By continuing to browse this site, you agree to our use of cookies. Read our privacy policy

Consultant (e) National ( e ) Expert ( e ) en genre pour appuyer l’étude sur l’identification et l’évaluation des Insécurités Humaines liées aux désastres naturels en Haïti

Port-au-Prince (Haiti)

  • Organization: UN WOMEN - United Nations Entity for Gender Equality and the Empowerment of Women
  • Location: Port-au-Prince (Haiti)
  • Grade: National Consultant - Locally recruited Contractors Agreement - Consultancy
  • Occupational Groups:
    • Women's Empowerment and Gender Mainstreaming
    • Monitoring and Evaluation
    • Disaster Management (Preparedness, Resilience, Response and Recovery)
    • Physics and Mathematics
  • Closing Date: 2018-04-25

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.

Background

La position géographique de la République d’Haïti l’expose à de nombreuses menaces naturelles, comme :  les cyclones, les inondations et crues torrentielles, les mouvements de terrain et séismes. Selon le Wolrd Risk Index Haïti est le pays le plus risqué en termes de catastrophes naturelles dans la région de l’Amérique Centrale et les Caraïbes avec un indice d’exposition de 0.4 et de vulnérabilité de 0.73.

Les faibles capacités que possèdent la population Haïtienne pour réduire les impacts négatifs des aléas majeurs ;  sa grande exposition à subir de grands dommages (perte en vies humaines, pertes en infrastructures etc…) ; sa faible capacité d’adaptation aggravé par le changement climatique rendent la population très vulnérable face aux désastres naturels (World Risk Index).

Les catastrophes ont tendance à frapper plus durement les populations les plus pauvres et les plus marginalisées. Dans ce contexte, les femmes et les filles sont donc particulièrement exposées aux risques de catastrophes liées aux aléas naturels incluant les effets dus au changement climatique ; elles sont susceptibles de subir le taux de mortalité, de morbidité et de dommages économiques les plus élevés. Selon une étude menée par le PNUD et Global Gender and Climate Alliance intitulé Gender and Disaster Risk Reduction, des évidences ont relevé que :

  • Les femmes et les enfants sont 14 fois plus susceptibles de mourir dans une catastrophe que les hommes ;
  • Il existe une relation directe entre la situation socio-économique des femmes (défini comme l'accès à l'information, les ressources économiques et la capacité d'exercer leur choix) et le risque d’être tuée par les catastrophes.

Il est donc impératif que les stratégies de gestion et de réduction des risques de catastrophes prennent en compte la dimension genre, en intégrant les vulnérabilités sexo spécifiques et les conditions qui sont relatives aux femmes faces aux désastres naturels (Senay H. and all, 2013).

Le PNUD, ONU Femmes et UNESCO, sont en train de mettre en œuvre un programme conjoint ayant pour titre « Augmentation de la sécurité humaine face aux désastres naturels en Haïti. »  Ce projet a pour objectif général de renforcer la capacité des communautés vulnérables du grand Nord, du Sud et de la Grande Anse afin d’augmenter de manière durable les capacités locales, départementales et nationales dans la mitigation des impacts de catastrophes naturelles sur less populations.

En effet, sur la base d’analyses des insécurités humaines et de l’intégration du genre dans ce dernier, le projet estime que si les activités permettent :

  • D’identifier et d’évaluer les insécurités humaines liées aux désastres naturels en Haïti de façon sensible au genre;
  • D’intégrer cette approche dans les plans stratégiques de développement;
  • De sensibiliser les principales parties prenantes sur les bénéfices de cette approche;

Cela contribuerait ensuite à ce que l’approche de la sécurité humaine et la dimension genre soit utilisée par les Nations Unies en Haïti, le Gouvernement Haïtien et ses partenaires dans les stratégies liées à la réduction des risques et désastres.

Dans ce contexte, pour mener une étude sur les insécurités humaines liées aux risques de désastres naturels en Haïti, ONU Femmes cherche à recruter un.e consultant.e en genre afin de s’assurer de l’intégration de ce dernier dans ladite étude.

Duties and Responsibilities

Sous la supervision générale de la Spécialiste Programme d’ONU Femmes et sous la supervision directe de l’officier de projet UNTFHS et en collaboration avec le/la cherch.eur.euse, spécialiste en sciences humaines et sociales, le/la consultant.e, expert.e en genre assurera  l’intégration du genre dans toutes les étapes de l’étude sur les Insécurités Humaines liées aux désastres naturels en Haïti qui sera menée sous le leadership du PNUD. De manière spécifique, il/elle aura à :

  • S’assurer de l’intégration du genre dans tout le processus de l’étude : méthodologie, collectes des données ventilées par sexe, analyse de données et recommandations sensibles au genre;
  • S’assurer de l’intégration du genre et spécifiquement de la participation pleine et entière des femmes dans les ateliers, les focus groupes d’identification et d’évaluation des insécurités humaines liées aux désastres naturels en Haïti ;
  • S’assurer que l’étude tient compte des Insécurités Humaines liées aux désastres Naturels qui touchent aussi bien les femmes que les hommes avec une attention particulière à ceux qui touchent spécifiquement les femmes et les filles ;
  • S’assurer de l’intersectionnalité de l’étude : insecurités spécifiques des femmes âgées, des femmes et des filles handicapées ;
  • S’assurer que le genre est très bien intégré dans tous les livrables du consultant, spécialiste en sciences humaines et sociales en charge de l’étude ;
  • Réviser le document final de l’étude portant sur l’Identification et l’évaluation des insécurités humaines liées aux risques naturels et les bénéfices de l’approche dans la gestion des risques et désastres en Haïti en tenant compte de la dimension genre.

Livrables

  • Rapport sur la prise en compte des questions liées au genre dans la méthodologie de l’étude, la collecte et le traitement des données (environs 10 jours de travail);
  • Rapport sur la participation des femmes dans les ateliers mettant en évidence des points qui sont spécifiquement en rapport aux insécurités humaines liées aux femmes face aux risques naturels;
  • Rapport analytique sur la prise en compte du genre et de l’intersectionnalité dans le document de l’étude sur les insécurités humaines liées aux risques naturels les bénéfices de l’approche dans la gestion des risques et désastres en Haïti.

Competencies

Valeurs fondamentales

Éthique et Intégrité :

  • Démontrer et garantir l'éthique et l'intégrité ;
  • Faire preuve de cohérence dans la défense et la promotion des valeurs d’ONU Femmes dans les actions et décisions, en conformité avec le Code de conduite des Nations Unies.

Sensibilité culturelle et valorisation de la diversité :

  • Démontrer une appréciation de la nature multiculturelle de l'organisation et de la diversité de son personnel.

Compétences fondamentales

Professionnalisme :

  • Démontrer la compétence professionnelle et une connaissance approfondie des domaines pertinents de travail.

Travail en équipe :

  • Démontrer sa capacité à travailler dans un environnement multiculturel et de maintenir des relations de travail efficaces avec des personnes de différentes origines nationales et culturelles.

Communication et partage de l’information :

  • Faciliter et encourager une communication ouverte et efficace.

Compétences fonctionnelles

  • Connaissance de l’organisation : Démontrer la connaissance de l’institution et avoir un solide jugement ;
  • Autogestion et intelligence émotionnelle : Rester calme et positif, même dans les moments difficiles, gérer les situations tendues avec diplomatie et tact, et avoir un comportement cohérent envers les autres ;
  • Capacité à délivrer beaucoup de travail sous contrainte du temps ;
  • Ouvert au changement et capacité pour recevoir et intégrer les feedbacks ;
  • Familiarité avec le travail de ONU Femmes et autre multilatéral, bilatéral et la société civile.  

Required Skills and Experience

Formation:

  • Diplome de maitrise en sciences humaines et sociales, sociologie, anthrologie;
  • Expertise prouvée en genre.

Expérience:

  • Minimum 3 à 5 ans d’expérience de travail pertinent en matière d’intégration du genre dans les documents de politiques, les plans et les programmes ;
  • Expérience professionnelle en genre et autonomisation des femmes ;
  • Bonne compréhension/connaissance du contexte Haïtien plus précisément des inégalités de genre en Haïti.

Langue:

  • Parler et écrire couramment le Français et le Créole ;
  • L’Anglais est un atout.

Evaluation des dossiers

Les candidatures féminines sont vivement encouragées ; les candidat(e)s seront évalué.e.s en utilisant une méthode d'analyse cumulative en tenant compte de la combinaison de l’offre, des qualifications et de la proposition financière. L'adhésion sera attribuée aux candidat(e)s dont les offres ont été évaluées et déterminées comme suit :

  • Sensible / conforme / acceptable, et
  • Après avoir reçu le score suffisant selon les critères techniques et financiers définis ci-dessous.

Seuls les candidat(e)s qui obtiennent un minimum de 49 points dans l'évaluation technique peuvent être recommandés pour l'adhésion.

Critères de qualification (20%) - max. points : 20

  • Avoir un diplôme universitaire en sciences humaines et sociales, Sociologie, Anthropologie (5 pts);
  • Avoir une expertise prouvée en genre (5 pts);
  • 3 à 5 ans d’expérience de travail pertinent en matière d’intégration du genre dans les documents de politiques, les plans et les programmes ( 4 pts);
  • Bonne compréhension/connaissance du contexte Haïtien plus précisément des inégalités de genre en Haïti  (3 pts);
  • Parler et écrire couramment le Français et le Créole (2 pts);
  • L’Anglais est un atout (1 pts)

Critères d’évaluation technique (50%) – max 50 points

  • Compréhension du mandat (10 pts)
  • Méthodologie (40 pts)

Critère d’évaluation Financière (30%) – max. 30 points

L’évaluation financière se base sur l’honoraire mensuel du/de la consultant-e. Le nombre maximal de points attribués à la proposition financière est attribué à la proposition de prix le plus bas. Toutes les autres propositions de prix reçoivent des points en proportion inverse. La formule proposée est  p = 30 (µ/z), en utilisant les valeurs suivantes :

  • p = points pour la proposition financière évaluée
  • µ = prix de la proposition de prix le plus bas
  • z = prix de la proposition évaluée

P.S : Il faut attacher votre proposition technique et financiere à votre CV sinon votre candidature sera jugée incomplète et ne sera pas prise en compte. 

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.
We do our best to provide you the most accurate info, but closing dates may be wrong on our site. Please check on the recruiting organization's page for the exact info. Candidates are responsible for complying with deadlines and are encouraged to submit applications well ahead.
Before applying, please make sure that you have read the requirements for the position and that you qualify.
Applications from non-qualifying applicants will most likely be discarded by the recruiting manager.
Apply

What does it mean?

Click "SAVE JOB" to save this job description for later.

Sign up for free to be able to save this job for later.