équipe mixte : recommandations des consultations et de l’évaluation (narratif et cadre de résultats avec l´ensemble de ses annexes).
  6. La tenue des sessions de révisions internes : ACRO et HCO
  7. La finalisation de la version tenant compte des commentaires ACRO et HCO
  8. L’atelier de validation de la SN 2023-2027 par les partenaires nationaux et internationaux
  9. La révision de la version SN sur la base des inputs issues de l’atelier des partenaires
  10. La transmission de la version revue au bureau régional
  11. La révision de la version transmise en tenant compte des observations et inputs d’ACRO
  12. L’envoie de la nouvelle version au Siège (HQ) pour approbation
  13. La restitution des résultats issus de la planification aux acteurs ayant été consultés ;

C’est dans ce contexte que le bureau de pays entend recourir aux services d’un-e consultant-e national-e afin de mener à bon port le processus, d’en assurer un suivi constant et de vérifier la cohérence des différents résultats retenus lors des séances de travail selon les principes et guidelines du Plan global. Il/Elle travaillera sous la supervision d'une équipe d'ONU Femmes-Haïti constituée des collègues du Bureau d’Haïti, Régional et de HQ.

 

[1] À cause des crises multidimensionnelles entravant la préparation du nouveau Cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies.

Duties and Responsibilities

OBJECTIF GÉNÉRAL

L’objectif principal de la mission du/de la consultant-e est de fournir un appui technique à l’équipe d’ONU Femmes Haiti dans le cadre de l’élaboration de sa nouvelle Note Stratégique 2023-2027.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Sous la supervision de la Représentante-pays et sous la coordination d'une équipe d'ONU Femmes-Haïti constituée des collègues du Bureau d’Haïti, Régional et de HQ, le/la consultant-e exerce la responsabilité globale de :

  • Revoir la Note Stratégique-NS (2017-2022) existante, celle des autres Agences et les premiers éléments orientant la nouvelle NS (2023-2027) issues de la retraite de l’équipe d'ONU Femmes-Haïti ainsi que les documents constituant le cycle de planification nationale (UNSDCF ; Évaluation ancienne SN/SP ou global ; Politique Genre, autres plans nationaux et des interviews avec les partenaires clés).
  • Prévoir des entretiens bilatéraux avec toute personne ressource afin de recueillir des orientations pour la note stratégique.
  • Tenir les consultations multilatérales Gouvernement /Société civile (CSO)/bailleurs/Nations Unies (UN) /secteur privé
  • Élaborer le premier draft des éléments clés de la SN 2023-2027
  • Rédiger le document proprement dit (narratif et cadre de résultats avec l´ensemble de ses annexes) avec la collaboration de l’équipe mixte.
  • Tenir des sessions de révisions internes : ACRO et HCO
  • Finaliser la version tenant compte des commentaires ACRO et HCO
  • Participer à la préparation et à l’atelier de validation de la SN 2023-2027 par les partenaires nationaux et internationaux
  • Élaborer le rapport de cet atelier en mettant l’accent sur les différentes recommandations et orientations ;
  • Réviser la version SN sur la base des inputs issues de l’atelier des partenaires
  • Transmettre la version revue au Bureau Régional
  • Revoir la version transmise en tenant compte des observations et inputs d’ACRO
  • Envoyer la nouvelle version au Siège (HQ) pour approbation avec l´ensemble des annexes (narratif, matrice de résultats-IRRF, registre des risques, plan de suivi et évaluation-MERP, stratégie de mobilisation de ressources, Plan de communication, Plan de recrutement et de Passation de marchés).
  • Préparer et participer à l’atelier de restitution des résultats issus de la planification aux acteurs ayant été consultés.

 

RÉSUTATS ATTENDUS

Au terme de la consultation, la Note Stratégique 2023-2027 avec l´ensemble des annexes d'ONU Femmes-Haïti sont disponibles et partagées.

 

MISE EN OEUVRE DE LA MISSION

La mission se déroulera à Port-au-Prince et dans certaines villes de provinces (en dehors de Port-au-Prince) si besoin est.

LIVRABLES

Les livrables sont :

  • Un document montrant clairement la compréhension de la mission par le/la consultant-e
  • Une note méthodologique et un plan de travail détaillé prenant en compte tous les éléments de la feuille de route
  • Un rapport de démarrage (Draft 0) sur la base de la revue documentaire et des interviews avec les partenaires clés
  • Les outils de travail développés pour les ateliers de concertation et de validation
  • Le rapport de l’atelier de concertation et de validation
  • Le document de la Note Stratégique d’ONU Femmes-Haïti 2023-2027 avec l’ensemble de ses annexes (narratif, matrice de résultats-IRRF, registre des risques, plan de suivi et évaluation-MERP, stratégie de mobilisation de ressources, Plan de communication, Plan de recrutement et de Passation de marchés).

DURÉE

La consultation est prévue pour 55 jours ouvrables, étalés sur une période de 3 mois soit approximativement du 26 septembre au 09 décembre 2022. Cela inclue le temps de voyage en région pour certaines consultations, les activités de préparation et d’analyse de la documentation ainsi que de la préparation des ateliers, des interviews et la collecte des informations et de la rédaction du rapport. Le/la consultant-e proposera une méthodologie dans son offre technique. Cette méthodologie sera validée par le bureau de pays.

CONDITIONS DE PAIEMENT PAR RAPPORT AUX LIVRABLES

Le paiement des honoraires se fait en deux tranches : 40% au dépôt du rapport de l’atelier de concertation des partenaires sur présentation de facture et 60% à la validation de la note stratégique finale.

Les frais liés au voyage en dehors de la Capitale (Transport et DSA) pour la consultation des partenaires en région sont inclus dans les frais de la consultance

CANDIDATURES / DOCUMENTS À SOUMETTRE :

Toutes les soumissions (CV, lettre de motivation, P11 (UN Women Form) dûment renseigné et signé, Offre technique et financière) doivent se faire dans le système au plus tard le 16 septembre 2022 à 14h00 heure locale. Toutefois, les offres technique et financière doivent être déposées à la même date par courriel à : [email protected]. Toutes les propositions reçues après la date et l’heure indiquées ne seront pas considérées. Aucune proposition ne peut être modifiée après la date et l’heure fixées pour la remise des propositions.

Les consultant-e-s devront soumettre séparément leur offre relative à la proposition Technique et la proposition Financière. Les offres qui ne respecteront pas ces dispositions seront automatiquement éliminées. Les deux offres (technique et financière) doivent être envoyées comme deux fichiers séparés. Toutefois, les offres financières devront être codées et seul(e)s les candidats-es dont les offres passeront l’étape technique seront contacté(e)s pour qu’ils-elles envoient le code pour ouvrir leurs offres financières. En cas de non-respect de ces instructions, ONU Femmes-Haïti ne pourra en aucun cas être tenu responsable si la proposition est ouverte prématurément.

NB : La signature du contrat du/de la consultant-e est conditionnée à la présentation de la copie certifiée conforme du diplôme et des attestations de travail indiqués dans le CV.

La présentation d’un certificat médical avant signature du contrat est également obligatoire.

1. Proposition Technique :

  • Constitution légale organisationnelle prouvée (Patente professionnelle délivrée par la Direction Générale des impôts-DGI)
  • Une lettre d’expression d’intérêt et de disponibilité dûment exprimés.
  • Les CV avec références détaillées des expériences du/de la consultant-e- en rapport avec les TdRs.
  • Une présentation de la compréhension du mandat.

2. Proposition Financière

L’offre financière doit indiquer le coût global de la consultation, avec une description détaillée de toutes les charges y afférentes incluant les honoraires et tous les frais connexes (logistique des séances de formation, mobilisation des participant-e-s et prévoir leurs frais de déplacements, etc.

Description des honoraires

Coût unitaire (Gourdes haïtienne)

Nombre

Total

Frais professionnels ou honoraires

 

 

 

Autres coûts (spécifier)

 

 

 

Total

 

 

ÉVALUATION DES OFFRES/SOUMISSIONS

Les propositions techniques seront évaluées sur la base de leur conformité aux termes de référence, à l’aide des critères d’évaluation et du système de pointage ci-dessous. À la demande de la commission de sélection, les consultant-e-s candidat-e-s devront fournir par écrit, dans le délai imparti, tous les renseignements complémentaires éventuellement nécessaires jugés utiles. Ces renseignements ne doivent en rien modifier l’offre de base.

Seules les propositions sélectionnées ayant obtenus un minimum de 70 points après analyse des propositions techniques (qualifications et méthodologie) seront considérées pour l’ouverture et l’évaluation financière (pondérée à 30% points). Les offres financières ne devront pas porter de signes indicatifs du/de la consultant-e.

Lorsqu’il y a une incohérence entre le prix unitaire et le prix total obtenu en multipliant le prix unitaire par la quantité, le prix unitaire cité fera foi, à moins que la commission d’évaluation estime qu’il s’agit d’une erreur grossière de virgule dans le prix unitaire auquel cas le prix total tel qu’il est présenté fera foi et le prix unitaire sera corrigé.

ÉVALUATION DE LA SOUMISSION TECHNIQUE

(70% DE LA NOTE GLOBALE)

Points max

Critère 1 : Le/la consultant-e est titulaire d’une Maîtrise d’Études Supérieures en sciences humaines, sociologie, démographie, économie, droit ou autres disciplines connexes. Un diplôme universitaire de premier cycle / Licence combiné à d’au moins cinq années supplémentaires d'expérience qualifiante peuvent être accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur.

  • Master……………………………………………………………………………..………………………….….5 pts
  • Au moins un Master et une spécialisation ……………………………..……………………… 7 pts

 

12

Critère 2 : Avoir l’expérience professionnelle requise dans les domaines définis ci-dessus :

  • Au moins 7 ans en matière de conception, suivi et d’évaluation de programmes/projets, en particulier dans le secteur du développement communautaire et l´égalité de genre.…………………………………………………………………………………..……………………….………..5 pts
  • Au moins 5 ans dans le processus d’élaboration d’une planification stratégique d’une Organisation Internationale ou d’une agence du système des Nations Unies…..……. 5 pts
  • Au moins 5 ans d’expérience avérée de collaboration avec les institutions, les partenaires au développement et les organisations de la société civile haïtienne, en particulier celles et ceux développant des activités de promotion du genre en Haïti……………………………………………………………………….……………………………………………….5 pts

 

 

15

Critère 3 : Avoir une bonne connaissance de l'approche de la programmation fondée sur les droits de l'Homme et les droits des femmes

  • Au moins 5 actions ……………………………………………..………………... ………………….2.5 pts
  • Plus que 05 actions …………………………………………………………………….……….….......5 pts

5

Critère 4: Connaissance des conventions, concepts et enjeux du genre, être à même d’apprécier l’intégration du genre et être familier avec les principaux outils ainsi que Connaissance des processus d’assistance apportée par les Nations-Unies avec une perspective genre, et une connaissance des ONGs de défense des droits des femmes serait un atout.

  • Oui……….............………………………………………………………………..……………………..…5 pts
  • Non .....................………………………………………………………………...………………..…   0 pts

5

Critère 5 : Méthodologie, son adéquation aux conditions et au calendrier du plan d’exécution

  • Les aspects importants du mandat ont-ils été traités de manière suffisamment détaillée ?........................................................................................................................20 pts
  • Le contenu des tâches à accomplir est-il bien défini et correspond-il aux TdRs ?........24 pts
  • La présentation est-elle claire et le déroulement des activités et la planification sont-ils logiques, réalistes et garantissent-ils une réalisation efficace du projet ?....................10 pts

54

 

 

 

 

Competencies

CORE COMPETENCIES

COMPETENCES

Valeurs fondamentales :

  • Respect de la diversité ;
  • Intégrité ;
  • Professionnalisme ;

Compétences de base / fondamentales :

  • Prise de conscience et sensibilité aux questions de genre ;
  • Sens de responsabilité ;
  • Résolution créative de problèmes ;
  • Communication efficace ;
  • Collaboration inclusive ;
  • Engagement des parties prenantes ;
  • Leadership par l'exemple.

Compétences fonctionnelles :

  • Solides compétences en matière de gestion des partenaires d’exécution ;
  • Solides compétences en matière de budget et de finances et de formation ;
  • Solide connaissance de la gestion axée sur les résultats ;
  • Solides compétences en formulation, mise en œuvre, suivi et évaluation de programmes ;
  • Solides capacités à synthétiser les données relatives à la performance du programme et à produire des rapports analytiques afin d'éclairer la gestion et la prise de décision stratégique ;
  • Solides capacités en matière d’identification et d'analyse des tendances, des opportunités et des menaces relatives à la collecte de fonds et au développement de stratégies ;
  • Solides compétences analytiques.

Performances requises :

  • Conception de la note stratégique d’ONU Femmes-Haïti 2023-2026 ;
  • Conception de programmes opportunes, de qualités, cohérents et alignés au principes directeurs (guidelines) d’ONU Femmes ;
  • Relations avec les partenaires et parties prenantes
  • Communication régulière avec d'autres agences et partenaires
  • Rapports de qualité ;
  • Respect des délais impartis ;

Required Skills and Experience

ÉDUCATION

Le ou la consultant(e) doit être titulaire d’un diplôme de Maîtrise d’Études Supérieures ou l’équivalent en sciences humaines, sociologie, démographie, économie, droit ou autres disciplines connexes, niveau BAC + 5 minimum, etc. Aussi, un diplôme universitaire de premier cycle / Licence combiné à cinq années supplémentaires d'expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur.

EXPÉRIENCE

Le/la consultant-e doit :

  • Justifier d’une expérience avérée d’au moins de 7 ans en matière de conception, suivi et d’évaluation de programmes/projets, en particulier dans le secteur du développement communautaire et l´égalité de genre
  • Justifier d’une expérience de 5 ans dans le processus d’élaboration d’une planification stratégique d’une Organisation Internationale ou d’une agence du système des Nations Unies un atout
  • Avoir une bonne connaissance des conventions, concepts et enjeux du genre, être à même d’apprécier l’intégration du genre, être familier avec les principaux outils ;
  • Avoir une bonne connaissance des normes et standards d’évaluations du Groupe des Nations Unies pour l’Évaluation (UNEG)
  • Bonne maîtrise des techniques de collecte et d’analyse des données quantitatives et qualitatives
  • Être familier des concepts et de l’opérationnalisation de la planification des politiques et programmes et de la gestion de projets / programme selon la démarche « gestion axée sur des résultats », notamment l’évaluation des produits, effet et impacts ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’environnement et du contexte socio-politique d’Haïti est un atout
  • Avoir une expérience de 5 ans de collaboration avec les institutions, les partenaires au développement et les organisations de la société civile haïtienne, en particulier celles et ceux développant des activités de promotion du genre en Haïti est un atout
  • Une expérience avec le système des Nations Unies, une bonne connaissance du mandat d’ONU Femmes et de ses cadres programmatiques et des règles et procédures des Nations Unies constitueraient un atout.
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Internet, Word, Excel, SharePoint et Powerpoint) ;
  • Être libre de tout engagement durant la période de la consultation.

EXIGENCES LIGUISTIQUES

Maîtrise du français et de l’anglais est obligatoire ;

Le créole est souhaitable ;

La connaissance pratique d’une autre langue officielle de l'ONU est un atout.

We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply